HC_20Lilies_20MGoretti

Sainte Maria Goretti

1890-1902

Fête le 6 juillet

Maria Theresa Goretti est née à Corinaldo, en Italie, le 16 octobre 1890. Elle était la troisième de 7 enfants dont Dieu a béni l'union de ses parents, Luigi Goretti et Assunta Carlini. La famille vécut dans une extrême pauvreté. Quand Maria avait 5 ans, la famille quitta Corinaldo pour s'installer près de Rome, dans un lieu marécageux appelé les Marais Pontins. Là, la situation de Luigi, métayer de son temps, ne s'améliora pas, et après trois ans de quasi-famine, la famille fut encore obligée de déménager. Cette fois, le groupe, épuisé et débraillé, arriva à Ferrière. Le nom de ce village allait s'imprimer à jamais dans la mémoire de Maman Assunta. Luigi chercha en vain un lieu où loger sa couvée. Finalement, il conclut une entente de dernier recours avec un certain Signor Serenelli qui avait un fils nommé Alessandro, encore un nom qu'Assunta n'oubliera jamais. Les Goretti s'installèrent donc chez les Serenelli. Le décor était prêt pour le drame. En moins de deux ans, les marais, porteurs de fièvres, enlevèrent la vie de Luigi. C'est alors que Maria s'avança au premier plan dans la photo de famille. Elle avait à peu près 10 ans et possédait déjà une nature profondément religieuse. Immédiatement, elle assuma toutes les responsabilités familiales, Assunta étant forcée de partager son temps entre la maison et les cruels marais pour pouvoir subsister. Luigi les avait laissés en dette envers les Serenelli. Assunta n'avait pas le choix. Pendant les mois mouvementés qui suivirent la mort de Luigi, les qualités de Maria commencèrent à paraître aux yeux des amis, voisins et autres connaissances. Sa charmante modestie, sa joyeuse obéissance ainsi que la sérieuse et libre acceptation de mille petites tâches domestiques ingrates; tout cela et d'autres qualités la distinguaient des autres enfants qui jouaient dans les rues poussiéreuses de Ferrière. Comme un autre enfant de jadis, elle grandissant « en grâce et en sagesse devant Dieu et les hommes ». Maria fit sa première Communion en la fête du Saint Sacrement, au mois de juin 1902. Ses biographies ont parlé de cet événement comme du jour le plus heureux de sa vie. Dans son sermon de Canonisation, le Vénérable Pape Pie XII a mentionné « son ardent amour pour l'Eucharistie. Maintenant, Alessandro Serenelli! Pendant les années qui ont précédé l'arrivée des Goretti et celles où ils ont vécu sous le toit des Serenelli, ce garçon avait préparé son âme pour le rôle qu'il allait jouer dans la vie et la mort de Maria Goretti. Dans ses moments libres et même pendant son travail monotone, Alessandro livrait son esprit au Démon. Les longues heures consacrées à des lectures et à des photos impures commencèrent à enflammer ses passions. Il n'est pas surprenant que Maria Goretti a été inévitablement l'objet de ses désirs lascifs. On sait ce qui arriva. Le 5 juillet 1902, Alessandro prit une terrible décision. Il avait à plusieurs reprises, demandé à Maria de commettre le péché avec lui; maintenant, il ne serait pas refusé plus longtemps. Une demande de plus, un refus de plus (« Non, c'est un péché! Dieu ne le veut pas! ») et Alessandro porta le coup meurtrier. Les médecins de Nettuno tentèrent de sauver la vie de Maria en dépit des 14 coups de couteau qu'elle avait reçus. En vain. Dieu rappela à Lui sa petite Marietta. Après 20 heures de cruelles souffrances pendant lesquelles elles pardonna à Alessandro et pria pour lui, Maria Goretti entra dans le Royaume des Cieux, fortifiée par les derniers Sacrements. Son dernier regard terrestre se posa sur une image de Notre Dame. C'était le 6 juillet 1902. Presque 50 ans plus tard, le 24 juin 1950, le Vénérable Pape Pie XII, devant un demi-million de témoins, déclara Maria Goretti Sainte et Martyre de L'Église universelle. Il la proposa comme Patronne de la jeunesse moderne et proclama le 9 juillet (le 6 juillet après la réforme du Calendrier Liturgique en 1970), jour de sa fête. Tel fut le triomphe de la petite fille qui aimait Dieu et qui détestait le péché.

