20 septembre 2008

Chemin de la Croix avec Saint Antoine de Padoue

Chemin de la Croix

Extrait des écrits de saint Antoine de Padoue

23400CG

Saint Antoine de Padoue

Frère mineur, docteur de l'Eglise

+ 1231

Fête le 13 juin

Né à Lisbonne, ce contemporain de saint François d'Assise s'appelait en réalité Fernando. De famille noble aux traditions militaires, il entra tout jeune chez les Chanoines Réguliers de Saint Augustin à Coïmbra où il fut ordonné prêtre. En 1220, quand les restes des premiers martyrs franciscains furent ramenés du Maroc au Portugal, il entra chez les Frères Mineurs et prit le prénom d'Antoine. Il désirait lui aussi aller au Maroc afin d'y mourir martyr. Tombé malade pendant le voyage, il dut rentrer en Europe. En 1221, il est à Assise au chapitre de l'Ordre et ses frères découvrent alors ses talents de prédicateur et de théologien. Ayant remplacé "au pied levé" un prédicateur empêché, il étonne ses frères qui, désormais, l'envoient prêcher plutôt que de balayer. Avec la permission de saint François, il enseigne à Bologne, Toulouse, Montpellier et Limoges. A Brive-la-Gaillarde, on conserve même le souvenir des grottes où il se retira quelque temps dans la prière solitaire. C'est aussi dans cette ville qu'il retrouva miraculeusement un manuscrit dérobé, y gagnant du même coup sa spécialité posthume pour lui faire retrouver les objets perdus. En 1229, il est élu provincial de l'Italie du Nord. La fin de sa vie est dominée par la prédication où il excelle. Il se trouve à Padoue pour prêcher le Carême en 1231. C'est là qu'il meurt d'épuisement à 36 ans, dans cette ville qui le vénère et qui lui donne son deuxième nom, saint Antoine de Padoue. Il est "Docteur de l'Eglise", mais la piété populaire préfère en lui l'intercesseur efficace.

Num_riser0005

Première Station Jésus est condamné à mort

Un juge est assis sur un trône, un accusé est à ses pieds. Le juge est un coupable; l'accusé est un innocent. C'est ce Jésus qui seul a pu dire :" Qui me convaincra de péché? C'est le Fils de Dieu, venu en ce monde pour me mériter la vie éternelle. O Jésus, vous serez un jour mon Juge. Accordez-moi de vivre de façon à ne pas encourir votre condamnation.

Num_riser0006

Deuxième Station Jésus est chargé de la croix

La Victime a été trahie par un disciple perfide, condamnée par un juge inique, flagellée, livrée aux bourreaux. La voici chargée de la croix, pour expier le péché et satisfaire à la justice divine. O Jésus, donnez-moi de porter avec amour la croix des épreuves de cette vie, afin d'obtenir de votre miséricorde, pardon pour mes iniquités.

Num_riser0007

Troisième Station Jésus tombe pour la première fois

Jésus succombe sous le poids de la croix, et pourtant il est Dieu. Il veut, par cette chute, me faire comprendre l'énormité de mes fautes. O mon Sauveur, faites-moi la grâce de pleurer mes péchés, et de les expier par la pratique de la pénitence.

Num_riser0008

Quatrième Station Jésus rencontre sa Mère

O Jésus, pourquoi permettre à la Vierge Marie de partager les souffrances de votre Passion ? Vous le voulez, afin qu'elle remplisse auprès de vous sa charge de Mère et auprès des hommes, sa mission de co-rédemptrice . O Jésus, accordez-moi d'être toujours un digne serviteur de votre Mère, un vrai fils de ma mère. Avec elle, je veux vous accompagner sur le chemin du Calvaire; comme elle, je veux compatir à vos douleurs.

