pape_j10

Le Carême avec Jean Paul II

 

3 mars

« Lorsque vous priez, ne rabâchez pas... Votre Père sait de quoi vous avez besoin. » (Matthieu 6: 7-8)

A méditer

« La grande tradition mystique de L'Église montre comment la prière peut progresser, comme un véritable dialogue d'amour, au point de rendre la personne humaine totalement possédée par le Bien-Aimé Divin, vibrant au contact de l'Esprit, filialement abandonné dans le Cœur du Père. On fait alors l'expérience vivant de la promesse du Christ: « Celui qui M'aime sera aimé de Mon Père; Moi aussi Je l'aimerai, et Je me manifesterai à Lui. » (Jean 14: 21).

Novo Millennio Ineute, n° 33

Fioretti

Déjà, plus d'une demi-heure avant la Messe, il est en oraison profonde devant le Saint Sacrement. Il est à genoux sur son prie-Dieu. Dans ce prie-Dieu, il met toute les lettres qu'il reçoit lui confiant des intentions, et pour lesquelles il prie. Tous les trois jours, le Père Stanislaw les remplace et met les nouveaux messages. Le Saint Père aime dire: « Le Seigneur Jésus connaît toutes ces prières, car Il se trouve entre ces notes sur le prie-Dieu et mon cœur. » Quand il travaille à son bureau, tant qu'il peut marcher, il se lève toute les heures pour aller faire une ou deux minutes de prières, à genoux, devant le Saint Sacrement, même et surtout s'il a beaucoup d'urgences.

« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubilé

Prière

Nous Te rendons grâce, ô notre Père, pour l'héritage de Ta Grâce que Tu n'as pas soustrait au cœur de l'homme mais que Tu as renouvelé par la naissance sur la terre de Ton Fils, afin que, grâce à Sa Croix et Sa Résurrection, nous retrouvions de génération en génération, la dignité de fils de Dieu perdue à cause du péché, la dignité de frère d'adoption de Ton Fils éternel. Nous Te rendons grâce, Père Saint, pour Ton Saint Nom auquel Tu as donné de fleurir à nouveau dans nos coeurs grâce à la Rédemption du monde.

25 décembre 1983

Boîte à idée

Aujourd'hui, je décide de regarder Dieu, plutôt que de ramener tout à moi.

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes...