31 mai 2008

Bienheureuse Marie Céline de la Présentation

Prière pour demander la canonisation de la Bienheureuse Soeur Marie Céline

Seigneur Jésus;, c'est au nom de Votre prédilection pour les humbles, les petits et les pauvres, que nous Vous demandons la Canonisation de la Bienheureuse Marie-Céline, en Vous priant de réaliser en cela, une fois de plus, cette parole de Votre Divine Mère, en Son admirable Cantique: "Il elève les humbles!" O Jésus, nous Vous en supplions, si cela est pour Votre plus grande Gloire et le bien de nos âmes, daignez élever dans la Gloire des Saints de Votre Eglise, la Bienheureuse Soeur Marie Céline de la Présentation, et donnez-lui de venir à notre secours en nous obtenant les faveurs que nous sollicitons par son intercession. Amen.

Prière à la Bienheureuse Marie Céline

Bienheureuse Marie-Céline, fille de Nojals, toi qui au Ciel as promis de n'oublier personne, aide-nous à aimer Dieu plus que tout a marcher sur les chemins d'humilité, et ainsi à témoigner de la joie des coeurs qui cherchent Dieu. Amen.

Toutes les personnes ayant reçu des grâces par l'intercession de Soeur Marie-Céline

sont invitées à se faire connaître auprès du

Comité pour la Cause de Soeur Marie Céline

Monastère Sainte Claire

2, avenue de La Rochelle

F-17137 Nieul sur Mer

Notice sur Soeur Marie Céline et bien plus,

cliquer sur le lien suivant:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-239871.html

Bienheureuse Marie Céline de la Présentation

"J'ai résolu que je serais une violette d'Humilité..."

1878-1897

Fête le 30 mai

15563052171993801565659222396631_m


Le Coeur Douloureux et Immaculé de Marie 3

440

Le Coeur Immaculé de Marie

UHFinal1La propagation de la dévotion au Coeur de Marie remonte au XVIIe siècle où saint Jean Eudes la propagea en l'unissant à celle du Sacré-Coeur de Jésus. Au cours du XIXe siècle, sa sainteté Pie VII d'abord, et Pie IX ensuite, accordèrent à plusieurs églises une fête du Coeur très pur de Marie fixée au dimanche dans l'octave de l'Assomption, puis au samedi suivant la fête du Sacré-Coeur. Le 13 juillet 1917, la Sainte Vierge apparaissait au Portugal pour déclarer aux petits voyants de Fatima que Dieu voulait établir la dévotion à Son Coeur Immaculé pour le salut du monde. Elle demanda aux chrétiens la pratique du premier samedi du mois par la communion réparatrice et la récitation du chapelet accompagnée de la méditation des mystères du Rosaire. Le 31 octobre 1942, le jour de la clôture solennelle du Jubilé des Apparitions de Fatima, le pape Pie XII s'exprimant à la radio, consacra le monde au Coeur Immaculé de Marie pour répondre à l'appel de notre Mère du ciel. Il renouvela ce geste important le 8 décembre 1942. En 1944, en pleine guerre mondiale, le même souverain pontife consacrait encore tout le genre humain au Coeur Immaculé de Marie pour le mettre sous Sa toute-puissante protection. A l'occasion de cette même cérémonie, il décréta que l'Eglise entière célébrerait chaque année une fête en l'honneur du Coeur Immaculé de Marie afin d'obtenir par l'intercession de la Très Sainte Vierge, «la paix des nations, la liberté de l'Eglise, la conversion des pécheurs, l'amour de la pureté et la pratique des vertus.» Il fixa la date de cette fête au 22 août, jour octave de la fête de l'Assomption. En créant la très Sainte Vierge, la Trinité Sainte a pu contempler le ravissant spectacle d'un Coeur qui dès son premier battement n'aima que son Dieu, et L'aima à lui seul plus que tous les anges et les saints ensemble ne L'aimeront jamais. «Le Père, dit saint Jean Eudes, a déployé Sa puissance pour former un Coeur de fille plein de respect et de fidélité envers son Créateur. Le Fils en fit un Coeur de Mère etpure_heart l'Esprit-Saint en fit un Coeur d'épouse pour y célébrer Ses noces ineffables.» La gloire de la fille du roi, disent les Livres Saints, est toute intérieure et cachée, autrement dit, elle est toute en Son Coeur. Là se trouvent toutes les perfections des anges et des hommes, dans un tel degré d'excellence que rien n'y peut être comparé. Là se trouvent les perfections de Dieu même, aussi fidèlement retracées qu'elles peuvent l'être dans une simple créature. La bonté et la miséricorde président parmi les vertus dont Dieu a orné le Coeur Immaculé de Sa Mère. Aussi tout pécheur trouve en Elle un refuge assuré. Ce Coeur qui nous a tant aimé n'a point été flétri dans le tombeau comme celui des autres mortels. Ses mouvements n'ont été qu'un seul instant suspendus sous le souffle de la mort. Il vit aujourd'hui palpitant d'un amour infini, inondé de célestes délices au sein de la gloire immortelle où il continue de nous aimer avec prédilection. Comme la sainte Eglise nous le recommande aujourd'hui au moyen de la belle fête du Coeur Immaculé de Marie, vouons un culte spécial de vénération et d'amour à ce Coeur magnanime, le plus noble le plus généreux qui soit sorti des mains du Créateur. Supplions-le donc de nous apprendre à aimer Jésus, à souffrir pour Lui, à supporter avec amour et résignation les peines de la vie, les souffrances et les croix qu'il plaira à Dieu de nous envoyer. Recourons donc sans cesse à ce Coeur incomparable et nous expérimenterons infailliblement sa bénignité, sa mansuétude et sa tendresse.

