21 octobre 2008

Prière à Saint Yves

icone_36_originale

Saint Yves Helory

Saint Patron de la Bretagne

1253-1303

Fête le 19 mai

Né le 13 octobre 1253 au manoir de Kermartin, près de Tréguier, Yves Hélori (ou Hélory) est envoyé à Paris en 1267, accompagné de son précepteur Jean de Kerhos, afin d'y poursuivre ses études. Tout en étudiant la dialectique et la théologie, Yves fréquente les églises parisiennes de Saint-Julien-le-Pauvre et de Saint-Séverin, et se prive pour venir en aide aux pauvres. En 1277, il se rend à Orléans pour étudier la jurisprudence sous la direction de Pierre de La Chapelle et, muni de tous ses grades, il est appelé en 1280 par un archidiacre de Rennes pour occuper une charge de conseiller juridique du diocèse. C'est a cette période qu'il entre dans le Tiers-Ordre de Saint François, dont la spiritualité le marquera profondément. Dans l'exercice de ses charges, Yves abandonne le tiers de ses droits de chancellerie aux pauvres. Il recueille deux orphelins dont l'un deviendra dominicain et l'autre gardien de la cathédrale de Tréguier. En 1284, l'évêque de Tréguier, Alain de Bruc, le choisit comme official, c'est-à-dire comme juge ecclésiastique, l'ordonne prêtre et lui confie les paroisses de Trédez, près de Lannion, puis de Lavaimec, sur la baie de Perros. Son sens de la justice le rend rapidement populaire, aussi bien auprès des grands que chez les pauvres, car il défend les uns et les autres avec une parfaite impartialité. Il s'emploie aussi à apaiser les querelles et parvient à éviter bien des procès. En 1298, il abandonne sa charge d'official et se retire au manoir de Kermartin qui l'avait vu naître. Il s'y fait construire une chapelle et se consacre à la prière jusqu'à sa mort, le 19 mai 1303. Son corps est transporté à la cathédrale de Tréguier, où Jean V, duc de Bretagne, lui fait élever un tombeau magnifique. Les miracles se multiplient bientôt sur son tombeau qui ne tarde pas à devenir un lieu de pèlerinage. Son procès de canonisation, ouvert en 1330, est conclu en 1347 sous le pontificat de Clément VI. Son culte, resté très vivace en Bretagne, s'est répandu dans toute l'Europe, jusqu'à Rome où une église lui est consacrée, en Espagne, en Allemagne, et aux Pays-Bas. Saint Yves est l'un des patrons des marins, mais c'est surtout le patron des juristes, des magistrats, avocats, avoués et des professeurs de droit.

Prière à Saint Yves

Saint Yves, nous venons vers toi. Ecoute les prières de tous ceux qui viennent t'invoquer au pied de ton tombeau ou dans ton église du Minihy. Toi, le Père des pauvres, prends pitié de tous les pauvres de notre temps : les chômeurs, les sans-abri, les laissés-pour-compte, les malades, tous ceux et celles qui, d'une manière ou d'une autre, ont été blessés dans leur dignité d'hommes et de femmes. Toi, le Patron des avocats et hommes de loi, nous te prions pour ceux qui ont la lourde mission de rendre justice, et nous te prions aussi pour toutes les victimes de l'injustice sous toutes ses formes. Toi, le Saint Prêtre de Dieu, obtiens à notre Bretagne, autrefois si chrétienne, les prêtres dont elle a grand besoin. Toi, le modèle de la jeunesse étudiante, aide nos jeunes, en particulier ceux qui sont sans repère, à trouver un sens à leur vie, une raison d'exister. Saint Yves, secours de tous ceux qui t'invoquent, entends notre prière, et, nous t'en conjurons, sois à l'heure dernière l'avocat des Bretons. Amen !

Téléchargez la prière à Saint Yves, (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 15:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Neuvaine à Marie Porte du Ciel

marie__2_

Neuvaine à Marie Porte du Ciel

Prières des membres de la Communion Marie Porte du Ciel

extraite du beau site http://www.marieporteduciel.fr 


La prière du matin

Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit !

Nous t’adorons, Ô très Saint Seigneur Jésus-Christ, ici et dans toutes les églises qui sont par toute la terre et nous te bénissons d’avoir racheté le monde par ta Sainte Croix.

Prière d’offrande de la journée

Mon Dieu, par l’intercession de Marie, Porte du Ciel, je T’offre cette journée reçue de Toi. Face à toutes les tentations de désespérance et d’abandon, je choisis la route de la Vie. Que mes actes servent à la construction de la Civilisation de l’Amour. Que ma prière soit attentive aux besoins de mes frères, proches ou éloignés, ainsi qu’au repos des âmes du Purgatoire.

Marie, Porte du Ciel, tiens-moi fort par la main pour que j’avance tout au long de ce jour au même rythme que toi dans la volonté de Dieu.

Prière à Marie Porte du Ciel

Nous te prions, Marie Porte du Ciel toujours ouverte ; que par toi, se pose sur nous le regard de Dieu. Aux malheureux, daigne porter secours. Aux hésitants et aux petits, accorde ton assistance. Réconforte les faibles, protège les pauvres, accompagne les abandonnés. Que tous ceux qui célèbrent ta mémoire, se réjouissent de recevoir ton aide. Soutiens de ton intercession constante le peuple saint de Dieu. Qu’enfin repose en nous, Mère toute bénie, la joie qui t’illumine depuis que tu as mérité de porter le prix du monde, Celui qui vit et règne éternellement, Jésus-Christ à jamais Dieu et Seigneur. Amen !

Prions

Prions pour que le Seigneur accorde l’éternel repos à nos frères défunts et que brille à jamais sur eux la lumière sans déclin, Et que Dieu tout puissant nous bénisse, qu’il nous garde dans la Paix et nous conduise à la Vie éternelle. Amen !

Prière de la Neuvaine

Vénération de l'icône puis: Prions maintenant une dizaine de chapelet, et méditons en notre cœur le message de cette icône.

Prière finale

Nous te prions, Marie Porte du Ciel toujours ouverte ; que par toi, se pose sur nous le regard de Dieu. Aux malheureux, daigne porter secours. Aux hésitants et aux petits, accorde ton assistance. Réconforte les faibles, protège les pauvres, accompagne les abandonnés. Que tous ceux qui célèbrent ta mémoire, se réjouissent de recevoir ton aide. Soutiens de ton intercession constante le peuple saint de Dieu. Qu’enfin repose en nous, Mère toute bénie, la joie qui t’illumine depuis que tu as mérité de porter le prix du monde, Celui qui vit et règne éternellement, Jésus, Christ à jamais, Dieu et Seigneur. Amen !

Téléchargez le texte de la Neuvaine à Marie porte du Ciel (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 15:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Litanies de Saint Charlemagne

Num_riser0010

Litanies de Saint Charlemagne

Au début de l’année 1875, la Servante de Dieu Marie-Julie Jahenny a reçu de grandes lumières concernant Charlemagne, le grand et pieux Empereur. Elle annonce que l’Église va régulariser sa canonisation et le faire monter sur les Autels. En effet, le pieux Empereur, bien que canonisé notamment à Aix-la-Chapelle, n’a pas eu un procès d’information canonique et que la canonisation régulière va avoir lieu. Marie-Julie a reçu le texte d’une prière à réciter au grand Empereur, le 11 février 1875, car elle annonce qu’il est destiné à protéger spécialement notre France.

Saint Charlemagne, qui avez fait de la France l’Empire et le royaume de Jésus-Christ, vous qui avez

donné la foi à la France... Vous serez notre grand défenseur, notre grand protecteur, vous qui avez

consacré la France à Jésus-Christ dans ses jours de périls et de luttes, ayez pitié d’elle !

Saint Charlemagne, qui étiez un grand guerrier de la foi ... Faites que le Roi des Rois, le Dieu des Armées et de la France, ne nous oublie pas. Bientôt de grands miracles feront voir que vous êtes bien l’ami de Dieu. Aujourd’hui la foi est ébranlée, elle se flétrit, relevez la foi de la patrie française, ayez pitié de la France !

Saint Charlemagne, qui avez rétabli la foi, qui avez donné aux Saints Pontifes.., ayez pitié du Souverain Pontife et de la France et des pauvres Français qui vous demandent la paix.

Ô Saint Charlemagne, ne soyez pas sourd à notre voix. Soyez comme Saint Martin de Tours, venez à notre aide et délivrez le Saint-Père. Il souffre et il gémit. Vous aimez le Saint-Père et tous les Papes, ayez pitié. Venez à son secours, ayez pitié de la France !

Saint Charlemagne, si puissant en France, qui surpassiez tous les grands Chefs qui n’étaient pas chrétiens, qui avez détruit l’idolâtrie, qui avez toujours été conquérant, qui marchiez au devant de ces grands Chefs et les confondiez car le Dieu des Armées était avec vous, ayez pitié de la France !

Saint Charlemagne, qui faisiez partout fleurir la foi, qui portiez votre drapeau au milieu d’un peuple qui ne le connaissait pas, vous marchiez, la Croix sur la poitrine au milieu de tous ces Chefs et des grands qui ne connaissaient pas Jésus-Christ. Aujourd’hui la France est menacée de grands malheurs et sans le secours du Sacré-Cœur, nous tomberions comme des victimes pour le bourreau, ayez pitié de nous !

Saint Martin et vous, vous serez les grands défenseurs de la France avec les autres saints Rois et saintes Reines de France. Du haut du Ciel, priez pour notre délivrance !

Saint Charlemagne, vous qui avez parcouru tant de provinces, faisant bâtir des églises et des chapelles pour faire adorer le Dieu de clémence, vous qui ne craigniez rien pour faire le Signe de Croix sur votre front, faisant ainsi connaître que vous étiez chrétien et aimé de Dieu, ce qui était la cause que les grands se soumettaient à vous. Quelques uns cependant faisaient résistance et vous invoquiez Dieu et vous les gagniez par votre foi...

Ô Saint Charlemagne, la France à grand besoin de renouveler sa foi, elle a besoin .., de ce drapeau blanc, la France est bien noire. C’est une fumée bien épaisse, montrez-lui la Croix que vous portiez sur votre cœur et le courage que vous aviez autrefois, vous exposant pour elle, à perdre la vie.

Ô Saint Charlemagne, vous aviez sur vos lèvres, ce mot "J’ai la foi gravée dans mon cœur". Ayez pitié de la France, de l’Église et des pasteurs de l’Église et des malheureux qui gémissent. Après avoir fait connaître ainsi la religion, vous avez élevé l’étendard de la foi, vous le faisiez porter par vos Officiers sur le champ de bataille. À ceux qui murmuraient, vous disiez : "Mes enfants, ne murmurez pas, j’ai la foi". Faisons-la fleurir, cette foi. Élevons des sanctuaires. Un jour, la France ne vous oubliera pas ; elle dira que c’est vous qui avez fait fleurir cette foi. Je suis chrétien, et il le faisait répéter à ses soldats. Son cœur était bon.

Saint Charlemagne a toujours été vainqueur et il combattra pour nous. Il sera vénéré un jour par tous. La France vous appelle, elle a besoin du bel arbre de la foi et de s’écrier aussi : "Je suis chrétienne" !

Elle a succombé, elle est bien délaissée de la part des hommes. Ayez pitié d’elle !

Saint Charlemagne, remerciait Dieu de sa victoire. Il a implanté la foi dans la France avec bien des peines, des veilles et des jeûnes. Ayez pitié du peuple français. Nous vous appelons, nous vous vénérons avec Saint Martin de Tours, mais bientôt la France vaincra !

Saint Charlemagne, ayez pitié de ceux qui ont perdu la foi. Nous espérons en vous. Faites germer cette belle pureté !

Téléchargez le texte des Litanies de Saint Charlemagne (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 15:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Litanies de Sainte Clothilde

