06 février 2009

Litanies de Sainte Clotilde

stclotilde

Sainte Clothilde

465-545

Fête le 4 juin

Clotilde, fille du roi Burgonde Chilpéric et de la chrétienne Carétène, naquit vers 474, probablement à Lyon ; elle fut élevée dans la pratique de la vertu et dans la vénération des martyrs lyonnais, spécialement de sainte Blandine. Lorsque, vers 490, Chilpéric mourut elle eut pour tuteur son oncle Godégisil, roi de Genève. Demandée en mariage par le roi des Francs, Clovis, encore païen, qui voulait trouver dans les Burgondes des alliés contre les Visigoths, elle accepta sous cette condition que les enfants à naître de leur union seraient élevés dans la foi catholique. Le mariage fut célébré à Soissons avec la pompe des coutumes barbares : la grande préoccupation de Clotilde, à partir de ce moment, fut la conversion de son époux. L’œuvre devait être lente; on pouvait craindre sérieusement que, si Clovis se faisait chrétien, il ne tombât aussitôt dans l’arianisme. L’auxiliaire envoyé par la Providence fut Rémi, évêque de Reims, qui avait gagné les bonnes grâces du roi barbare, en le félicitant de son avènement au trône. La naissance de son premier enfant fut pour Clotilde une source de douleurs : elle avait obtenu de le faire baptiser, mais ce fut pour le voir mourir aussitôt après; d’où le reproche du monarque : « C’est votre Dieu, dit-il à Clotilde, qui est la cause de la mort de l’enfant; si je l’avais consacré aux miens, il vivrait encore. » La digne épouse, sans se laisser abattre, accepta cette épreuve avec résignation, et ses prières, humbles, ardentes obtinrent la guérison de son second fils tombé malade après avoir été baptisé. En 496, la victoire de Clovis sur les Alamans à Tolbiac, après qu’il eut fait la promesse de recevoir le baptême et d’adorer le Dieu de Clotilde, vint remplir de joie le cœur de la reine : sans perdre de temps, elle fit prévenir l’évêque Rémi, qui se hâta de venir instruire le prince, pour le baptiser ensuite à Reims, le 25 décembre 496. Cette mission providentielle accomplie, Clotilde rentra dans l’ombre durant le règne de Clovis. La reine s’occupa principalement de l’éducation de ses quatre enfants; elle vit se terminer d’une façon relativement satisfaisante la lutte de Clovis contre les Burgondes; elle se concerta avec son époux pour la construction de l’église qui devait leur servir de tombeau sur le mont de Lutèce (plus tard la montagne Sainte-Geneviève). Devenue veuve après vingt ans de mariage, elle connut des années de mortelles angoisses. Elle dut se séparer de sa fille Clotilde et la donner en mariage au roi des Visigoths, Amalaric; Clodomir perdit la vie dans une bataille contre les Burgondes, Childebert et Clotaire traitèrent en prisonniers les enfants de Clodomir et finalement assassinèrent les deux premiers tandis que le troisième ne leur échappait que pour être recueilli dans un cloître. Maltraitée par Amalaric, la jeune princesse Clotilde ne fut arrachée aux mains de ce tyran que pour expirer au moment où elle rentrait en France. Finalement Childebert et Clotaire entrèrent en lutte l’un contre l’autre et il fallut un miracle, dû aux prières de leur mère, pour empêcher que cette lutte fratricide eût de funestes résultats. Résignée et pénitente sous le coup de tant d’épreuves, Clotilde multiplia ses pieuses fondations : elle éleva à Chelles près Paris un monastère de femmes en l’honneur de saint Georges, reconstruisit et orna la basilique qui abritait les restes mortels de saint Germain d’Auxerre, fonda aux Andelys un monastère qui fut l’émule de celui de Chelles, passa ses dernières années à Tours où l’avait attirée son culte de prédilection pour saint Martin et se fit la gardienne du tombeau de ce grand évêque thaumaturge. C’est là qu’elle mourut à soixante-dix ans, le 3 Juin 545. Son corps fut transporté de Tours à Paris; l’église du mont Lutèce, que le peuple commençait à appeler du nom de Sainte-Geneviève, reçut dans sa crypte le corps de la reine qui l’avait fondée. Là, Clotilde fut associée aux honneurs dont Geneviève était l’objet. Cependant au neuvième siècle, les invasions normandes obligèrent les Parisiens à transporter la châsse de saint Clotilde au château de Vivières (Aisne). Quand les reliques furent rendues aux génovéfains de Paris, ceux-ci laissèrent à Vivières la tête et un bras, et ce furent là les origines d’un culte de sainte Clotilde resté populaire dans cette localité. En 1656, une côte de la sainte fut concédée à l’église de Notre-Dame des Andelys, demeurée toujours fidèle au culte de sa fondatrice. En 1793, la rage des révolutionnaires s’acharna contre le sanctuaire de sainte Geneviève ; on parvint à grand’peine à sauver les ossements de Clotilde et à les mettre en lieu sûr ; ces ossements sont conservés dans la petite église paroissiale de Saint-Leu.

