29 septembre 2008

Litanies de Notre Dame de Pontmain

Num_riser0045__3_

Notre Dame de Pontmain

Apparitions le 17 janvier 1871


"Priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps
Mon Fils se laisse toucher"

L'apparition se produisit en pleine hiver et en pleine guerre, alors que les troupes de Guillaume Ier, roi de Prusse, ne cessent de l'emporter sur celles de Napoléon III ; le 19 septembre 1870, elles ont commencé le siège de Paris ; le 12 janvier 1871, elles sont entrées au Mans ; progressant vers l'ouest, elles sont aussi entrées en Mayenne. Le 17 janvier, une pointe avancée prussienne arrive aux portes de Laval. Parmi les soldats français règnent le désordre et la panique. Dans les campagnes, les paysans cachent ce qu'ils ont : argent, linge et nourriture. Aux misères de la guerre s'ajoute une épidémie de fièvre thyphoïde et de variole. Sur une population d'environ cinq cents habitants, la paroisse de Pontmain a vu partir trente-huit jeunes gens appelés sous les drapeaux. On était sans nouvelles. Tout allait mal. Les paroissiens disaient: « On a beau prier, le bon Dieu ne nous écoute pas», Le dimanche 15 janvier 1871, après les Vêpres, le curé avait entonné comme de coutume le cantique de Saint-Brieuc : « Mère de l'Espérance dont le nom est si doux, protégez notre France, priez, priez pour nous», II s'était retrouvé seul à chanter. Se retournant, il avait exhorté ses paroissiens. Alors ils chantèrent mais en pleurant. Ce mardi, 17 janvier, on demeurait dans l'inquiétude, la désolation, iI faisait froid. La neige couvre le sol et les toits.

3_05_93_05_103_05_113_05_13

3_02_14

 

Les faits


Vers six heures, Jeanne Destais, l'ensevelisseuse, entre dans la grange pour raconter ce qu'elle a appris au sujet des soldats dont fait partie Auguste Friteau, le demi-frère d'Eugène et Joseph Barbedette. A ce moment, Eugène va dehors guettant le retour de l'aurore boréale qu'il a vue le 11 janvier, mais c'est autre chose qu'il aperçoit, à vingt pieds au-dessus de la maison Guidecoq. " Qu'c'est beau ! ", dira-t-il dans un instant : une Dame vêtue d'une robe bleu sombre, parsemée d'étoiles comme la voûte de l'église. Un voile de deuil encadre son visage fin et jeune. Elle porte une couronne d'or marquée d'un liseré rouge à mi-hauteur. Elle sourit et tend les mains vers l'enfant. Un instant effrayé, Eugène est vite captivé par le tendre regard de cette Dame qu'il contemple en silence. Jeanne Destais ne voit rien, le père non plus ; mais Joseph, sorti avec eux, voit bien, lui ; et il fait la même description que son frère. C'est ainsi : ni Victoire, la mère, ni les Soeurs Vitaline et Marie-Edouard, ni même l'Abbé Guérin, aucun adulte ne pourra voir autre chose que les trois étoiles qui encadrent, en triangle, la tête et les bras de la Dame. Mais plusieurs autres enfants ont éclaté de joie en regardant le ciel. Ainsi Françoise Richer (11 ans) et Jeanne-Marie Lebossé (9 ans) qui, avec les frères Barbedette, forment le groupe des quatre voyants officiellement reconnus. Ainsi la toute petite Augustine Boitin (25 mois) qui battait des mains, Eugène Friteau (6 ans et demi) illuminé de bonheur, bien que très malade. Quant à Auguste Avice (4 ans), il décrivit doucement la Dame à son père ; ensuite, sur l'ordre de celui-ci, il garda le silence. Plus tard, par trois fois et en particulier la veille de sa mort, il rompit ce silence pour dire qu'il avait vu la Sainte Vierge. C'est elle, en effet, qui fut reconnue lorsque les enfants épelèrent la dernière partie du message écrit : L'apparition donna lieu à une veillée de prière dans la neige devant la grange ce soir d'hiver. Les enfants qui restèrent ainsi trois heures à prier, à s'exclamer en regardant le ciel, sans un instant de lassitude. Après le 20 janvier une dernière canonnade suscite un voeu à Notre-Dame d'Avesnières de Laval. Les troupes prussiennes se replient. Le 28 janvier l'armistice est signé. Les trente-huit soldats mobilisés dans la paroisse de Pontmain reviennent tous indemnes. La reconnaissance l'emporte sur le scepticisme. La prière demandée par la Vierge continue. Les foules affluent. Les voyants, eux, sont interrogés, d'abord par le doyen de Landivy puis par une commission spéciale, enfin par l'évêque lui-même. Des médecins les examinent, au terme de l'enquête, le 2 février 1872, Monseigneur Wicart évêque de Laval, fait la déclaration suivante : « Nous jugeons que l'Immaculée Vierge Marie, Mère de Dieu a véritablement apparu, le 17 janvier 1871, à Eugène Barbedette, Joseph Barbedette, Françoise Richer et Jeanne-Marie Lebossé, dans le hameau de Pontmain.»

132_20_20__20ND_20DE_20PONTMAIN

nd_pontmain1w_20Our_Lady_of_Pontmain_CatholicTradition_org_1

Saydet_Beshwet_by_Christine

Litanies de Notre Dame de Pontmain

sous le vocable de Notre Dame de Délivrance

 

Seigneur, ayez pitié de nous

Christ, ayez pitié de nous

Seigneur, ayez pitié de nous

 

Christ, écoutez-nous

Christ, exaucez-nous

 

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

 

Notre Dame de Pontmain, priez pour nous

Notre Dame de Pontmain, Reine Victorieuse, priez pour nous

Notre Dame de Pontmain, sur qui a reposé la Puissance du Très-Haut, priez pour nous

Notre Dame de Pontmain, plus vaillante qu'Esther et Judith, priez pour nous

Notre Dame de Pontmain, dont le Fils a écrasé la tête de Satan,

Notre Dame de Pontmain, invulnérable aux attaques de Satan,

Notre Dame de Pontmain, qui nous protégez contre le dragon furieux,

Notre Dame de Pontmain, Refuge des pécheurs,

Notre Dame de Pontmain, Libératrice et Salut des infirmes,

Notre Dame de Pontmain, Espérance des désespérés,

Notre Dame de Pontmain, qui avez fait tressaillir Jean-Baptiste d'allégresse,

Notre Dame de Pontmain, qui avez procuré à Élisabeth une heureuse délivrance,

Notre Dame de Pontmain, protectrice des femmes enceintes

Notre Dame de Pontmain, bonne délivrance des femmes en travail,

Notre Dame de Pontmain, consolatrice des enfants avortés,

 

Du pouvoir et des tentations de Satan, Notre Dame de Pontmain, délivrez-nous!

De la séduction des idoles et des fausses doctrines, Notre Dame de Pontmain, délivrez-nous!

Des possession démoniaques, Notre Dame de Pontmain, délivrez-nous!

Des illusions pernicieuses de l'esprit des ténèbres,

Des attaques des sorciers et des maîtres occultes,

Des pactes diaboliques qui rendent esclaves de Satan,

De l'idolâtrie, du spiritisme et du satanisme,

Des sectes, de la sorcellerie et des sociétés secrètes,

Des pièges de la divination et des fausses prédictions,

Des fausses visions et des rêves trompeurs,

De toutes malédictions,

Des envoûtements, des sortilèges et des maléfices,

De l'esprit de mort qui pousse au suicide et au meurtre,

Des maladies provoquées par les sortilèges,

Des fléaux dévastateurs,

De la faim, de la violence et de la guerre,

Des accidents mortels,

Des maladies contagieuses,

De la stérilité d'origine maléfique,

De toute menaces contre les enfants, dans le sein maternel,

Des accouchements difficiles et des traumatismes de notre enfance,

Des perversions dont sont victimes les enfants,

Des angoisses de l'âme et des maux du corps,

Des liens généalogiques qui affectent les vivants,

Des disparitions mystérieuses de nos proches parents,

Des blocages de la vie sentimentale et de nos facultés mentales,

Des ravages de l'impiété, des progrès de l'incroyance et de la civilisation de la mort,

De la tentation contre la Foi,

Des communions indignes et sacrilèges,

Du désespoir et du découragement,

De l'esprit de peu qui tue la Foi en Dieu,

De la tiédeur dans le service de Dieu,

De l'esprit d'orgueil et de domination,

De l'endurcissement dans le péché,

Du péché contre l'Esprit Saint,

Du refus à pardonner à nos ennemis,

Des pensées de haine et des pensées impures,

Des embûches du Démon à l'heure de la mort,

Des souffrances du Purgatoire,

De la damnation éternelle,

 

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

 

Christ, vainqueur de la Mort, écoutez-nous

Christ, vainqueur de Satan, exaucez-nous

 

Esprit Saint le Libérateur, écoutez-nous

Esprit Saint, le Consolateur, exaucez-nous

 

Dieu le Père Tout-Puissant, écoutez-nous

Dieu le Père Tout-Puissant, délivrez-nous du Mauvais.

 

Priez pour nous, Notre Dame de Pontmain

Afin que nous soyons affranchis de toutes nos tribulations

 

Prions

 

Nous Vous louons, notre Dieu, pour Votre Amour, Votre Miséricorde, Votre Puissance, pour la Victoire du Sang de l'Agneau, de Votre Fils, Notre-Seigneur Jésus-Christ. Nous Vous louons pour notre Mère, la Vierge Marie. Accordez à tous ceux qui se réfugient sous Sa Maternelle Protection, la délivrance des maux qui les affligent; libérez-les de la puissance des Ténèbres, afin qu'ils vivent dans la liberté des enfants de Dieu, dans le cortège triomphal du Christ ressuscité. Amen.

Icone_7_jpg_jpg

Prière à Notre Dame de Pontmain,

Mère de l'Espérance et Reine de la Paix


Très douce Vierge Marie, Tu as, dans ton Apparition à Pontmain, rappelé l'importance de la prière, fortifié en nos coeurs, l'Espérance et apporté la Paix. Daigne accueillir favorablement aujourd'hui la prière ardente que nous t'adressons pour que s'établisse dans nos coeurs, nos familles, notre pays et toutes les Nations, la paix, fruit de la Justice, de la Vérité, de la Charité. Augmente en nos âmes le désir de vivre pleinement notre Foi, sans aucune compromission, dans toutes les circonstances de notre vie. Aide-nous à toujours comprendre les autres et à les aimer profondément en Dieu. Amen.

 

Mère de l'Espérance, prie pour nous
Notre Dame de la Prière, prie pour nous
Reine de la Paix, prie pour nous.
Notre Dame de Pontmain, prie pour nous,
pour l'Eglise et pour notre Patrie.

Icone_93_jpg_jpg_jpg

Téléchargez le texte des Litanies de Notre Dame de Pontmain (pdf) en cliquant ici

 

Notice sur Notre Dame de Pontmain,

cliquer sur le lien suivant:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-970258.html

 

Posté par fmonvoisin à 17:02 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , ,