23 avril 2008

La Miséricorde Divine

Num_riser0004

Acte d'abandon à la Miséricorde écrit par Jean-Paul II en 1985

Seigneur, aujourd’hui même, tandis que je jouis de la possession de toutes mes facultés motrices et mentales, je Vous offre à l’avance mon acceptation à Votre sainte volonté, et dès maintenant, je veux que si l’une ou l’autre de ces épreuves m’arrivait, elle puisse servir à Votre gloire et au salut des âmes. Dès maintenant aussi, je Vous demande de soutenir de Votre grâce les personnes qui auraient la tâche ingrate de me venir en aide. Si, un jour, la maladie devait envahir mon cerveau et anéantir ma lucidité, déjà, Seigneur, ma soumission est devant Vous et se poursuivra en une silencieuse adoration. Si, un jour, un état d’inconscience prolongée devait me terrasser, je veux que chacune de ces heures que j’aurai à vivre soit une suite ininterrompue d’actions de grâces et que mon dernier soupir soit aussi un soupir d’amour. Mon âme, guidée à cet instant par la main de Marie, se présentera devant Vous pour chanter vos louanges éternellement. Ainsi soit-il.

Posté par fmonvoisin à 12:48 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Litanies de l'Immaculée Conception

Num_riser0005

Litanies de l’Immaculée Conception

Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.
Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.
Vierge immaculée entre toutes les Vierges, priez pour nous.
Vierge immaculée dans votre Conception, priez pour nous.
Fille immaculée de Dieu le Père, priez pour nous.
Mère immaculée de Dieu le Fils, priez pour nous.
Épouse immaculée de l’Esprit-Saint, priez pour nous.
Temple immaculé de la très sainte Trinité, priez pour nous.
Image immaculée de la sagesse de Dieu, priez pour nous.
Aurore immaculée du soleil de justice, priez pour nous.
Arche vivante et immaculée où reposa Jésus-Christ, priez pour nous.
Voie immaculée, qui conduisez à Jésus, priez pour nous.
Vierge immaculée, qui avez triomphé du péché, priez pour nous.
Vierge immaculée, qui avez brisé la tête du serpent, priez pour nous.
Reine immaculée du ciel et de la terre, priez pour nous.
Porte immaculée de la céleste Jérusalem, priez pour nous.
Dispensatrice immaculée des grâces de Dieu, priez pour nous.
Étoile immaculée de la mer, priez pour nous.
Tour immaculée de l’Église militante, priez pour nous.
Rose immaculée entre les épines, priez pour nous.
Olivier immaculé du champ mystique du Seigneur, priez pour nous.
Modèle immaculé de toutes perfections, priez pour nous.
Cause immaculée de notre bonheur, priez pour nous.
Colonne immaculée de notre foi, priez pour nous.
Fontaine immaculée de l’amour divin, priez pour nous.
Signe immaculé et certain du salut, priez pour nous.
Règle immaculée de la plus parfaite obéissance, priez pour nous.
Maison immaculée de la pudeur et de la chasteté, priez pour nous.
Ancre immaculée de notre salut, priez pour nous.
Lumière immaculée des sages, priez pour nous.
Couronne immaculée des patriarches, priez pour nous.
Gloire immaculée des prophètes, priez pour nous.
Docteur immaculé des apôtres, priez pour nous.
Force immaculée des martyrs, priez pour nous.
Soutien immaculé des confesseurs, priez pour nous.
Pureté immaculée des vierges, priez pour nous.
Joie immaculée de ceux qui espèrent en vous, priez pour nous.
Avocate immaculée des pécheurs, priez pour nous.
Guerrière immaculée, la terreur des hérétiques, priez pour nous.
Mère et tutrice immaculée de notre petite famille, priez pour nous.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.

Priez pour nous, Vierge Sainte et Immaculée.
Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ votre Fils.

Prions

Dieu tout-puissant et éternel, qui ordonnez à votre Église de célébrer la gloire de l’Immaculée Conception de la Mère de votre divin Fils, faites, nous vous en supplions, que ceux qui l’honorent pieusement sur la terre, jouissent un jour dans le ciel de l’éternelle béatitude. Ainsi soit-il.

Téléchargez le texte des Litanies de l'Immaculée Conception (PDF), en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Prière a notre Ange Gardien

Num_riser0006

PRIERE A L'ANGE GARDIEN

Ô saint Ange, mon bon gardien et protecteur. Je me tiens devant toi avec un coeur contrit et l'âme douloureuse, et je te prie: écoute-moi, ton serviteur pécheur, qui crie fort et pleure amèrement : ne te souviens pas de mes iniquités et de mes fautes, par lesquelles, malheureux, je te fâche à chaque jour et heure, moi qui commets des impuretés devant notre Seigneur et Créateur: sois-moi miséricordieux et ne t'éloigne pas de moi, pécheur, jusqu'à ma fin dernière. Eveille-moi de la torpeur du péché et aide-moi par tes prières à parcourir sans faute ce qui me reste de vie et à obtenir les dignes fruits du repentir; plus encore préserve-moi des péchés mortels, que je ne périsse pas dans le désespoir et que l'ennemi ne se réjouisse pas de ma perdition. Je sais en vérité et je confesse des lèvres qu'il n'y a pas d'ami, de protecteur, de défenseur, d'égide, comme toi, ô saint Ange: Te tenant devant le trône du Seigneur, tu pries pour moi, perverti et pécheur plus que tout autre, que le Très Bon ne prenne pas mon âme un jour de désespoir et un jour de colère. Ne cesse pas d'éveiller la pitié de mon très miséricordieux Seigneur et Dieu afin qu'il me remette les iniquités que j'ai commises tout au long de ma vie en actions, en paroles, par tous mes sens, en toutes circonstances, et qu'il me sauve: que m'instruisant maintenant par sa miséricorde indicible Il ne me fasse pas honte et ne me mette pas à l'épreuve. Alors dans sa justice sévère: qu'il me rende digne de manifester mon repentir, en recevant dignement dans cette repentance la divine Communion. C'est ce que, plus que tout, je demande, et désire de tout mon coeur. A l'heure terrible de la mort, ne t'éloigne pas de moi, mon bon gardien, chassant les sombres démons qui cherchent à apeurer mon âme tremblante. Défends-moi contre de telles embûches quand j'aurai à franchir les péages aériens; et que, protégé par toi, j'atteigne sans encombre le paradis que je désire, où les choeurs des saints et des puissances d'en haut sans cesse glorifient le Nom très vénérable et magnifique du Dieu glorifié en la Trinité, du Père, du Fils et du Saint-Esprit, à qui conviennent l'honneur et l'adoration aux siècles des siècles. Amen.