cuore_immacolato_di_maria

La dévotion des 5 Premiers Samedis

Ne devons-nous pas prendre garde à la requête du Coeur blessé de Notre Mère ? Le 10 décembre 1925, Marie notre Mère Bien-Aimée, apparaissant à Lucie, la seule survivante des voyants de Notre Dame de Fatima, a prononcé ces paroles qui déchirent le coeur: "Mon enfant, contemple Mon Coeur entouré d’épines que les ingrats y placent à tout moment par leurs blasphèmes et leurs ingratitudes. Toi, au moins, essaie de Me consoler. Annonce, en Mon Nom, que Je promets d’assister à l’heure de la mort tous ceux qui, le premier samedi de cinq mois consécutifs

  1. Iront se confesser et recevoir la Sainte Communion,

  2. Diront le Rosaire,

  3. Me tiendront compagnie pendant un quart d’heure en méditant sur les Mystères du Rosaire,

  4. avec l’intention de faire réparation envers Moi.
    Je promets de les assister à l’heure de leur mort avec toutes les grâces nécessaires pour sauver leur âme."

N.B. La Confession peut se faire au cours des huit jours avant ou après la Communion. Le Rosaire ( cinq dizaines ) peut se réciter à tout moment opportun de la journée et la méditation peut se faire à toute heure du jour, soit sur tous les mystères dans leur ensemble, soit sur un mystère spécial .

fatima

Pourquoi cinq samedis

Quand Soeur Lucie, dans la prière a demandé à Notre Seigneur, pourquoi cinq samedis, Il a répondu: "Ma fille, la raison est simple. Il y a cinq types d’offenses et de blasphèmes commis contre le Coeur Immaculé de Marie:

  1. Blasphème contre l’Immaculée Conception

  2. Blasphème contre la Virginité

  3. Blasphème contre Sa Divine Maternité, avec en même temps le refus de La reconnaître comme Mère des hommes.

  4. Blasphème de ceux qui, publiquement cherchent à semer, dans le coeur des enfants l’indifférence ou le mépris, ou même la haine de cette Mère Immaculée.

  5. Offenses de ceux qui l’outragent directement dans ses Saintes Images. "Voici, Ma fille, la raison pour laquelle le Coeur Immaculé de Marie M’a inspiré de demander ce petit acte de réparation." N’y a-t-il pas assez de dévotions ? Mais la dévotion au Coeur Immaculé de Marie est l’une dont il a été dit dans les Apparitions de Fatima que Dieu veut voir établir cette dévotion et qu’elle signifie le commencement d’un culte plus important à ce même Coeur; et que ce culte doit consister à placer le Coeur de la Mère à côté de Celui du Fils. Il ne semble pas que des paroles si pleines de sens et d’une telle portée aient été prononcées sur une dévotion quelconque.

fatima18_2d

Acte de Consécration

Coeur Immaculé de Marie qui, avec le Coeur de Jésus votre Fils, avez tant souffert pour le salut du monde, vous avez manifesté Votre désir ardent que nous nous consacrions à Votre Coeur et pratiquions la dévotion spéciale des Cinq Premiers Samedis du mois. Je désire, par cet acte, faire selon Votre souhait : Obtenez-moi la grâce de réparation pour les péchés qui blessent Votre Coeur Maternel. Veuillez l’accepter, tendre Mère, et me bénir.

+ R. Arulappa, Ancien Archévêque de Madras-Mylapore

20285ELe Coeur Douloureux et Immaculé de Marie selon Berthe Petit

Berthe Petit, belge, tertiaire Franciscaine, née le 23 janvier 1870, retournée à Dieu le 26 mars 1943, a reçu des communications célestes sur le Cœur Douloureux et Immaculé. Sans les avoir approuvées officiellement, l’Eglise Catholique en permet la diffusion, appuyée sur une saine théologie :

« C’est par le Cœur Douloureux et Immaculé de ma Mère que je veux triompher, parce qu’après avoir coopéré à la rédemption des âmes, ce Cœur a droit à une même coopération dans les manifestations de ma justice et de mon amour. Grande est ma Mère en tout, mais Elle l’est surtout dans son Cœur meurtri, transpercé par la blessure du Mien. C’est pourquoi, voulant pour ce Cœur un triomphe éclatant, J’ai attendu l’heure d’une universelle détresse trouvant écho dans le Cœur Douloureux de ma Mère, universel comme mon Cœur.

Adopter cette dévotion et la répandre, c’est accomplir ma volonté et répondre à l’attente de mon Cœur. Car, par la prière et la consécration faites à ce Cœur, des grâces de lumière seront obtenues. Elles mèneront graduellement les âmes à la pleine connaissance de nos Cœurs Unis, qui ont été blessés d’une même blessure, source inépuisable de tout bien pour l’humanité, et dont la gloire fait et fera le bonheur des élus pour l’éternité. » (Notre Seigneur à Berthe Petit, février 1915)Figl_Herz_Mariae_1_1

« Le cœur de ma Mère a droit au titre de douloureux et Je le veux placé avant celui d’immaculé, parce qu’Elle l’a acquis Elle-même. l’Eglise a reconnu en ma Mère ce que Je fis moi-même en sa conception immaculée. Il faut maintenant vénérer son cœur douloureux, et je veux que ce soit compris comme le droit qu’à ma Mère à un titre de justice : titre que lui ont valu son identification à toutes mes douleurs, ses souffrances, ses sacrifices, son immolation au Calvaire, acceptés dans une pleine correspondance à ma grâce et supportés pour le salut de l’humanité. C’est dans cette Co-rédemption que ma Mère fut surtout grande et c’est pourquoi je demande que l’invocation telle que Je l’ai dictée (Cœur Douloureux et Immaculé de Marie, priez pour nous) soit approuvée et répandue dans toute l’Eglise, à l’égale de celle de mon Cœur. » (Notre Seigneur à Berthe Petit, février 1915)

(Tiré du supplément à l’Appel du Cœur douloureux et immaculé de Marie, Le Clos Bethléem, 83 500 La Seyne-sur-Mer)

Marie est immaculée, sans péché, et cela lui permet d’être associée de façon singulière à la rédemption ; voilà un thème que le concile Vatican II a parfaitement compris (il n’y a pas un mur entre les pères du concile et les mystiques !): « Ainsi Marie, fille d’Adam, donnant à la parole de Dieu son consentement, devient Mère de Jésus et, épousant à plein cœur, sans que nul péché ne la retienne, la volonté divine de salut, se livra elle-même intégralement, comme la servante du Seigneur, à la personne et à l’œuvre de son Fils, pour servir, dans sa dépendance et avec lui, par la grâce du Dieu tout-puissant au mystère de la Rédemption » (Lumen Gentium 56).

Le cœur immaculée de Marie (le dogme de l’immaculée conception) est exprimé par ses mots : « épousant à plein cœur, sans que nul péché ne la retienne, la volonté divine de salut ». Le concile enchaîne par une expression qui rejoint ce que Berthe Petit en 1915 appelait la co-rédemption : « [elle] se livra elle-même intégralement, comme la servante du Seigneur, à la personne et à l’œuvre de son Fils, pour servir, dans sa dépendance et avec lui, par la grâce du Dieu tout-puissant au mystère de la Rédemption. » le cœur de Marie qui n’est retenu par aucun péché (LG 56) est le cœur douloureux : « … jusqu’à la croix où, non sans un dessein divin, elle était debout (cf. Jn 19,25 ), souffrant cruellement avec son Fils unique, associée d’un cœur maternel à son sacrifice » (Lumen Gentium 58).

Marie a vécu cette oblation douloureuse parce que c’était le dessein du Père sur elle et qu’elle en a reçu la grâce (LG 58) ; mais le concile préserve la vie mystique de toute dérive morbide en montrant que Marie coopère à la rédemption par toute sa vie (LG 56 et 58. AA 4). Nous vous invitons donc à découvrir ces textes du concile.

Fatima_Rosary_Scapular_1Extraits des messages de Notre Seigneur à Berthe Petit

Le Coeur de ma Mère a droit au titre de Douloureux et Je le veux placé avant celui d'Immaculé, parce qu'elle l'a acqui Elle-même. L'Eglise a reconnu en ma Mère ce que Je fis moi-même: sa Conception Immaculée. Il faut maintenant et Je veux que soit compris et reconnu le droit qu'a ma Mère à un titre de justice, titre que lui ont valu son identification à toutes mes douleurs, ses souffrances, ses sacrifices, son immolation au Calvaire, acceptés dans une pleine correspondance à Ma grâce et supportés pour le salut de l'humanité.

C'est dans cette corédemption que ma Mère fut surtout grande et c'est pourquoi Je demande que l'Invocation telle que Je l'ai dictée, soit approuvée et répandue dans toute l'Eglise, à l'égale de celle adressée à mont Coeur et qu'elle soit récitée par chacun de mes prêtres après le sacrifice de la Messe. Elle a déjà obtenu des grâces; elle en obtiendra encore plus; elle sera répandue, en attendant que, par la Consécration au Coeur Douloureux et Immaculé de ma Mère, l'Eglise soit relevée et le monde renouvelé.

Ce que je veux découle de ce que Je fis au Calvaire. En donnant à ma Mère Jean pour fils ne lui confiai-JeImmaculate_Heart_of_Our_Lady_1 pas la Maternité douloureuse du monde entier? Les pires calamités que j'avais prédites, sont déchaînées, aussi est-il temps et Je veux: Que les peuples se tournent vers le Coeur Douloureux de ma Mère; Qu'un même cri s'échappe de toutes les âmes: "Coeur Douloureux et Immaculé de Marie priez pour nous." Que cette prière, indiquée par mon amour comme un suprême recours, soit approuvée et indulgenciée, non plus seulement partiellement et pour une petite part de mon troupeau, mais pour tout l'univers, afin qu'elle se répande comme un souffle réparateur et purificateur qui apaisera mon courroux.

Cette dévotion au Coeur Douloureux et Immaculé de ma Mère reanimera la foi et l'espérance dans les Coeurs brisés et les familles détruites; elle aidera à réparer les ruines, elle adoucira les douleurs, elle sera une nouvelle force pour mon Eglise en portant les âmes, non seulement à la confiance en mon Coeur, mais encore à l'abandon au Coeur Douloureux de ma Mère. C'est vers une tourmente affreuse que va l'humanité; elle divisera de plus en plus les peuples, elle réduira à néant les combinaisons humaines, elle montrera que rien ne subsiste sans Moi et que Je reste le seul Maître des destinées des peuples. C'est par le Coeur Douloureux et Immaculé de ma Mère que je veux triompher, parce qu'après avoir coopéré à la rédemption des âmes, ce coeur a droit à une même coopération dans les manifestations de ma justice et de mon amour. Grande est ma Mère en tout, mais Elle l'est surtout dans son Coeur meutri, transpercé de la blessure du mien.

C'est pourquoi, voulant pour ce Coeur un triomphe éclatant, J'ai attendu l'heure d'une universelle détresse, trouvant écho dans le Coeur Douloureux de ma Mère, universel comme mon Coeur. Adopter cette dévotion et la répandre, c'est accomplir ma volonté et répondre à l'attente de mon Coeur. Car, par la prière et la consécration faite à ce Coeur des grâces de lumière seront obtenues. Elles amèneront graduellement les âmes à la pleine connaissance de nos coeurs unis qui ont été blessés d'une même blessure, source inépuisable de tout bien pour l'humanité et dont la gloire fait et fera le bonheur des élus dans l'Eternité.

