1hdcf7n5

Les 15 jeudis de Sainte Rita

Prière préparatoire


Au Nom du Père, du Fils et du Saint Esprit. Amen.


O Seigneur, dont la puissance remplit le Ciel et la terre, je crois que Vous êtes près de moi, en moi; et reconnaissant combien je suis petit devant vous, je Vous adore profondément et je Vous aime. Je Vous remercie des nombreuses grâces que Vous m'avez accordées, et de toutes celles que Vous préparez pour secourir ma faiblesse. Pardonnez les nombreuses faites que j'ai commises jusqu'ici. J'implore le secours de Votre Grâce pour rester fidèle aux promesses de mon Baptême que je renouvelle aujourd'hui. Vierge Marie, Saint du Ciel et spécialement vous, Sainte Rita, aidez-moi à accomplir cette démarche dans la Foi, afin d'obtenir Lumière et force pour atteindre mon Salut éternel. Amen.

26

Troisième jeudi

Éducation


Certaines biographies n'ont su éviter le piège de présenter la jeunesse de Rita dans un cadre auréolé qui apparaît bien hermétique. On n'y parle que de la piété de ses parents, de l'éducation à la prière et aux bonnes manières, des vertus acquises peu à peu et du regard admiratif des voisins. Bref, toutes choses vraies (que l'on pourrait dire du reste de la plupart des Saints!), mais nous sommes loin des faits historiques qui doivent intéresser en tout premier lieu les hagiographes. Il faut savoir que Rita, alors qu'elle étaient enfant, reçut une éducation qui ne se limitait certainement pas à l'apprentissage du Catéchisme et des prières qu'elle récitait sûrement avec beaucoup de ferveur. La fille d'Antoine Lotti reçut une éducation supérieure à la majorité des femmes de son époque. Elle savait lire et écrire et connaissait le Latin. Cette précision nous vient d'un tableau que l'on retrouve dans l'église de Saint Augustin, où notre Sainte est représentée avec un bréviaire à la main, ouvert sur une page où l'on peut lire « Visitatio Beatae Mariae Virginis » (Visitation de la Bienheureuse Vierge Marie). Le livre n'étant certainement pas là pour agrémenter la toile, et on ne voit pas pourquoi, si Sainte Rita avait été analphabète, on l'aurait représentée avec un tel volume entre les mains. Petite, Rita s'instruisait sur un grand « livre d'image »: les tableaux, vitraux, statues contenus dans l'église du village. Tout contribuait à éveiller son intelligence et son Cœur. On trouvait dans cette région d'Ombrie beaucoup de peintres naïfs, qui allaient ouvrir la voie aux grands artistes comme Pérugino et Raphaël. La petite Rita n'avait pas assez d'yeux pour contempler tant de merveilles, que lui expliquait sa maman: la Bible, et spécialement les scènes évangéliques; la belle « Légende Dorée » des Saints d'autrefois et de ceux qui étaient les plus récents, comme Saint François, le Poverello d'Assise. La petite Rita se passionnait pour ces récits. Un sujet cependant dominait les autres: le Crucifix. Ce Crucifix si impressionnant de tant d'églises italiennes, son meilleur « livre », qui lui apprenait l'amour de Jésus pour tous les hommes.


Méditation

Famille de Dieu


Le Christ a voulu naître et grandir au sein de la Sainte Famille de Joseph et Marie. L'Église n'est autre que la « Famille de Dieu ». Dès ses origines, le noyau de l'Église était souvent constitué par ceux qui, « avec toute leur maison », étaient devenus croyants. Lorsqu'ils se convertissaient, ils désiraient aussi que « toute leur maison » soit sauvée. Ces familles devenues croyantes étaient des îlots de vie chrétienne dans un monde incroyant. De nos jour, dans un monde souvent étranger et même hostile à la Foi, les familles croyantes sont de première importance, comme foyers de Foi vivante et rayonnante. C'est pour cela que le deuxième Concile du Vatican appelle la famille, avec une vieille expression, Ecclesia domestica (Église Domestique). C'est au sein de la famille que les parents sont « par la parole et par l'exemple (...) pour leurs enfants les premiers hérauts de la Foi, au service de la vocation propre de chacun et tout spécialement de la vocation sacrée ». C'est ici que s'exerce de façon privilégiée le sacerdoce baptismal du père de famille, de la mère, des enfants, de tous les membres de la famille, « par la réception des sacrements, la prière et l'action de grâce, le témoignage d'une vie sainte, et par leur renoncement et leur Charité effective ». Le foyer est ainsi la première école de vie chrétienne et « une école d'enrichissement humain ». C'est ici que l'on apprend l'endurance et la joie du travail, l'amour fraternel, le pardon généreux, même réitéré, et surtout le culte divin par la prière et l'offrande de sa vie.


(Catéchisme de l'Église Catholique, § 1655 et 1655)


Prière

Marie, veille sur nos enfants


O Marie, nous Vous présentons nos enfants, nous les confions à Votre tendresse. Donnez-leur la santé; gardez-les du péché. Et, s'ils venaient à s'égarer, soutenez-les en Votre Amour pour qu'ils obtiennent le pardon et renaissent à la Vie. Et nous, parents, aidez-nous dans notre tâche auprès d'eux. Donnez-nous Votre lumière et Votre Amour, apprenez-nous à ouvrir leurs yeux à tout ce qui est beau, leur esprit à tout ce qui est vrai, leur cœur à tout ce qui est bien. Et quand nous ne serons plus là pour les entourer de notre affection, soyez près d'eux pour les couvrir de Votre regard maternel, pour les garder à travers la vie, afin qu'un jour nous soyons tous réunis dans la Maison du Père. Amen.


Prière finale


Accablé sous le poids de la douleur et de l'angoisse, je viens à vous, ô glorieuse sainte Rita. On vous appelle la Sainte des causes impossibles ou désespérées. C'est pourquoi je vous supplie de me délivrer des maux et des peines qui m'accablent et de me rendre le calme et la joie. J'ai pleine confiance en votre puissante intercession auprès de Dieu. Si mes péchés sont un obstacle à l'accomplissement de mes désirs, obtenez-moi de Dieu la miséricorde et le pardon ainsi que les grâces nécessaires afin de ne plus retomber dans le mal. Daignez, ô Sainte très bonne et très compatissante, répondre à la confiance que j'ai en votre pouvoir et je ferai connaître partout votre bonté envers les affligés qui vous invoquent. Ô glorieuse sainte Rita, admirable épouse de Jésus crucifié, priez pour moi et venez à mon secours dans toutes mes nécessités. Amen.

726_001