Posté par fmonvoisin à 12:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

Chapelet en l'honneur de l'Enfant Jésus

Num_riser0034

CHAPELET EN L’HONNEUR DU SAINT ENFANT JESUS

Ce petit chapelet est composé de 15 grains, 3 gros et 12 petits. Sur les 3 gros Grains, on récite 3 Notre Père, et sur les 12 petits, 12 Je vous salue Marie. Les 3 Notre Père sont destinés à honorer la Sainte Famille : Jésus, Marie et Joseph, que saint Bernard appelle la trinité de la terre ; les 12 Je vous salue Marie, à honorer les 12 années de la Sainte Enfance de Jésus. Utilisé sous forme de neuvaine qu’on peut renouveler trois fois consécutives, cette prière parvient à détruire les maléfices opérés pour séduire les femmes. Prier aussi Saint Joseph.

Au Nom du Père et du Saint-Esprit. Amen.

En baisant la médaille, l’on dit : Adorable Trinité, nous vous offrons toutes les adorations du Cœur du saint Enfant Jésus.

Avant chacun des trois Notre Père :
V. Le Verbe s’est fait chair,
R. Et Il a habité parmi nous.

Avant chacun des douze Je vous salue Marie :
V. Un enfant nous est né,
R. Plein de grâce et de vérité.

On peut aussi, avant chaque Ave Maria, énoncer les mystères de la Sainte Enfance :
1. l’Incarnation,
2. la Visitation,
3. la Naissance,
4. l’Adoration des bergers,
5. la Circoncision,
6. l’Adoration des Mages,
7. la Présentation
8. la Fuite en Egypte,
9. le Séjour en Egypte,
10. le Retour d’Egypte,
11. la Vie de Jésus à Nazareth,
12. Jésus au milieu des Docteurs.

PRIONS

Divin Enfant, Beauté incomparable, Bonté infinie, toujours adorable parce que Vous êtes mon Sauveur, je Vous adore et je Vous aime, je Vous consacre toutes les lumières de mon esprit et toutes les tendresses de mon cœur, et je Vous rends grâces de toute mon âme de Vous être fait petit Enfant par amour pour nous. Je Vous adore dans tous les Mystères de votre divine enfance : je Vous prie de m’en donner l’esprit et de m’accorder la grâce de Vous honorer dignement, par l’imitation des vertus que Vous y avez pratiquées, afin que, m’étant uni à vos saintes dispositions sur la terre, je mérite de Vous voir et de Vous posséder éternellement dans le Ciel. Vous qui vivez et régnez avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu, pour les siècles des siècles. Amen.

Posté par fmonvoisin à 12:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Prière à Marie pour, la Vie

Num_riser0008

Prière à Marie, pour la Vie

Ô Marie, aurore du monde nouveau,
Mère des vivants, nous te confions la cause de la vie :
Regarde, ô Mère, le nombre immense des enfants que l'on empêche de naître,
Des pauvres pour qui la vie est rendue difficile,
Des hommes et des femmes, victimes d'une violence inhumaine,
Des vieillards et des malades tués par l'indifférence ou par une piété fallacieuse.
Fais que ceux qui croient en ton Fils
Sachent annoncer aux hommes de notre temps, avec fermeté et amour,
L'Evangile de la Vie !
Obtiens-leur la grâce de l'accueillir, comme un don toujours nouveau,
La joie de la célébrer avec reconnaissance dans toute leur existence
Et le courage d'en témoigner, avec une ténacité active, afin de construire,
Avec tous les hommes de bonne volonté, la civilisation de l'amour,
A la louange et à la gloire de Dieu, créateur qui aime la vie !

Jean-Paul II - Evangelium Vitae

Posté par fmonvoisin à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Notre Dame de Bonne Délivrance

Num_riser0045

Notre Dame de Bonne Délivrance

La Vierge Notre de Paris

La Vierge noire de Paris est une statue de la Vierge à l'Enfant, du XIV° siècle, en pierre peinte, aujourd'hui fort restaurée. Elle avait une chapelle célèbre à l'église collégiale Saint-Etienne-des-Grès (rue Saint-Jacques, en face du grand couvent des Dominicains, les Jacobins) que l’on disait avoir été fondée par saint Denis, premier évêque de Paris. Les parties les plus vieilles de l'église, située à peu près à l'emplacement de la bibliothèque de la faculté de droit, le clocher et la chapelle Notre-Dame de Bonne-Délivrance, remontaient au XI° siècle et l'on pense que la statue y remplaçait une statue plus ancienne.