IconeSC

Sainte Clothilde

vers 475-545

Fête le 4 juin

Clotilde naquit probablement à Lyon avant 475 dans une période de profonds bouleversements pour l'Europe entière. Elle était la nièce de Gondebaud, roi arien des Burgondes, dont le royaume était situé au sud-est de la France actuelle. L'ensemble des tribus germaniques avait embrassé l'arianisme, hérésie niant la divinité du Christ. Le père de Clotilde, Chilpéric II, aurait dû, conformément au droit germanique, partager l'exercice du pouvoir avec le roi Gondebaud. Sa mère, issue d'un clan Burgonde ayant refusé le joug d'Attila et l'arianisme, était profondément chrétienne. Le roi Gondebaud par peur des rivalités ordonna alors le sacrifice des parents de Clotilde, transformant ainsi le début de la vie de Clotilde en véritable tragédie. Pendant ce temps, sur la rive gauche du Rhin, Clovis, qui règne sur un petit peuple, les Francs saliens, demeurés païens, commence une ascension spectaculaire sous l'œil de ses alliés romains. Ainsi pour neutraliser le roi Gondebaud, son adversaire burgonde, il conclut avec lui une alliance en faisant demander en mariage sa nièce Clotilde dont le renom a survécu au supplice infamant infligé à ses parents. Clotilde fait venir avec elle des prêtres burgondes catholiques afin de ne pas être isolée dans sa foi. Leur mariage présente les caractéristiques d'un mariage chrétien (indissolubilité, monogamie) qui bouleversera le modèle matrimonial germanique. Clotilde va alors jouer un rôle important dans la conversion de son mari, avec le concours de Saint Rémi, évêque, de Saint Vaast, ermite, et de Sainte Geneviève. Implorant souvent le secours du Dieu de Clotilde lors de ces batailles, les promesses de Clovis sont suivies de peu d'effet. C'est lors d'une bataille à Tolbiac contre les Alamans, le roi Clovis en immense difficulté prononce ces paroles célèbres : "O Dieu de Clotilde, donne-moi la victoire et je croirai en toi, je recevrai le baptême". Clovis tergiverse malgré tout, et c'est devant la ferveur d'une assemblée en prière auprès du tombeau de Saint Martin en novembre 498, qu'il décide enfin de se convertir. Son baptême aura lieu à Reims en 499. La politique humaine et pacificatrice qu'il met alors en œuvre sur les conseils de l'évêque Rémi, lui ralliera les populations gallo-romaines. Il faudra attendre près de deux siècles pour que la population franque soit acquise au Christ. A la mort de Clovis en 511, Clotilde, n'arrivant pas à gérer la succession entre ses fils, se retire dans un monastère près de Tours. Elle y meurt en 545 et sera enterrée aux côtés de son époux et de Sainte Geneviève dans la Basilique des Saints Apôtres Pierre et Paul à Paris (Basilique disparue depuis). Elle fit le vœu d’intercéder après sa mort en faveur des enfants malades.

Litanies de Sainte Clothilde

Seigneur, ayez pitié de nous

Jésus-Christ, ayez pitié de nous

Seigneur, ayez pitié de nous

Jésus-Christ, écoutez nous

Jésus-Christ, exaucez nous

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

Sainte Marie, priez pour nous

Sainte Clotilde, humble, patiente et douce, priez pour nous

Sainte Clotilde, inébranlable dans la foi, priez pour nous

Sainte Clotilde, indéfectible dans l’espérance, priez pour nous

Sainte Clotilde, ardente dans la charité, priez pour nous

Sainte Clotilde, persévérante dans la prière, priez pour nous

Sainte Clotilde, missionnaire inspirée auprès de votre époux,

Sainte Clotilde, qui avez obtenu par votre prière et votre exemple la conversion du roi Clovis, priez pour nous

Sainte Clotilde, recours dans les conversions, priez pour nous priez pour nous

Sainte Clotilde, modèle des épouses, priez pour nous

Sainte Clotilde, exemple des mères, priez pour nous

Sainte Clotilde, refuge et consolatrice des veuves, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez béni le Seigneur dans toutes vos épreuves, priez pour nous

Sainte Clotilde, dont le cœur de mère a été broyé, priez pour nous

Sainte Clotilde, d’une force d’âme héroïque, priez pour nous

Sainte Clotilde, toujours confiante dans la Vierge Marie, priez pour nous

Sainte Clotilde, dévote de Saint Martin et de saint Germain, priez pour nous

Sainte Clotilde, amie et collaboratrice de l’évêque saint Rémi, priez pour nous

Sainte Clotilde, âme sœur de Sainte Geneviève, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez distribué vos biens à l’Eglise et aux pauvres, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez fondé des monastères, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez édifié des églises, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez été au berceau de la France chrétienne, priez pour nous

Sainte Clotilde, mère de la foi dans notre patrie, priez pour nous

Sainte Clotilde, Reine de France, priez pour nous

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur

V. Par les mérites et les prières de la bienheureuse Clotilde,

R. Soyez favorable, Seigneur, à votre peuple.

Prions

Abaissez vos regards bienveillants, Seigneur, sur le peuple de France, et après lui avoir accordé, sur les fidèles instances de Sainte Clotilde, le don de la foi, inspirez-lui, par son intercession, un attachement sincère à la religion chrétienne. Par Jésus notre Seigneur. Amen !

Prière de Sainte Clothilde

Mon Dieu, si vous jugez que ma présence puisse servir pour adoucir l’aigreur de ces esprits, je n’aurai considération ni de mon âme, ni de ma santé, mais je me sacrifierai en ce voyage pour le public. Mais si je ne puis servir d’autre chose que d’un fardeau inutile, comme je me le persuade assez raisonnablement, je vous conjure, par votre bonté, de recevoir mes humbles prières de faire cesser cette discorde entre mes fils et me conserver dans la tranquillité de mon humble retraite. Ainsi soit-il !

Prière de Sainte Clothilde au tombeau de Saint Martin

Ô, Mon Dieu, vous savez mon cœur, et que ce n’est ni par crainte du travail, ni par manquement de courage que je me suis retirée de la cour de mes enfants ; mais, voyant leur déportement et ne pensant pas leur pouvoir aucunement profiter par mes conseils, j’ai choisi le moyen que j’estimais le plus sortable pour les aider, qui est celui des prières. Et me voici maintenant prosternée au tombeau d’un de vos plus grands serviteurs pour supplier, par ses mérites et par ses cendres, d’apaiser les querelles, de ces malheureux enfants et regarder de l’œil de vos miséricordes accoutumées ce pauvre peuple et cette France à qui vous avez consigné tant d’arrhes de vos fidèles amitiés. Ainsi soit-il !

Téléchargez le texte des Litanies de Sainte Clothilde (pdf) en cliquant ici

Site de la Basilique Sainte Clothilde de Paris

www.sainte-clotilde.com

Posté par fmonvoisin à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2008

Saint Saturnin de Toulouse

Num_riser0011

Saint Saturnin de Toulouse

(nommé aussi Saint Sernin)

+ au 3e siècle

Fête le 29 novembre

Saturnin, fils d'Egée, roi d'Achaïe, naquit à Patras. Il fut le disciple de Saint Jean-Baptiste et de Jésus-Christ. Le Prince des Apôtres l'associa d'abord à ses travaux, puis le sacra Evêque, et l'envoya dans les Gaules avec Saint Papoul. Partout où il passa, notamment à Arles, à Nîmes, à Carcassonne, à Toulouse, Saturnin convertit un grand nombre de païens, construisit des églises, ordonna des Prêtres et des Diacres. La moitié de la population de Toulouse embrassa le Christianisme. Confiant cette Église naissante à ses disciples Papoul et Honneste, l'apôtre se rendit à Villa Clara (Auch), où il fit bâtir sur les bords du Gers, une petite église en l'honneur de Saint Pierre.