Num_riser0009

Cinquième Station Simon aide Jésus à porter la croix

Les bourreaux n'ont pour Jésus aucune compassion; mais, craignant le voir expirer déjà, ils réquisitionnent le Cyrénéen pour porter avec lui la croix. Notre-Seigneur accepte cette aide, pour m'enseigner que tout chrétien doit, lui aussi, porter la croix. O Jésus, dispensez-moi les grâces dont j'ai besoin, pour supporter chrétiennement les souffrances, les épreuves qu’il plaira à Dieu de m'envoyer.

Num_riser0010

Sixième Station Une femme essuie le visage de Jésus

O Jésus, Véronique essuie votre visage souillé de sueur et de poussière. Pour la récompenser, vous imprimez vos traits divins sur son voile. Vous me montrez par là combien vous êtes heureux de voir les pécheurs laver et purifier leur âme par la confession et la contrition. O mon Sauveur, faites que je reçoive toujours le sacrement de pénitence dans de saintes dispositions. Aidez-moi à imprimer votre image dans mon âme, par la méditation de vos souffrances et la pratique des vertus chrétiennes.

Num_riser0011

Septième Station Jésus tombe une deuxième fois

Le Dieu fort et puissant, une deuxième fois, tombe sous le poids de sa croix. Mais, une deuxième fois aussi, il se relève pour poursuivre sa route vers le Golgotha. O Jésus, je reconnais la faiblesse de ma pauvre nature humaine. Enseignez-moi à ne pas me décourager, lorsque je retombe dans le péché. Aidez-moi, par votre grâce, à me relever, pour intensifier mon élan vers la sainteté.

Num_riser0012

Huitième Station Jésus parle aux femmes de Jérusalem

Jésus s'oublie pour demander aux saintes femmes de pleurer, non sur ses souffrances, mais sur leurs péchés. Le Sauveur est toujours disposé à accorder son pardon au repentir vrai, sincère et surnaturel. O Jésus, je viens à vous avec une confiance illimitée en votre miséricorde. J'implore, pour moi et pour les pécheurs, la grâce de la componction, pour un prompt et définitif retour à Dieu.

Num_riser0013

Neuvième Station Jésus tombe pour la troisième fois

Le divin Sauveur, par cette troisième chute, expie les péchés que l'ingratitude fait commettre après nombre de pardons et de retours à Dieu. O Jésus, à ceux que la faiblesse et le découragement retiennent loin de vous, donnez l'humilité, la confiance et la volonté nécessaire pour qu'ils reviennent enfin à la pratique du bien et de la vertu.

Num_riser0014

Dixième Station Jésus est dépouillé de ses vêtements

La chair sacrée de la Victime, meurtrie par la flagellation et collée à sa tunique, est mise en lambeaux par ce dépouillement. Jésus offre à son Père ce supplice, pour expier les satisfactions que je permets si facilement à mes sens immortifiés. O Jésus, donnez-moi, de ne plus céder aux inclinations mauvaises de ma nature déchue, de me dépouiller de moi-même et de mon amour-propre, pour ne plus rechercher ici-bas que votre amour et votre gloire.

Num_riser0015

Onzième Station Jésus est cloué à la croix

Voici, Jésus étendu sur la croix, ses mains et ses pieds y sont cloués par les bourreaux. Et le Christ apparaît, suspendu entre ciel et terre, les bras ouverts, comme pour recevoir sur son cœur les pauvres pécheurs qui viendront s'y réfugier. O Jésus, avec vous, je veux m'attacher à la croix; elle est, dans ma misère, mon unique espérance. Faites qu'elle me procure le pardon, la paix et le salut.

Num_riser0016

Douzième Station Jésus meurt sur la croix

Vous dites, mes amis m'ont abandonné; les soldats m'ont crucifié; les Juifs m'insultent et me blasphèment. Il ne me reste plus qu'à mourir sur cette croix. Jésus, moi aussi, j'ai le désir de mourir et d'être avec vous Je renonce aux maximes du démon, aux plaisirs du monde, aux caprices de mon amour-propre. Bénissez cette résolution, ô mon Sauveur, et faites-moi la grâce, pour y être fidèle, de ne reculer devant aucun sacrifice.

Num_riser0017

Treizième Station Jésus est descendu de la croix

O Marie, j'adore votre Fils déposé dans vos bras. Avec vous, je contemple ses plaies, son côté ouvert, son cœur transpercé. Ah! Je comprends mieux maintenant tout l'amour de Jésus pour les âmes ! Faites, ô sainte Mère, que dans toute ma conduite, je me montre toujours digne de cet amour. Et ramenez à l'amour de Jésus tous ceux que la crainte, la lâcheté, l'indifférence retiennent encore loin de lui.

Num_riser0018

Quatorzième Station Jésus est déposé dans le tombeau

Tout est fini. La froide pierre du tombeau cache la divine Victime. Les disciples se sont retirés. Seule, Marie veille près du sépulcre. Son amour la retient jusqu'au moment de la résurrection et, la première, elle contemplera le corps glorieux de son Fils ressuscité. Par l'état de grâces, mon âme, devient la demeure de Jésus. Je veillerai à écarter ce qui éloignerait l'Hôte Divin. O Marie, vous qui avez gardé le sépulcre de Jésus, protégez-moi sans cesse, afin qu'au jour de la résurrection, je partage votre gloire et celle de votre Fils, Ainsi soit-il.

Téléchargez le texte de ce Chemin de Croix (pdf) en cliquant ici

Notices sur Saint Antoine de Padoue,

cliquer sur les liens suivants:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-484104.html

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-354922.html


Le serviteur de Dieu Michel Sopocko

Num_riser0031

Le serviteur de Dieu Michel Sopocko

1888-1975

C’est un prêtre selon Mon coeur, ses efforts Me sont agréables (…); par lui, il M’a plu de propager la vénération envers Ma miséricorde...” . “Sa pensée est étroitement unie à Ma pensée, sois donc sans crainte pour ce qui est de Mon œuvre, Je ne le laisserai pas se tromper, et toi, ne fais rien sans son autorisation”.“Voilà l’aide visible pour toi sur la terre. Il t’aidera à accomplir Ma volonté sur la terre”.

(Extraits du Petit journal de Sainte Faustine Kowalska)

Prière pour demander des grâces par l’intercession du Serviteur de Dieu Michel Sopocko


Dieu de Miséricorde, Tu as fait de Ton serviteur, l’abbé Michel Sopocko l’apôtre de Ton infinie Miséricorde et un fils zélé de Marie, Mère de Miséricorde. Fais que par la célébration de Ta Miséricorde et l’éveil de la confiance en Ta bonté du Père je reçoive la grâce de ............ que je Te demande par son intercession, par le Christ notre Seigneur. Amen.


Notre Père... Je vous salue Marie... Gloire au Père...


Prière pour la béatification du l’abbé Michel Sopocko


Dieu tout-puissant, Tu désires toujours accueillir avec une bonté paternelle ceux qui s’approchent de Toi avec contrition dans l’espérance de recevoir Ta Miséricorde. Daigne entourer de la gloire des saints de l’Eglise Ton serviteur Michel Sopocko, qui par sa parole, ses actes et le témoignage de sa vie proclamait au monde le mytère de Ton insondable Miséricorde, révélé le plus pleinement dans Ton Fils Jésus-Christ qui vit et règne avec Toi pour les siècles des siècles. Amen.

Notices biographiques sur le Père Michel Sopocko,

cliquer sur les liens suivants:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-956236.html

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-956238.html

Posté par fmonvoisin à 00:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Le Chemin du Jubilé de Lourdes

Num_riser0033

Le Chemin du Jubilé

pour le 150e anniversaire des Apparitions de Lourdes

Un chemin a été proposé à tous les pèlerins pour entrer dans l’esprit du Jubilé. Il comporte quatre étapes : l’église paroissiale de Lourdes, le cachot, la Grotte de Massabielle, l’oratoire de l’hôpital de Lourdes.

Num_riser0027

L’église paroissiale de Lourdes

La construction de l’église paroissiale du Sacré-Cœur date d’après les Apparitions et elle n’a été inaugurée qu’en 1903. C’est alors qu’on a démoli l’ancienne église Saint-Pierre, l’église où Bernadette a été baptisée le 9 janvier 1844. L’église du Sacré-Cœur renferme des vestiges de l’histoire de Bernadette : dans la chapelle latérale gauche, les fonts baptismaux, c’est-à-dire la cuve où Bernadette a été baptisée. Dans cette chapelle se trouve aussi une statue provenant de l’ancienne église : elle représente saint Jean-Baptiste. Le reste du mobilier liturgique de l’ancienne église se trouve dans la chapelle du château fort de Lourdes, dans la crypte, le tombeau de Mgr Peyramale, décédé le 8 septembre 1877, curé de Lourdes à l’époque des Apparitions. Les fonts baptismaux sont ornés d’un bas-relief réalisé par Sœur Mercredis Cailleter. De nombreux pèlerins aiment à se recueillir dans cette église que Bernadette n’a pas connue, mais qui est le lieu de rassemblement de la paroisse, c’est-à-dire de la communauté chrétienne de Lourdes à laquelle Bernadette a appartenu. Le baptistère établit un lien concret avec l’ancienne église où Bernadette se rendait si souvent.

Les fonts Baptismaux qui ont servi pour Bernadette ont été conservés dans l'église actuelle. Au mur, on peut voir la reproduction de l'acte de Baptême, endommagé par un incendie. Le retable évoque la vie de Bernadette à Lourdes, en particulier à l'époque des apparitions. Mais le plus important, c'est la cuve baptismale. Avant d'être voyante, Bernadette est une chrétienne. Elle a été déclarée Sainte, parce qu'elle a magnifiquement vécu la Grâce de son Baptême.

Prions

Seigneur, par le Baptême, Tu m'as fait entrer dans Ton Royaume. En Bernadette, ce Baptême a porté des fruits de Sainteté. En cette année du Jubilé des Apparitions, que mon pèlerinage en ce lieu me renouvelle dans la Grâce de mon Baptême.

Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père...

Num_riser0028
Le cachot

Dans une des ruelles de la ville haute, rue des Petits Fossés, se trouve une vieille bâtisse triste et grise : l’ancienne prison. Au fond de cette prison, une cellule sombre et humide, de 3,77 m sur 4,40 m, ouvrant sur une cour intérieure par une unique et minuscule fenêtre : le Cachot. Les Soubirous y habiteront à partir de 1856 et y resteront jusqu’à l’automne 1858. François, Louise et leurs 4 enfants s’y entassent dans à peine 16 m². Une unique pièce pour tout faire : dormir, cuisiner, manger, prier. C’est de là que Bernadette partira à la Grotte pour rencontrer 18 fois la Vierge Marie. Rénovée durant l’hiver 1995-1996, on peut découvrir aujourd’hui cette pièce dépouillée de tout meuble. A l’époque de Bernadette : « La chambre était noire et malsaine. Comme meubles, deux pauvres lits, à droite en entrant et une seule petite malle pour mettre le linge ». Ce lieu rappelle que la Vierge a choisi la plus pauvre et la plus ignorante pour révéler à chacun qu’il occupe une place unique dans le cœur de Dieu. Ce paradoxe de Lourdes n’est rien d’autre que le paradoxe de l’Évangile. Le cachot est la propriété des sœurs de la Charité de Nevers et de l’Instruction Chrétienne.

Depuis novembre 1856, la famille Soubirous (les parents et les 4 enfants) habitai dans une seule pièce, celle où se trouve la cheminée. L'endroit était humide et obscur. C'est la misère avec le déshonneur qui l'accompagne. Comme Dieu est allé chercher Marie dans le village inconnu de Nazareth, Marie est allée chercher sa messagère dans ce lieu de grande pauvreté.

