05 octobre 2008

Litanies de Saint Raphaël Archange

raphael_feast

Litanies de Saint Raphaël Archange

Saint Raphaël Archange

Patron des voyageurs

Fête le 24 octobre


C'est dans le livre de Tobie que, pour la première fois, on entend parler de Raphaël. Il prit le nom de "Azarée" lorsque, sous forme humaine, il devint le compagnon de route du jeune Tobie dans son voyage jusqu'à Rhagès. Raphaël protégea Tobie des dangers de la route et le ramena chez son père sain et sauf. L'Archange trouva aussi une très bonne épouse au jeune homme et, avec les écailles du poisson que Tobie avait pêché, il guérit le père de Tobie qui était aveugle. C'est alors que l'ange se fit connaître en ces mots: "Je suis l'Archange Raphaël, un des sept esprits qui se tiennent devant le trône de dieu." Tous se demandèrent pourquoi Dieu leur avait envoyé un ange. Raphaël répliqua: "Parce que vous avez toujours loué Dieu, enterré les morts, aidé les pauvres, supporté bravement vos épreuves, Dieu m'a chargé d'aller vers vous. Louez le Seigneur qui vous a montré Sa bonté." Le nom Raphaël signifie "Dieu a guérit". Saint Raphaël est le paron des voyageurs, médecins et jeunes gens, spécialement pour les aider dans le choix de leur profession. On l'appelle l'ange de l'amour et de la joie.

(D'après Lawrence G. Lovasik, Le Livre des Saints, Edition Saint Joseph)

Raphael__2_

Le visage de notre visage ...

L'ange, c'est l'autre regard, le gardien du sens de la vie. Dans n'importe quelle situation de chaos ou de non-sens, il maintient le lien avec Dieu, ce qui signifie alors, sauvegarde la capacité de comprendre le sens des choses au-delà de leurs aspects négatifs. Par lui, la bénédiction de Dieu peut rejoindre l'homme, et tout éclairer, précisément, dans la lumière de l'Esprit. L'ange est vraiment notre aîné. Il a une avance sur notre vie. L'ange qui voit Dieu, assume en même temps une proximité avec l'homme qui dépasse de toute évidence ce que l'homme peut en comprendre ou percevoir parfois, par permission divine. Il nous va comme un gant spirituel qui n'épouse pas nos fautes ! Il est le conjoint du meilleur de nous-mêmes dans l'accomplissement de la volonté de Dieu. Il y a tant de choses que l'homme ne voit pas, n'entend pas, n'éprouve pas, ne sent pas, ne connaît pas, n'aime pas, ne chante pas… L'ange y supplée. Si l'homme a besoin de l'ange, les anges eux-mêmes ont besoin de collaborateurs terrestres ! " Nos anges gardiens se sont-ils rapprochés de nous, ou restent-ils éloignés ? Car, tant qu'ils ne sont pas à nos côtés, tous nos travaux sont vains et stériles. En effet, notre prière n'a pas la force de confiance, ni les ailes de la pureté pour atteindre le Seigneur, si nos anges protecteurs ne s'approchent de nous et ne la prennent pour la lui présenter. " (Saint Jean Climaque) Raphaël est le visage de notre visage, toujours tourné vers les cieux. Il nous préserve de la courbure de ce monde, clos de soucis et de peines. Un amour inespéré nous environne, touche notre cœur, et la plupart des hommes vivent comme s'il n'existait pas ! Dans certaines situations échappant à toute aide humaine, il nous faut dépêcher notre ange. Lorsqu'il y a danger, Raphaël est prompt à secourir, pourvu qu'on le lui demande. La persévérance, la louange, l'abandon confiant dans l'épreuve aimantent l'amour divin et libèrent la puissance de l'ange. Celui qui ne recherche rien pour soi, qui ne se recherche plus lui-même est désormais libre comme un ange, si l'amour de Dieu le gouverne. [...] Quand Raphaël est présent, même invisiblement, prier, aimer, respirer, sont une seule et même chose. Comme s'il accordait une nouvelle respiration à l'âme. L'homme apprend vraiment de lui, qu'il ne trouvera son bonheur qu'en Dieu. L'ange nous révèle que toute conscience pure se dessine sur fond de ciel. L'ange a oublié de correspondre à nos ordres conceptuels, à notre idée trop mentale (philosophique) de Dieu. Il prend la main de l'enfant dont l'ange contemple sans cesse la Face du Père.

(Marc Lorient, Le Sceau de l'Ange - Saint Raphaël, 1997, Editions Bénédictines - Rue E. Guinnepain - 36170 Saint-Benoît-du-Sault - France)

Antiquité du culte de Saint Raphaël

On peut dire que le culte du céleste Archange a commencé dès l'Ancien Testament, dans la famille même de Tobie, après la manifestation du divin messager. Le texte sacré nous autorise à le penser en racontant la gratitude des deux Tobie qui restèrent prosternés pendant trois heures dans une sorte de reconnaissance extatique. (Tobie XII) Au temps de Notre-Seigneur, l'Ange de la piscine probatique venait agiter l'eau à certains jours et le premier malade qui descendait dans la piscine après cette agitation mystérieuse était toujours guéri. (Saint Jean V,4) Cet Ange, croit-on, était saint Raphaël que l'Eglise appelle : Angelus nostrae medicus salutis. Lorsque l'avènement de Constantin eut donné la liberté au christianisme, sainte Hélène éleva plusieurs temples en Palestine, entre autres celui de Bethléem, dédié aux Anges et aux bergers. (Monori, Dizionario, V. Coro degli Angeli) Or, d'après l'Evangile, c'est la multitude de l'armée céleste qui à Bethléem chanta "Gloire à Dieu et paix aux hommes de bonne volonté". Saint Raphaël, l'un des premiers chefs de l'armée angélique, était donc compris dans le culte de la sainte Impératrice. Au V° siècle, nous trouvons établie déjà la fête du 29 septembre non seulement pour la glorification de saint Michel mais aussi de tous les Anges. Saint Raphaël est spécialement honoré dans cette solennité que l'on voit célébrer dans la Pouille en 495. Au V° siècle encore, nous trouvons d'autres preuves du culte de notre Archange. Saint Magnus, évêque d'Héraclée, fut obligé à la suite de l'invasion de cette ville par les Barbares, de chercher refuge dans les lagunes vénitiennes. Selon une tradition constante, saint Raphaël lui apparut et lui ordonna de lui ériger une église dans un lieu qui devint plus tard un quartier de Venise appelé Dorso duro. Le saint évêque obéit et connut, dit-on, par révélation, les glorieuses destinées de la ville des doges. Eut-il cette connaissance par l'entremise de saint Raphaël ? Quoiqu'il en qoit, le saint Archange resta dès lors un des protecteurs de Venise. Le Pape Zacharie, au concile de 745, prescrivit de nommer seulement saint Michel, saint Gabriel et saint Raphaël dans les prières liturgiques, parce que les noms des autres Anges n'étaient pas expressément indiqués dans la Sainte Ecriture. A cette époque, saint Raphaël était déjà honoré en France; sous Charlemagne, vers l'an 800, un autel lui était dédié dans l'abbaye de Centula, au diocèse d'Amiens. Enfin, du XI° siècle, nous avons une belle prière à saint Raphaël pour obtenir la guérison de l'âme et du corps. Nous devons ce document à la bienveillance d'un de nos Pères qui l'a copié dans un manuscrit de la Bibliothèque Nationale Victor Emmanuel, à Rome. Plus loin, nous donnerons cette prière. On le voit, le culte de saint Raphaël Archange existe dans l'Eglise catholique depuis les premiers siècles.

(Raphaël Delarbre, L'Archange Raphaël - sa mission, son culte, 1998, Editions Bénédictines - Rue E. Guinnepain - 36170 Saint-Benoît-du-Sault - France)

Saint Raphaël et Cordoue

C'était en Espagne. La cité de Cordoue était éprouvée par une peste terrible. Les morts remplissaient les rues; les vivants suffisaient à peine à les ensevelir et, ce qui est plus triste encore, un grand nombre mourait sans sacrements parce que les confesseurs survivants étaient trop peu nombreux. Simon de Sousa, commandeur de Notre-Dame de la Merci, religieux qui toute sa vie avait été dévoué au saint Archange, se multipliait pour entendre les confessions des malades et donnait l'aumône aux nécessiteux. Mais voyant ses secours bien insuffisants, il se prosterna au pied de la Reine des Anges qui était dans le choeur de son couvent et la supplia d'envoyer saint Raphaël à toutes les malheureuses familles de Cordoue. Sa voix fut écoutée. L'ange Raphaël apparut aussitôt sous la figure d'un jeune homme d'une beauté éclatante et parla en ces termes : "Je suis Raphaël; je viens à ton aide; tes prières, tes aumônes, surtout ton humilité et ta charité sont d'un grand si grand prix aux yeux de Dieu qu'Il calmera son courroux, détournera le fléau et fera sentir à cette ville éprouvée les douceurs de sa clémence. Va trouver l'évêque et dis-lui qu'il mette mon image sur le clocher de la cathédrale et qu'il exhorte le peuple à recourir à moi. Immédiatement les malades seront guéris, à la seule condition de demander à la Reine des Anges "la médecine de Dieu". Apprends aussi que tous ceux qui porteront mon image et recourront à mon intercession seront délivrés de tout mal et en particulier de l'impur Asmodée qui perd les hommes et leur enlève la grâce de Dieu." Simon alla tout de suite tout raconter à l'évêque. La cité obéit à l'invitation de saint Raphaël, promit en outre de célébrer chaque année une fête spéciale afin de perpétuer le souvenir de la céleste apparition. Aussitôt la peste disparut et la ville de Cordoue est demeurée consacrée à saint Raphaël qu'elle appelle son libérateur. Sur une des places publiques nous avons vu en 1884 la statue monumentale du saint Archange.

(R. Delarbre, L'Archange Raphaël, sa mission et son culte, Archivum Angelicum. Cité dans Les plus belles pages sur Saint Raphaël, 1997 Editions Bénédictines - Rue E. Guinnepain - 36170 Saint-Benoît-du-Sault – France)

ralphfish

Litanies de Saint Raphaël Archange

Seigneur, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous. Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous. Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous. Jésus-Christ, exaucez-nous.
Père Céleste qui êtes Dieu, Ayez pitié de nous.
Fils Rédempteur du monde qui êtes Dieu, Ayez pitié de nous.
Esprit Saint qui êtes Dieu, Ayez pitié de nous.
Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, Ayez pitié de nous.
Sainte Marie Reine des Anges, Ayez pitié de nous.

Chœur des Séraphins, Priez pour nous.
Chœur des Chérubins, Priez pour nous.
Chœur des Trônes, Priez pour nous.
Chœur des Dominations, Priez pour nous.
Chœur des Vertus, Priez pour nous.
Chœur des Puissances, Priez pour nous.
Choeur des Principautés, priez pour nous
Chœur des Archanges, Priez pour nous.
Chœur des Anges, Priez pour nous.
Saint Michel, Priez pour nous.
Saint Gabriel, Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui occupez une place éminente au sein des célestes hiérarchies, Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui êtes un des sept esprits assistants de la majesté trois fois sainte, Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui voyez Dieu face à face, Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui vous nourrissez d'un aliment immortel, Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui êtes l'un des princes de la cour céleste, Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui avez offert à Dieu les prières et les gémissements du saint vieillard Tobie et lui avez rendu la vue, Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui avez guidé et protégé le jeune Tobie durant un long et périlleux voyage, Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui avez délivré Sara de l'esprit du mal qui la tourmentait cruellement, Priez pour nous.
Saint Raphaël, Ange Miséricordieux, Priez pour nous.
Saint Raphaël, ami des hommes, Priez pour nous.
Saint Raphaël, ami et refuge des malheureux, Priez pour nous.
Saint Raphaël, ministre du salut, Priez pour nous.
Saint Raphaël, patron des voyageurs sur terre, sur mer et dans les airs, Priez pour nous.
Saint Raphaël, toujours bon, toujours secourable, Priez pour nous.
Saint Raphaël, protecteur puissant et dévoué, Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui veillez sur nous avec une charité tendre et vigilante, Priez pour nous.
Saint Raphaël, notre secours dans les dangers, Priez pour nous.
Saint Raphaël, compagnon fidèle, Priez pour nous.
Saint Raphaël, ami de la jeunesse, Priez pour nous.
Saint Raphaël, sage conseiller, Priez pour nous.
Saint Raphaël, dont le nom est interprété la médecine de Dieu, Priez pour nous.
Saint Raphaël, à qui a été confié le soin de secourir les malades, Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui avez assisté Saint Jean de Dieu dans ses offices de Miséricorde,
Priez pour nous.
Saint Raphaël, qui avez délivré Sainte Marie Françoise des cinq plaies de ses infirmités,
Priez pour nous.
Saint Raphaël, que Sainte Hyacinthe Mariscotti invoquait comme le médecin de l'âme et du corps, Priez pour nous.
Saint Raphaël, Offrez à Dieu nos vœux et nos prières.
Saint Raphaël, Guérissez nos âmes de l'aveuglement spirituel.
Saint Raphaël, Guidez-nous dans le pèlerinage de la vie.
Saint Raphaël, Vainqueur d'Asmodée, l'esprit impur, délivrez-nous des attaques du démon.
Saint Raphaël, Secourez les malades qui se mettent sous votre protection.
Saint Raphaël, Préservez-nous de tout mal spirituel et corporel.
Saint Raphaël, Dirigez au sortir de la vie notre âme vers le ciel.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur
.

Priez pour nous, Saint Raphaël.

Afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions

O Dieu tout puissant et éternel qui avez choisi Saint Raphaël pour accomplir vos desseins de Miséricorde envers les membres souffrants de Jésus-Christ, faites-nous éprouver dès ici-bas les effets de sa protection puissante et accordez-nous la grâce d'aller, dans la céleste Patrie, vous contempler avec lui et les autres esprits bienheureux dans la splendeur de votre gloire.

Raphael_20Archangeal_20_20thumbnail_20to_20Travelers_20and_20Physicians

Prières à Saint Raphaël

Hymne des Vêpres

Divin guide, Raphaël,
Recevez avec bonté l'hymne
Chantant nos supplications
Que vous consacrent nos voix joyeuses.

Dirigez notre course vers le salut,
Soutenez nos pas;
Que nous n'errions jamais à l'aventure
Loin du chemin du Ciel.

Regardez-nous d'en-Haut,
De l'étincelante lumière du Ciel
Provenant du Père des Lumières,
Remplissez nos âmes.

Rendez la santé aux malades,
Dissipez la nuit des aveugles;
En chassant les maux des corps
Rendez aux coeurs la vigueur.

Assistant le Souverain Juge,
Plaidez la cause de nos crimes,
Et apaisez la colère vengeresse,
Fidèle intercesseur auprès de la Divinité.

Vous qui avez repris le Grand Combat,
Confondez l'orgueilleux Ennemi;
Contre les esprits rebelles
Donnez-nous la force,
augmentez en nous la Grâce.

Gloire à Dieu le Père
Ainsi qu'à son Fils Unique,
Avec l'Esprit Paraclet,
Maintenant et dans tous les siècles des siècles.
Amen

(Extrait de Saint Raphaël "Dieu guérit" - Prières, 1997, Editions Bénédictines - Rue E. Guinnepain - 36170 Saint-Benoît-du-Sault – France)

san_raffele_arcangelo
Prière à Saint Raphaël

O saint ange Raphaël, fidèle ministre du Seigneur, guide sûr et zélé des pauvres pèlerins du temps à l'éternité, nous recourons à vous et nous vous demandons humblement votre céleste protection. La vie pour nous, vous le savez, est un voyage rempli de périls et de dangers. Le démon, comme un monstre toujours acharné à notre perte, s'efforce de nous dévorer ; il sème sous nos pas les pièges, les embûches ; il fait à notre âme de profondes et trop souvent de mortelles blessures ; il jette sur ses yeux le voile du péché, qui obscurcit en elle la lumière de la foi et la prive des doux et bienfaisants rayons du Soleil de justice. Venez donc à notre aide, ô bienheureux archange ! Voyez notre faiblesse, les dangers qui nous menacent, et daignez être notre guide. Dirigez nos pas incertains dans les voies de Dieu ; faites briller à nos yeux la douce lumière du ciel ; enseignez-nous les remèdes propres à guérir nos âmes si faibles, si languissantes ; éloignez d'elles le démon ; apprenez-nous à le vaincre, à déjouer les ruses de sa malice, à le combattre par la prière et la mortification. Ne nous quittez pas, nous vous en supplions, pendant tout le cours de notre périlleux voyage ; soutenez-nous si nous faiblissons, si notre courage chancelle par les fatigues et les longueurs de la route. Vous le savez, notre Père du ciel, qui est aussi le vôtre, nous attend avec une inquiète sollicitude ; il craint pour notre faiblesse les dangers du voyage. Redoublez donc de zèle, ô charitable esprit, et ne nous quittez qu'en nous remettant entre ses bras, afin que nous puissions le louer et le bénir éternellement avec vous. Ainsi soit-il.

(Méditations sur les saints anges, 1867, Josserand éditeur)

Archanjel_Rafael
Pour être préservé de la cécité physique et spirituelle

Venez à mon secours, je vous en supplie, glorieux Prince, saint Raphaël, le meilleur médecin des âmes et des corps. O vous qui avez guéri les yeux de Tobie, donnez à mes yeux la lumière physique et à mon âme la lumière spirituelle; éloignez de moi toutes les ténèbres par vos célestes supplications. Ainsi soit-il.

(Extrait d'un manuscrit du XI° siècle.Raphaël Delarbre, L'Archange Raphaël - sa mission, son culte, 1998, Editions Bénédictines - Rue E. Guinnepain - 36170 Saint-Benoît-du-Sault – France)

raphael01
Prière de l'Archiconfrérie de Saint Raphaël

Glorieux archange saint Raphaël, grand prince de la cour céleste, illustre par les dons de la sagesse et de la grâce, guide des voyageurs sur terre et sur mer, consolation des malheureux et refuge des pécheurs, je vous supplie de m'assister dans toutes mes nécessités et les peines de cette vie, comme vous avez soutenu le jeune Tobie dans ses pérégrinations. Puisque vous êtes le remède de Dieu, je vous supplie humblement de guérir mon âme de ses nombreuses infirmités, et mon corps des maux qui l'affligent si cette grâce me convient. Je vous demande en particulier une angélique pureté afin de mériter ainsi d'être le temple vivant du Saint-Esprit. Amen.

(Extrait de Saint Raphaël "Dieu guérit" - Prières, 1997, Editions Bénédictines - Rue E. Guinnepain - 36170 Saint-Benoît-du-Sault – France)

raphael

Téléchargez le texte des Litanies de Saint Raphaël (pdf) en cliquant ici

arch_raphael

Posté par fmonvoisin à 17:45 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,


L'Icône de l'avortement

abortoortodoxos

Une icône contre l'avortement

Cette icône représentant la vision chrétienne de l'avortement est vivante et très frappante. En voici le symbolisme.

Nous allons commencer par la partie gauche de l'icône, dont les couleurs inférieures sont plus claires, en contraste avec les couleurs les plus sombres qui symbolisent les ténèbres, le mal et la mort. L'on voit Jésus-Christ, qui a vaincu la mort, paraissant protéger et bénir une famille chrétienne, on notera au passage les vêtements « modernes » dont sont vêtus les membres de la dite famille.

Le père porte un enfant sur le bras droit, pareillement à comme Saint Joseph, dans l'iconographie traditionnelle Chrétienne, et il apporte de la nourriture pour la famille dans sa main gauche. La mère dorlotant et berçant un enfant en bas-âge, donne en même temps à manger à un autre enfant. Ces personnages, symbolisent l'image traditionnelle des parents Chrétiens, si essentiels au bon développement des enfants.

Au-dessus de la famille chrétienne, se trouve la Sainte Famille de Nazareth, modèle de toutes les familles de la terre. La Vierge Marie porte sur ses genoux, le Seigneur Dieu, né de son sein virginal. Saint Joseph, lui aussi, porte l'enfant nouveau-né, emmailloté dans un tissu blanc, symbolisant, dans l'iconographie traditionnelle, l'âme des enfants innocents mis à morts.

Au-dessous de la famille chrétienne, dans une image très parlante, nous voyons une mère "Pénitente", qui, en fait, est une mère ayant avorté et pleurant la mort de son enfant que l'on voit sur ses genoux. Elle est habillé d'un vêtement rouge, symbolisant le sang innocent répandu.

Dans la partie inférieure gauche l'on voit une femme symbolisant la mère célibataire. D'un côté, elle a péché en consentant à des rapports pré-nuptiaux (ceci est symbolisé par une partie de ses vêtements de couleur rouge, couleur de la luxure) mais, l'on peut constater qu'elle porte une croix, signifiant qu'elle s'est arrêté face à la tentation de l'échec. Cette croix, symbolise la difficulté d'être mère célibataire. Si cette croix est portée chrétiennement, elle sera sa porte d'entrée pour le Ciel à la fin de son pèlerinage terrestre.

Nous passons maintenant dans la partie obscure de l'icône. Sur la partie droite, nous voyons un roi appelé le « nouvel Hérode », qui est assis sur un trône rouge. Cette personne incarne et personnifie l'avortement dans notre monde moderne, pareillement à Hérode qui fit assassiner des personnes innocentes. L'on peut voir que ce roi piétine et massacre des bébés et en reçoit d'autres, en position fœtale, des mains de femmes présentes devant le roi. Elles symbolisent, de bas en haut, la cruauté, la banalité, la convoitise de l'autre et l'indifférence sans lesquels la monstruosité de l'avortement ne pourrait pas exister.

Derrière le roi, au fond, nous voyons un "docteur." volontairement orthographié en grec doc-tueur, car, sous l'apparence d'un médecin, qui devrait normalement utiliser tous ses talents pour sauver des vies, se trouve en réalité un tueur froid, qui transperce le ventre d'un bébé sans défense. Si l'on regarde bien l'on peut distinguer que la poche de sa blouse est pleine d'argent, car il s'enrichit par la tuerie qu'il encourage.

Au fond, à l'arrière, on voit l'image d'un dragon, l'antique Serpent, le Diable, Satan, qui, en séduisant le monde entier, séduit en même temps le "doc tueur", en le mettant à son service. Car tous ceux qui œuvrent, tant de manière directe que de manière indirecte, pour l'avortement, sont au service de Satan.

Que le Dieu de toute miséricorde prenne pitié de nous.

Téléchargez l'icône (format A4, pdf) en cliquant ici

Téléchargez la notice sur l'icône (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Litanies de Saint Gabriel Archange

angel_gabriel

Saint Gabriel Archange

« La Force de Dieu »

Fête le 24 mars

Indissociable de la sainte Vierge dont il est l'ange "servant", c'est depuis 1921 que l'archange Gabriel est fêté le 24 mars, veille de l'Annonciation. Ce décret de Benoît XV renoue avec la tradition orientale qui liait déjà les deux fêtes (Gabriel était honoré le 18 décembre selon le calendrier copte et le 26 mars selon le calendrier syrien). Fort populaire aussi bien en Occident qu'en Orient, le culte de saint Gabriel est très ancien : il apparaît sur de nombreuses représentations byzantines et on retrouve sa trace dans tout le bassin méditerranéen (fresques en Italie, en Sicile, à Malte...).

Avec Raphaël et Mikaël (ou Michel), Gabriel compte parmi les trois anges auxquels l'Ecriture donne un nom; le sien signifie "homme de Dieu" ou "Dieu s'est montré fort". Dans l'Ancien Testament, le livre de Daniel dit d'abord que Gabriel est appelé par une voix céleste à expliquer au prophète sa "vision du bélier et du bouc", dont l'interprétation est en effet proposée; puis il le montre chargé d'une mission de même nature pour éclairer d'un jour neuf un oracle de Jérémie, repris par le Chroniste, et désormais connu sous le nom de "Prophétie des soixante-dix semaines" (d'années). Dans le Nouveau Testament, l'évangile de Luc fait nommément de Gabriel le premier messager de la Bonne Nouvelle : il informe le prêtre Zacharie de la prochaine naissance d'un fils, qui sera Jean-Baptiste, le précurseur du Christ, puis porte à la Vierge Marie l'annonce du choix divin dont elle est l'objet et qui va faire d'elle la mère de Jésus, le Messie promis. Du passage de Daniel évoquant "le vol rapide" de ce messager de Dieu a pu naître l'image des ailes attribuées aux anges, que le Livre d'Hénoch (apocryphe) rendra familière dans le judaïsme dès les deux derniers siècles de l'ère ancienne. Et tous les chrétiens reconnaissent dans les premières paroles de l'Ave Maria la salutation angélique adressée à la mère du Sauveur : "Salut, pleine de grâce ! Le Seigneur est avec vous...". La tradition judéo-chrétienne place Gabriel au nombre des "sept [esprits] qui se tiennent devant la gloire du Seigneur" : les archanges.

(André-Marie Gérard, Dictionnaire de la Bible, Paris, Robert Laffont, Coll. Bouquins, 1989)

Mais c'est surtout au culte de la Sainte Vierge que se trouve particulièrement lié le culte de Gabriel. Dès que l'Eglise entonne les louanges de la reine du Ciel, Gabriel apparaît. Il vient prêter ses paroles, inspirer les chants, attiser les saintes ardeurs, animer la foi et la confiance dans les âmes. La prière de la terre, si la prière de ce prince du Ciel ne l'accompagnait pas, résonnerait moins agréablement à l'oreille de la Reine des Anges et des hommes. Qu'elle est touchante cette modeste supplication de l'Eglise conjurant Marie de recevoir le salut que ses enfants lui adressent comme des lèvres de Gabriel lui-même : "Sumens illud ave - Gabriel ore !"

(Père E. Baffie, L'Archange saint Gabriel, in L'Immaculée et Saint Gabriel, 1999, Editions Bénédictines, Rue E. Guinnepain - 36170 Saint-Benoît-du-Sault – France.)

gabriel02

Litanies de Saint Gabriel Archange

Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous.
Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Mère de Dieu, priez pour nous.
Sainte Marie, Reine des cieux, priez pour nous.
Sainte Marie, Reine des Anges, priez pour nous.
Saint Michel Archange, priez pour nous.
Saint Gabriel Archange, priez pour nous.
Saint Raphaël Archange, priez pour nous.
Esprits bienheureux des neuf Chœurs des Anges, priez pour nous.
Saint Gabriel, Archange, priez pour nous..
Saint Gabriel, l’un des sept qui se tiennent devant la Face de Dieu, priez pour nous..
Saint Gabriel, dont le nom signifie "Force de Dieu", priez pour nous.
Saint Gabriel, Puissance de Dieu, priez pour nous.
Saint Gabriel, adorateur parfait du Verbe divin, priez pour nous.
Saint Gabriel, fidèle messager de Dieu, priez pour nous.
Saint Gabriel, qui avez éclairé Daniel sur le temps de la venue du Messie, priez pour nous.
Saint Gabriel, ange des prophètes et des proclamateurs de la Parole de Dieu, priez pour nous.
Saint Gabriel, qui avez annoncé à Zacharie la naissance du Précurseur du Seigneur, priez pour nous.
Saint Gabriel, qui avez appris au Ciel le mystère sacré du Verbe fait chair, priez pour nous..
Saint Gabriel, qui avez annoncé à Marie l’Incarnation du Verbe éternel, priez pour nous.
Saint Gabriel, qui avez apporté à la terre le nom de Jésus, priez pour nous.
Saint Gabriel, ange de l’Annonciation, priez pour nous.
Saint Gabriel, ange qui conférez le sens du sacré et de la crainte de Dieu, priez pour nous.
Saint Gabriel, ange de l’humilité, priez pour nous.
Saint Gabriel, ange de la louange, priez pour nous.
Saint Gabriel, qui offrez nos prières au Très-Haut, priez pour nous.
Saint Gabriel, admirable lumière de l’Eglise, priez pour nous.
Saint Gabriel, protecteur des communications et de l’unité de l'Eglise, priez pour nous.

Agneau de Dieu qui enlevez le péché du monde, pardonnez-nous, Seigneur
Agneau de Dieu qui enlevez le péché du monde, exaucez-nous, Seigneur
Agneau de Dieu qui enlevez le péché du monde, ayez pitié de nous

Priez pour nous, ô Glorieux Saint Gabriel, messager de Jésus-Christ
Afin que nous puissions être dignes de ses promesses.

Prions

Ô Dieu qui, parmi tous les Anges, avez fait le choix de l’Archange Gabriel pour annoncer le mystère de l’Incarnation de votre Fils, accordez-nous qu’après l’avoir honoré sur la terre, nous goûtions dans le Ciel les effets de sa protection. Par Jésus-Christ Notre Seigneur. Amen.

arcangelo_Gabriele

Hymne aux vêpres

(Liturgie Franciscaine)

D'un coeur joyeux chantons tous des cantiques,
Promenant l'archet sur les cordes harmonieuses,
A l'instant où l'illustre Gabriel
Brille du haut du Ciel.

Il est aujourd'hui pour nous,
Le paranymphe de l'auguste Vierge,
Il est accompagné de tout le choeur des anges
Qui célèbre avec transport les louanges du Christ.

Que notre choeur chante à son tour
La louange du prince Gabriel;
Il est l'un des sept qui se tiennent devant le Seigneur
Prêts à exécuter ses ordres.

Messager du Ciel, ambassadeur d'en-Haut,
Gabriel quitte les hauteurs,
Et partout d'heureux augure,
Il dévoile au monde les secrets
du Tout-Puissant.

Annoncez-nous, ô Gabriel, nous vous en prions,
Le don extraordinaire de la paix éternelle,
Par lequel un jour, pleins d'allégresse,
Nous aurons accès dans la céleste demeure.

Que nous l'accorde la Déité bienheureuse du Père,
Et du Fils aussi bien que du Saint-Esprit,
Dont, par le monde entier,
Retentit la gloire. Amen.

(Saint Gabriel "la Force de Dieu" - Prières, 1996, Editions Bénédictines - Rue E. Guinnepain - 36170 Saint-Benoît-du-Sault – France)

Aartsengel_Gabri_C3_ABl
Prières à Saint Gabriel

Saint Gabriel archange, ange de l'Incarnation, ouvre nos oreilles aux doux avertissements et aux appels pressants du Seigneur. Tiens-toi toujours devant nous, nous t'en conjurons, afin que nous comprenions bien la Parole de Dieu, afin que nous Le suivions et Lui obéissions et que nous accomplissions ce qu'Il veut de nous. Aide-nous à rester éveillés afin que, lorsqu'Il viendra, le Seigneur ne nous trouve pas endormis. Amen.

(Prière traduite de l'allemand, Saint Gabriel "la Force de Dieu" - Prières, 1996, Editions Bénédictines - Rue E. Guinnepain - 36170 Saint-Benoît-du-Sault – France)

Gabriel__2_

Saint Archange Gabriel, messager de la miséricorde de Dieu en faveur des pauvres humains, vous qui avez salué la très Sainte Vierge par ces paroles : "Je vous salue Marie, pleine de grâce", et qui en avez reçu une réponse d'une si grande humilité, protecteur des âmes, aidez-nous à devenir les imitateurs de son humilité et de son obéissance.

(Prière du Père Lamy à Saint Gabriel, Ange de l'Eglise, 1999, © Editions Bénédictines, Rue E. Guinnepain - 36170 Saint-Benoît-du-Sault – France.)

archangelgabriel

Saint Gabriel Archange toi qui es appelé à juste titre la Force de Dieu, puisque tu as été choisi pour annoncer à Marie le mystère où le Tout Puissant devait déployer merveilleusement la force de son bras, fais-nous connaître les trésors renfermés dans la personne du Fils de Dieu, et sois notre messager auprès de sa sainte Mère. Rends-nous forts dans la Foi, l'Espérance, l'Amour. Amen.

Prière diffusée par la Confrérie de L'Ange Gardien.

Vous pouvez demander un spécimen gratuit de notre revue : Ecrivez à :

"L'Ange Gardien"

21, montée Saint-Laurent

69005 Lyon - France

ArchAngelGabrielEggTempera

Téléchargez le texte des Litanies de Saint Gabriel Archange (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:11 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Chemin de Croix avec Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

Th_r_se_01

Chemin de Croix

avec Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

1


Première Station

Jésus est condamné à mort


Jésus innocent, la sainteté même, est arrêté comme un malfaiteur, jugé comme un criminel, et condamné à mort comme un coupable. "Tel est le jugement du monde: on appelle vertu ce qui est péché, et péché ce qui est vertu. Ne jugeons pas, et nous ne serons pas jugés, nous dit Notre-Seigneur. Alors, pour me rendre son jugement favorable, je veux toujours avoir des pensées charitables à l'égard du prochain.

Deuxième Station

Jésus est chargé de la croix


Jésus est condamné à la crucifixion. On apporte l'instrument du supplice, la croix; Jésus la regarde avec joie, l'accepte avec résignation, la porte amour pour nous. O mon âme, souvent, tous les jours peut-être, "Jésus, te présente la croix. Comme il t'aime! L'éternité ne sera pas assez longue pour l'en bénir". Je veux, chaque jour, porter ma croix par amour pour Jésus.

Troisième Station

Jésus tombe pour la première fois

Le fardeau de nos péchés accable tellement le Sauveur, qu'il chancelle une première fois. Par cette défaillance, Jésus veut nous raffermir dans la voie du ciel. O mon âme, "tu t'effraies de ne point porter ta croix sans défaillir. Ton Bien-Aimé, sur la route du Calvaire, est bien tombé trois fois". Je veux, aidé par la grâce de Dieu, malgré mes misères et mes chutes, monter sans cesse dans le chemin de la sainteté.

Quatrième Station

Jésus rencontre sa mère


A la Passion de Jésus, vient s'ajouter les souffrances de Marie. "Un glaive de douleur transpercera votre cœur", avait annoncé le vieillard Siméon. Cette prophétie se réalisait déjà en cette rencontre douloureuse du Fils et de la Mère. "Puisque Jésus a voulu que sa Mère fût soumisse à l'angoisse du cœur, c'est donc un bien de souffrir ici-bas. Oui souffrir et aimer en souffrant, c'est le plus pur bonheur. O Marie, ô Reine des martyrs, comment ne pas te bénir et t'aimer !

Cinquième Station

Simon aide Jésus à porter la croix


En cette ascension pénible vers le Golgotha, les forces de Jésus diminuaient graduellement. Ses amis l'ont lâchement abandonné. Les bourreaux, pour l'aider à porter sa croix, contraignirent un certain Simon de Cyrène. Eh! Seigneur, "il ne sera pas dit qu'un étranger fera plus pour un inconnu que moi pour mon Jésus". Aussi, dès maintenant, j'accepte les épreuves que Dieu m'enverra et je courbe, avec bonheur, ma tête et mes épaules sous le glorieux fardeau de votre croix.

Sixième Station

Une femme essuie le visage de Jésus


Attristée par l'état pitoyable de Jésus, une pieuse femme, n'écoutant que son cœur, fend la foule, brave les soldats, s'approche de Jésus et, avec son voile, lui essuie le visage, tout couvert de sang, de poussière et de crachats. Sur le linge de Véronique, le Sauveur imprime ses traits divins. "O Jésus, sur ce voile sanglant, je reconnais tous les traits de votre divin visage". Hélas! Votre auguste Face est encore souillée par les crimes des pécheurs . Je veux, courageusement, l'essuyer par mes prières, par mes réparations et par mes actes d'amour compatissant.

Septième Station

Jésus tombe une deuxième fois

Les soldats brutalisent Jésus; il n'ouvre pas la bouche. Il tombe une deuxième fois mais il se relève avec courage et continue sa route, pour accomplir l'œuvre de la rédemption du monde. "Ne croyons pas trouver l'amour sans la souffrance. Nous voudrions ne jamais tomber. Quelle illusion! L'humiliation est la seule voie ou se forgent les saints. L'épreuve est une mine d'or à exploiter. Offrons nos souffrances à Jésus pour sauver des âmes"

Huitième Station

Jésus parle aux femmes de Jérusalem


Jésus aperçoit un groupe de femmes en larmes. Il s'arrête. Il oublie ses souffrances, pour leur adresser quelques paroles de sympathie, quelques conseils de vie chrétienne: "Ne pleurez pas sur moi, mais sur vos péchés". Quelle leçon! "La charité ne doit pas rester enfermée dans le fond du cœur, mais se montrer à l'extérieur. Elle doit éclairer, réjouir non seulement ceux qui nous sont chers, mais ceux qui nous sont antipathiques. Elle consiste surtout à supporter les défauts du prochain, à ne pas s'étonner de ses faiblesses et à s'édifier de ses moindres vertus". Faites, Seigneur, que j'aime mon prochain comme moi-même pour l'amour de vous !

Neuvième Station

Jésus tombe pour la troisième fois

A bout de forces, Jésus s'affaisse. Cette troisième chute est bien lourde, bien profonde. Le Sauveur, à la vue des âmes qui doutent encore de son immense amour et de sa miséricorde infinie, se sent écrasé. Malgré nos misères et nos chutes, ne nous décourageons pas. "On n'a jamais trop de confiance dans le bon Dieu. Il est compatissant, rempli de douceur et abondant en miséricorde. Il connaît notre faiblesse, et se souvient que nous ne sommes que poussière". Mon Jésus, je veux me relever toujours de mes chutes et vous dire sans cesse: " Cœur miséricordieux de Jésus. J'ai confiance en Vous ! "

Dixième Station

Jésus est dépouillé de ses vêtements

Arrivé au pied du Calvaire, Jésus est soulagé du poids de sa croix. Puis les soldats lui enlèvent ses vêtements, non sans lui causer d'indicibles souffrances. Si nous voulons réellement marcher à la suite de Notre-Seigneur, il nous faut pratiquer le dépouillement spirituel, renoncer à notre volonté propre, à nos affections terrestres, à nos attaches charnelles. Ah! "Il en coûte pour donner à Jésus ce qu'il demande". Courage cependant. La vie passe, l'éternité approche. Après avoir été, ici-bas, abreuvés d'amertumes, nous serons là-haut, désaltérés à la source de toutes les joies.

Onzième Station

Jésus est cloué à la croix


La victime est prête, On l'étend sur la croix. On l'y cloue par les mains et par les pieds. Ses chairs sont déchirées, ses nerfs rompus, ses os brisés. Comme un doux agneau, le Sauveur s'abandonne et ne laisse échapper aucune plainte. O mon Sauveur, "ton exemple m'invite à m'abaisser, à mépriser les honneurs" et les plaisirs du monde, à me détacher de mes passions mauvaises. "C'est à toi seul que je m'attache. C'est dans tes bras que je cours me cacher". Désormais, "te plaire est ma vie entière. Augmente en moi le feu divin, ô mon Jésus, et fais que j'expire d'amour pour toi ! "

Douzième Station

Jésus meurt sur la croix


Le crucifiement terminé, la croix est dressée vers le ciel, Le corps meurtri, déchiré, ensanglanté de Jésus, est ainsi offert en spectacle à la foule, De la part du Sauveur, aucune plainte, aucun désir de vengeance, aucune menace. Il n'a que des paroles de tendresse et de miséricorde. "O mon Sauveur, dans ton amour, tu as voulu souffrir et mourir, afin de purifier toutes les âmes dans l'éternel foyer de l'amour. Ton amour va jusqu'à la folie. Comment, moi, pourrais-je mettre des bornes à mon amour? Reçois ma vie entière. Je veux souffrir et mourir pour toi ! "

Treizième Station

Jésus est descendu de la croix

Jésus vient de mourir, Les soldats descendent son corps de la croix et le déposent dans les bras de sa Mère. Marie couvre son fils de baisers et de larmes. Elle lui enlève sa couronne d'épines, lave ses plaies, ferme ses yeux. Quel martyr pour son cœur maternel! "O Marie, vous m'apparaissez, au sommet du Calvaire, comme un prêtre à l'autel, offrant votre Fils pour apaiser la Justice du Père. O Reine des martyrs, pardon pour avoir transpercé votre cœur de douleur et vous avoir fait tant souffrir. Je veux vous redire que je suis votre enfant", et je veux désormais vivre et, un jour, mourir dans l'amour de votre Jésus.

