Emilie_de_Villeneuve

Bienheureuse Jeanne Emilie de Villeneuve

Fondatrice de Soeurs Bleues de Castres

1811-1854

Fête le 3 octobre

Jeanne Émilie de Villeneuve (1811-1854) crée la congrégation de Notre Dame de l’Immaculée Conception, le 8 décembre 1936, une communauté religieuse connue rapidement sous le vocable de “soeurs Bleues de Castres” en raison de la couleur de leur habit. Dans l’anonymat d’une maison de Castres, elle sert, avec ses compagnes, les plus démunis : jeunes ouvrières, malades, prostituées, en prison les condamnés. La congrégation voit grandir le nombre de ses soeurs, et son rayonnement finit par s’étendre à l’Afrique : Sénégal, Gambie, Gabon. En 1854, l’épidémie de choléra atteint Castres et la fondatrice des soeurs Bleues décédera le 2 octobre, entourée de ses soeurs.

Les Béatitudes à Emilie de Villeneuve


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que tu n’as pas détourné ton regard quand Jésus t’a invité à tout laisser et à le suivre.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que tu n’as pas hésité à renoncer à ce que tu possédais pour servir et aimer Jésus dans les pauvres, les petits et les membres souffrants de son corps mystique.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que tu n’as pas mis ton coeur dans les biens matériels et que, de cette façon, tu as pu exclamer : “Toi, Seigneur, Toi, le tout et le reste rien”.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que tu a fondé une famille religieuse ayant comme caractéristiques le service et la générosité dans la disponibilité envers le prochain, la générosité, l’esprit de famille, la simplicité et la joie.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que quand tu parlais de pauvreté, tu ne te contentais pas de théories.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que tu as entendu la clameur des pauvres et que tu ne t’es pas contenté de dire ”Pauvres gens!”


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que quand tu disais à tes filles : “Vivez, travaillez et mourez comme les pauvres”, tu le leur disais surtout par ta vie.


Bienheureuse es-tu Emilie, parce que dans ta famille religieuse est toujours vivant, comme stimulant et comme exemple, le souvenir de ton audace missionnaire, de ton humilité et de toutes les vertus que tu as vécues à un degré héroïque et que, pour cela, avec l’Eglise qui l’a reconnu, nous pourrons bientôt te prier :


Bienheureuse, Bienheureuse, Bienheureuse Emilie… Prie pour nous !!!


Poème à la Bienheureuse Emilie de Villeneuve


Tachycardie d'émotions


L'annonce s'est faite joie
Appel, décision
Option
Gratuité
Abandon, Dieu seul

L'expérience dissipe la souffrance
Et Toi, ici,
La Rua faisant Lumière
en nous, Jésus

Le cosmos s'illumine
Les étoiles
annoncent
Les hommes divulguent

Bonne Mère!
Tu es bénie!
Et bénies nous aussi !
Bénie mission !

Et l'option
Se fait lumière dans la Congrégation

Consigne
Miracles à rechercher
Miracle la vie
Soutenue
Par tant de soin et de fragilité

Miracles les peuples
aimés du Père !
Binta, en ton visage et ta vie
Présente!!! S'écoutent
les pauvres de l'humanité.

Amour émotion
Engagement
Dieu Seul
Tu es et Je suis.

(Dolores Osuna)


Soeur Emilie de Villeneuve

Un Evangile grand ouvert
Toute sa vie en est la preuve.
Pour nous elle est une lumière:
Sœur Emilie de Villeneuve.

Toute une vie, toute une preuve
D’un Dieu aimant, d’un Dieu présent.
Y compris même dans l’épreuve,
Et la « dignité » de la vie.

Son idée reste toujours neuve,
Son œuvre est à contre-courant,
Elle se nomme : « De Villeneuve »
Et se prénomme : « Emilie ».

Car c’est l’histoire d’une FEMME
Et d’un feu toujours bien vivant.
L’histoire même d’une flamme
Qui peut embraser d’autres vies.

C’est ainsi l’histoire d’une âme,
Donnée à Dieu totalement,
A l’Immaculée Notre-Dame
C’est le vrai PROJET d’Emilie.

Et puisqu’elle laisse derrière elle,
Un sillon profond et vivant
Dieu et les pauvres nous appellent
C’est là tout le SENS de sa vie.

Une route encore actuelle
Dieu aujourd’hui, Dieu « Main-tenant »
Ainsi les « Sœurs Bleues » nous révèlent
L’immense PASSION d’Emilie.


Paroles et lettre de J.C. Gianadda


Emilie Marie de Villeneuve


Emilie,
MARIE DE VILLENEUVE
Tu nous as tracé le parcours
Emilie,
Notre Sœur bienheureuse
Nous voici
Pour chanter DIEU- AMOUR;

Elle nous redit
Le SENS de l’Evangile
Elle nous supplie
D’être morceau d’argile
Entre les mains d’un DIEU-AMOUR
Trouver le sens, le vrai, le jour
Dans les petits, les mendiants d’Amour.

Elle nous redit
Le GOÛT de l’Evangile
Porter du fruit
Au cœur d’un monde hostile.
Et témoigner d’un DIEU-AMOUR
Et respecter ainsi toujours
Les plus petits, les mendiants de l’Amour.

Elle nous redit
La JOIE de l’Evangile
Malgré nos vies
Si futiles et fragiles.
Elle nous redit le DIEU-AMOUR
Veillant sur nous la nuit, le jour.
Elle nous redit: «suivez-Le sans détour.»

Paroles et lettre de J.C. Gianadda


Textes extrait du site www.cic-castres.org

81941_2


 

Chant composé à l'occasion de la Béatification de Jeanne Emilie

Pour ce jour de mémoire et de fête

Pour la joie d’annoncer des merveilles


Béni sois-tu Seigneur !


Pour l’esprit appelant les croyants

à marcher sur les traces des saints


Béni sois-tu !


Gloria, gloria, gloria tibi domine (bis)


Pour l’Église au-delà des frontières

Pour la route à nos pas familière


Béni sois-tu Seigneur !


Pour nos voix ne formant qu’un seul chant

Et les mots que les saints nous ont dits


Béni sois-tu !


Pour la foi triomphant de l’épreuve

La semence où la vie est à l’œuvre


Béni sois-tu Seigneur !


Pour les saints qui proclament « Dieu seul »

Et leur cœur attentif à chacun


Béni sois-tu !


Pour Jésus qui se joint aux disciples

Son appel à porter l’Évangile


Béni sois-tu Seigneur !


Pour les saints qui témoignent de Lui

Et repoussent le doute et la peur


Béni sois-tu !


Pour celui que ta grâce relève

Le pécheur découvrant ta tendresse


Béni sois-tu Seigneur !


Pour les saints qui connaissent ton cœur

Et reflètent sur nous ta bonté


Béni sois-tu !

page1_e12db

Bienheureuse Jeanne-Emilie de Villeneuve, priez pour nous!

Notice biographique sur la Bse Emilie de Villeneuve, cliquez sur le lien suivant:

http://spiritualitechretienne.blog4ever.com/blog/lirarticle-83937-1348024.html