17 février 2010

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 4/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Quatrième vendredi

Pour la conversion des pécheurs

Lecture

Tout le monde commet des péchés: qui plus, qui moins; les uns, de petites fautes; les autres, des péchés très graves; les uns se remettent en grâce de Dieu et détestent leur faiblesse; mais tant d'autres s'accommodent facilement de ce état en continuant avec insouciance à offenser Dieu, sans penser à son jugement et au danger de perdre leur âme. C'est pour ces pauvres âmes tout spécialement qu'il faut prier et offrir réparation. La Conversion d'un pécheur, comme nous enseigne Saint Augustin, est un miracle bien plus grand que de ressusciter un mort; pourtant, le Sacré Cœur de Jésus désire ardemment la conversion du pécheur. N'a-t-Il pas dit: « Je suis venu sur la terre pour les pécheurs, ce sont les malades qui ont besoin du médecin et non les bien portants. Je suis venu chercher la brebis égarée; la fête est plus plus grande au Ciel pour un pécheur converti que pour quatre-vingt-dix-neuf âmes n'ayant pas besoin de pénitence ». C'est donc un devoir pour nous de donner satisfaction à Jésus qui a une soif ardente des âmes pécheresses. Si nous-mêmes, nous nous trouvons en état de péché, approchons-nous de Jésus sans crainte, son grand Cœur plein d'Amour pardonne et oublie; promettons-Lui de nous remettre vite en état de grâce; d'une âme pécheresse, Il peut en faire une âme sainte, comme Il a agi pour la Samaritaine, Marie-Madeleine, Marguerite de Cortone et mille autres. Si nous sommes en état de grâce, nous devons travailler à la conversion des pécheurs égarés; le premier moyen est la prière (les 5 Notre Père,je Vous salue Marie et Gloire au Père sont très efficaces). Jésus disait un jour à une âme victime: « Priez, priez beaucoup pour les pécheurs, quand une âme prie pour un pécheur avec l'ardent désir de sa conversion, très souvent elle obtient gain de cause, sinon de suite, du moins à ses derniers moments; car les offenses qui M'ont été faites ont reçu réparation. La prière n'est jamais inutile, elle sert à consoler Mon Cœur blessé par le péché, et si elle n'obtient pas la grâce déterminée, elle peut servir à d'autres âmes mieux disposées )à en accueillir le fruit ». Ne perdons pas courage si, priant pour une âme, nous n'obtenons pas de suite la conversion; avec la prière, l'offrande des sacrifices est très méritoire; même les plus petits, en union des mérites de Jésus-Christ, acquièrent une plus grande valeur par une augmentation de grâces pour les pécheurs; parfois, un sacrifice peut sauver une âme. On relate que la Sainte Vierge dit à un jour à Josepha Menendez: « Toi Ma fille, ce matin, avant la Sainte Messe, tu as accompli une petite bonne œuvre avec sacrifice et amour; à cet instant, il s'est trouvé une âme en danger de tomber en Enfer; Mon Fils Jésus a utilisé ton petit sacrifice pour sauver cette âme. Tu vois, ma fille, combien d'âmes on peut sauver avec de petites bonnes actions ». Une souffrance, une croix, un malaise, n'en perdons pas le fruit par une impatience. Offrons-les de tout cœur à Jésus pour sauver un pécheur; les âmes que nous aurons sauvées nous les connaîtrons dans l'autre monde, elle formeront notre plus belle couronne pour l'éternité.

Bouquet spirituel: A chaque contrariété et souffrance, dire: « Seigneur, que Votre Volonté soit faite. J'accepte cette crois pour la conversion des pécheurs ».

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

045_001

Prière aux Cinq Plaies

avant la Communion

Pénétrés d'amour et de reconnaissance, avec un cœur douloureux, nous adorons, baisons humblement et respectueusement Vos Plaies Sacrées. Nous Vous invoquons, ô Jésus, avec grande confiance. O Divin Sauveur, nous Vous supplions par les Plaies adorables si cruellement imprimées dans Votre Saint Corps, de convertir les pécheurs et de nous guérir de toutes les hideuses plaies que le péché a causées à notre âme. Imprimez profondément en notre cœur Vos Divines Plaies, en mémoire de Votre Douloureuse Passion. Jésus, ayez pitié de nous!