Le salut de ta patrie, la paix intérieure, le relèvement moral du peuple, la confiance en mon Eglise renaîtront par la dévotion active et la consécration, que Je veux, pour que soit aimé et glorifié le Coeur Douloureux et Immaculé de ma Mère uni en tout à mon Coeur. Le salut sera ainsi l'Oeuvre de nos deux Coeurs, le triomphe de leur amour envers le peuple, que cette consécration rendra confiant en ma promesse.

Fais aimer le Coeur de ma Mère transpercé des douleurs qui déchirèrent le mien. Il faut penser au Coeur de ma Mère comme tu penses au mien, vivre dans ce coeur comme tu veux vivre dans le mien, te donner à ce Coeur comme tu te donnes au mien. Il faut répandre l'amour de ce Coeur tout unifié au mien. Je t'ai dit les désirs de mon Coeur sur la dévotion à Celui de ma Mère. Aime-le, fais-le aimer. Cet amour sera pour toi et pour le monde une source de grâces et il attirera de grandes bénédictions. Livre-toi à mon amour.

stendardo_mCe sont les coeurs qui doivent être changés; cela ne se fera que par la dévotion, connue, développée, prêchée et conseillée partout. C'est le dernier secours que Dieu donne avant la fin des temps: le recours à Sa Mère, sous le titre qu'Il veut pour Elle, universellement.L'envahisseur reste à Ma Merci pour le châtiment qu'il mérite. Justice sera faite en tout. Le châtiment gronde; les chefs le sentent venir; ils s'en épouvantent et se rendent compte qu'ils ne peuvent plus rien conjurer. C'est alors qu'on verrra Mon Jugement et la puissance de Ma volonté. L'Oeuvre se fera. La Belgique redeviendra prospère. (4 nov. 1941).

Une tourmente affreuse se prépare. On va voir se déclencher toutes ces forces préparées avec rage. C'est le moment ou jamais de vous livrer tous au Coeur Douloureux et Immaculé de Ma Mère. C'est par l'acceptation du Calvaire que Ma Mère a participé à toutes Mes douleurs. La dévotion à Son Coeur uni au Mien donnera la paix, la vraie Paix, tant demandée et encore si peu méritée. A l'heure du triomphe il ne sera visible que Moi seul, J'ai inspiré aux instruments que dans ma liberté Je me suis choisis, une dévotion qui doit être semblable à celle dont est honorée mon Coeur. C'est en Fils que Je l'ai conçue pour ma Mère. C'est en Dieu que Je la veux.

Cor_Mariae_1_0

Messages de la Vierge Marie

Les Evénements approchent telle une ombre grandissante qui s'étend sans que l'on en tienne compte, alors qu'elle recèle de terribles étincelles qui vont replonger les nations dans le feu et le sang. Oh! l'affreuse perspective! Mon coeur de Mère se briserait si Je ne voyais à quel point la Justice Divine est imposante pour le salut des âmes et la purification des peuples. Vois la blessure de mon Coeur semblable à celle de mon Fils et le torrent de grâces prêt à en jaillir. Ne te laisse donc rebuter par aucune peine, aucune déception, aucune souffrance. Tu as la compréhension des douleurs qu'endura mon Coeur, des souffrances de tout mon être, pour le salut du monde.

"Je me suis nommée l'Immaculée Conception. A toi Je me nomme la Mère au Coeur Douloureux. Ce titre que veut mon Fils m'est cher entre tous, et c'est par lui qu'il sera accordé, répandu partout des grâces de miséricorde et de salut. C'est d'une volonté inébranlable que mon Fils veut voir les âmes recourir à mon Coeur Douloureux. J'attends ce mouvement des âmes, le coeur débordant de tendresse, ne demandant qu'à redire au Coeur de mon Fils ce qui sera confié à mon Coeur et à obtenir, pour tous, des grâces de salut.

Nihil Obstat Fr. Cuttaz, Censeur, Annecy, le 9 Juillet 1947. - Imprimatur Annecy, le 10 Juillet 1947 J. Pernoud V.G.

Transcription du cahier "Berthe Petit et la Dévotion au Coeur Douloureux et Immaculé de Marie" des Éditions de l'Oeuvre de Diffusion Mariale (Emile CANOVA), Bourg-Sainit-Maurice (Savoie)

20285D

Prières

calendar42Acte de consécration au Coeur Immaculé de Marie

O Marie, Vierge puissante et Mère de miséricorde, Reine du Ciel et refuge des pécheurs, nous nous consacrons à votre Cœur immaculé. Nous vous consacrons notre être et notre vie tout entière; tout ce que nous avons, tout ce que nous aimons, tout ce que nous sommes. A vous nos corps, nos âmes. A vous nos foyers, nos familles, notre patrie. Nous voulons que tout en nous, tout autour de nous vous appartienne et participe aux bienfaits de vos bénédictions maternelles. Et pour que cette consécration soit vraiment efficace et durable, nous renouvelons aujourd'hui à vos pieds, o Marie, les promesses de notre baptême et de notre première Communion. Nous nous engageons à professer courageusement et toujours les vérités de la Foi, à vivre en catholiques pleinement soumis à toutes les directions du Pape et des Evêques en communion avec lui. Nous nous engageons à observer les commandements de Dieu et de l'Eglise, et particulièrement la sanctification du Dimanche. Nous nous engageons à faire entrer dans notre vie - autant qu'il nous sera possible - les consolantes pratiques de la Religion chrétienne et surtout la sainte Communion. Nous vous promettons enfin, ô glorieuse Mère de Dieu et tendre Mère des hommes, de mettre tout notre cœur au service de votre culte béni, afin de hâter, d'assurer, par le règne de votre Cœur immaculé, le règne du Cœur de votre adorable Fils dans nos âmes et dans toutes les âmes, dans notre cher pays et dans tout l'univers, sur la terre comme au ciel. Ainsi soit-il.

Acte de consécration au Coeur Immaculé de Marie (Mouvement Sacerdotal Marial)calendar43

Vierge de Fatima, Mère de miséricorde, Reine du Ciel et de la terre, Refuge des pécheurs, nous qui adhérons au Mouvement Marial, nous nous consacrons de manière très spéciale à ton Cœur Immaculé. Par cet acte de consécration, nous entendons vivre, avec toi et grâce à toi, tous les engagements que nous avons assumés par notre consécration baptismale ; nous nous engageons aussi à opérer en nous cette conversion intérieure si demandée par l’Evangile, qui nous libère de tout attachement a nous-mêmes et aux faciles compromis avec le monde, afin d'être, comme toi, uniquement disponibles Pour faire toujours la volonté du Père. Et alors que nous entendons te confier notre existence et notre vocation chrétiennes, à toi, Mère très douce et miséricordieuse, pour que tu en disposes en faveur de les desseins de salut, en cette heure décisive qui pèse sur le monde, nous nous engageons à les vivre selon tes désirs, en particulier, pour tout ce qui concerne le renouvellement de l'esprit de prière et de pénitence, la participation fervente à la célébration de la sainte Eucharistie et à l'apostolat, la récitation quotidienne du Chapelet, et un mode de vie austère, conforme à l'Evangile qui soit un bon exemple pour tout le monde, par l'observance de la Loi de Dieu, par l'exercice des vertus chrétiennes, spécialement de la pureté. Nous te promettons aussi d'être unis au Saint-Père, à la Hiérarchie et à nos Prêtres, de manière à opposer une barrière an processus de contestation, dirigé contre le Magistère, qui menace les fondements mêmes de l'Église. Bien plus, sous ta maternelle protection, nous voulons être les apôtres de l'unité de prière et d'amour envers le Pape, unité si nécessaire aujourd'hui, et implorons de toi une protection spéciale sur le Saint-Père. Enfin, nous te promettons d'amener, autant que nous le pourrons les âmes, que nous approcherons, à une dévotion renouvelée envers toi. Sachant que l'athéisme a provoqué le naufrage de la foi en un grand nombre de fidèles, que la désacralisation est entrée dans le temple saint de Dieu, sachant que le mal et le péché déferlent de plus en plus sur le monde, pleins de confiance, nous osons lever les yeux vers toi, Mère de Jésus et notre Mère miséricordieuse et puissante ; nous osons t'invoquer, aujourd'hui encore, et attendre de toi le salut de tous tes enfants, ô clémente, Ô pleine de pitié, ô douce Vierge Marie !


20285Consécration au cœur douloureux et immaculé de Marie (Marie Jeunesse)

Seigneur mon Dieu, je me reconnais comme ton enfant. Je viens non seulement t'offrir mon cœur, mais te le donner tout entier. Prends-le et garde-le près du tien. Que tout en moi exprime mon amour pour toi. Seigneur Jésus, je te rends grâce à travers ce projet d'amour de mon baptême, car c'est le baptême qui m'a fait(e) enfant du Père et enfant de l'Église. Je t'en renouvelle aujourd'hui l'engagement et les promesses. Seigneur Jésus, je te rends grâce de m'avoir donné Marie au pied de la croix, de me l'avoir donné comme Mère et comme modèle à imiter. Vierge Marie, moi [nom] _______________ (Marie-Jeunesse), je viens me consacrer à ton cœur douloureux et immaculé. Je te choisis aujourd'hui pour ma Mère, pour que tu disposes de tout mon être selon ton bon vouloir. Je te choisis aussi comme modèle de foi, de fidélité et d'Amour. Avec la grâce de Dieu et ton aide, Marie, que ma vie soit un peu la continuité de la tienne. Aide-moi dans la mission de Marie-Jeunesse à aller vers les autres jeunes pour témoigner, dire et donner Jésus à tous ceux que tu mettras sur ma route. Aide-moi aussi à être lueur d'espérance pour les plus âgés et pour l'Église. Ô mon Dieu, confirmez votre œuvre. Marie, ma Mère, je suis maintenant tout(e) à toi. Obtiens-moi par ta puissante intercession le salut éternel. Amen.

Litanies du Saint Coeur de Marie


Seigneur, ayez pitié de nous !

Ô Christ, ayez pitié de nous !

Seigneur, ayez pitié de nous !


Jésus, écoutez-nous

Jésus, exaucez-nous


Cœur de Marie, objet des complaisances du Cœur de Dieu, priez pour nous.

Cœur de Marie, uni au Cœur de Jésus, priez pour nous.

Cœur de Marie, organe du Saint Esprit, priez pour nous.

Cœur de Marie, digne sanctuaire de l'adorable Trinité, priez pour nous.

Cœur de Marie, tabernacle du Verbe incarné. priez pour nous.

Cœur de Marie, préservé de la tache du péché originel, priez pour nous.

Cœur de Marie, trésor immense de grâce, priez pour nous.

Cœur de Marie, béni entre tous les cœurs, priez pour nous.

Cœur de Marie, trône brillant de gloire, priez pour nous.

Cœur de Marie, abîme d'humilité, priez pour nous.

Cœur de Marie, holocauste parfait du divin amour, priez pour nous.

Cœur de Marie, attaché à la Croix avec Jésus, priez pour nous.

Cœur de Marie, source de consolation pour les affligés, priez pour nous.

Cœur de Marie, refuge assuré des pécheurs, priez pour nous.

Cœur de Marie, espérance des agonisants, priez pour nous.

Cœur de Marie, siège de la miséricorde, priez pour nous.


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous Seigneur.


Marie, Vierge sans tache, douce et humble de Cœur,

Rendez mon cœur semblable au Cœur de Jésus.

Prions


Dieu de bonté, qui avez rempli le cœur Saint et Immaculé de Marie des sentiments de miséricorde et de tendresse dont le Cœur de Jésus fut toujours pénétré, accordez à ceux qui honorent ce Cœur virginal de conserver jusqu'à la mort une parfaite conformité d'inclination avec le Cœur Sacré de Jésus-Christ, qui vit et règne avec vous et le Saint-Esprit dans tous les siècles. Ainsi soit-il.

Flamme_d_Amour

Chapelet du Coeur Immaculé de Marie

(se récite sur un chapelet ordinaire)

Au commencement, faire cinq fois de suite le Signe de la Croix en l’honneur des cinq Plaies Sacrées de notre Sauveur.

Sur les gros grains: Coeur douloureux et Immaculé de Marie, priez pour nous qui avons recours à vous!

Sur les petits grains: Mère, sauvez-nous par la Flamme d’Amour de votre Coeur Immaculé!

A la fin (3 fois): Gloire soit au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours et dans les siècles des siècles. Amen.

Terminer par: Mère de Dieu, submergez de grâces l'humanité entière par l'action de votre Flamme d'Amour, maintenant et à l'heure de notre mort. Amen.

Pour en savoir plus sur la Flamme d'Amour du Coeur Immaculé de Marie:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-754035.html

http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2008/04/23/8927403.html

Téléchargez le texte et les prières au Coeur Immaculé de Marie (pdf) en cliquant ici

20285AN