Il évangélisa Eauze, en nomma Evêque Saint Paterne, et revint à Toulouse. Il passa en Espagne, convertit Pampelune, baptisa 40 000 infidèles, et alla jusqu'à Tolède. Ayant laissé Honneste pour gouverner cette Chrétienté, il repassa les Pyrénées, annonça la Foi aux Vascons et aux Convènes (Comminges), érigea un autel à la Vierge Marie à Lugdunum (Saint Bertrand) et bâtit une église en l'honneur de Saint Pierre dans un lieu appelé le Mas (Le Mas Saint Pierre, Saint Gaudens). Ayant appris que Saint Papoul venait d'être martyrisé à Toulouse, il se rendit dans cette ville où il ne tarda pas d'être arrêté, enchaîné, trainé au Capitole. On le somma de sacrifier aux idoles. Sur son refus, il fut dépouillé de ses vêtements, flagellé, coupué, couvert de crachats comme son Divin Maître. Alors les idoles s'écroulèrent et vinrent rouler à ses pieds.

Pleins de confusion et de rage, les Prêtres païens l'attachent par les pieds, avec une corde, au taureau destiné au sacrifice, qu'ils lâchent en l'aiguillonnant: le taureau se précipite sur la pente du Capitole, entraînant dans sa course furieuse la Sainte Victime, dont la tête se brise et le corps est mis en pièce.

Tropaire de Saint Saturnin de Toulouse

Fidèles, honorons le Protecteur de l'Occitanie, le Saint Martyr et le Grand Hiérarque Saturnin! Lui, qui délivra nos ancêtres du paganisme, qu'il protège en ce jour, ceux qui l'acclament ainsi: Gloire au Christ qui t'a glorifié! Gloire à Celui qui t'accorda la couronne du Martyre! Gloire à Celui qui fit de toi une colonne de la Foi! Amen.

Texte extrait du livre "Saint Saturnin de Toulouse" aux Editions Saint Jean le Roumain (Monastère Orthodoxe Saints Clair et Maurin F-32 700 Lectoure (France).) www.monasteresaintgeny.fr

Posté par fmonvoisin à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Saint Aventin de Bigorre

Num_riser0007

Saint Aventin

Apôtre de la Bigorre et de la Gascogne

Vers 778 -+ Vers 831

Fête le 13 juin

Saint Aventin naquit vers l'an 778, dans un village qui depuis s'est appelé de son nom et qui se trouve à une lieu de Bagnères. Dès sa jeunesse, il se retira dans le désert, où il se livre à la prière et aux pratiques de la plus austère pénitence.

Sa haute réputation de vertu attira dans son ermitage une foule de personne, qui virent le consulter et qu'il édifia par sa sainteté autant que par ses paroles. Un jour qu'il se trouvait dans un bosquet dominant le Val d'Asto et qu'il était en oraison, il entendit le rugissement plaintif d'un ours. Il le vit bientôt descendre de la montagne et se diriger vers lui. S'étant approché du saint anachorète, l'animal blessé levant devant lui sa lourde patte, où s'était fixé une longue épine, et la posa dans ses mains, comme pour réclamer son secours. Aventin sonda avec bonté la blessure et en arraché l'épine; et l'ours s'éloigna de lui après lui avoir témoigné sa reconnaissance par ses caresses. Ce fait prouve que la bienveillance, dont le visage du pieux solitaire était empreint, impressionnait les animaux les plus sauvages et pouvait adoucir leur férocité.

Or, le Seigneur, qui l'avait attiré au désert pour retremper son âme, le rappela au milieu des hommes pour les convertir. Aventin obéit à Sa voix; et, après avoir reçu le Sacerdoce, il se mit à évangéliser la Gascogne. Rien n'est plus admirable que son zèle pour ramener les pécheurs dans la voie du Salut. Comme un missionnaire ardent, il allait d'un village à un autre, cherchant partout des âmes à sauver. Dieu le récompensa par le succès qu'il accorda à ses prédications.

Cependant, les Sarrasins, qui occupaient les montagnes de la Gascogne et qui ne cessaient de persécuter les Chrétiens, résolurent de le faire mourir. Il leur échappa longtemps; mais il finit par tomber entre leurs mains. Après l'avoir accablé de coups, ces barbares lui tranchèrent la tête. Par un prodige inouï, Aventin se releva et, tenant entre ses mains sa tête sanglante, il se dirigea vers le village où il était né. A cette vue, les Sarrasins s'enfuirent épouvantés. Dès qu'il fut arrivé en présence du pays qu'il avait évangélisé, Aventin tomba et jeta ainsi, avant d'expirer, comme un dernier adieu à sa patrie. Les fidèles s'empressèrent de lui donner une sépulture honorable. C'est vers l'an 831 que ce saint Apôtre reporta la couronne du Martyre.

Tropaire de Saint Aventin

Par les flots de tes larmes, tu as fait fleurir la Foi en Bigorre; par tes profonds gémissements, tu as fait rendre à tes souffrances, des fruits au centuple. Tu es devenu par tes miracles en Pyrénées, un brillant flambeau pour l'univers. Prie le Christ-Dieu, ô Bienheureux Père Aventin, de sauver nos âmes. Amen.

Texte extrait du livre « Saint Aventin de Tarbes », aux Editions St Jean le Roumain (Monastère Orthodoxe Saints Clair et Maurin, F- 32700 Lectoure (France).)

www.monasteresaintgeny.fr

Litanies de la Bienheureuse Agnès de Langeac

Litanies de la Bienheureuse Mère Agnès de Jésus de Langeac

90809A

Bienheureuse Agnès de Langeac

1602-1634

Fête le 19 octobre

Née le dimanche 17 novembre 1602 au foyer de Pierre Galand et Guillemette Massiote rue de louche au Puy-en-Velay, 3ème de 7 enfants, Agnès reçoit le baptême le lendemain au Baptistère St jean, près de la cathédrale. Pierre Galand est un modeste artisan coutelier, profondément chrétien et membre de la Congrégation de la Sainte Vierge. Sa femme est dentellière. Vers 7 ans, tandis qu'elle monte à la Cathédrale, Agnès pense aux misères d'un homme supplicié qu'elle a vu et qui a bouleversé son cœur. Elle a prié pour lui toute la nuit. Au cours de l'eucharistie, elle entend ces paroles au fond du cœur : " Rends-toi esclave de la Sainte Vierge et elle te protègera. " Nous pourrions traduire : " Donne-toi toute à marie et elle te protègera. " Elle se donne alors tout entière à la Vierge Marie. En signe de cette consécration, elle prend dans l'atelier de son père une chaîne qu'elle, portera autour de la taille. Comme elle entend son maître d'école lui dire qu'il faut toujours aimer Dieu, elle en demande le moyen à son premier confesseur. " Passe de longs moments en silence dans ta chambre et pense à Jésus. " Agnès sait y mettre le prix. Pour arriver au but poursuivi, elle commence sa prière en se mettant en présence de dieu, disant en elle-même : " Allons mon âme, il faut se tenir un petit quart d'heure devant Dieu et être bien attentive à lui. " Et le quart d'heure largement écoulé : " Poursuivons et passons à la demi-heure. " S'entraînant encore, elle arrive à l'heure entière et bien au-delà. Dès l'âge de 8 ans, Agnès est admise à la première communion, ce qui est exceptionnel à cette époque. Jésus Eucharistie devient le Tout de sa vie. Dans la prière, Agnès a son cœur tout près des pauvres. Très inventive elle ne manque pas d'idées pour secourir tous ceux qu'elle rencontre dans les rues du Puy. Très jeune elle donnait son pain ou son goûter. Disposant des petits gains de la dentelle, elle obtient aussi de faire l'aumône au nom de sa famille se servant très largement. Agnès aime particulièrement entourer les jeunes mamans quand naisse leur enfant. Son aide est connue et elle est invoquée pour les grossesses difficiles et par les couples qui désirent un enfant. C'est en 1952 à Langeac par son intercession qu'une maman accouche alors que sa vie et celle du bébé étaient en danger. Le miracle est reconnu et obtient la béatification d'Agnès à Rome en 1994. Les frères prêcheurs se sont installés au Puy au 13ème siècle. St Laurent, l'église du couvent dominicain est proche de la maison d'Agnès. Elle y va fréquemment prier, participe aux offices, rencontre les frères. L'un d'eux, le Père Panassière, devient son Père Spirituel et la reçoit dans le Tiers Ordre Dominicain en avril 1621. Dans le cœur d'Agnès grandit un vif désir de se consacrer à Dieu par le don total d'elle-même dans la vie contemplative. En 1623, à 21 ans, elle quitte le Puy pour la fondation du monastère nouvellement érigé à Langeac sous le vocable de sainte Catherine de Sienne. Le 2 février 1625 Agnès fait profession entre les mains de sa prieure. La Vierge Marie et St Dominique l'accompagnent. Très vite, voyant ses qualités, c'est à Agnès que l'on demande de diriger la Communauté. Agnès entoure ses sœurs d'une grande attention. Elle a été béatifiée à Rome, par le serviteur de Dieu Jean Paul II, le 20 novembre 1994.

90809B

Litanies de la Bienheureuse Agnès de Langeac

Seigneur, ayez pitié de nous

Christ, ayez pitié de nous

Christ, écoutez-nous

Christ, exaucez-nous

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous

Vierge des Vierges, priez pour nous

Bienheureuse Agnès, chef d'oeuvre et prodige de la grâce,

Bienheureuse Agnès, sanctuaire de toutes les vertus,

Bienheureuse Agnès, trésor des dons du Saint Esprit,

Bienheureuse Agnès, vase de perfection, fidèle épouse de l'Agneau Céleste,

Bienheureuse Agnès, vivante image de Jésus Crucifié,

Bienheureuse Agnès, amante passionnée de l'eucharistie

Bienheureuse Agnès, esclave bien-aimée de la très sainte Vierge,

Bienheureuse Agnès, soeur et amie des anges,

Bienheureuse Agnès, vraie fille de Saint Dominique,

Bienheureuse Agnès, parfaite imitatrice de Sainte Catherine de Sienne,

Bienheureuse Agnès, séraphim d'amour,

Bienheureuse Agnès, admirable contemplative,

Bienheureuse Agnès, exemple de prière continuelle,

Bienheureuse Agnès, fleur de piété et de modestie,

Bienheureuse Agnès, vierge innocente,

Bienheureuse Agnès, lys de pureté,

Bienheureuse Agnès, colombe de simplicité,

Bienheureuse Agnès, abîme d'humilité,

Bienheureuse Agnès, rose de patience,

Bienheureuse Agnès, modèle de pénitence et de mortification,

Bienheureuse Agnès, victime avide de souffrances et de sacrifices,

Bienheureuse Agnès, encens de suave odeur devant Dieu,

Bienheureuse Agnès, foyer de Charité,

Bienheureuse Agnès, ange de douceur,

Bienheureuse Agnès, apôtre altéré du Salut des âmes,

Bienheureuse Agnès, Mère et Providence des pauvres,

Bienheureuse Agnès, lumière de la vie religieuse,

Bienheureuse Agnès, miroir d'obéissance,

Bienheureuse Agnès, gardienne scrupuleuse de la Règle,

Bienheureuse Agnès, Prieure très prudente,

Bienheureuse Agnès, précurseur et prophète de l'Oeuvre des séminaires,

Bienheureuse Agnès, confidente des secrets du Paradis,

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Bienheureuse Agnès de Jésus, priez pour nous,

afin que nous devenions dignes des promesses de Jésus-Christ.

Prions

Seigneur, qui avez daigné faire de la Bienheureuse Agnès de Jésus, notre chère Mère, et une merveille de grâce, accordez-nous par ses mérites et son intercession, de pratiquer à son exemple de solides et généreuses vertus et de croître de plus en plus dans Votre doux Amour. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Ainsi soit-il.

Nous appliquons une indulgence de 50 jours à la récitation de la prière et des litanies ci-dessus, Langeac, 17 juin 1934.

Téléchargez le texte des Litanies de la Bienheureuse Agnès de Langeac (pdf) en cliquant ici

Notice biographique sur la Bienheureuse Agnès de Langeac,

cliquer sur le lien suivant:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-826437.html

Voir aussi: http://imagessaintes.canalblog.com/archives/2008/09/19/10640040.html

Posté par fmonvoisin à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 octobre 2008

Louis et Zélie Martin

Num_riser0019

Les Vénérables Louis et Zélie Martin

"Le Bon Dieu m'a donné un père et une mère plus dignes du Ciel que de la terre"
Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus (lettre 261 du 26 juillet 1897)

Prière pour obtenir des grâces par l'intercession des Serviteurs de Dieu et pour leur glorification

Dieu notre Père, je Vous remercie de nous avoir donné Louis Martin et Zélie Guérin. Dans l'unité et la fidélité du mariage, ils nous ont offert le témoignage d'une vie chrétienne exemplaire, en accomplissant leurs tâches quotidiennes selon l'esprit de l'Evangile. En élevant une famille nombreuse, à travers les épreuves, les deuils et les souffrances, ils ont manifesté leur confiance en Vous et adhéré généreusement à Votre Volonté. Seigneur, faites-nous connaître Vos desseins à leur égard, et accordez-moi la grâce que je Vous demande, dans l'espérance que le père et la mère de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus puissent un jour être proposés en modèle par l'Eglise aux familles de notre temps. Amen

Pour les grâces reçues, pour l'envoi de dons et pour des renseignements, s'adresser à la :

Postulation Générale des Carmes Déchaux
Corso d'Italia, 38
00198 ROMA (Italie)

Num_riser0013

Béatification des Parents Martin

le Dimanche 19 octobre 2008

Messe à 10 heure en la Basilique Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus à Lisieux, présidée par le Cardinal Saraiva-Martins.

Renseignements

http://therese-de-lisieux.cef.fr

Pour ceux qui ne peuvent s'y rendre,

l'on peut la regarder sur le site de KTO:

www.ktotv.com

Posté par fmonvoisin à 16:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Rosaire pour la Vie

Num_riser0023

Rosaire pour la Vie

Prologue de Saint Jean


« Au commencement était le verbe et le verbe était auprès de Dieu et le Verbe était Dieu. Il était au commencement auprès de Dieu. Tout a été fait par lui et sans lui rien n’a été fait de ce qui existe. »

Symbole des apôtres


Je crois en Dieu, le Père tout puissant, Créateur du ciel et de la terre. Et en Jésus-Christ, son fils unique, notre seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort, a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu, le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts. Je crois au Saint-Esprit, à la sainte Église Catholique, à la communion des Saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Ainsi soit-il.


Chaque méditation du mystère et de son fruit est suivie par : Le "Pater Noster", dix "Je vous salue Marie", le "Gloria Patri", et la "prière de l'Ange à Fatima": Oh, mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.


Mystères Joyeux

Num_riser0032__5_

L’Annonciation

fruit du mystère : la Foi


Prions Notre-Dame, qui toute jeune, humble et discrète, a dit "oui" avec Foi, à l’ange Gabriel. Demandons-lui d'aider toutes les femmes qui attendent un enfant, comme elle, très jeunes. Que ces jeunes femmes croient en la Vie, œuvre de Dieu et disent aussi "oui".

Num_riser0033__4_

La Visitation

fruit du mystère : l'Espérance


Prions Notre-Dame, qui a visité sa cousine Élisabeth pour l'aider dans sa maternité tardive, alors... qu’elle portait elle même Jésus en son sein. Demandons-lui de visiter aussi, avec Jésus, toutes les futures mamans, et particulièrement les plus âgées, comme Ste Élisabeth, pour que la vertu d'espérance les plonge dans la joie de l’attente et calme leurs craintes. Espérance du Messie au temps de Marie. Espérance d’un nouveau frère, ou sœur, en Jésus Christ, de nos jours.

Num_riser0034__4_

La Nativité

fruit du mystère : la Charité


Prions Notre-Dame, qui a enfanté dans une situation de véritable inconfort (que l'on appellerait aujourd'hui "de détresse") pour que la Charité, l’Amour de Dieu, puisse venir sauver notre humanité pécheresse. Demandons-lui d’intercéder pour toutes celles qui, en raison de difficultés matérielles ou morales, sont tentées de refuser la Vie à l’enfant qu’elles portent en elles. Qu’elles fassent la charité de la Vie à l'âme que Dieu a mise en elles.

Num_riser0035__4_

La Présentation de Jésus au Temple

fruit du mystère : l'obéissance


Prions Notre-Dame, qui a présenté au Temple son divin Fils, par obéissance à la loi de Dieu, alors que, mère de Dieu, elle aurait pu s'en croire dispensée... Dès sa naissance, son fils est un signe en butte à la contradiction. Demandons-lui d’aider tous ceux qui se heurtent à la contradiction par fidélité à la loi de Dieu et notamment en ce qui concerne le respect de la vie humaine, œuvre de Dieu.

Num_riser0036__5_

Le recouvrement de Jésus

fruit du mystère : Dieu premier servi


Prions Notre-Dame, qui a souffert de la perte de son Fils. Demandons-lui d'être à l’imitation de Jésus Christ, notamment dans notre défense du caractère Sacré de la vie humaine, de la conception à la mort naturelle.


Mystères Douloureux

Num_riser0037__3_

L’Agonie de Notre Seigneur

fruit du mystère : la Foi


Contemplons Notre Seigneur au Jardin des Oliviers, transpirant du sang et voyant, seul, sans l'aide priante de Ses disciples, l’immensité de nos fautes à racheter et... la souffrance infinie qu’il s’apprête à souffrir et à accepter dans la Foi en son rôle de Sauveur de l'humanité, œuvre de Dieu. Demandons-lui pardon pour nos abandons, nos lâchetés, dans l’Union à Sa Croix, sans oublier toutes nos offenses, et notamment à la Création de Son Père. Demandons au Saint-Esprit d’affermir notre Foi jusqu’au martyre s’il le faut, à commencer par la fidélité dans le témoignage pour le respect du décalogue.

Num_riser0038__4_

La Flagellation de Notre Seigneur

fruit du mystère : la mortification de notre chair


Contemplons Jésus souffrant dans sa chair pour réparer tous les péchés de notre propre chair, par nos cinq sens (jusqu’à tuer, par égoïsme !) Demandons-lui pardon pour l’idolâtrie de notre corps. Demandons au Saint-Esprit la force de faire pénitence.

Num_riser0039__4_

Le Couronnement d'épines

fruit du mystère : la mortification de notre esprit


Contemplons Notre Seigneur subir la dérision et la souffrance charnelle en sa tête divine : le Christ Roi... Demandons-lui pardon pour nos manquements à nos devoirs envers ses Droits sur l’humanité, notamment en tolérant des lois criminelles qui offensent Sa Royauté. Demandons au Saint-Esprit la sagesse dans l’action pour rétablir les Droits de Dieu sur nos sociétés, permettant, sans héroïsme permanent, de vivre chrétiennement et de chrétiennement mourir.

Num_riser0040__4_

Le portement de la Croix

fruit du mystère : l'union à la Croix


Contemplons Notre Seigneur aidé par Simon de Cyrène, dans son Chemin de Croix, son chemin portant avec la Croix, tous nos péchés et notamment tous les Crimes contre l’humanité, œuvre de Dieu. Demandons-lui pardon pour nos refus de la souffrance, de la maladie, en Union avec Sa Croix pour le Salut des âmes. Demandons au Saint-Esprit l’Amour de notre prochain, même criminel, pour être à l'imitation de Jésus.

Num_riser0041__4_

La mort de Notre Seigneur

fruit du mystère : le renoncement au monde


Contemplons Jésus sur la croix, donnant jusqu’à sa dernière goutte de sang quand le soldat lui perce le Cœur de sa lance ! Demandons-lui pardon pour nos manques d'empressement à répondre à Son Amour pour nous, et dont il témoigne encore en venant à Paray le Monial et à Loublande. Demandons au Saint-Esprit la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus; qui nous permettra, nous aussi, de "mourir aux choses du monde" pour mieux Le connaître, L’aimer et Le servir.


Mystères Glorieux

Num_riser0042__3_

La Résurrection de Notre Seigneur

fruit du mystère : la Foi


Admirons Notre Seigneur dans Sa Gloire de ressuscité. C'est notre Foi. Credo ! Oui, mon Dieu : je crois. Je sais qu’étant à Votre Image, nous ressusciterons pour le Jugement dernier. Je sais que Votre Amour nous appelle tous vers vous. Je sais que certains vous négligent, d’autres vous refusent, d’autres vous persécutent jusque dans Vos frères ici-bas, de la conception à la mort ! Prions pour leur conversion finale et le salut de leur âme et de... leur corps.

Num_riser0043__5_

L’Ascension de Notre Seigneur

fruit du mystère : l'Espérance du Ciel


Admirons Notre Seigneur rejoignant ce lieu, le Paradis, avec son corps. Espérons être à la "droite du Père", lors du Jugement dernier. Espérons le Ciel. Prions et agissons pour le gagner !

Num_riser0044__4_

La Descente du Saint-Esprit

fruit du mystère : la Charité


Admirons la Sainte Trinité qui, dans Sa Sagesse, après avoir incarné Son Amour pour nous, dans le Christ, afin que nous puissions être "à son imitation" pour gagner le Ciel, nous envoie le Saint-Esprit, pour nous fortifier de Ses dons dans cette "marche quotidienne" vers le Ciel. Prions pour mieux ouvrir notre âme à cet Amour divin et lui retourner toute notre charité possible, par l'Amour de nos frères, de la conception à la mort naturelle.

Num_riser0045__4_

L’Assomption de Notre-Dame

fruit du mystère : la grâce d'une Bonne Mort


Admirons Notre-Dame, co-rédemptrice du genre humain, s’endormir, et ne point mourir, puis rejoindre avec son corps toujours vierge, ce lieu, ce Paradis, dont elle redescend pour pleurer sur nos fautes, nous conseiller, nous entraîner vers Son divin Fils: "à Jésus par Marie... nous... et nos Nations." Prions Notre-Dame de vivre en "esclaves de ses désirs", comme nous l’a formulé le Père de Montfort, pour saintement mourir... en ayant le temps de demander "pardon" ! Prions pour tous ceux qui sont responsables de morts où "l’âme est surprise" et n'a pas le temps du repentir... ou du baptême ! Ce peut être des avorteurs... mais ce peut être nous, au volant d’une voiture... Quelle responsabilité que de faire perdre son ciel à un enfant de Dieu !

Num_riser0046__4_

Le Couronnement de Notre Dame

fruit du mystère : aimer Marie d'un amour toujours plus grand


Admirons Notre-Dame, couronnée au Ciel, par Jésus ! N’est-ce pas l’Amour de Jésus qui s'exprime pour mieux témoigner de la co-rédemption de Marie, de sa co-royauté sur le genre humain ! Jésus, Marie ! Puissent leurs deux Saints Cœurs, unis dans cet amour du genre humain, recevoir, en retour, toujours plus d'amour, s’exprimant dans le respect de la Création. Que par l’intercession de Saint Joseph, époux de Marie, Père de Jésus, nos familles et nos sociétés aiment toujours plus Jésus par Marie et les couronnent dans leurs maisons et par leurs gouvernements.


Mystères Lumineux

Kreschenie_RublevBlagSoborMK

Le Baptême de Jésus au Jourdain

fruit du mystère :avoir l’humilité dans l’action pro-vie


Jésus, Bien Aimé Fils de Dieu, n’avait pas besoin du baptême de la conversion et de la pénitence comme les pêcheurs. Il l’a reçu dans la solidarité avec tous les pêcheurs (Lc 3, 21-22). Il s’est humilié dans sa Divinité pour être proche de chaque homme. Il demeure inconnu et Il entre dans les eaux du Jourdain pour faciliter la réconciliation avec Dieu. Il voulut montrer la Voie à ceux, qui, plongés dans le péché, haïssent l’image de Dieu dans l’homme… par l’assassinat des enfants qui sont encore dans le ventre de leur mère. Jésus, donnez-nous, à nous qui sommes pêcheurs, la grâce de la conversion et la lumière pour Vous reconnaître dans chaque homme, de la conception à la mort naturelle.

IMG_2859

Les Noces de Cana

fruit du mystère : avoir le don de Dieu


La joie des noces a été grande, parce que Jésus et Marie ont accompagné les nouveaux mariés. Ce n’est que le début de l’œuvre de Jésus, de même que les noces sont le début d’une nouvelle vie pour tous les couples. Prions pour, qu’aujourd’hui, beaucoup de jeunes veuillent inviter chez eux Jésus, qui vient dans les enfants dès leur conception. Marie, intercédez pour les jeunes, comme vous avez prié pour que se fasse le miracle de Cana.

3SApollinJesusOnMount

La prédication du Royaume de Dieu et l’appel à la conversion

fruit du mystère : avoir l’esprit missionnaire pro-vie


C’est un grand don d’avoir le Christ qui proclame la Miséricorde de Dieu, qui nous exhorte à cause de nos péchés, à commencer par ceux contre la Vie, œuvre de Dieu. Jésus s’est incarné pour venir à nous et aujourd’hui il envoie ses prophètes de la Miséricorde et de la Vérité. Jésus, envoyez votre Esprit, afin que partout, dans le monde contemporain, on puisse entendre la voix de Vos prophètes qui proclament le Plan d’Amour de Dieu pour chaque homme, pour chaque bébé. Donnez-nous des défenseurs assidus de la famille et de la vie, conçue, et des proclamateurs de la vérité face aux lois sur l’avortement.