Première Plaie

Nous Vous supplions par la Plaie de Votre main droite: Notre Père...

 

Nous adorons la Plaie de Votre main droite, désirant et demandant qu'elle bénisse tous les pécheurs ainsi que nos intentions, nos paroles, nos actions, qu'elle nous aide à faire le bien et à éviter le mal. Je dépose, ô mon Dieu, dans Vos mains, avec confiance, mon corps, mon âme, ma vie, ma mort, mon sort temporel et éternel; nos projets et entreprises. Je remets dans Votre main droite tous les pécheurs, parents, amis, bienfaiteurs, les âmes consacrées; les religieux, les religieuses, les missionnaires, afin que ni le démon, ni le monde, ni la chair ne puissent les ravir. Seigneur, ayez pitié de nous!

Deuxième Plaie

Nous Vous supplions, ô Jésus, par la Plaie de Votre main gauche: Notre Père...

Nous adorons la Plaie de Votre main gauche et la supplions de nous bénir. Nous lui recommandons les pécheurs, nos ennemis que nous aimons de tout notre cœur comme Vous avez aimé, ô Jésus, ceux qui Vous ont crucifié. Nous Vous recommandons aussi les impies, les libertins et Vous conjurons d'étendre Votre puissante et pieuse main sur tous les ennemis de l'Église, pour réprimer leurs désordres et mauvaises intentions. Par Votre grâce puissante et triomphatrice, changez leur haine en une ardente Charité et leur malice en bonté; leur malédiction, en bénédiction; leur désir de guerre, en parfaite paix; arrachez tous ces pécheurs des mains de l'infernal ennemi et faites qu'ils retournent à Vous par les moyens d'une sincère conversion. Seigneur, ayez pitié de nous!

 

Troisième Plaie

Nous Vous supplions par la Plaie de Votre pied droit: Notre Père...

Nous adorons la Plaie de Votre pied droit. Nous Vous supplions, par cette Plaie Sacrée, de diriger nos pas dans le chemin du Salut. Nous Vous supplions, par les douleurs endurées par Vous à cause de cette Douloureuse Plaie, de convertir les pécheurs, de soulager les âmes qui souffrent, les pauvres infirmes, les agonisants, les esclaves, les prisonniers et les âmes du Purgatoire. Seigneur, ayez pitié de nous!

Quatrième Plaie

Nous Vous supplions par la Plaie de Votre pied gauche: Notre Père...

Nous adorons la Plaie de Votre pied gauche et Vous supplions, par l'intermédiaire de cette Plaie de rectifier le cœur des pécheurs, de réparer nos désordres, de corriger nos défauts, de nous rappeler dans nos égarements; nous conjurons, par les souffrances endurées à cause de Votre pie gauche, d'avoir compassion des hérétiques, des schismatiques, des infidèles et des traîtres. Seigneur, ayez pitié de nous!

Cinquième Plaie

Nous Vous supplions par la Plaie de Votre Côté sacré: Notre Père...

Nous adorons la Plaie de Votre Côté Sacré et Vous supplions de daignez, par les mérites de l'ouverture de cette Plaie adorable, de répandre sur les égarés et sur nous la surabondance de Votre Miséricorde infinie; de guérir nos cœurs par les mérites de la Plaie de Votre Sacré Cœur, de laver les taches et les laideurs de nos âmes avec le Sang et l'Eau sortis de Votre Côté Sacré. Puisque Votre Épouse, la Sainte Église, a été formée en vertu de ces très Saints et Précieux Sang et Eau, comme Ève de la côte d'Adam, ainsi nous Vous supplions, par la grande amertume que Votre Douloureux Cœur a ressentie au moment où le coup de lance l'a transpercé, d'avoir pitié de Votre Église que vous avez acquise par Votre Précieux Sang; purifiez-là, gouvernez-la, conservez-la pure et sans tache, exaltez-la, faites-la triompher de tous ses ennemis et des erreurs qui peuvent l'attaquer. Faites régner la paix, l'union, la Charité, enfin toutes les vertus Chrétiennes. Ainsi soit-il!

Réciter six fois: Sacré Cœur de Jésus, ayez pitié de nous!

17