Le culte de Notre-Dame de Bonne-Délivrance prend un grand éclat au cours de la lutte contre les huguenots où elle est invoquée comme Victorieuse de toutes les hérésies. Sous l'autorité du cardinal Jean Du Bellay (1492-1560), évêque de Paris de 1532 à 1551, la confrérie de la Charité de Notre-Dame de Bonne-Délivrance qui deviendra bientôt une confrérie royale est fondée, le dimanche 20 avril 1533, par le chanoine Jean Olivier avec les bourgeois de Paris Yves Le Pigny et Quentin Froissant : s’ensuyvent les ordonnances faictes pour l’érection de la confrérie de la charité de Notre-Dame de Bonne-Délivrance, en l’honneur de Dieu nostre Créateur et de la glorieuse Vierge Marie, sa très-digne Mère, et pour entretenir en dévotion singulière tous vrays chrestiens et chrestiennes. Le dimanche, vingtième jour d’apvril, l’an 1533, messire Jean Olivier, prestre, chanoine de Sainct-Estienne des Grès, homme grandement pieux, dévot à Notre-Dame, de bonne mœurs et menant une vie fort honnête, et maistre Le Pigny et Quentin Froissant, gens de bien bien et fort affectionnés au service de la Reyne des anges, tous deux jurés bourgeois de Paris, sadjoignirent pour commencer l’établissement d’une socié saincte, sous le titre de « Confrérie royale de la charité de Notre-Dame de Bonne-Délivrance ».

Forte de douze mille adhérents venus de toutes les couches de la société et enrichie par le Saint-Siège de nombreuses indulgences (Grégoire XIII, Paul V, Grégoire XV et Urbain VIII), la Confrérie royale de la charité de Notre-Dame de Bonne-Délivrance prend part à toutes les manifestations publiques, en particulier aux processions de la châsse de sainte Geneviève. Chaque année, le 1er mai et le 24 août, elle organise ses propres processions avec des stations aux paroisses voisines. Elle travaille aussi à la délivrance et au soulagement des prisonniers : les cotisation des associés produisent des sommes importantes qui sont consacrées au rachat des prisonniers pour dettes.

On prenait les mots de bonne délivrance dans un sens très général, il s'agissait de toutes les misères et calamités imaginables. Les spirituels du XVII° siècles entendent de la tentation et du péché. Le jeune François de Sales qui se croyait damné retrouve la paix et la confiance aux pieds de Notre-Dame de Bonne-Délivrance et, en 1692, on érigera une chapelle Saint-François-de-Sales en l'église Saint-Etienne-des-Grès. C'est en songeant à Notre-Dame de Bonne-Délivrance à qui il a confié son œuvre auprès des prisonniers, que Claude Bernard répand la prière du Memorare que saint François de Sales y avait dite en 1578 : Souvenez-vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance et réclamé votre secours, ait été abandonné. Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, j'accours vers vous, et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. O Mère du Verbe Incarné, ne méprisez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Amen. M. Olier, fondateur de la Compagnie de Saint-Sulpice, et saint Vincent de Paul sont aussi des dévots de Notre-Dame de Bonne-Délivrance. C'est encore près d'elle que vient Poulart des Places, avant de fonder la Congrégation du Saint-Esprit. Louis XIII et Anne d'Autriche s’inscriront (4 mai 1622) à la Confrérie royale de la charité de Notre-Dame de Bonne-Délivrance  suivis de Gaston d’Orléans, frère de Louis XIII, de Louis XIV, son frère, Philippe d’Orléans, de sa femme, la reine Marie-Thérèse, du prince et de la princesse de Condé, du prince et de la princesse de Conti.

Plus tard affaiblie par les querelles entre les chanoines de Saint-Etienne des Grès et les maîtres de la confrérie, Notre-Dame de Bonne-Délivrance est délaissée au point que le Parlement supprime sans opposition la procession et la confrérie, le 7 février 1737. Les confrères n'en continuent pas moins leurs dévotions et réussissent à rétablir leur confrérie en 1774. Le 16 mai 1792, la statue, mise en vente avec le mobilier et les objets du culte de l'église Saint-Etienne-des-Grès qui doit être démolie, est achetée pour deux cent une livres par la pieuse comtesse de Carignan-Saint-Maurice qui la garde dans son domicile (hôtel Traversière) de la rue Notre-Dame-des-Champs où est aujourd'hui le collège Stanislas et où des réfractaires célèbrent les saints mystères. Jetée pendant la Terreur (18 septembre 1793) dans la prison des Oiseaux (au coin de la rue de Sèvres et du boulevard des invalides), la comtesse de Carignan-Saint-Maurice y rencontre des religieuses de Saint-Thomas de Villeneuve détenues avec leur supérieure générale (Mme. Walsh de Valois) à qui, une fois libérée (4 octobre 1794), elle confia la précieuse statue à qui elles attribuaient leur délivrance. Le 1° juillet 1806, la statue de Notre-Dame de Bonne-Délivrance est de nouveau vénérée et enrichie de ses anciennes indulgences, confirmées par Pie VII, au 27 de la rue de Sèvres, dans l'oratoire des Soeurs de Saint-Thomas de Villeneuve qui, sous son patronage, ouvrent une chapelle dont Mgr. Quélen, évêque de Paris, accompagné de Mgr. de Villèle, archevêque Bourges, pose la première pierre le 11 mai 1829.

En juillet 1906, les religieuses sont expropriées pour que l'on construise le boulevard Raspail et vont s'installer à Neuilly où l'on vénère encore Notre-Dame de Bonne-Délivrance.