Maria_Goretti

Neuvaine à Sainte Maria Goretti

Prière à dire chaque jour

Sainte Maria Goretti, vous qui fortifiée par la Grâce de Dieu, n'avez pas hésité, même à l'âge de 12 ans, à répandre votre sang et à sacrifier votre vie pour défendre votre pureté virginale, jetez un regard sur la malheureuse race humaine qui s'est égarée loin du chemin du Salut éternel. Enseignez-nous à tous, et spécialement aux jeunes, avec quel courage et promptitude nous devons fuir, pour l'amour de Jésus, tout ce qui peut L'offenser ou souiller nos âmes par le péché. Obtenez-nous du Seigneur la victoire dans la tentation, le réconfort dans les peines de la vie et la grâce que nous vous demandons avec ferveur (nommer les intentions). Puissions-nous un jour jouir avec vous de la Gloire éternelle du Ciel. Amen.

Premier jour

Pureté

« Là domine, par-dessus tout, sa pureté. »

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Prions

Aimable petite Sainte, qui avez placé votre pureté au-dessus de tout bien terrestre et qui avez scellé votre choix par le martyre, obtenez-moi aussi un grand amour pour cette vertu si consolante pour le Cœur Sacré de Jésus et pour le Cœur Douloureux et Immaculé de Marie. Les plaisirs du monde m'entourent de nombreuses tentations. J'en appelle à votre puissante intercession afin qu'avec votre aide je puisse demeurer toujours et en tout fidèle à Dieu. Dans les danger, inspirez-moi de répéter avec vous « non, c'est un péché ». Amen.

Doux Cœur de Jésus, soyez mon Amour!

Doux Cœur de Marie, soyez mon Salut!

Dire la prière à dire chaque jour, suivie du Notre Père, d'un je Vous salue Marie et d'un Gloire au Père, suivi de l'invocation Sainte Maria Goretti, priez pour nous. Conclure par le signe de la Croix.

Deuxième jour

Obéissance

« Nous voyons (dans sa vie) un amour tendre et docile pour ses parents, qui est en même temps pratique et soumis ».

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Prions

Sainte Maria Goretti, modèle d'obéissance aimante envers les parents, enseignez-moi à imiter votre exemple. Aidez-moi à surmonter tout orgueil égoïste et têtu; attirez mes parents vers vus et enseignez-moi à accepter leur autorité comme la Voix de Dieu dans ma vie. Aidez-les à me guider dans la bonne voie et rendez-moi capable d'obéir à leur moindre désirs. Amen.

Doux Cœur de Jésus, soyez mon Amour!

Doux Cœur de Marie, soyez mon Salut!

Dire la prière à dire chaque jour, suivie du Notre Père, d'un je Vous salue Marie et d'un Gloire au Père, suivi de l'invocation Sainte Maria Goretti, priez pour nous. Conclure par le signe de la Croix.

Troisième jour

Renoncement à soi

« Il y avait le sacrifice qu'elle faisait dans son dur travail quotidien. »

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Prions

Chère petite Sainte! Vous étiez prête à pour le martyre parce que votre courte vie était vouée au renoncement quotidien et héroïque. Votre grand amour pour les Cœurs Sacrés a rendu cela possible. Enseignez-moi à aimer Jésus et Sa Très Sainte Mère afin que je parvienne, moi aussi, au renoncement quotidien. J'ai tendance à me choyer, à satisfaire mes sens, à trouver des excuses pour ne pas faire pénitence. Ceci m'empêche d'être un vrai disciple du Christ. Aidez-moi, aimable petite Sainte, à pratiquer sincèrement le renoncement, afin que je sois un disciple digne de vous et que je puisse ainsi gagner le Ciel pour l'éternité. Amen.