Prions

Seigneur, Tu as regardé l'humilité de Ta servante Marie, et Tu L'as choisie pour donner au monde Ton Fils. L'Inconnue de Nazareth est devenue la Mère de Dieu, Notre Dame. Pour rappeler le Message de l'Evangile, dans ce Cachot, Tu as choisi Bernadette, misérable aux yeux du monde. Que cette étape sur le Chemin du Jubilé renouvelle mon regard sur les plus pauvres et me fasse entrer dans l'esprit des Béatitudes.

Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père...

Vers la Grotte

Porte Saint Michel

Prions

Seigneur Jésus, c'est Toi qui es la Porte. C'est Toi qui nous donne accès au Royaume des Cieux et qui nous ouvres à la Vie éternelle. Prépare-nous à vivre joyeusement le temps de la rencontre avec Marie dans la Grotte où Elle est apparue à Bernadette. Prépare-nous aussi à entendre son appel à la conversion.

Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père...

Num_riser0004__2_

Aux Arcades

A Rome, lors des Années Saintes, les pèlerins entrent dans les Basiliques par les Portes Saintes. Les 7 arcades qui mènent à la Grotte en tiennent lieu. Sous chaque arcade a été placée une mosaïque représentant la Vierge à l'Enfant: Marie nous donne Son Fils.

Prions

Marie, Toi qui es notre Mère, apprends-moi à dire comme Toi: « Voici la Servante du Seigneur ». Apprends-moi à chanter comme Toi: « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur », et accompagne-moi maintenant vers la Grotte où coule la Source, signe de la Vie et de la Joie.

Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père...

Num_riser0030
La Grotte de Massabielle

Le rocher dans lequel la Grotte est creusée s’appelle Massabielle, ce qui signifie : vieille roche. Dans cette masse de 27 m de haut, la Grotte mesure 3,80 m de hauteur, 9,50 m de profondeur et 9,85 m de largeur. Elle se compose de 3 ouvertures inégales : la plus grande est devenue un lieu de célébration de la messe. Au dessus, un peu à droite, se situe une niche ogivale de 2 m de hauteur.

Cette niche ogivale est l’endroit où la Vierge Marie apparut à Bernadette entre le 11 février et le 16 juillet 1858. La statue, de 1,88 m de hauteur, représente l’Apparition dans l’attitude qu’elle a prise lorsqu’elle a dit : « Je suis l’Immaculée Conception ». La statue fut installée dans cette niche le 4 avril 1864. Don de 2 Lyonnaises, elle fut réalisée par Joseph Fabisch, professeur à l’école des Beaux Arts de Lyon. Sur le sol, à gauche face à la Grotte, l’emplacement exact où se trouvait Bernadette est matérialisé par une plaque : « Ici priait Bernadette le 11 février 1858 ». Au fond de la Grotte, à gauche de l’autel, on peut voir jaillir la source que Bernadette mit à jour sur les indications de la Vierge, le 25 février 1858. Cette eau est aujourd’hui canalisée vers les fontaines, les piscines et le chemin de l’eau. Derrière l’autel, se trouve une urne où chacun peut déposer ses intentions de prière. Devant l’autel, une plaque rappelle la venue du pape Jean-Paul II, le 15 août 1983 et les 14 et 15 août 2004. Le mercredi 11 février 1858, Bernadette Soubirous entend un bruit comme un coup de vent et aperçoit une lumière. Elle voit une jeune fille, vêtue de blanc, avec une ceinture bleue, une rose jaune sur chaque pied, un chapelet à son bras. La Vierge apparaîtra à 18 reprises à Bernadette. Au moment même des Apparitions, on a compté jusqu’à 10 000 personnes rassemblées à la Grotte. Aujourd’hui, la Grotte est un des lieux les plus fréquentés au monde avec environ 6 millions de pèlerins et visiteurs chaque année. Entre 1858 et 1900, on a fait reculer en 2 fois le lit du Gave sur une longueur de 350 m et une largeur d’environ 28 m. Le canal (qu’avait traversé Bernadette) et le ruisseau de la Merlasse ont été détournés en amont. On a comblé leur ancien lit. Il y a ainsi devant la Grotte un parvis suffisant pour accueillir plusieurs milliers de pèlerins.