13

Quatorzième Station

Jésus est déposé dans le tombeau

Descendu de la croix, le corps du Christ est embaumé, enveloppé dans un linceul, puis déposé dans un sépulcre d'emprunt. O Jésus, "c'est là, près de toi, que je veux me cacher et vivre. Ah! Laisse-moi m'approcher de toi. Près de ton cœur, je n'entendrai plus les vins bruits de la terre, je ne redouterai plus les traits de l'ennemi. Je veux devenir la proie de ton amour. Emporte-moi au foyer de l'amour, plonge-moi dans ce brûlant abîme, pour m'en faire devenir à jamais l'heureuse victime. Ainsi soit-il.

Téléchargez le texte du Chemin de Croix avec Ste Thérèse de l'E.J. (pdf) en cliquant ici

13

12

11

10

9

8

7

6

5

4

3

2

Posté par fmonvoisin à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Litanies de Sainte Foy

Litanies de Sainte Foy

Num_riser0022

Sainte Foy d'Agen

+ au 3e siècle

Fête le 6 octobre

C'est une vraie martyre qui défendit sa foi en Jésus-Christ, jusqu'à la mort, à Agen. Mais on ne parlait guère d'elle en dehors de la région. Jusqu'au jour où un moine de Conques, dans le Rouergue, vint voler ses reliques dans l'église de Sainte Foy d'Agen pour les porter dans son abbaye qui en manquait pour attirer les pèlerins. Cela se faisait au Moyen Age, par enthousiasme pour la sainteté. Dès lors l'abbaye connut une grande prospérité et comme elle se trouvait sur la route des pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, les "Jacquiers" s'arrêtaient pour prier devant la belle statue d'or qui contenait le crâne de la martyre. Elle fut célèbre en France puis en Espagne et au Portugal. De là les conquistadores la firent connaître dans les Amériques. Il y a de nombreuses villes à son nom : Santa Fé aux U.S.A., Santa Fé de la Vera Cruz en Argentine, Santa Fé de Bogotá en Colombie, et bien d'autres au Mexique, au Chili et au Brésil.

Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, ayez pitié de nous.
Seigneur, ayez pitié de nous.
Christ, écoutez-nous.
Christ, exaucez-nous.
Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.
Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous.

Sainte Vierge des vierges, priez pour nous.

Sainte Foy, vierge et première martyre d'Agen, priez pour nous.

Sainte Foy et Sainte Alberte, vierges et sœurs, priez pour nous.

Sainte Foy, qui avez connu et aimé Dieu dès votre enfance, priez pour nous.

Sainte Foy, si affectionnée à la prière, priez pour nous.

Sainte Foy, l'honneur et la joie de vos parents, priez pour nous.

Sainte Foy, à qui l'obéissance fut si chère,

Sainte Foy, modeste dans vos regards,

Sainte Foy, estimant par-dessus tout la virginité,

Sainte Foy, docile aux leçons de Saint Caprais,

Sainte Foy, humble dans l'éclat de la naissance,

Sainte Foy, consommée dans la science de Jésus-Christ,

Sainte Foy, ne rougissant pas de Jésus-Christ,

Sainte Foy, foulant aux pieds tout respect humain,

Sainte Foy, sans crainte à l'approche de la persécution,

Sainte Foy, zélée pour l'instruction des idolâtres,

Sainte Foy, exhortant avec courage les Chrétiens persécutés,

Sainte Foy, illustre par votre Charité pour les plus pauvres,

Sainte Foy, qui avez mérité de votre le pain de la Charité changé en fleurs,

Sainte Foy, conduite devant le tribunal des persécuteurs,

Sainte Foy, terreur de vos ennemis par le Signe de la Croix,

Sainte Foy, répétant avec bonheur « Je suis Chrétienne »,

Sainte Foy, condamnée pour Jésus-Christ au supplice du feu,

Sainte Foy, priant devant le gril qui vous attendait,

Sainte Foy, rafraîchie par une rosée céleste,

Sainte Foy, couronnée par une colombe mystérieuse,

Sainte Foy, excitant Saint Caprais au martyre,

Sainte Foy, qui avez converti cinq cent païens par votre supplice,

Sainte Foy, épargnée par les flammes et jetée en prison,

Sainte Foy, condamnée à mourir par l'épée,

Sainte Foy, acceptant la mort avec joie,

Sainte Foy, honorée de la double palme de la virginité et du martyre,

Sainte Foy, illustre parmi les martyrs,

Sainte Foy, puissante dans le Ciel,

Sainte Foy, si affectueusement invoquée par nos pères,

Sainte Foy, célèbre par vos nombreux miracles,

Sainte Foy, que Saint Dulcide a jugée digne d'un culte spécial,

Sainte Foy, la gloire de l'Eglise d'Agen,

Sainte Foy, dont les reliques insignes transportées à l'Abbaye de Conques, sont l'honneur du Diocèse de Rodez,

Sainte Foy, modèle et protectrice des jeunes personnes chrétiennes,

Sainte Foy, qui êtes notre sœur,


Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.


Priez pour nous, glorieuse Sainte Foy,

Afin que nous devenions dignes de recevoir l'effet des promesses de Jésus-Christ.


Prions


Seigneur Jésus, Sauveur de tous les hommes et Époux des âmes chastes, qui avez accordé à Sainte Foy dans les supplices, la conversion de plusieurs infidèles, accordez à Vos serviteurs qui l'invoquent dans la Gloire, la grâce de sortir du péché, de vivre pour Vous dans une chasteté parfaite et de mourir heureusement dans Votre Amour, Vous qui vivez avec Dieu le Père, en l'Unité du Saint Esprit, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

Téléchargez le texte des Litanies de Sainte Foy (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,