28 février 2010

Litanies du Bon Pasteur

pastore_buono

Litanies du Bon Pasteur


Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus Christ, ayez pitié de nous.

Jésus Christ, écoutez nous.

Jésus Christ exaucez nous.

Dieu le Père, qui êtes aux Cieux, ayez pitié de nous.

Dieu le Fils, rédempteur du monde, ayez pitié de nous.

Esprit saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous

Trinité sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous


O Jésus, divin maitre qui enseignez toute vérité, qui vous même avez pris la qualité de bon Pasteur, ayez pitié de nous.

O Jésus, Pasteur et modèle de tous les Pasteurs, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui seul formez les bons Pasteurs, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui n'êtes venu que pour chercher et sauver ce qui était perdu, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui connaissez et aimez en particulier chacune de vos brebis, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui êtes aussi connu et aimé de vos brebis, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui marchez devant vos brebis, pour leur montrer le chemin le plus sûr, et les encourager a vous suivre, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui conduisez vos brebis dans les pâturages célestes de votre doctrine, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui laissez vos brebis s'arrêter à la source de vos grâces et s'y rafraîchir, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui faites trouver à vos brebis fatiguées un repos délicieux à l'ombre de votre croix, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui nourrissez vos brebis de votre propre chair, et les abreuvez de votre sang, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui gardez vos brebis dans vos bras et sur votre Cœur pour les protéger et les garantir de la fureur des loups, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui ne trouvez point de chemin trop rude, point d'abîme trop profond, point de montagne trop haute pour chercher et ramener la brebis égarée, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui avez plus de joie d'une brebis retrouvée, que des quatre vingt dix neuf autres qui ne s'étaient point égarées, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui chargez sur vos épaules et rapportez la brebis, retrouvée, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui, comme un nouveau David, avez terrassé le lion furieux, et délivré vos  brebis, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui relevez celles de vos brebis qui sont tombées, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui fortifiez celles qui sont faibles, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui guérissez celles qui sont malades, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui savez diriger vos brebis avec votre houlette, et les consoler même par votre verge, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, à qui nulle puissance ennemie ne peut arracher ses brebis, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui avez donné votre vie pour vos brebis, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui pour être le modèle et la consolation tant des pasteurs que des brebis, avez souffert que l'on vous immolât, comme un agneau que l'on conduit à la boucherie ne sans qu'il ouvre la bouche, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui par amour pour vos brebis avez voulu être appelle vous même un agneau, mais un agneau qui ôte les péchés du monde, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui avez promis de demeurer avec vos brebis jusqu'à la fin du monde, pour les conduire et les protéger, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui êtes l'unique porte par où les brebis arrivent à la vie éternelle, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui au jour de lu séparation éternelle placerez vos brebis à voire droite, ayez pitié de nous.

O Jésus, bon Pasteur, qui avez promis que comme il n'y a qu'un pasteur, de même il n'y aura qu'un bercail, ayez pitié de nous.


Soyez nom propice, pardonnez nous, ô bon Pasteur.

Soyez nous propice, délivrez nous, ô bon Pasteur.

De toute désobéissance envers votre sainte Eglise, délivrez nous, ô bon Pasteur.

De tout mépris envers nos pasteurs légitimes, délivrez nous, ô bon Pasteur.

De tous les Pasteurs mercenaires, délivrez nous, ô bon Pasteur.

De l'aveuglement de l'esprit, délivrez nous, ô bon Pasteur.

De l'endurcissement du cœur, délivrez nous, ô bon Pasteur.

De toute persécution, délivrez nous, ô bon Pasteur.

De tous les dangers du salut, délivrez nous, ô bon Pasteur.


Pauvres pécheurs que nous sommes, nous vous prions, exaucez nous.


Oh que votre esprit, ô Jésus, repose! sur tous nos pasteurs, Pauvres pécheurs que nous sommes, nous vous prions, exaucez nous.

Oh que votre saint amour embrase leur cœur, et qu'ils se consument pour la gloire de votre Saint Nom, Pauvres pécheurs que nous sommes, nous vous prions, exaucez nous.

Oh qu'ils soient tous prêts de donner à votre exemple leur vie pour leurs brebis, Pauvres pécheurs que nous sommes, nous vous prions, exaucez nous.

Oh que nous aussi, nous connaissions tous nos devoirs envers eux, et que nous les remplissions de bon cœur, Pauvres pécheurs que nous sommes, nous vous prions, exaucez nous.

Oh que toutes les brebis égarées retournent à vous, ô Jésus, comme au véritable Pasteur, Pauvres pécheurs que nous sommes, nous vous prions, exaucez nous.

Oh qu'il n'y ait bientôt plus qu'un seul Pasteur et un seul bercail, même dès ici bas sur terre, Pauvres pécheurs que nous sommes, nous vous prions, exaucez nous.

Oh que votre saint nom soit connu et loué par toute la terre, Pauvres pécheurs que nous sommes, nous vous prions, exaucez nous.

Oh que tous les hommes soient heureux, heureux!... éternellement heureux, Pauvres pécheurs que nous sommes, nous vous prions, exaucez nous.


Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, pardonnez nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, exaucez nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui ôtez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.


Recevez nous, ô bon Pasteur, au nombre de vos brebis,

Et ne permettez pas que nous périssions éternellement


Prions


O Jésus, qui n'êtes venu en ce monde que pour enseigner aux hommes ce qui peut les rendre heureux pour le temps et pour 1'éternité, faites nous avant tout la grâce de vous aimer constamment comme la source de tout bien, et de suivre fidèlement ce que vous nous avez enseigné par Vos paroles et vos actions, ô Jésus, fils de Dieu, qui vivez et régnez avec le Père et le saint Esprit dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit il.

Christ_20Good_20Shepherd_20s

Téléchargez le texte des Litanies du Bon Pasteur (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 18:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus 10/15

untitled

Les Quinze Vendredis du Cœur de Jésus

Don Tomaselli, Salésien de Don Bosco

Dixième vendredi

Réparation pour les amusements mondains

Lecture

Dieu ne défend point l'amusement licite, puisque la distraction est nécessaire à la vie, mais la plupart se figurent qu'il n'est pas possible de s'amuser sainement. Les amusements que le monde nous propose en ces temps modernes, s'ils ne sont pas rejetés, sont très souvent dangereux: les cinémas, par exemple, sont assaillis, et les films très souvent sans moralité, la tension d'esprit porte à pécher en pensées et suscite des désirs malsains. Dans la pénombre, combien de misères morales on doit déplorer... Que dire des bals modernes qui sont inspirés par Satan pour la perte des âmes? L'insouciante jeunesse veut se divertir, et l'ennemi des âmes a beau jeu pour faire entacher le lys de la pureté. Combien de fautes l'on peut commettre dans les soirées et bals déguisés! A l'époque estivale, l'on est attiré sur les plages; ce n'est pas toujours le besoin des bains qui attire la jeunesse, mais l'espoir d'amusements: les hommes et les femmes, les grands et les petits, dans des costumes que l'on pourrait appeler inexistants, passent de longues heures dans l'oisiveté, multipliant dans cette atmosphère les péchés de scandales par des conversations obscènes, des regards indiscrets, des pensées et désirs mauvais. Toutes ces choses défendues se répercutent sur le Cœur de Jésus, et Il est obligé de dire, comme au Jardin de Gethsémani: « Mon âme est triste jusqu'à la mort ». Jésus, pendant Son Agonie dans ce jardin, s'adressant aux Apôtres pour chercher un réconfort, leur disait: « Veillez et priez ». A présent, Il s'adresse à ses dévots pour être consolé. Faisons réparation au Cœur de Jésus, en priant pour ces aveugles qui courent follement derrière les faux plaisirs de la vie et promettons-Lui de ne pas imiter leur conduite. S'amuser, oui, mais jamais entrer dans une salle de cinéma sans avoir consulté le programme et bien sûr que les films sont moraux. Si le spectacle réservait des surprises, il est de notre devoir de quitter la salle: moins l'on voit de tels amusements, et plus notre âme reste sereine. Il est nécessaire d'être quelque peu sévère pour la jeunesse, afin qu'elle n'aille pas trop souvent au cinéma: ces amusements gâtent peu à peu l'esprit. Que les parents ne l'oublient pas. Ceux qui aiment vraiment le Sacré Cœur doivent s'abstenir le plus possible des soirées de bal; qu'ils n'oublient pas que la danse moderne offre trop de promiscuité: c'est le vrai pas du Diable, et l'on ne peut contenter Jésus et Satan, personne ne peut servir deux maîtres. Si, dans la saison balnéaire, une cure de bains de mer est utile, il faut y aller avec toutes les précautions que suggère une conscience droite, sans se laisser entraîner par les modes. Il n'est pas utile d'aller à la mer pour nettoyer le corps et salir d'âme de la fange qui nous prédispose au feu éternel. Il ne faut pas que nous nous disions: « le monde est ainsi fait et nous profitons des amusements qu'il nous présente. Il faut s'adapter à son temps ». Jésus a dit solennellement: « Malheur à ceux qui suivent les directives perverses du monde ».

Bouquet spirituel: Se priver d'amusement où il y a danger d'offenser Jésus et conseiller aux autres d'en faire autant.

Prière: Chaque jour de la semaine, réciter 5 Notre Père, je Vous salue Marie et Gloire au Père en réparation des intentions du Vendredi.

Sepia_Jesus

Le Mois de Saint Joseph

stjose10

Le Mois de Saint Joseph


Premier jour


Jésus, Marie, les Anges


Le Sauveur Jésus en venant au monde s'est proposé de nous donner dans sa personne, un modèle à suivre. Je vous ai donné l'exemple nous dit-il, afin que vous fassiez et que j'ai fait. La vie chrétienne consiste donc à marcher sur les traces de Jésus-Christ. Pourrons-nous ne pas rendre Joseph un culte tout particulier. lorsque nous voyons le Sauveur employer une bonne partie de sa vie à honorer Marie et Joseph. En effet, que nous dit saint Luc des occupations de Jésus pendant dix-huit ans qu'il demeura à Nazareth? Il était soumis à Joseph. Il ne s'est donc pas contenté de l'honorer comme un fils honore son père pendant son enfance, mais Jusqu'à sa mort il a reconnu son autorité paternelle. Il lui obéissait, il l'honorait, il le respectait. Quel honneur pour Joseph ! Quelle gloire pour ce saint patriarche de commander non pas au plus grand roi de l'univers, mais au roi des rois, à celui dont l'empire s'exerce au ciel, sur la terre et dans les enfers ! O saint Joseph ! faites que j'imite Jésus dans le culte qu'il vous rend, on plutôt, fin que les hommages que je m'efforce de vous rendre vous soient plus agréables, je les unis à ceux de mon Sauveur et vous offre tous les honneurs que vous a rendus cet Homme-Dieu. Puissè-je obtenir par là votre puissante protection et le salut de mon âme!


Modèles du culte que nous devons rendre à Joseph


Marie avait reçu de Dieu Joseph pour époux ; c'était un don bien précieux à ses yeux, aussi conserva-t-elle, toujours pour lui le respect, l'amour et la déférence qu'une vertueuse épouse a pour un saint époux. Mais ce qui remplit Marie de vénération pour Joseph, c'est lorsqu'elle vit qu'il était le gardien de sa virginité. Cette vertu lui fut si chère que la dignité de mère de Dieu ne put en balancer le prix. Quelle reconnaissance, quelle vénération n'eut-elle pas pour Joseph lorsque son doute non-seulement lui découvrit sa sublime vertu, mais lui fit prévoir qu'il deviendrait la preuve la plus irrécusable de son inviolable virginité ! Aussi, comme épouse vierge lui donna-t elle son cœur immaculé et comme Vierge-Mère lui remit-elle entre les mains son cher Jésus. Quelle ne devait pas être son admiration pour son chaste époux, à mesure qu'elle découvrait les trésors de vertus que son cœur renfermait, mais surtout quel ne devait pas être son amour pour lui : car qui ne sait combien on est porté à aimer les cœurs vertueux. Marie! faites que, comme vous j'honore Joseph, et qu'en sa qualité de gardien de la pureté de mon âme, je lui donne aussi mon cœur pour que vous et lui Je présentiez à Jésus, et le préserviez du souffle empoisonné de Satan. Joseph fut honoré par les anges, ces esprits bienheureux voyaient en lui un saint qui leur était égal par ses vertus et ses fonctions, mais supérieur par ses titres et sa dignité. La pureté, qui élève les anges au-dessus des bombes, était si parfaite en Joseph, que non-seulement elle le plaçait parmi les anges, mais qu'elle l'élevait au-dessus d'eux; car Marie se troubla à la vue d'un ange, mais jamais à celle de Joseph. Ensuite, dit le pieux Gerson, les yeux de Marie distillaient une sorte de rosée virginale qui purifiait de plus en plus les cœurs où elle tombait, et comme cette rosée céleste tombait chaque jour eu abondance sur le lis de Joseph toujours expose et toujours ouvert à son influence, chaque jour ajoutait un nouvel éclat à la pureté de son cœur. Aussi voyons nous que les anges le visitèrent quatre fois, et, en lui parlant, ils lui témoignèrent un plus grand respect qu'a tous les personnages de l'ancienne loi vers lesquels ils lurent envoyés. Je m'unis donc aux anges, ô bon Joseph, pour vous honorer, et je prie mon ange gardien de le faire pour moi et avec moi: mais comme je me sens fortement porté à vous honorer et a vous aimer, je prends la résolution, non seulement de vous honorer tous les jours de ma vie, mais encore de vous faire connaître et aimer par tous ceux que je pourrai.