Prière à Notre Dame de Bonne Délivrance

Je vous supplie, ô très sainte et sacrée Vierge Marie, digne Mère de Dieu ! d'avoir pitié de moi, pauvre, pécheur, de m'obtenir de votre très cher Fils, notre Sauveur Jésus-Christ la sainteté et la santé du corps et de l'esprit, ainsi qu'il sera convenable pour sa plus grande gloire et pour mon salut; car souvent sa divine Majesté, par une bonté et miséricorde infinie, permet qu'il nous arrive des infirmités et des maladies, afin de nous faire rentrer en nous-mêmes, et de nous exciter à nous corriger et à nous convertir à lui: Et comme sa divine Providence a ordonné que nous vous honorions et invoquions sous divers titres, et principalement sous celui de Notre-Dame de Bonne-Délivrance; cela fait que j'ai recours à vous, pour vous supplier, avec toute l'humilité et la confiance qu'il m'est possible, de me secourir en cette extrême nécessité, et de m'obtenir principalement une véritable douleur, contrition et rémission de tous mes péchés, car ils sont la seule cause de mes infirmités; Et ensuite je serai obligé de publier toute ma vie le crédit et le pouvoir absolu que vous avez dans le Ciel auprès de Dieu. A combien de pécheurs désespérés de leur salut avez-vous obtenu la conversion ! A combien de personnes affligées de maladies incurables avez-vous rendu la santé ! A combien de justes avez-vous obtenu le don de persévérance en la grâce ! Et enfin, on n'a jamais entendu dire que vous eussiez rejeté aucun de ceux qui, avec confiance, vous ont humblement invoquée, quelque misérable qu'il ait été. J'espère aussi, ô Vierge ! que vous m'accorderez la grâce que je vous demande, et que vous m'obtiendrez le remède de toutes mes misères spirituelles et corporelles, et que vous m'assisterez durant ma vie, et principalement à l'heure de ma mort, qui peut-être arrivera bientôt. Amen.

Téléchargez le texte de la Prière à Notre Dame de Bonne Délivrance (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 12:20 - - Commentaires [70] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 avril 2008

Neuvaine au Saint Enfant Jésus de Prague

Num_riser0041

Le Saint Enfant-Jésus Miraculeux de Prague

"Plus vous M'honorerez, plus Je vous exaucerai"

Neuvaine au Saint Enfant Jésus de Prague
(d'après les mystères de la Sainte Enfance de Notre Seigneur)

Aux prières de la neuvaine, il est vivement conseillé d'ajouter, si possible, l'assistance à la Messe avec réception de la Sainte Eucharistie.

PREMIER JOUR

Ô Dieu, venez à mon aide
Seigneur, hâtez vous de me secourir.
Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit.
Comme il était au commencement...etc.

L'INCARNATION

Ô Très Doux Enfant-Jésus, qui pour notre salut éternel, êtes descendu des splendeurs du Père et qui conçu de l'Esprit-Saint, n'avez point dédaigné le sein d'une Vierge; Verbe fait chair qui avez pris la forme d'un esclave, ayez pitié de nous.

R. Ayez pitié de nous, Jésus Enfant, ayez pitié de nous.
Je vous salue Marie, pleine de grâces, etc.

Terminer par la prière du Révérend Père Cyrille, et invocations

DEUXIEME JOUR

V. Ô Dieu, venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, et au Saint Esprit.
R. Comme il était au commencement...etc.

Notre Père qui êtes aux Cieux, etc...

LA VISITATION

Ô Très Doux Enfant-Jésus qui, par l'entremise de la Vierge, votre Mère, avez visité Elisabeth pour sanctifier dès le sein de sa mère, votre précurseur Jean-Baptiste et le remplir du Saint-Esprit, ayez pitié de nous.

R. Ayez pitié de nous, Jésus Enfant, ayez pitié de nous.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc...

Terminez par la prière du Révérend Père Cyrille et invocations.

TROISIEME JOUR

V. Ô Dieu, venez à mon aide.
R. Seigneur,hâtez vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, etc...

Notre Père qui êtes aux Cieux, etc...

LA NAISSANCE DE JÉSUS ET L'ADORATION DES BERGERS

Ô Très Doux Enfant-Jésus né à Bethléem de la Vierge Marie, enveloppé de langes, couché dans une crèche, annoncé par les anges et visité par les pasteurs, ayez pitié de nous.

R. Ayez pitié de nous, Jésus Enfant, ayez pitié de nous.
Je vous salue Marie, pleine de grâce, etc...

Terminer par la prière du Révérend Père Cyrille et invocations.

QUATRIEME JOUR

V. Ô Dieu, venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, etc.

LA CIRCONCISION

O Très Doux Enfant-Jésus qui fûtes circoncis au bout de huit jours et appelé du glorieux Nom de Jésus, et qui, par votre nom aussi bien que
par votre sang, fûtes proclamé Sauveur du monde, ayez pitié de nous.

R. Ayez pitié de nous, Jésus-Enfant, ayez pitié de nous.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc...

Terminez par la prière du Révérend Père Cyrille et invocations.

CINQUIEME JOUR

V. O Dieu, venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, etc...

Notre Père qui êtes aux Cieux, etc...

L'ADORATION DES MAGES

Ô Très Doux Enfant-Jésus qui fûtes révélé aux rois Mages par l'étoile leur servant de guide, et qui reçûtes sur le sein de votre Mère leurs adorations et leurs présents mystérieux: l'or, l'encens et la myrrhe, ayez pitié de nous.

R. Ayez pitié de nous, Jésus Enfant, ayez pitié de nous.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc...

Terminer par la prière du révérend Père Cyrille et invocations.

SIXIEME JOUR

V. O Dieu, venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, etc...

Notre Père qui êtes aux Cieux, etc...

LA PRÉSENTATION

O Très Doux Enfant-Jésus présenté au temple par la Vierge votre Mère, embrassé par le saint vieillard Siméon et révélé à Israël par Anne la prophétesse, ayez pitié de nous.

R. Ayez pitié de nous, Jésus Enfant, ayez pitié de nous.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc...

Terminez par la prière du Révérend Père Cyrille et invocations.

SEPTIEME JOUR

V. Ô Dieu, venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, etc...

Notre Père qui êtes aux Cieux, etc...

LA FUITE ET LE SÉJOUR EN ÉGYPTE

Ô Très Doux Enfant-Jésus recherché par l'impie Hérode qui voulait vous mettre à mort, transporté par saint Joseph avec votre Mère en Égypte, soustrait à un cruel massacre et glorifié par le sang des Innocents martyrs; Vous qui êtes demeuré en Égypte avec Marie votre sainte Mère et le patriarche saint Joseph jusqu'à la mort d'Hérode, ayez pitié de nous.

