Giuseppe_20Moscati

Saint Joseph Moscati

Le Saint médecin

1880-1927

Fête le 12 avril


Tandis que se déroule à Rome la VIIème Assemblée Générale du Synode des évêques ayant pour thème la vocation et la mission des laïcs dans l’Église et dans le Monde, le Pape canonise le 25 octobre 1987, devant plus de 100 000 pèlerins, un laïc : le docteur Giuseppe Moscati. Joseph Moscati naît à Bénévent en Campanie, en 1880, 7e d’une famille de 9 enfants. Sa maison natale est le palais Andreotti. Son père, juge, est nommé à Naples et la famille s’installe dans cette ville où se déroulera toute la vie de Joseph. Alors qu’il n’a que 12 ans, un de ses frères aînés, Albert, fait une chute de cheval. Joseph le veille avec sollicitude jusqu’à sa mort. Cet événement le frappe beaucoup ; il comprend la brièveté de la vie, ainsi que la nécessité de soins médicaux compétents. Il a 17 ans quand meurt son père en 1897. Quand à sa mère, atteinte du diabète, elle mourra dans la sérénité 17 ans plus tard en recommandant à ses fils de se garder du péché. Joseph fait de brillantes études et se lance dans la médecine. Il exerce d’abord à l’hôpital des Incurables de Naples, puis s’installe à son propre compte. C’est un grand et bel homme aux yeux vifs, mobiles et incisifs. Un jour, il est très troublé par la beauté d’une femme et cela lui procure de grands combats, mais il vouera sa vie au célibat. Avec ses patients, il est très bon, toujours prêt à les écouter, même quand il est fatigué en fin de journée. Il ne fait pas payer ceux qui ne le peuvent pas et, quand c’est nécessaire, c’est lui qui leur donne de quoi acheter des médicaments. Il fait des tournées dans les taudis de Naples. Son diagnostic est très sûr ; il lui arrive de le donner à distance sans avoir vu le malade. Très savant, chercheur renommé, il participe à des congrès et enseigne à l’Institut de chimie physiologique de Naples. Il écrit à l’un de ses élèves : « Souvenez-vous que vous devez vous occuper non seulement du corps mais aussi des âmes, en donnant des conseils, en allant jusqu’à l’esprit, au lieu de vous borner aux froides prescriptions à adresser au pharmacien. » Ce qui le distingue, lui, c’est la chaleur humaine. En cette époque scientiste dominée par des agnostiques et des francs-maçons, il déclare : « Ce n’est pas la science, mais la charité qui a transformé le monde », et il trouve dans la messe et la communion quotidienne le secret de sa force. Parfois, il prescrit la confession à son malade, sachant que la santé de l’âme influe sur celle du corps. Devenu médecin-chef et chirurgien à l’hôpital des Incurables, il a une croix dans la salle où il travaille avec cette citation du prophète Osée : « Ero mors tua, o mors. » (O mort, je serai ta mort  - 13,14). Un jour, la femme qui l’avait tant troublé sans le savoir lui demande une consultation. Il examine ce corps qui a subi les atteintes du temps avec un soin professionnel, mais sans ressentir aucune émotion. Pendant la première guerre mondiale, il se dévoue comme volontaire à l’hôpital de Naples. Il ne recherche pas les honneurs et les postes élevés. Si on lui donne une position de premier plan, c’est parce qu’on ne peut nier ses mérites. Le médecin-chef, ‘‘le maître’’, exerce ses responsabilités avec une droiture absolue et pour le bien des autres. Il le fait sans compromission, quitte à subir la persécution, prêt à faire le sacrifice de sa vie pour la vérité. Toujours sur la brèche, il meurt subitement à 47 ans, pleuré par les pauvres.

san_giuseppe_oscati_volto__2_

Triduum en l'honneur de Saint Joseph Moscati


Premier Jour


O Dieu, viens à mon aide

Seigneur, à notre secours.


Gloire au Père et le Fils et l'Esprit Saint., comme il était au commencement, maintenant et toujours et pour les siècles et les siècles. Amen.


« L'amour de la vérité, montre ce que vous êtes, sans prétention, sans peur et sans égard. Et si la vérité vous coûte la persécution et la persécution, vous l'accepterez et vous le supporterez. Et si la vérité était de vous sacrifier vous-même et votre vie, vous serez être fort dans le sacrifice. » (Extrait des écrits de saint Joseph Moscati)


Instant de réflexion


Pour moi, qu'est-ce que la vérité?


Saint Joseph Moscati, écrivant à un ami a dit: « persévérer dans la vérité, Dieu est la Vérité elle-même ... » De Dieu qui est la vérité infinie, il recevra la force de vivre en tant que chrétien et la capacité à surmonter la peur et à accepter la persécution, la torture et même le sacrifice de sa propre existence. La recherche de la vérité doit être pour moi un idéal de la vie telle qu'elle était pour le saint médecin, qui partout et toujours a agi sans compromis, altruiste et sensible aux besoins de ses frères et de ses sœurs. Il n'est pas toujours facile de marcher dans les voies du monde à la lumière de la vérité: c'est maintenant, avec humilité, par l'intercession de saint Joseph Moscati, que je demande à Dieu, la vérité infinie, de m'éclairer et de me guider.


Prière


O Dieu, vérité éternelle et force de ceux qui s'adressent à vous, posez votre regard bienveillant sur moi et sur mon cheminement éclairé par la lumière de Votre grâce. Par l'intercession de votre fidèle serviteur, Saint Joseph Moscati, donnez-moi la joie de Vous servir avec fidélité et le courage de ne pas reculer face à mes difficultés. Maintenant, je Vous demande humblement de m'accorder cette faveur... J'ai confiance en Votre Bonté, ne regardez pas ma misère, mais les mérites de Saint Joseph Moscati. Je Vous le demande par Jésus, le Christ notre Seigneur. Amen.


Deuxième jour

O Dieu, viens à mon aide

Seigneur, à notre secours.


Gloire au Père et le Fils et l'Esprit Saint., comme il était au commencement, maintenant et toujours et pour les siècles et les siècles. Amen.


« Quelles que soient les événements, rappelez-vous deux choses: Dieu n'abandonne. Quand vous vous sentez seul, négligé, méprisé, incompris, et que vous vous sentez prêt à succomber sous le poids d'une grave injustice, vous aurez l'étrange sentiment d'une force infinie qui vous soutiendra, qui vous rendra capable d'intentions bonnes et viriles, cette puissance vous redonnera la sérénité. Cette force est celle de Dieu! » (Extrait des écrits de Saint Joseph Moscati)


Instant de réflexion


Le Docteur Moscati, à tous ceux qui trouvaient qu'il était difficile de s'insérer dans la vie professionnelle, conseillait: «ayez courage et foi en Dieu." Aujourd'hui, il me le dit à moi, et me donne à penser que, quand je suis seul et opprimé par l'injustice, la puissance de Dieu est avec moi. Je dois être convaincu de ces mots et en faire un trésor dans les différentes circonstances de la vie. Dieu, qui habille les fleurs des champs et nourrit les oiseaux du ciel - comme le dit Notre Seigneur Jésus Christ – ne m'abandonnera certainement pas et il sera avec moi au moment de l'épreuve. Ainsi, Moscati, par moment, a connu la solitude et il vivait des moments difficiles. Il ne s'est jamais découragé, et Dieu l'a soutenu.


Prière


Dieu Tout-Puissant, qui êtes la Force des faibles, soutenez-moi dans ma faiblesse et aidez-moi à ne pas succomber au moment de l'épreuve. A la suite de Saint Joseph Moscati, faites que je puisse toujours surmonter les difficultés, sûr que vous ne m'abandonnerez jamais. Dans les dangers et les tentations extérieures, soutenez-moi par Votre Grâce et éclairez-moi de Votre Lumière divine. Je vous prie de m'accorde-moi cette faveur ... que nous Vous demandons par l'intercession de Saint Joseph Moscati, puissante sur Votre Cœur Paternel. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen.


Troisième Jour

O Dieu, viens à mon aide

Seigneur, à notre secours.


Gloire au Père et le Fils et l'Esprit Saint., comme il était au commencement, maintenant et toujours et pour les siècles et les siècles. Amen.


"Ce n'est pas de la science, mais la charité qui a transformé le monde, à certaines périodes, et très peu d'hommes ont passé l'histoire à la science, mais tout restera impérissable, symbole de l'éternité de la vie, où la mort n'est qu'un stade, une métamorphose, vers des hauteurs plus élevées, si ils se consacrent à faire le bien ». (Extrait des écrits de Saint Joseph Moscati)


Instant de réflexion


Dans une lettre à de ses amis, Moscati a dit que «la science est indéfectible et inébranlable, comme celle que Dieu a révélé, la science de l'au-delà." Maintenant, il ne faut veut pas dévaluer la science humaine, mais elle nous rappelle que, sans la Charité elle est bien peu de choses. C'est notre amour pour Dieu et pour les hommes qui nous font grandir pour la vie future. On se rappelle aussi ce qu'écrivit Saint Paul dans sa Lettre aux Corinthiens (13, 2): « Si j'avais le don de prophétie et que je connaissais tous les mystères et toute la science, si j'avais la Foi à transporter les montagnes, si je n'ai pas l'amour, je ne suis rien." Quel idée ai-je de moi-même? Suis-je convaincu, comme Saint Joseph Moscati et Saint Paul, que je ne suis rien sans la charité?


Prière


O Dieu, suprême sagesse suprême et amour infini, faites que, dans l'intelligence et le cœur de l'homme, briller une étincelle de Votre Vie Divine. Communiquez moi, comme vous l'avez fait pour Saint Joseph Moscati, votre lumière et votre amour. Et faites qu'en suivant l'exemple de mon saint protecteur ce saint patron, je puisse Je peux toujours Vous chercher et Vous aime par dessus tout. Par son intercession, venez rencontrer mes désirs et accordez-moi ... pour que je puisse, avec lui, vous louer et vous rendre grâce. Par Jésus, le Christ notre Seigneur. Amen.

19871025_giuseppe_moscati

Téléchargez le texte du Triduum à St Joseph Moscati (pdf) en cliquant ici