15thGreekTransfig

La Transfiguration

fruit du mystère : avoir la présence de Dieu dans l’action pro-vie


Pour les Apôtres qui ont passé toutes leurs journées avec Jésus, la vraie connaissance n’a pas été facile. Elle ne l’est pas non plus pour les hommes et femmes d’aujourd’hui… qui ne vivent pas avec Jésus. La volonté de Dieu est voilée par l’activité quotidienne, dans le monde. “ Que Votre volonté soit faite ” disons nous, dans le Notre Père… mais la recherchons-nous ? Prions Dieu pour qu’Il donne à tous les humains, et particulièrement aux baptisés, la grâce de remarquer Sa présence. Qu’Il nous donne, par le Saint Esprit, le don de la prière. Qu’Il nous donne la lumière pour que nous remarquions la bonté et la joie qui nous inondent quand on garde les commandements de Dieu, comme le “tu ne tueras pas” ! Bonté et joie qui nous rendent proches de Jésus.

c_na

L’Etablissement de l’Eucharistie

fruit du mystère : avoir la Paix du Christ par le Corps du Christ


Jésus est dans l’Eucharistie. Sa présence peut être inconnue pour tous ceux quicherchent d’abord le plaisir, jusqu’à tuer dès la conception, et pour qui la réconciliation avec Jésus paraît inutile. Prions le Père, le Fils et le Saint Esprit, pour que nous reconnaissions Jésus dans l’Eucharistie, Lui, qui est la source de la vie et de l’amour. Prions pour que plus personne ne reçoive indignement l’Eucharistie, notamment à la suite des péchés contre la vie et contre l’amour.


Invocations finales : en Union avec le réseau de prière pro-vie du Sanctuaire St.

Joseph du St. Sauveur :


- St. Joseph du St. Sauveur, priez pour nous et pour nos prêtres,

- St. Joseph du St. Sauveur, priez pour la France,

- St. Joseph du St. Sauveur, délivrez-nous des lois sur l’avortement,

- St. Gardien du rédempteur, protégez-nous de toutes souillures, d’erreur et de corruption.

- Saints et Saintes de France, protégez notre Pays,


Christus Vincit, Christus Regnat, Christus Imperat (chanté trois fois, tous ensemble).

Salve Regina (chanté, tous ensemble)


Pour plus d’information : www.rosairepourlavie.org

Téléchargez le texte du Rosaire pour la Vie (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 15:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 octobre 2008

Litanies de la Bienheureuse Françoise d'Amboise

Litanies de la Bienheureuse Françoise d'Amboise

Fcse_d_amboise

Bienheureuse Françoise d'Amboise

1427-1485

Fête le 4 novembre


Duchesse de Bretagne devenue religieuse carmélite. Elle était encore très jeune que sa famille connaissait toutes les intrigues de la cour de Charles VIII de France. Solennellement fiancée à l'âge de 7 ans à Pierre, prince de Bretagne, elle l'épousera quelques années plus tard. Et tous deux s'établirent au château de Guingamp dans la paix, la simplicité et le bonheur. Des querelles meurtrières frappèrent alors sa famille. Au mois d'août 1450, Pierre et Françoise reçurent la couronne ducale. Ce fut pour la Bretagne, sept années de progrès, de concorde et de rayonnement du bonheur de la famille ducale sur tout un peuple. La mort les sépara. Françoise fonda un monastère de carmélites où elle se retira. Il lui fallut lutter contre Louis XI tout en réglant bien des problèmes de succession. Le monastère des Couëts fut un havre de vie spirituelle. Elle y appela le bienheureux Alain de la Roche qui y établit la dévotion du Rosaire dont il était l'ardent propagateur. Elle mourut tandis qu'on lisait l'évangile de la Passion : " Adieu mes filles, dit-elle, je vais expérimenter à présent ce que c'est que d'aimer Dieu ; je me rends à lui ! " On l'invoque quand la jalousie de l'épouse ou du mari rend la vie conjugale intenable.

Fran_C3_A7oise_d_27_AMBOISE__duchesse_de_Bretagne

Litanies de la Bienheureuse Françoise d'Amboise


Seigneur, ayez pitié de nous,
Jésus-Christ, ayez pitié de nous,
Seigneur, ayez pitié de nous,
Jésus-Christ, écoutez-nous.
Jésus-Christ, exaucez-nous,
Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous
Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous


Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour nous

Sainte Marie, Reine du Mont Carmel, priez pour nous

Bienheureuse Françoise d'Amboise, priez pour nous

Bienheureuse Françoise d'Amboise, très pieuse duchesse des Bretons, priez pour nous

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui avez foulé aux pieds les grandeurs du monde,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, Mère aimable,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, fournaise de Charité,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, Miroir de pureté,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, modèle de perfection,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, exemplaire des Vertus,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, lumière de votre Patrie,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, modèle d'Humilité,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, fleur du Carmel,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, Arche de Sainteté,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, Refuge des pauvres,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, Victorieuse des vices,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, Mère pleine de douceurs et d'un très facile accès,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, arbre fertile en Vertus,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, la joie des Anges,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, fille des prophètes du Mont Carmel,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, nuée pleine de rosée,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui avez été pure dans la Foi et qui avez toujours eu une Charité ardente,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui avez châtié votre corps avec des disciplines et de rudes cilices,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, vous qui en quittant tout avez trouvé un parfait bonheur,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, vase plein de Grâces,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, miroir de miséricorde,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, consolatrice des pécheurs,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, sauvegarde des Bretons,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, Mère des veuves,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, protectrice des Vierges,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui avez donné la santé aux malades,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui consolez les affligés,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui secourez tous ceux qui vous invoquent,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, très fidèle épouse de Jésus-Christ,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, vous qui avez gardé votre monastère comme un chérubin garde le Paradis,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, mère très tendre et avocate de vos religieuses,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui avez été ornée du don de prophétie,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui avez eu le don de sagesse,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui avez éteint les incendies,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui avez adoré jour et nuit le Saint Sacrement de l'Eucharistie,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui avez courageusement résisté aux rois et aux princes,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, protectrice de Nantes,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, qui du monastère des Couëts êtes montée au Ciel,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, dont nous possédons les reliques,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, notre Mère,

Bienheureuse Françoise d'Amboise, glorifiée par de nombreux miracles,



Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.
Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous.


priez pour nous, Bienheureuse Françoise d'Amboise,
Afin que nous devenions dignes des promesses de Notre Seigneur Jésus Christ


Prions


Seigneur, plein de Miséricorde, éclairez les cœurs de Vos fidèles, et par les Saintes prières de la Bienheureuse Françoise d'Amboise, faites-nous mépriser les avantages du monde, et goûter toujours les consolations du Ciel. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Ainsi soit-il.

francoise_damboise_rochefort_en_terre

Téléchargez le texte des Litanies de la Bse Françoise d'Amboise (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,