R. Ayez pitié de nous,Jésus Enfant, ayez pitié de nous.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc...

Terminez par la prière du Révérend Père Cyrille et invocations.

HUITIEME JOUR

V. Ô Dieu, venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, etc...

Notre Père qui êtes aux Cieux, etc...

LE RETOUR D'ÉGYPTE ET LA VIE CACHÉE A NAZARETH

O Très Doux Enfant-Jésus qui, revenant d'Égypte dans la terre d'Israël, souffrîtes toutes les fatigues d'un pénible voyage, et vous retirâtes enfin dans la ville de Nazareth pour y demeurer humblement soumis à vos parents; Vous qui, au sein de la pauvreté et des travaux, croissiez en grâce, ayez pitié de nous.

R. Ayez pitié de nous, Jésus Enfant, ayez pitié de nous.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc...

Terminez par la prière du Révérend Père Cyrille et invocations.

NEUVIEME JOUR


V. Ô Dieu, venez à mon aide.
R. Seigneur, hâtez-vous de me secourir.
V. Gloire au Père, au Fils, et au Saint-Esprit.
R. Comme il était au commencement, etc...

Notre Père qui êtes aux Cieux, etc...

JÉSUS AU MILIEU DES DOCTEURS

O Très doux Enfant-Jésus, conduit à l'âge de douze ans à Jérusalem, cherché par vos parents avec tant de douleur et retrouvé trois jours après avec une grande joie au milieu des docteurs, ayez pitié de nous.

R. Ayez pitié de nous, Jésus Enfant, ayez pitié de nous.
Je vous salue, Marie, pleine de grâce, etc...

Terminez par la prière du Révérend Père Cyrille et invocations.

PRIERE AU SAINT ENFANT-JÉSUS

révélée par la Sainte Vierge au Révérend Père Cyrille, Carme déchaussé.

O Enfant Jésus, j'ai recours à vous. Je vous en prie, par votre Sainte Mère, assistez-moi dans cette nécessité(ici on expose l'objet de sa demande), car je crois fermement que votre divinité peut me secourir. J'espère avec confiance obtenir votre sainte grâce. Je vous aime de tout mon coeur et de toutes les forces de mon âme. Je me repens sincèrement de mes péchés et je vous supplie, ô bon Jésus de me donner la force d'en triompher. Je prends la résolution de tout faire pour ne plus vous offenser, et je viens m'offrir à vous dans la disposition de tout souffrir plutôt que de vous déplaire; Désormais, je veux vous servir avec fidélité. Pour l'amour de vous, ô Divin Enfant, j'aimerai mon prochain comme moi-même. Enfant plein de puissance, ô Jésus, je vous en conjure de nouveau, assistez-moi dans cette circonstance (nommez-la), faîtes-moi la grâce de vous posséder éternellement avec Marie et Joseph dans le ciel, et de vous adorer avec les Saint Anges. Ainsi soit-il.

INVOCATIONS AU SAINT ENFANT-JÉSUS DE PRAGUE

Enfant-Jésus, Roi de gloire,
ayez pitié de nous.

Enfant-Jésus, notre vrai Dieu et Seigneur
Ayez pitié de nous.
Enfant-Jésus, dont la puissance opère tant de merveilles
Ayez pitié de nous.
Enfant-Jésus, dont l'amabilité console les affligés
Ayez pitié de nous.
Enfant-Jésus,dont la miséricorde pardonne nos péchés,
Ayez pitié de nous.
Enfant-Jésus, dont la force soutient notre faiblesse,
Ayez pitié de nous.
enfant-Jésus, dont la puissance nous protège contre tous les maux,
Ayez pitié de nous.
Enfant-Jésus, dont le souverain pouvoir triomphe de l'enfer,
Ayez pitié de nous.
Enfant-Jésus, dont la gracieuse image attire nos coeurs,
Ayez pitié de nous.
Enfant-Jésus, dont le doux et saint Nom réjouit les fidèles,
Ayez pitié de nous.
Enfant-Jésus, dont la Majesté remplit l'univers,
Ayez pitié de nous.

O Divin Enfant-Jésus, daignez augmenter en nous, l'amour et la dévotion envers votre sainte Enfance.
Exaucez-nous.

Divin Enfant, ne retirez jamais de nous, votre main qui opère tant de merveilles, et préservez-nous des malheurs qui nous menacent,
Exaucez-nous.

Divin Enfant, soyez toujours notre consolation et notre refuge dans votre image miraculeuse,
Exaucez-nous.

V. Jésus, doux et humble de coeur,
R. Rendez mon coeur semblable au vôtre.

Prions

Enfant-Jésus, notre Roi, nous vous en conjurons, prosternés devant votre sainte image, jetez un regard de clémence sur nos coeurs suppliants et pleins d'angoisse. Que votre Coeur si bon, si incliné à la pitié, se tourne vers nous et nous accorde les grâces que nous lui demandons avec instance. Délivrez-nous de la tristesse et du découragement, de tous les maux et difficultés qui nous accablent. Par les mérites de votre Sainte Enfance, daignez nous exaucer et nous accorder la consolation et le secours dont nous avons besoin, afin que nous vous louions avec le Père et le Saint-Esprit, dans les siècles des siècles.
ainsi soit-il.

Saint Enfant-Jésus, écoutez-nous.
Saint Enfant-Jésus, bénissez-nous
Saint Enfant-Jésus, exaucez-nous.

Posté par fmonvoisin à 17:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Neuvaine à la Vierge des Pauvres de Banneux

Num_riser0028

La Vierge des Pauvres

Apparitions à Banneux, Belgique, en 1933

Date des Apparitions et paroles de la Vierge des Pauvres à Mariette Béco

- Le dimanche 15 janvier 1933 :
La Vierge nous invite par un signe.