IconeSC

Litanies de Sainte Clotilde

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez nous.

Jésus-Christ, exaucez nous.

Père céleste qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous

Sainte Marie, priez pour nous

Sainte Clotilde, humble, patiente et douce, priez pour nous

Sainte Clotilde, inébranlable dans la foi, priez pour nous

Sainte Clotilde, indéfectible dans l’espérance, priez pour nous

Sainte Clotilde, ardente dans la charité, priez pour nous

Sainte Clotilde, persévérante dans la prière, priez pour nous

Sainte Clotilde, missionnaire inspirée auprès de votre époux, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez obtenu par votre prière et votre exemple la conversion du roi Clovis, priez pour nous
Sainte Clotilde, recours dans les conversions, priez pour nous

Sainte Clotilde, modèle des épouses, priez pour nous

Sainte Clotilde, exemple des mères, priez pour nous

Sainte Clotilde, refuge et consolatrice des veuves, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez béni le Seigneur dans toutes vos épreuves, priez pour nous

Sainte Clotilde, dont le cœur de mère a été broyé, priez pour nous, priez pour nous

Sainte Clotilde, d’une force d’âme héroïque, priez pour nous

Sainte Clotilde, toujours confiante dans la Vierge Marie, priez pour nous

Sainte Clotilde, dévote de Saint Martin et de saint Germain, priez pour nous

Sainte Clotilde, amie et collaboratrice de l’évêque saint Rémi, priez pour nous

Sainte Clotilde, âme sœur de Sainte Geneviève, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez distribué vos biens à l’Eglise et aux pauvres, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez fondé des monastères, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez édifié des églises, priez pour nous

Sainte Clotilde, qui avez été au berceau de la France chrétienne, priez pour nous

Sainte Clotilde, mère de la foi dans notre patrie, priez pour nous

Sainte Clotilde, Reine de France, priez pour nous

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur

Par les mérites et les prières de la bienheureuse Clotilde,

Soyez favorable, Seigneur, à votre peuple.

Prions

Abaissez Vos regards bienveillants, Seigneur, sur le peuple de France, et après lui avoir accordé, sur les fidèles instances de Sainte Clotilde, le don de la Foi, inspirez-lui, par son intercession, un attachement sincère à la religion chrétienne. Par Jésus notre Seigneur. Amen.

sc_150

Téléchargez le texte des Litanies de Sainte Clothilde (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Le Chapelet de Fatima

MADONNAFATIMA

Le Chapelet de Fatima

Commencer par un Signe de la Croix


En tenant la Croix, réciter la Prière du Sacrifice


Ô Jésus, c'est par amour pour Vous, pour la conversion des pécheurs, et en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie que je prie.


Sur les gros grains, réciter la Prière du Pardon


Mon Dieu, je crois, J’adore, j’espère et je Vous aime! Je Vous demande pardon pour tous ceux qui ne croient pas, qui n’espèrent pas, et qui ne Vous aiment pas.


Sur le premier petit grain, réciter la Prière Eucharistique


Ô Très Sainte Trinité, je Vous adore! Mon Dieu, mon Dieu, je Vous aime dans le Très Saint Sacrement.


Sur le second petit grain, réciter la Prière de Conversion


Par Votre Pure et Immaculée Conception, Ô Marie, obtenez la conversion de la Russie, de l’Espagne, du Portugal, de l’Europe, et du monde entier!


Sur le troisième petit grain, réciter la Prière du Salut


Cœur doux de Marie, soyez le Salut de la Russie, de l’Espagne, du Portugal, de l’Europe, et du monde entier! 


Sur chacun des petits grains des dizaines, réciter la Prière Eucharistique


Très Sainte Trinité, je Vous adore! Mon Dieu, mon Dieu, je Vous aime dans le Très Saint Sacrement.


A la fin de chaque dizaine


Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer. Conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.


A la fin du Chapelet, réciter la Prière de l’Ange


Très Sainte Trinité, Père, Fils et Saint-Esprit, je Vous adore profondément et Je Vous offre les très précieux Corps, Sang, Âme et Divinité de Jésus-Christ, présents dans tous les tabernacles du monde, en réparation des outrages, sacrilèges et indifférences par lesquels Il est Lui-même offensé. Par les mérites infinis du Très Saint Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie, je Vous implore d’accorder la conversion aux pauvres pécheurs.


Conclure par le Signe de la Croix.

Texte extrait du site www.fatimaprayers.com

Fatima_World_Flags_003

Téléchargez le texte du Chapelet de Fatima (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 18:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

Litanies de Saint Philippe Néri

san_filippo_neri

Saint Philippe Neri

Fondateur de l’Oratoire

1515-1595

Fête le 26 mai


Philippe naquit à Florence le 22 juillet 1515. Dès son enfance, on l’appelait le bon petit Philippe, tant il était bon, doux et aimable. Vers l’âge de dix-huit ans, il renonça à la fortune d’un de ses oncles pour aller à Rome étudier les sciences ecclésiastiques. Rien de plus édifiant que sa vie d’étudiant : pauvreté, mortification, prière, travail, silence, vie cachée, habitaient sa modeste cellule. Après plusieurs années d’étude opiniâtre dans les universités, il travailla seul, quelques années encore, dans le silence et la solitude, et quand, devenu prêtre par obéissance, il commença à se livrer au ministère des âmes, son esprit facile et profond avait acquis une science fort remarquable. Son angélique pureté eut à subir les plus rudes assauts ; mais il sortit toujours vainqueur de tous les pièges, et reçut comme récompense la grâce de ne jamais ressentir, le reste de sa vie, aucun mouvement, même involontaire, de la concupiscence charnelle. Un jour, Philippe fut tellement embrasé de l’amour de Dieu, que deux de ses côtes se rompirent pour donner plus de liberté à ses élans séraphiques. Souvent ses entretiens avec Notre-Seigneur étaient si suaves, qu’il n’y pouvait tenir et se mourait de joie, ce qui lui faisait pousser ce cri : "Assez, Seigneur, assez !" Philippe visitait les hôpitaux, soignait les malades, assistait et instruisait les pauvres, passait de longues nuits dans la prière, aux catacombes, sur les tombeaux des martyrs. Partout et à toute occasion, il cherchait à gagner des âmes à Dieu. Il aimait surtout les jeunes gens ; il les attendait à la sortie des écoles, se mêlait à leurs rangs et conversait avec eux ; il les abordait sur les places publiques, les cherchait jusque dans les ateliers et les magasins, en confessait une multitude, en retirait un grand nombre du vice. "Amusez-vous bien, leur disait-il souvent ; mais n’offensez pas le bon Dieu !" Aussi Philippe exerçait-il sur l’enfance et la jeunesse un ascendant irrésistible, et nul mieux que lui ne mérite d’être regardé comme le Patron des Oeuvres de jeunesse. Le Saint fonda la Société des Prêtres de l’Oratoire. Philippe jouait pour ainsi dire avec les miracles, et les résurrections de morts ne coûtaient rien à cet homme extraordinaire. Il se regardait, malgré tout, comme le plus grand des pécheurs, et disait souvent à Dieu : "Seigneur, défiez-Vous de moi, car j’ai peur de Vous trahir !" Philippe mourut à l’âge de quatre-vingt ans, le 26 mai 1595.

sanfelipe_sevilla

Litanies de Saint Philippe Néri


Seigneur, ayez pitié de nous.

O Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous. Seigneur, ayez pitié de nous.

Père du Ciel qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils, Rédempteur du monde qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Saint-Esprit qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Trinité qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, priez pour nous.

Sainte Mère de Dieu, priez pour nous.

Sainte Vierge des vierge, priez pour nous.

Saint Philippe, priez pour nous.

Tabernacle de l'Esprit Saint, priez pour nous.

Apôtre de Rome, priez pour nous.

Conseiller des papes, priez pour nous.

Voix prophétique, priez pour nous.

Homme des premiers âges, priez pour nous.

Saint aimable, priez pour nous.

Contemplatif héroïque, priez pour nous.

Père très doux, priez pour nous.

Fleur de pureté, priez pour nous.

Martyr de la charité, priez pour nous.

Cœur enflammé, priez pour nous.

Vous qui avez reçu le don de discerner les esprits, priez pour nous.

Perle du sacerdoce, priez pour nous.

Miroir de la vie divine, priez pour nous.

Modèle d'humilité, priez pour nous.

Exemple de simplicité, priez pour nous.

Lumière de la sainte allégresse, priez pour nous.

Image de l'enfance, priez pour nous.

Modèle des vieillards, priez pour nous.

Pasteur des âmes, priez pour nous.

Qui avez repêché un naufragé, priez pour nous.

Guide des orphelins, priez pour nous.

Hôte des anges, priez pour nous.

Vous qui dès l'adolescence avez cultivé la chasteté, priez pour nous.

Vous qui vous êtes rendu à Rome sous l'inspiration divine, priez pour nous.

Vous qui avez aimé à vous retirer dans les Catacombes, priez pour nous.

Vous qui avez reçu l'Esprit Saint transperçant votre cœur, priez pour nous.

Vous qui avez porté d'admirables extases, priez pour nous.

Vous qui avez servi avec amour les petits, priez pour nous.

Vous qui avez eu soif du martyre, ardemment, priez pour nous.

Vous qui avez distribué chaque jour la parole de Dieu, priez pour nous.

Vous qui avez attiré tant de cœurs à Dieu, priez pour nous.

Vous qui avez entretenu de doux colloques avec Marie, priez pour nous.

Vous qui avez fait revivre un mourant pour le sauver de l'enfer, priez pour nous.

Vous qui avez établi vos maisons en tout pays, priez pour nous.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

Saint Philippe Néri, priez pour nous,

Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.



Prions


Dieu qui, par la gloire accordée à vos saints, avez élevé très haut le confesseur Saint Philippe Néri, accordez-nous dans votre bonté de progresser vers vous par l'exemple des vertus de ce saint dont nous célébrons la mémoire avec bonheur. Daigne le Saint-Esprit nous enflammer de ce feu dont il pénétra miraculeusement le cœur de Saint Philippe. Par le Christ Notre Seigneur. Amen.

estasi_sanfilippo

Téléchargez le textes de Litanies de St Philippe Néri (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 17:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Litanies Celtes de Confession des Péchés

calendar152

Litanies Celtes de Confession des Péchés

En toutes choses,j'ai commis le mal devant Votre Face, je reconnais mes fautes. pardonnez-moi.

Roi du Ciel, contre Vous, j'ai péché par des actes mauvais. pardonnez-moi.

J'essaye de faire ce que je peux, je confesse mes erreurs, pardonnez-moi.

Je dis, pardonnez-moi, Ô Dieu, tout ce dont je suis coupable, pardonnez-moi.

Permettez que je t'invoque d'abord pour qu'ensuite, je confesse mes méchancetés, pardonnez-moi.

Ô Père, Ô Fils, Ô Esprit Saint, pardonnez-moi mes péchés, pardonnez-moi.

Ô Unique Engendré du Père Céleste, pardonnez-moi.

Ô Dieu Un, pardonnez-moi.

Ô Dieu Véritable, pardonnez-moi.

Ô Dieu Souverain, pardonnez-moi.

Ô Dieu Consubstantiel, pardonnez-moi.

Ô Seul Tout-Puissant en trois Personnes, pardonnez-moi.

Ô Vous qui êtes vraiment rempli de compassion, pardonnez-moi.

Ô Vous qui récompensez, pardonnez-moi.

Ô Vous qui êtes le Pardon, pardonnez-moi.

Ô Vous qui êtes l'Amour, pardonnez-moi.

Ô Vénérable, pardonnez-moi.

Ô Vous l'Immense, pardonnez-moi.

Ô Vous le Redoutable, pardonnez-moi.

Ô Vous Dieu Mystérieux, pardonnez-moi.

Ô Monde au-dessus de tous les mondes, pardonnez-moi.

Ô Pouvoir au-dessus de tous pouvoirs, pardonnez-moi.

Ô Amour au-dessus de tout amour, pardonnez-moi.

Ô Cause au-dessus de toutes causes, pardonnez-moi.

Ô Forteresse au-dessus de toutes forteresses, pardonnez-moi.

Ô Ange par-dessus tous les anges, pardonnez-moi.

Ô Archidiacre du Ciel et de la terre, pardonnez-moi.

Ô Grand Prêtre de toute la création, pardonnez-moi.

Ô Premier parmi les Prêtres, pardonnez-moi.

Ô Chef des prêtres, pardonnez-moi.

Ô Prêtre Véritable, pardonnez-moi.

Ô Médecin Véritable, pardonnez-moi.

Ô Prophète Véritable, pardonnez-moi.

Ô Ami Véritable, pardonnez-moi.

Ô Unique Fondation de la Maison Trinitaire, pardonnez-moi.

Ô Unique Vie de toutes les choses créées, pardonnez-moi.

Ô Unique Lumière des sept Cieux, pardonnez-moi.

Ô Unique Thème que l'Ecriture médite, pardonnez-moi.

Ô Unique que les Prophètes cherchaient, pardonnez-moi.

Ô Fond de la vraie sagesse, pardonnez-moi.

Ô Père de la Vraie Vie, pardonnez-moi.

Ô Voix de l'Eglise, pardonnez-moi.

Ô Abel, premier martyr, pardonnez-moi.

Ô Noé de l'Arche Sainte, pardonnez-moi.

Ô fidèle Abraham, pardonnez-moi.

Ô doux et aimable Moïse, pardonnez-moi.

Ô Aaron, premier prêtre, pardonnez-moi.

Ô noble David, pardonnez-moi.

Ô mystique Salomon, pardonnez-moi.

Ô Pierre d'angle de l'Ancienne Alliance, pardonnez-moi.

Ô Cœur Miséricordieux, pardonnez-moi.

Ô Vénérable Père adoptif, pardonnez-moi.

Ô Lampe ardente, pardonnez-moi.

Ô Jésus de Nazareth, pardonnez-moi.

Ô Frère Juste, pardonnez-moi.

Venez et aidez-moi car une multitude de péchés a endurci mon cœur coupable, pardonnez-moi.

Mes péchés me ligotent, me corrompent, m'aveuglent, m'étranglent et me réduisent, pardonnez-moi.

Ils se sont collés à moi, me torturent, me poursuivent, m'imprègnent, pardonnez-moi.

Ils m'ont humilié, m'ont épuisé, me soumettent, me possèdent, m'écrasent, pardonnez-moi.

Ils me rendent fous, me noient, me trompent, me confondent, pardonnez-moi.

Ils m'ont détourné du chemin et me poursuivent, pardonnez-moi.

Ils m'ont enchaîné, m'assomment, me crucifient, m'insultent, m'ont vendu et ont fait de moi un objet de dérision, pardonnez-moi.

Ils m'ont fait perdre le bon sens, ils m'ont ensorcelé, ils m'ont trahi, si, ils m'ont assassiné, pardonnez-moi.

Selon la multitude de Vos Miséricordes efface mon injustice, pardonnez-moi.

Ô Soleil des étoiles, Ô Lumière qui guide, Ô Maison des planètes, pardonnez-moi.

Ô Comète ardente et prodigieuse, Ô Mer fertile, ardente et ondoyante, pardonnez-moi.

Ô Splendeur ardente, Ô Flamme ardente, pardonnez-moi.

Ô Narrateur Saint, Ô Maître Saint, Ô Rempli de grâce sainte et de saint pouvoir, pardonnez-moi.

Ô Donateur plein d'abondance, Amant, Silencieux, pardonnez-moi.

Ô Donateur généreux et puissant comme la tempête, pardonnez-moi.

Ô Guerrier aux cents esprits, solide comme la roche, Ô Couronné de splendeur, pardonnez-moi.

Ô Vainqueur expérimenté au combat, pardonnez-moi.