Si cela vous est possible, ne vous contentez pas de rester devant la Grotte: traversez-la. Avec ceux qui vous précèdent et ceux qui vous suivent, vous formez une petite communauté de prière, silencieuse. Souvent dans la Bible nous lisons «L'Eternel est mon Rocher ». Si vous voulez offrir un cierge, déposez-le dans le bac situé à côté du grand chandelier.

Nous dirons ensemble la Prière de l'année jubilaire de Lourdes 2008

Dieu notre Père, parmi toutes tes créatures, Tu as fait éclore Marie, la créature parfaite, « l’Immaculée  Conception ». Ici, à Lourdes, Elle a prononcé ce nom et Bernadette l’a répété. L’Immaculée Conception, c’est un cri d’espérance : le mal, le péché et la mort ne sont plus les vainqueurs. Marie, signe précurseur, aurore du salut ! Marie, Toi l’Innocence et le Refuge des pécheurs : nous Te prions:

Je Te salue Marie, comblée de grâces...

Seigneur Jésus, Tu nous as donné Marie comme Mère. Elle a partagé Ta Passion et Ta Résurrection. Ici, à Lourdes, Elle s’est montrée à Bernadette, attristée de nos péchés mais rayonnante de Ta Lumière. Par Elle, nous Te confions nos joies et nos peines, les nôtres, celles des malades, celles de tous les hommes. Marie, notre Sœur et notre Mère, notre confidente et notre soutien : nous Te prions:

Je Te salue Marie, comblée de grâces...

Esprit Saint, Tu es Esprit d’amour et d’unité. Ici, à Lourdes, par Bernadette, Marie a demandé de bâtir une chapelle et de venir en procession. Inspire l’Eglise que le Christ construit sur la Foi de Pierre : rassemble-la dans l’unité. Guide le pèlerinage de l’Eglise : qu’elle soit fidèle et audacieuse ! Marie, Toi qui es comblée de l’Esprit Saint, Tu es l’épouse et la servante. Tu es le Modèle des Chrétiens et le Visage Maternel de l’Eglise : nous Te prions:

Je Te salue Marie, comblée de grâces...

Pour tant de grâces reçues ici, Pour toutes les conversions, tous les pardons, toutes les guérisons, pour les vocations et les promesses que Tu as confirmées ou que Tu as fait naître ici pour la joie du service que Tu nous donnes de goûter, Notre-Dame de Lourdes, nous Te remercions ! Avec tous nos frères et sœurs humains, avec les peuples en mal de paix et de justice, avec les jeunes qui cherchent leur voie, Toi qui T’es montrée toute jeune à la jeune Bernadette, avec les victimes d’un deuil, d’une maladie, d’un handicap, d’un échec, avec ceux qui auraient un motif de désespérer, Notre-Dame de Lourdes, nous Te prions ! Parce que Tu es le Sourire de Dieu, le Reflet de la Lumière du Christ, la Demeure de l’Esprit Saint, parce que Tu as choisi Bernadette dans sa misère, que Tu es l’Etoile du matin, la Porte du Ciel, et la première Créature ressuscitée, Notre-Dame de Lourdes, nous T’admirons, nous T’acclamons et avec Toi nous chantons les merveilles de Dieu :

Mon âme exalte Le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur ! Il s'est penché sur son humble servante, désormais tous les âges me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour moi des merveilles, Saint est Son Nom ! Son Amour s'étend d'âge en âge sur ceux qui Le craignent. Déployant la Force de Son bras, Il disperse les superbes. Il Renverse les puissants de leurs trônes et élève les humbles, Il Comble de biens l'affamé, Il renvoie les riches les mains vides, Il relève Israël Son serviteur, Il se souvient de Son Amour, de la Promesse faite à nos pères en faveur d'Abraham et de sa race à jamais. Gloire au Père et au Fils et au Saint Esprit, pour les siècles et les siècles. Amen.