- Le mercredi 18 janvier 1933 :
« Poussez vos mains dans l’eau. Cette source est réservée pour Moi. Bonsoir. Au revoir ».

- Le jeudi 19 janvier 1933 :
« Je suis la Vierge des Pauvres. Cette source est réservée pour toutes les Nations… pour les malades. Je prierai pour toi. Au revoir ».

- Le vendredi 20 janvier 1933 :
« Je désirerais une petite chapelle ».

- Le samedi 11 février 1933 :
« Je viens soulager la souffrance. Au revoir ».

- Le mercredi 15 février 1933 :
« Croyez en Moi… Je croirai en Vous… Priez beaucoup. Au revoir ».

- Le lundi 20 février 1933 :
« Ma chère enfant, priez beaucoup. Au revoir ».

- Le jeudi 2 mars 1933 :
« Je suis la Mère du Sauveur, Mère de Dieu. Priez beaucoup. Adieu ».

Invocations récitée chaque soir à la Source miraculeuse de Banneux

Vierge des Pauvres, conduisez-nous à Jésus, Source de la grâce.
Vierge des Pauvres, sauvez les nations.
Vierge des Pauvres, soulagez les malades.
Vierge des Pauvres, soulagez la souffrance.
Vierge des Pauvres, priez pour chacun de nous.
Vierge des Pauvres, nous croyons en Vous.
Vierge des Pauvres, croyez en nous.
Vierge des Pauvres, nous prierons beaucoup.
Vierge des Pauvres, bénissez-moi (†).
Vierge des Pauvres, Mère du Sauveur, Mère de Dieu, merci !

Neuvaine à la Vierge des Pauvres

Premier jour

Sainte Vierge des Pauvres, Vous m’invitez à Vous suivre sur la route qui mène à la Source, qui est le Christ. Apprenez-moi à répondre docilement à cette invitation. Enseignez-moi à puiser dans le Christ la force de m’oublier pour les autres.

(chaque jour, chapelet ou dizaine avec les invocations précédentes).

Deuxième jour

« Poussez vos mains dans l’eau. Cette source est réservée pour Moi »

Sainte Vierge des Pauvres, qui avez dit : « Poussez vos mains dans l’eau. Cette source est réservée pour Moi », conduisez-moi à Jésus. Apprenez-moi à croire en Jésus, mon Sauveur, à avoir confiance en Lui. Obtenez-moi la grâce d’un total abandon à Son amour.

Troisième jour

« Je suis la Vierge des Pauvres »

Mère de Dieu, Vous avez daigné Vous appeler à Banneux la Vierge des Pauvres. Détachez mon cœur de tout ce qui est périssable. Délivrez-moi de toute suffisance. Apprenez-moi à comprendre que, dans ma vie, tout est don de Dieu. Enseignez-moi à tout accepter de Sa main. Éloignez de moi tout ce qui sépare de Dieu et obtenez-moi tout ce qui peut me rapprocher de Lui, mon Seigneur et mon Père.

Quatrième jour

« Pour toutes les nations »

Sainte Vierge des Pauvres, Votre message est « pour toutes les nations ». Vous invitez tous les peuples à venir à la Source qui est le Christ, Sauveur et Chef de tous les hommes. Faites que tous soient un, frères dans le Christ. Aidez-moi à découvrir en tout homme l’image de Dieu et à voir en Lui un frère.

Cinquième jour

« Je désirerais une petite chapelle »

Sainte Vierge des Pauvres, Vous avez exprimé le désir d’avoir une petite chapelle, afin que l’Eucharistie, source de tout salut, puisse y être célébrée. Apprenez-moi à m’en approcher avec foi et amour. Enseignez-moi à m’offrir moi-même au Père avec Jésus, pour le salut du monde entier. Obtenez-moi, nourri du Pain céleste qui est le Christ Lui-même, de pouvoir prier et travailler pour que tous deviennent le Peuple de Dieu.

Sixième jour

« Je viens soulager la souffrance »

Sainte Vierge des Pauvres, Vous avez daigné faire une promesse : « Je viens soulager la souffrance ». Obtenez-moi la force d’accueillir la souffrance d’une manière telle qu’elle me rende meilleur. Éclairez-moi sur la valeur sanctifiante de la Croix. Apprenez-moi à vivre joyeusement, même avec la Croix. Enseignez-moi à soulager la souffrance du prochain par la bonté et les prévenances à son égard.

Septième jour

« Croyez en Moi… Je croirai en vous »

Sainte Vierge des Pauvres, Vous avez daigné nous faire une demande : « Croyez en moi… Je croirai en vous ». Si notre foi en la parole de Jésus est vive, le Seigneur accomplira en nous aussi de grandes choses. Mère, sollicitez pour moi cette foi vive. Apprenez-moi à découvrir la trace de Dieu dans les événements de la vie quotidienne. Enseignez-moi à prier avec une grande confiance.

Huitième jour

« Ma chère enfant, priez beaucoup »

Sainte Vierge des Pauvres, jusqu’à trois reprises Vous nous avez adressé l’exhortation à beaucoup prier. À Banneux, Vous avez voulu insister sur la prière : sans elle, la vie chrétienne est impossible. Mère, apprenez-moi à prier. Enseignez-moi à prier avec une foi vive et attentive, afin d’obtenir quelque intelligence de l’Évangile. Instruisez-moi à participer à l’Eucharistie de Jésus de telle manière que, grâce à la force du Pain céleste, j’aie le courage de le donner entièrement et de me laisser transformer en une autre créature. Puissé-je devenir indulgent et plein de charité pour tous, soucieux de répandre le bonheur chaque jour autour de moi par de petits mais nombreux actes de charité.