A cause de Votre Nom, pardonnez-moi.

Nombreux et innombrables sont mes péchés et ils sont dans mon cœur et tout autour de moi comme un filet et une cuirasse, pardonnez-moi.

Ô Roi, il est impossible de les compter, pardonnez-moi.

Tirez-les de moi, pardonnez-moi.

Ô Dieu, ôtez-les de mon chemin, brisez-les, détruisez-les, combattez-les, pardonnez-moi.

Annihilez-les, émiettez-les, faites-les disparaître, pardonnez-moi.

Rejetez-les, lancez-les au loin, exterminez-les, pardonnez-moi.

Levez-Vous et réduisez-les en poussière et soyez leur vainqueur, pardonnez-moi.

Voyez et brûlez-les, Réduisez-les à rien, pardonnez-moi.

Déchirez-les en morceaux et affamez-les; Piétinez-les, pardonnez-moi.

Transformez-les en cendres et dispersez-les comme poussière, pardonnez-moi.

Dévastez-les. Tuez-les, bastonnez-les et dévastez-les, pardonnez-moi.

Torturez-les, divisez-les, purifiez-les, pardonnez-moi.

Déchirez-les, expulsez-les et méprise-les, pardonnez-moi.

Domestique-les, épuise-les et jette-les à terre, pardonnez-moi.

Durs et amères sont les assujettissements et les déchirements, les chaînes, la confusion, la stupéfaction, la perturbation et la furie que les péchés m'apportent, pardonnez-moi.

À cause de chaque infirmité que Vous avez guéris, pardonnez-moi.

À cause de chaque bras que Vous avez fortifié, pardonnez mes péchés.

À cause de Votre conception dans le sein de la Vierge Marie, pardonnez-moi.

À cause de Votre naissance à Bethléem, pardonnez-moi.

À cause de Votre mains transpercées, pardonnez-moi.

À cause de l'étoile royale, pardonne-moi. pardonnez-moi.

A cause du sein qui Vous a porté, pardonnez-moi.

À cause du lait que Vous avez tété, pardonnez-moi.

A cause du sein qui Vous a nourri, pardonnez-moi.

À cause des lèvres qui Vous ont embrassé, pardonnez-moi.

À cause de chaque main qui Vous a touché, pardonnez-moi.

À cause de chaque pied qui Vous a porté, pardonnez-moi.

À cause de chaque oreille qui Vous a écouté, pardonnez-moi.

À cause de chaque oeil qui Vous a regardé, pardonnez-moi.

À cause de chaque cœur qui a cru en Vous, pardonnez-moi.

A cause de Vos Sept Dons, pardonnez-moi.

À cause des Sept Hiérarchies, pardonnez-moi.

À cause de Vos sept Cieux, pardonnez-moi.

À cause de Votre Venue sur la terre dans le sein de la Vierge Marie, pardonnez-moi.

À cause des sept périodes de l'histoire humaine, pardonnez-moi.

Avec Vos Saints, pardonnez-moi.

A cause de Votre patience, pardonnez-moi.

À cause de Votre Humilité, pardonnez-moi.

À cause de Votre soumission, pardonnez-moi.

À cause de Votre Majesté, pardonnez-moi.

À cause de Votre Amabilité, pardonnez-moi.

À cause de Votre Dignité, pardonnez-moi.

À cause de Votre Consécration, pardonnez-moi.

À cause de Votre Amour de la Paix, pardonnez-moi.

À cause de Votre Noblesse, pardonnez-moi.

À cause de Votre Unicité, pardonnez-moi.

À cause de Votre Sainteté, pardonnez-moi.

A cause de Votre Détention et des mauvais traitements, pardonnez-moi.

A cause de la flagellation et des moqueries, pardonnez-moi.

A cause de Votre Ame qui prit d'assaut l'enfer et remplit le Ciel, pardonnez-moi.

A cause de la trahison, pardonnez-moi. pardonnez-moi.

À cause de la crucifixion et de la mutilation, pardonnez-moi.

A cause de chaque âme qu'alors Vous cherchiez, pardonnez-moi.

A cause de Votre Résurrection d'entre les morts, pardonnez-moi.

A cause de Votre Esprit Saint qui descendit des Cieux sur les Apôtres, pardonnez-moi.