Doux Cœur de Jésus, soyez mon Amour!

Doux Cœur de Marie, soyez mon Salut!

Dire la prière à dire chaque jour, suivie du Notre Père, d'un je Vous salue Marie et d'un Gloire au Père, suivi de l'invocation Sainte Maria Goretti, priez pour nous. Conclure par le signe de la Croix.

Quatrième jour

Acceptation de la vie présente

« Il y avait cette pauvreté évangélique à laquelle elle s'est soumise librement. »

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Prions

Sainte Maria Goretti! Vos journées s'écoulaient dans la saleté des marais, aidant de bonne grâce votre famille terriblement pauvre. Obtenez-moi la grâce d'accepter les circonstances présentes de ma vie, même si elles sont difficiles et humiliantes. « Juste une petite goutte d'eau » fut la seule demande qui tomba de vos lèvres desséchées pendant ces dernières heures cruelles de votre vie. Comme je réclame, combien je suis malheureux quand je ne peux avoir ma part des biens du monde et des distractions tapageuses! Enseignez-moi par votre exemple héroïque à me contenter de ce que j'ai, d'être reconnaissant pour les grâces que Dieu a déjà déversées sur moi. Amen.

Doux Cœur de Jésus, soyez mon Amour!

Doux Cœur de Marie, soyez mon Salut!

Dire la prière à dire chaque jour, suivie du Notre Père, d'un je Vous salue Marie et d'un Gloire au Père, suivi de l'invocation Sainte Maria Goretti, priez pour nous. Conclure par le signe de la Croix.

Cinquième jour

Confiance en Dieu

« Elle était soutenue par sa confiance dans la Providence. »

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Prions

Aimable petite Saintes, dans les difficultés et la souffrance je compte beaucoup sur l'aide de mes amis. Je recherche leur approbation dans beaucoup de choses que je fais, et quand ils m'abandonnent, je suis inconsolable et seul. Par votre puissante intercession, obtenez-moi la grâce de mettre toute ma confiance en Dieu. C'est seulement en marchant continuellement en Sa présence et en comptant sur Son secours que j'aurai le courage de défendre Ses Lois, même si cela m'attire des critiques ou la perte de mes amis et de mon confort. Aidez-moi à trouver ma force en Lui seul. Amen.

Doux Cœur de Jésus, soyez mon Amour!

Doux Cœur de Marie, soyez mon Salut!

Dire la prière à dire chaque jour, suivie du Notre Père, d'un je Vous salue Marie et d'un Gloire au Père, suivi de l'invocation Sainte Maria Goretti, priez pour nous. Conclure par le signe de la Croix.

Sixième jour

Respect pour les enseignants

« Il y avait sa religion à laquelle elle tenait fermement et qu'elle désirait mieux comprendre de jour en jour. »

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Prions

Douce petite Sainte! Aidez-moi à avoir un plus grand amour pour ma religion. Dieu m'envoie maintes occasion de l'étudier, mais, quelle tristesse! Je les néglige. Je me permets même de critiquer des Prêtres, des Frères et des Religieuses qui offrent leur vie pour que je puisse connaître et aimer ma sainte religion. Aimable petite Sainte, enseignez-moi à remercier le Ciel de ces grâces que vous n'avez pas reçues. Rendez-moi fier de ma Foi et prêt à mourir pour pour Elle si Dieu me le demande. Amen.

Doux Cœur de Jésus, soyez mon Amour!

Doux Cœur de Marie, soyez mon Salut!

Dire la prière à dire chaque jour, suivie du Notre Père, d'un je Vous salue Marie et d'un Gloire au Père, suivi de l'invocation Sainte Maria Goretti, priez pour nous. Conclure par le signe de la Croix.

Septième jour

Amour de la Sainte Communion

« Il y avait son ardent désir de recevoir Jésus dans l'Eucharistie. »

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Prions

Chère petite Sainte, jamais Jésus ne fut mieux accueilli dans un Cœur humain que dans le vôtre. Le grand jour de votre Première Communion ne venait pas assez vite. Dans des vêtements empruntés et la tête couronnée de fleurs des champs, vous vous êtes agenouillée pour Le recevoir dans votre âme, si riche d'innocence et d'amour, après des mois d'attente impatiente! Vous dont l'intercession est puissante auprès de l'Agneau de Dieu, enflammez mon âme de votre « ardent désir de recevoir Jésus dans l'Eucharistie ». Obtenez-moi la grâce de fuir la paresse et l'indifférence, de sorte que je puisse souvent et même quotidiennement me laisser consumer dans « la fournaise ardente de Charité ». Enseignez-moi ce qu'est le véritable Amour! Amen.

Doux Cœur de Jésus, soyez mon Amour!

Doux Cœur de Marie, soyez mon Salut!

Dire la prière à dire chaque jour, suivie du Notre Père, d'un je Vous salue Marie et d'un Gloire au Père, suivi de l'invocation Sainte Maria Goretti, priez pour nous. Conclure par le signe de la Croix.

Huitième jour

Charité envers le prochain

« Il y avait, couronnement de sa Charité, le pardon héroïque qu'elle accorda à l'homme qui l'a tuée. »

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Prions

Douce petite Martyre! Jusqu'à la fin, vous avez suivi votre Jésus bien-aimé! Pendu à Sa Croix de souffrance, Il a murmuré à travers ses lèvres desséchées: « Père, pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font! » Et vous, sur votre lit de douleur, brûlante de fièvre, vous avez pardonné à votre assassin par ces mots: « Je lui pardonne moi aussi. Je désire qu'il me rejoigne au Paradis! » Héroïque petite Sainte, accordez-moi la grâce d'être charitable envers les autres! La plupart de mon temps est absorbé par des pensées de vengeance, cherchant comment je peux faire payer aux autres le mal qu'ils m'ont fait. Enseignez-moi à pardonner, afin non seulement que je gagne le Ciel, mais que j'y entraîne aussi les autres qui, autrement, pourraient être condamnés à l'enfer. Comme je dois suivre le Christ, aidez-moi à imiter Sa Charité comme vous l'avez fait. Amen.

Dire la prière à dire chaque jour, suivie du Notre Père, d'un je Vous salue Marie et d'un Gloire au Père, suivi de l'invocation Sainte Maria Goretti, priez pour nous. Conclure par le signe de la Croix.

Neuvième jour

Amour pour la Sainte Vierge

« En vous, tous les jeunes trouveront un refuge sûr. »

Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.

Prions

Sainte Maria Goretti! Une fois de plus, j'ai recours à vous et vous supplie dans les mots de Sa Sainteté le Vénérable Pape Pie XII, de m'obtenir « la sérénité de l'esprit et la joie profonde qui est l'héritage des coeurs purs. » Aidez-moi à recourir à Notre Dame, confiant dans l'espoir qu'elle prendra ma main comme Elle l'a fait pour vous et me conduira au Paradis, dans ma céleste Patrie pour y jouir avec Elle et vous de la compagnie de Dieu le Père, le Fils et le Saint Esprit, pour l'éternité. Amen.

Doux Cœur de Jésus, soyez mon Amour!

Doux Cœur de Marie, soyez mon Salut!

Dire la prière à dire chaque jour, suivie du Notre Père, d'un je Vous salue Marie et d'un Gloire au Père, suivi de l'invocation Sainte Maria Goretti, priez pour nous. Conclure par le signe de la Croix.

Texte intégralement extrait de « Neuvaine à Sainte Maria Goretti », du P. Conroy, aux Ed. du Parvis

MariaGoretti

Téléchargez la Neuvaine à Sainte Maria Goretti (pdf) en cliquant ici