Neuvième jour

« Je suis Mère du Sauveur, Mère de Dieu »

Sainte Vierge des Pauvres, Vous avez daigné Vous faire connaître à Banneux, sous un de Vos titres les plus glorieux : « Mère du Sauveur, Mère de Dieu ». Comme Mère du Sauveur, Vous venez soulager notre souffrance. Vous nous aider à comprendre que Jésus est amour, que nous, à notre tour, nous devons devenir amour pour les autres. Comme Mère de Dieu, Votre puissance et Votre sollicitude à notre égard touchent à l’infini. Mère de Toute Bonté, croyez en nous, nous croyons en Vous.

Prières à la Vierge des Pauvres

Notre-Dame de Banneux, Mère du Sauveur, Mère de Dieu, Vierge des Pauvres, Vous nous avez invités à croire en Vous et Vous nous avez promis de croire en nous. En Vous je mets toute ma confiance. Écoutez les prières que Vous nous avez demandé d’élever vers Vous. Ayez pitié de toutes nos misères spirituelles et temporelles, de nos peines et souffrances. Obtenez à chacun de nous la richesse d’une foi profonde, la paix du cœur, un amour mutuel attentif et patient. Soulagez les malades, allégez la souffrance.
Conduisez-nous vers Jésus, Source de notre Vie. Que par Votre médiation, le Règne de Votre Fils, Règne de justice et d’amour, s’étende sur toutes les nations. Ainsi soit-il.

Notre-Dame de Banneux, Mère du Sauveur, Vierge des Pauvres, puisque Vous nous avez promis de croire en nous si nous croyons en Vous, je mets en Vous toute ma confiance. Daignez écouter les prières que Vous avez demandé d’élever vers Vous ; ayez pitié de toutes les misères spirituelles et temporelles. Veuillez rendrez aux pécheurs les trésors de la Foi et donner aux Pauvres le pain de chaque jour. Veuillez soulagez les malades, apaiser la souffrance, prier pour nous, et qu’ainsi par Votre médiation, le règne du Christ-Roi s’étende sur toutes les nations. Ainsi soit-il.

Posté par fmonvoisin à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Litanies de Sainte Thècle

Sainte Thècle

Vierge et Martyre

+ au 1er siècle

Fête le 24 septembre

Première martyre au premier siècle de notre ère, elle est née dans l'isaurie en Turquie. À icônium (cette ville s'appelle maintenant Konya), elle fut convertie et instruite par saint Paul lors de son premier voyage missionnaire. Dénoncée aux magistrats comme chrétienne, on la condamna à périr par le feu, mais elle sortit miraculeusement intacte du milieu des flammes. Alors elle fut exposée, dans l'amphithéâtre, aux bêtes féroces, qui se couchèrent à ses pieds. Ainsi elle fut jetée dans une fosse remplie de toute espèce de serpents mais un globe de feu consomma tous les reptiles. Enfin le dernier supplice fut d'attacher ses deux pieds chacun à un taureau afin de l'écarteler mais les liens se brisèrent. Les plus illustres Pères de l'Église, saint Ambroise, saint Chrysostome, saint Grégoire de Nazianze, qui ont parlé de ces circonstances merveilleuses, donnent à sainte Thècle le titre de martyre, à cause des persécutions qu'elle eut à subir pour sa foi. Elle mourut à Séleucie, ville principale de l'isaurie.

71600B71600Carton622mnr947nstethecle

Stephen_20__20Theklamural_thekla_600Thekla71600D

Litanies de Sainte Thècle

Seigneur, ayez pitié de nous

Christ, ayez pitié de nous

Seigneur, ayez pitié de nous

Christ, écoutez-nous

Christ, exaucez-nous

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

Sainte Marie, Priez pour nous

Sainte Mère de Dieu, priez pour nous

Sainte Thècle, priez pour nous

Sainte Thècle, qui êtes restée pure au milieu des païens, priez pour nous

Sainte Thècle, convertie par le Saint Apôtre Paul et qui êtes devenue sa première disciple, priez pour nous

Sainte Thècle, ardente élève de la Parole de Dieu, priez pour nous

Sainte Thècle, fidèle servante du Saint Apôtre Paul, priez pour nous

Sainte Thècle, qui l'avez nourri en prison, priez pour nous

Sainte Thècle, qui avez quitté, par amou pour le Christ, votre fiancé terrestre, priez pour nous

Sainte Thècle, dont la mère païenne vous a en vain et de façons multiples, forcée d'abandonner le Christ, priez pour nous

Sainte Thècle, dont les parents vous ont battue à cause de votre attachement à la Foi Chrétienne, priez pour nous

Sainte Thècle, dont le fiancé vous a dénoncé auprès de l'empereur à cause de votre Foi, priez pour nous

Sainte Thècle, qui avez été condamnée à brûler sur le bucher, priez pour nous

Sainte Thècle, qui, par le Signe de la Croix, avez provoqué une pluie pour éteindre le feu, priez pour nous

Sainte Thècle, qui avez été jetée en pâture aux animaux sauvages dans la fosse aux lions, priez pour nous

Sainte Thècle, qui, par la Force de Dieu, avez été préservée de toute les tortures, priez pour nous

Sainte Thècle, première martyre parmi les femmes, priez pour nous

Sainte Thècle, qui avez converti la pieuse Triphémia et toute sa maisonnée, priez pour nous

Sainte Thècle, qui avez servi Dieu jusqu'à un âge très avancé, priez pour nous

Sainte Thècle, qui avez été visitée par votre Epoux Jésus-Christ pendant votre prière, priez pour nous

Sainte Thècle, qui avez, par votre parole et votre exemple, gagné de nombreuses âmes pour le Christ, priez pour nous

Sainte Thècle, qui dans toutes les tribulations, êtes pour nous un refuge sûr, priez pour nous

Sainte Thècle, qui êtes les mère des veuves, des orphelins et des pècheurs repentis, priez pour nous

Sainte Thècle, qui intercèdez pour nous au trône de Dieu, priez pour nous

Sainte Thècle, acclamée par les patriarches, priez pour nous

Sainte Thècle, dont la tombe est visitée par d'innombrables et pieux pèlerins, priez pour nous