Exemple


Pendant que le P. Louis Lallemant était recteur du collège de Bourges, il eût occasion de reconnaître dans deux jeunes régents des classes inférieures un grand fonds de piété. Aux approches de la fête de saint Joseph, il les appela et leur promit d'en obtenir pour chacun d'eux, telle grâce qu'ils désireraient, pourvu qu'ils exhortassent leurs écoliers à prendre de la dévotion pour lui, et à lui rendre quelques hommages particuliers le jour de sa fête. Les deux régents acceptèrent de grand cœur la proposition, et leurs exhortations furent si efficaces, que le jour de saint Joseph les deux classes entières firent la sainte communion en son honneur. Le même jour ils se rendirent chez le P. recteur, et chacun d'eux lui déclara en secret la grâce qu'il désirait obtenir par l'intercession de saint Joseph. Le premier (c'était le célèbre P. Nouet) demanda la grâce de savoir écrire et parler dignement de Notre-Seigneur. On ignore quelle grâce avait demandée le second ; on sut seulement qu'il l'avait obtenue. Quant au P. Nouet. on peut juger par ses ferventes prédictions, par ses nombreux ouvrages, et spécialement par celui qu'il composa sur les excellences de Jésus-Christ, où l'on voit étinceler des lumières Célestes et des flammes d'amour capables d'embraser tous les cœurs, que ses vœux avaient été exaucés. (Dévotion à saint Joseph, liv. l , chap. 11.)


Marie, conçue, etc.

Je vous salue, Joseph, etc.

Un Pater et un Ave pour l'Église

Num_riser0038

Très chers amis,

fidèles visiteurs et lecteurs du blog Images Saintes, en ce Moi de Saint Joseph, prions les uns pour les autres: si vous avez des intentions de prières, n'hésitez pas à mes envoyer à franck.monvoisin@laposte.net, et elles seront confiées à la prière des internautes.

Fraternellement,

Franck Monvoisin,

rédacteur du blog

Message de Marie Reine de la Paix du 25 février 2010

Medj__Quilt

Message de Marie Reine de la Paix du 25 février 2010


Chers enfants! En ce temps de grâce, tandis que la nature se prépare à donner les plus belles couleurs de l'année, Je vous invite, petits enfants: Ouvrez vos cœurs à Dieu le Créateur afin qu'Il vous transforme et vous façonne à Son image, pour que tout le bien qui sommeillait dans votre cœur s'éveille en une nouvelle vie, et en un désir ardent de l'éternité. Merci d’avoir répondu à Mon appel.


Mot d'ordre


Désir ardent d’éternité… ces paroles résonnent en nous et éveillent la nostalgie de la Création parvenue à son terme. La création est encore inachevée et toutes ses beautés, ses couleurs, la bonté qui sommeille dans le cœur de l’homme nous rappelle que nous sommes créateurs avec le Créateur, que l’éternité commence dès ce monde et que nous sommes invités à vivre des réalités du monde à venir dans l’instant présent car comme le disait sainte Thérèse : « je n’ai rien qu’aujourd’hui ». Que Marie nous vienne en aide, que le Ciel nous assiste pour l’avènement d’un nouveau Printemps de l’Eglise.


Frère Ephraïm, Diacre Permanent,

Fondateur de la Communauté des Béatitudes

Posté par fmonvoisin à 13:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,