Num_riser0037

Chapelet de Notre-Dame des Douleurs

Prière révélée à Catherine, âme privilégiée contemporaine

Mes enfants, c’est le Cœur transpercé par sept glaives, que je viens vous trouver. Par ces sept plaies qui sont venues endommager mon Cœur Immaculé, je viens souvent soulager  vos propres souffrances. Ayant tout offert à Dieu le Père, je lui demande de pouvoir être toujours présente auprès de vous afin de soulager toutes les douleurs, qui ont déjà, qui sont en train, ou qui viendront martyriser vos cœurs. Pour vous aider, aujourd’hui je vous offre le chapelet de Notre-Dame des Douleurs. C’est un baume, une onction d’amour qui viendra refermer les plaies le plus profondes. Je vous l’offre avec Jésus qui a toujours tout partagé avec moi, comme moi Marie j’ai toujours tout partagé avec Lui. Vous me prierez ainsi :

Chapelet de Notre Dame des Douleurs

Sur chaque gros grain: Notre-Dame des Douleurs, Toi qui a su partager chacune de tes souffrances avec Dieu le Père pour qui tu as offert toute ton existence ; intercède pour nous, afin que nous devenions forts dans l’épreuve et qu’à travers chaque souffrance, Jésus puisse venir nous aider, nous relever, nous porter comme toi Marie tu L’as porté. Amen

Sur chaque petit grain : Notre-Dame des Douleurs, Mère du Sauveur, aide nous dans l’épreuve, console nous, prie pour que nos plaies soient offertes à Dieu le Père. Amen

Prions : Père Eternel, Dieu tout puissant, par les sept douleurs de Notre Mère, par les plaies de son Cœur, nous venons T’offrir nos propres douleurs, nos blessures les plus profondes, par Jésus Ton Fils notre Sauveur, accorde nous la grâce de nous fortifier à travers les épreuves, d’accepter tout ce que Tu permets, afin que par Ta grâce, nous en soyons purifiés. Père, par l’intercession de notre Mère, prends pitié de nous, aide nous. Amen

Mes enfants, je vous offre ce baume de guérison afin que vous ayez toujours avec vous, la trousse de première urgence, et que le découragement ne  puisse gagner vos cœurs, alors que par Dieu le Père, par l’amour de votre Mère, et l’offrande de Jésus, tout devient possible pour chacun de vous. Amen

Mes enfants, je vous bénis, je viens souvent vous donner les premiers soins, les soins de première urgence, afin que par l’anesthésie de mon Amour de Mère, vous puissiez supporter les épreuves et en retirer par la grâce de Dieu de grands bienfaits à la fois pour vous, mais aussi pour mes enfants, qui ne me prient pas. Soyez dans la paix, je viens vous offrir un remède d’amour, n’en soyez pas inquiets, au contraire demeurez dans la joie. Amen. Merci, Marie

Texte extrait du site www.coeurs-unis.org