Num_riser0029
L’oratoire de l’hôpital de Lourdes

A proximité de la gare de Lourdes, un grand bâtiment du XIXe siècle accueille les pèlerins, avec sa façade austère et son double alignement de fenêtres en pierre de taille. A part la chapelle néo-gothique construite plus récemment, cette façade a conservé l’aspect de l’ancien hospice, fondé en 1834 par les sœurs de la charité de Nevers de l’instruction chrétienne. Fidèles à leur vocation, les religieuses remplissaient là leur double mission de soigner les malades, les plus pauvres et d’éduquer les enfants défavorisés. Sept à dix religieuses œuvraient comme infirmières. La communauté avait comme aumônier l’abbé Pomian. Bernadette y vit comme externe dans la classe des « indigentes » de janvier 1858 à juillet 1860 puis comme pensionnaire jusqu’en juillet 1866, date de son départ définitif de Lourdes pour Nevers. C’est à l’hospice que Bernadette fait sa Première communion le 3 juin 1858. Aujourd’hui, l’hospice est devenu l’un des bâtiments du centre hospitalier de Lourdes. Deux pièces, dont l’ancienne chapelle et le grand couloir du rez-de-chaussée, ont été conservées et aident les pèlerins à entrer dans cette période de la vie de Bernadette. De plus, dans l’ancien parloir sont exposés des souvenirs de Bernadette. En 2005, l’Oratoire a été rénové par David Pons. La pièce a été agrandie, un nouveau parquet a été posé, un éclairage discret mettant en valeur la Croix a été installé. L’autel est la pièce maîtresse de cette rénovation. En marbre bleu, il supporte un épais plateau de verre soufflé. Les quatre coins sont marqués d’une croix argentée, au centre une croix dorée, sertie, elle aussi dans le verre, renferme les reliques. Peintre et sculpteur d’art sacré, David Pons réalise l’aménagement liturgique des lieux de culte moderne ou historique. Il emploie ses connaissances académiques, développées durant cinq ans au Vatican, dans les domaines religieux épousant la peinture à l’huile, les fresques (a fresco), les autels, tabernacles ou sculptures suivant l’objet de la commande. Le Chemin du Jubilé commence par le baptême et s’achève par l’eucharistie. Il met aussi en exergue plusieurs dimensions de la vie chrétienne : les sacrements (baptême et eucharistie), la prière (Grotte), l’attention aux pauvres (cachot et hospice).

Avant même les Apparitions, les Sœurs de la Charité de Nevers tenaient à Lourdes un hospice et une école pour filles. Depuis janvier 1858, Bernadette fréquentait l'école des Sœurs. C'est là qu'elle a préparé sa Première Communion. La célébration a eu lieu le 3 juin 1858. C'est là aussi qu'elle a appris à servir les malades et les plus pauvres. Le Chemin du Jubilé a commencé par le Baptême et s'achève par l'Eucharistie et le service: c'est le chemin de la vie Chrétienne. Le Christ est présent dans le Sacrement de l'Autel et dans le frère, le prochain: « Ce que vous avez fait au plus petit de mes frères, c'est à Moi que vous l'avez fait. » Vous entrez par la Chapelle qui a été construite après le départ de Bernadette. Vous pouvez vous y recueillir, mais le vrai lieu de pèlerinage, c'est l'oratoire qui a été réaménagé récemment.

Prions

Ravive en moi, Seigneur, l'amour de l'Eucharistie et mon engagement au service de tous ceux qui se trouvent dans le besoin. Que Bernadette prie pour moi, elle qui a uni, en sa vie, l'Eucharistie et le service, elle qui est aujourd'hui dans le Lumière, près de Toi.

Notre Père, je Vous salue Marie, gloire au Père...

1000e message!

Ceci est le milième message de ce blog!

Posté par fmonvoisin à 00:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]