29275A

Saints Côme et Damien

Frères, médecins, martyrs

+ vers 286

Fête le 26 septembre


Saint Côme et saint Damien étaient deux frères, venus d'Arabie en Cilicie. On croit qu'ils étaient frères jumeaux. Leur profession de médecin leur fournit l'occasion d'exercer un véritable apostolat; car à travers les corps ils savaient voir les âmes, les toucher, les convertir. La grâce divine vint relever leur science par le don des guérisons miraculeuses: de toutes parts, on accourait à eux pour obtenir la délivrance des maux les plus invétérés et les plus incurables. Le résultat ne trompait jamais leur foi et leur confiance, et il ne se passait pas de jour sans qu'ils eussent opéré quelque cure souvent désespérée. Auprès d'eux, les aveugles recouvraient la vue, les boiteux marchaient droit, les sourds entendaient, les estropiés étaient guéris. Leur puissance s'étendait même au-delà de ce monde visible, et, à leur voix, les démons abandonnaient leurs victimes. Tout cela, ils le faisaient par pure charité, ne recevant jamais aucune rétribution. A cette gloire devait se joindre celle du martyre. Un jour on les accusa de séduire le peuple et de faire déserter les temples des dieux. Le préfet leur infligea une si longue et si rude flagellation, que les bourreaux n'en pouvaient plus de fatigue; les deux martyrs bénissaient le Seigneur. À la vue d'une foule immense, ils furent précipités du haut d'un rocher dans les flots; mais un Ange plana au-dessus des eaux et transporta les martyrs au rivage. Les deux martyrs furent jetés dans une fournaise ardente; mais ils s'y promenèrent comme sur des fleurs. Après beaucoup d'autres supplices, le préfet leur fit trancher la tête.


Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Mame, 1950.

6007

Neuvaine à Saint Côme et Saint Damien


Prière à dire chaque jour


Avec toute l'humilité de notre cœur et toute notre affection nous vous honorons et vous invoquons, ô Martyrs de Jésus Christ, Saints Côme et Damien, et, avec l'Église nous vous offrons un tribut d'éloge et gloire; convaincus que le Dieu Tout-puissant vous a donnés puissance et gloire, pour protéger et intercéder en faveur de ceux qui sur cette terre vous honorent fidèlement, nous ne cesserons de vous invoquer, afin de trouver le secours et l'assistance dans toutes nos nécessités. Nous vous en supplions, ô Saints et glorieux Martyrs de Jésus Christ qui, lorsque vous viviez sur cette terre, avez exercé la médecine avec une charité admirable, en soignant gratuitement les infirmités les plus incurables et les maladies les plus contagieuses, avec pour remèdes non seulement avec les médicaments, et le glorieux Nom de Jésus Christ. Maintenant que vous êtes devenus puissants dans le Ciel, nous vous en supplions, tournez vers nous vos yeux compatissants, pauvres et misérables pécheurs que nous sommes, et regardez combien, sur cette terre, nous sommes exposés à toutes sortes de maux, tant spirituels que corporels. Nous vous en supplions, assistez-nous et aidez-nous dans nos maladies et dans toutes nos tribulations. Nous vous demandons enfin de ne pas intercéder seulement pour nous, mais aussi pour tous ceux qui nous sont proches, nos parents, nos familles, nos amis, et tous nos ennemis, afin que nous soyons tous guéris des infirmités du corps et de l'esprit, pour, qu'au terme de cette vie, avec vous, nous puissions jouir de la gloire du Ciel. Ainsi soit-il.


Réciter ensuite le Salve Regina chacun, et les litanies de Lorette.


Premier jour


Glorieux martyrs de Jésus-Christ, Saints Côme et Damien, qui, avec tant de courage et de zèle, avez confessé la foi de Jésus-Christ, face au cruel proconsul Lysias, par votre constance et vos vertu, vous en supplions, intercèdez auprès du Seigneur, pour que nous puissions toujours imiter vos saintes vertus, et pour que nous puissions fermement résister à toute tentation diabolique.


Pater, Ave, Gloria.


Deuxième jour


Glorieux martyrs de Jésus-Christ, saints Côme et Damien, par l'horreur que vous avez montré, quand le tyran vous a ordonné d'adorer les faux dieux païens, intercédez auprès du Seigneur, pour que nous puissions résister aux tentations du monde, aux suggestions du Démon, et aux tentations de la chair.


Pater, Ave, Gloria.


Troisième jour


Glorieux martyrs de Jésus-Christ, saints Côme et Damien, par la force que le Seigneur vous a donné, quand, sur ordre du cruel tyran, vous aviez les mains et les pieds liés, que vous avez été douloureusement fouettés et cruellement battus, nous vous supplions d'intercéder auprès du Seigneur, pour que nous aussi, puissions avoir cette force, afin que quand nous sommes dans des moments de tourments, nous ne doutions jamais des Vérités que la Foi nous enseigne, et enfin pour que nous ne soyons jamais trompés par les illusions de ce monde.


Pater, Ave, Gloria.

Quatrième jour


Glorieux martyrs de Jésus-Christ, Saints Côme et Damien, par la cruauté sans précédent, avec laquelle le tyran sans foi ni loi, pieds et poings liés, vous a faits jeter dans les profondeurs de la mer, et par la gloire que le Seigneur vous a donné en vous en sortant indemnes et en bonne santé, obtenez-nous du Seigneur de pourvoir, nous aussi, sortir indemnes de l'océan profond de nos péchés purs de corps et surtout d'esprit.


Pater, Ave, Gloria.


Cinquième jour


Glorieux martyrs de Jésus-Christ, saints Côme et Damien, par la patience avec laquelle vous vous êtes signalés, quand vous êtes sortis sain et saufs de la mer et par l'admirable patience que vous avez eu face aux sorciers du cruel tyran, nous vous en supplions, obtenez-nous de Dieu une semblable patience et une pareille résignation quand nous sommes confrontés aux calomnies et aux insultes qui sont faites à notre égard par nos ennemis en cette vie.


Pater, Ave, Gloria.


Sixième jour


Glorieux martyrs de Jésus-Christ, saints Côme et Damien, par la gloire que Dieu vous a donné, lorsque, jetés dans une fournaise ardente, vous en êtes sortis indemnes sans qu'un seul cheveu de votre tête n'ai brûlé, intercédez pour nous auprès du Seigneur pour que nous obtenions que notre âme soit toujours indemne face à toute flamme d'impureté, et obtenez-nous une véritable contrition de nos péchés, afin que nous ne périssions jamais dans les flammes de l'Enfer.


Pater, Ave, Gloria.


Septième jour


Glorieux martyrs de Jésus-Christ, saints Côme et Damien, par la joie et la générosité avec laquelle vous avez consumé votre glorieux martyre quand vous aviez l'épée sur la tête, obtenez-nous du Seigneur de pouvoir mourir dans sa grâce, et toujours dans la sainte foi, et, s'il le faut, le courage de donner notre vie pour la Gloire de Jésus-Christ.


Pater, Ave, Gloria.


Huitième jour


Nous nous réjouissons de tout notre cœur, ô glorieux martyrs de Jésus-Christ, quand, votre âme fut accueillie par les Anges, et les saints et saintes au Paradis, et nous rendons grâce l'immense gloire que notre Seigneur Jésus Christ vous a donné, nous vous demandons de nous obtenir du Seigneur de pouvoir mettre en placer toutes nos affections et nos aspirations en but de la vie éternelle, afin que nous puissions jouir avec vous la vision de Dieu.


Pater, Ave, Gloria.


Neuvième jour


Glorieux martyrs de Jésus-Christ, saints Côme et Damien, nous vous reconnaissons et nous vous honorons, comme des saints glorieux et très puissant dans le ciel, pour les grâces et faveurs que vous accordez à vos fidèles, nous vous en supplions, priez le Seigneur de nous accorder toujours les biens spirituels et temporels dont nous avons besoins.


Pater, Ave, Gloria.

29250X

Téléchargez le texte de la Neuvaine aux Saints Come et Damien (pdf) en cliquant ici