90026FG

Le Carême avec Jean Paul II

 

31 mars

« Quand vous aurez élevé le Fils de l'Homme, alors vous comprendrez que Moi, Je suis, et que Je ne fais rien de Moi-même, mais tout ce que Je dis, c'est le Père qui Me l'a enseigné. » (Jean 8: 28).

A méditer

« En Jésus Christ, Dieu ne parle pas seulement à l'homme, mais Il le recherche. Si Dieu va à la recherche de l'homme, créé à Son image, à Sa ressemblance, Il le fait parce qu'Il l'aime éternellement dans le Verbe, Il veut l'élever dans le Christ à la dignité de fils adoptif. Dieu recherche donc l'homme, qui Lui appartient d'une manière particulière, autrement que toute autre créature. L'homme appartient à Dieu parce qu'il a été choisi par Amour: c'est mû par son Cœur de Père que Dieu recherche l'homme. »

Tertio Millenio Adveniente, n°7

Fioretti

Au mémorial de Yad Yashem, à Jérusalem, une femme attrape Jean Paul II par le bras en s'exclamant: « Mais, c'est vous qui m'avez sauvé la vie! » C'est alors que le monde, stupéfait, à découvert ce que j'appelle la Parabole du Bon Samaritain à l'envers, ou plutôt à l'endroit. L'Evangile dit: « Un prêtre passait par là devant l'homme blessé. Et il passa outre ». Or, il y a 55 ans, cette jeune juive gisait sur le sol, car elle avait été éjectée par les secousses de la jeep qui évacuait les rescapés du camp de concentration où elle était détenue. Un Prêtre passait par là. Karol Wojtyla voit cette jeune fille démunie, la charge sur ses épaules et la remet, après des kilomètres de route, entre les mains de ses sauveteurs. Puis il dit: « Je m'appelle Karol Wojtyla et je suis Prêtre Catholique. »

« Rire et pleurer avec Jean Paul II », Daniel Ange, Ed. Sarment/Jubi

Prière

Christ de tant de souffrance, d'humiliation et de destructions humaines, Christ crucifié et ressuscité, demeure et continue de vivre parmi nous dans les temps à venir. Où irions-nous? Tu as des Paroles de Vie que la mort n'a pas assombries, n'a pas détruite.

24 juin 1988

Boîte à idée

Aujourd'hui, j'offre mon travail pour tous ceux qui ne peuvent pas travailler: chômeurs, malades...

Texte extrait du hors série de Carême 2009, du magazine « Il est Vivant! »

Pour recevoir chaque jour par e-mail la méditation du jour,

abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.