Sainte Thècle, qui obtenez pour tous ceux qui vous invoquent consolation et protection, priez pour nous

Sainte Thècle, miroir et modèle des vierges, priez pour nous

Sainte Thècle, servante du Père Eternel, priez pour nous

Sainte Thècle, délice de Dieu le Fils, votre Epoux choisi, priez pour nous

Sainte Thècle, temple magnifique del'Esprit Saint, priez pour nous

Sainte Thècle, priez pour nous

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur

Priez pour nous, sainte vierge et Martyre Thècle,

afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ

Prions

O Dieu, qui avez tiré de l'obscurité du paganisme la Sainte Vierge et Martyre Thècle, et qui l'avez choisie comme épouse pour Votre Fils et l'avez revêtue de Grâces particulières pour la consolation de Vos fidèles; veuillez nous accorder par ses mérites et son intercession, d'être illuminés et réconfortés par sa grâce, de parvenir à la vraie conversion de notre vie et de partager avec elle, Votre Béatitude au Ciel. Par Jésus le Christ, notre Seigneur, qui vit et règne avec Vous, dans l'Unité du Saint Esprit pour les siècles et les siècles. Amen.

Biographie de Sainte Thècle,

cliquer sur le lien suivant:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-752117.html

Texte des Litanies de Sainte Thècle en téléchargement (format pdf), cliquer ici

Posté par fmonvoisin à 14:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 avril 2008

Bienheureux Adolphe Kolping

Bienheureux Adolphe Kolping

Apôtre des artisans

1813-1865

Fête le 4 décembre

Adolphe Kolping, né le décembre 1813 à Kerpen, près de Cologne, en Allemagne fut élevé par son père qui était berger. À 18 ans il vint à Cologne en tant qu'assistant de cordonnier. Il fut très profondément choqué par les conditions de vie extrêmes de beaucoup de gens et, répoondant à l'appel du Seigneur, devint prêtre. À 23 ans il fut reçu au lycée et il étudia ensuite la théologie à Munich, à Bonn et à Cologne. Le 13 avril 1845, il fut ordonné prêtre dans l'église « Minoriten » de Cologne. Il travailla d'abord à Elberfeld (faisant maintenant partie de Wuppertal) comme aumônier et professeur de religion. En 1847, il devint le second président de l'Association catholique des compagnons (fondée l'année précédente par Johann Gregor Breuer), qui donnait aux jeunes compagnons une aide sociale et religieuse. En 1849 il fut nommé Vicaire de la cathédrale de Cologne et établit pendant cette période l'association des compagnons de Cologne. Il unit les associations de compagnons existantes, telles que "Rheinischer Gesellenbund" ("Fédération des compagnons de la Rhénanie") en 1850. Cette fusion fut à l'origine de l'actuelle « Kolpingwerk ». Jusqu'à sa mort il œuvra à étaler les fédérations de compagnons. À sa mort en 1865, il y avait plus de 400 associations de compagnons dans le monde. En 1854 Kolping fonda le journal hebdomadaire "Rheinische Volksblätter" ("journal du peuple rhénan"), qui devint rapidement l'un des organes de presse de l'époque ayant le plus de succès. En 1862 il devint recteur de l'église Minoriten de Cologne. Kolping entra dans la Vie le 4 décembre 1865. Il est repose actuellement en l'église Minoriten de Cologne. Il a été béatifié par le Serviteur de Dieu Jean Paul II, le 27 octobre 1991. Aujourd'hui en Allemagne, la Kolpingwerk (qu'il fonda) a plus de 275 000 membres répartis 2 730 familles de Kolping locales, ce qui en fait la plus grandes fédération locale d'Allemagne. La Kolpingwerk basée à Cologne, a environ 500 000 membres dans le monde et est organisée en près de 6 000 familles de Kolping.

Adolph_Kolping91899C91899D91899E91899F91899Hbx_kolping

Prière pour la canonisation du bienheureux Adolph Kolping

Dieu éternel et tout puissant! Tu nous as donné le bienheureux Adolph Kolping comme intercesseur et modèle. Sa vie était remplie de souci pour les jeunes en détresse religieuse et sociale. Pour beaucoup, il était un pasteur infatigable, un conseiller paternel, un enseignant patient et un ami fidèle. Par sa vie, il nous a donné un exemple de l’amour pour ton Fils. Sa fidélité à l’Eglise est pour nous un modèle. C’était sa préoccupation de considérer à la lumière de la foi le travail, la famille et la société. Il comprenait l’aide mutuelle et communautaire comme une expression de l’amour chrétien du prochain. Il puisait dans la Sainte Ecriture, dans les sacrements et dans la prière la force de créer une œuvre qui devait te servir ainsi que les hommes. Depuis toujours, tu nous appeles, nous les hommes, à collaborer à la construction de ton Règne; pour cela, nous te prions: Fais-nous collaborer aujourd’hui à vaincre la pauvreté, l’injustice et le désespoir. Aide-nous, par l’intercession du bienheureux Adolph Kolping, à nous engager courageusement en faveur de la vie humaine et à la protection du mariage et de la famille. Fais que nous soyons, dans la communauté de ton Eglise et de l’œuvre internationale de Kolping le sel de la terre et la lumière du monde. Accomplis notre espoir de pouvoir vénérer Adolph Kolping dans toutes les langues et nations en communion avec l’Eglise entière comme un saint. Accorde-nous de collaborer par la foi, l’espérance et l’amour à l’achèvement de ton règne dans le monde, comme Adolph Kolping l’a fait. Nous te le demandons par Jésus, le Christ notre Seigneur. Amen!

Imprimatur – Coloniae, die m. 26. Septembris 2003

Jr.Nr. 106250 I 90 - + Rainer Woelki, vic. eplis.

Posté par fmonvoisin à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,