A cause de chaque cœur, pardonnez-moi.

À cause de chaque corps, pardonnez-moi.

À cause de chaque chair, pardonnez-moi.

À cause de chaque lèvre, pardonnez-moi.

À cause de chaque oeil, pardonnez-moi.

À cause de chaque créature sur laquelle descendit le Saint Esprit, depuis le commencement jusqu'à la fin du monde, pardonnez-moi.

À cause de Votre retour au jour de la colère, pardonnez-moi.

Accordez-moi d'être juste et parfait de sorte que Vous ne soyez pas dégoûté et aigri à cause de moi, pardonnez-moi.

Ô Dieu, mes péchés me brûlent en dedans, autour de moi, contre-moi, au-dessus de moi et sous moi. pardonnez-moi.

Hélas, hélas, hélas, pardonnez-moi, Ô Dieu.

Pardonnez chaque péché que j'ai commis, pardonnez-moi.

Pardonnez chaque péché qui m'a plu, pardonnez-moi.

Pardonnez chaque péché que j'ai commis, forcé ou non. pardonnez-moi.

Pardonnez-moi chaque péché que j'ai cherché ou non. pardonnez-moi.

Pardonnez-moi chaque mal que j'ai causé à quelqu'un. pardonnez-moi.

Pardonnez chaque mal que quelqu'un m'a causé. pardonnez-moi.

Pardonnez-moi chaque mal auquel j'ai collaboré. pardonnez-moi.

Pardonnez chaque chose que j'ai cherché ou non, que j'ai trouvé ou non.

Pardonnez-moi chaque bienfait que j'ai méprisé de faire. pardonnez-moi.

Pardonnez-moi chaque méfait que je n'ai pas réparé. pardonnez-moi.

Pardonnez-moi chaque ennui que j'ai causé à Dieu et aux hommes. pardonnez-moi.

Pardonnez-moi chaque fois que je me suis assis, pardonnez-moi.

Chaque fois que je suis resté debout, pardonnez-moi.

Chaque mouvement ou silence, pardonnez-moi.

Chaque sommeil ou insomnie, pardonnez-moi.

Chaque oubli, chaque souvenir, chaque insouciance ou chaque préoccupation exagérée, pardonnez-moi.

Chaque désir, pardonnez-moi.

Chaque passion, pardonnez-moi.

Chaque gain, pardonnez-moi.

Chaque pensée, pardonnez-moi.

Chaque amour, pardonnez-moi.

Chaque haine qui sont miens et qui seront miens jusqu'à la fin de ma vie. pardonnez-moi.

Pardonnez-moi ma mauvaise volonté et dégoût que j'ai causé à Dieu et aux hommes. pardonnez-moi.

Pardonnez-moi chaque acte mauvais que j'ai fait ; pardonnez-moi.

Chaque acte bon que je n'ai pas fait, pardonnez-moi.

Chaque péché dans le péché, pardonnez-moi.

Chaque méchanceté dans le bien, pardonnez-moi.

Chaque bien dans le mal que j'ai fait. pardonnez-moi.

Pardonnez-moi, Ô Dieu, chaque péché commis par les oreilles, les mains, les lèvres, les yeux, le coeur, les sens, les membres, les articulations, les entrailles. pardonnez-moi.

Par intention, par désir, dans le secret, en cachette ou publiquement. pardonnez-moi.

De façon consciente ou par ignorance, pardonnez-moi.

Avec enthousiasme ou sans enthousiasme, pardonnez-moi.

Par séduction ou sans séduction, pardonnez-moi.

D'en haut ou d'en bas, pardonnez-moi.

Par amitié ou inimitié. pardonnez-moi.

Du petit au grand, pardonnez-moi.

De presque rien au rien, pardonnez-moi.

Depuis ma jeunesse jusqu'à ma vieillesse, pardonnez-moi.

De mon baptême à ma mort. pardonnez-moi.

Ô Père, Fils et Saint Esprit, malgré mes péchés, pardonnez-moi.

Ô Dieu vrai, car seul contre Toi j'ai péché, pardonnez-moi.

pardonnez-moi, pardonnez-moi, pardonnez-moi. Amen.

15792104

Téléchargez le texte de ces Litanies (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 17:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,