litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Septième jour

Septième Considération

Notre Dame du Sacré Cœur coopératrice à l'oeuvre de la Rédemption

Notre Sanctification est dans le Cœur de Jésus

« Et vous lui donnerez le Nom de Jésus » (Matthieu 1: 21)

Jésus-Christ porte le nom de Sauveur, de Roi, de Prêtre et de Prophète. Les sublimes fonctions de chacun de ces ministères ont leur source dans son sacré Cœur; sa mission est de sauver les hommes, de régner en eux, de les convoquer tous au sacrifice nouveau et de leur révéler les secrets de son Père. Si c'est par amour que ce bon Maître veut toujours agir, Marie, la première dans son Cœur divin, sera aussi la première à recevoir les fruits de sa venue. Elle sera après Jésus la première des prédestinées ; dès l'origine de son immaculée. Conception, Elle pourra dire: « Je suis arrosée du sang de l'Agneau, de cet Agneau qui devant Dieu est immolé depuis le commencement du monde ; chaque goutte de ce sang divin a formé l'éclat de mon innocence, les perles de ma couronne et le rayon de ma gloire ». Mais si une seule goutte de ce sang précieux est capable de sauver des milliers de mondes, de produire des milliers de saints, que dire d'une âme où la source de ce sang adorable viendra s'épancher tout entière avant de se répandre en fleuve dans le monde ? Que dire de Marie qui sera appelée Souveraine du Sacré-Cœur? Elle sera sauvée non-seulement comme une servante de Dieu, mais comme la Mère du Verbe, l'Épouse du Saint-Esprit, la Fille privilégiée du Très-Haut et la Reine de tous les élus. Rien ne sera oublié pour faire de Marie le plus éclatant trophée de gloire du Sauveur Jésus. Autrefois David, s'adressant à Dieu, s'écriait: « Seigneur, dites à mon âme : Je suis ton salut. Dic animae meœ: Salus tua ego sum ». Marie avait le droit de dire: « O Jésus, mon Fils bien aimé, dites à votre Mère que vous êtes son salut: Salus tua ego sum. Je suis élevée à la plus sublime dignité qui fut jamais. Vous avez voulu que je fusse votre Mère, et, servante docile, j'ai obéi; mais comment me rendre digne d'un nom si beau, une créature la mère de son Dieu?... » Sans doute, les vertus de Marie doivent répondre à la hauteur de son ministère; elles doivent être au-dessus de ce que l'esprit de l'homme peut concevoir; elles doivent être supérieures aux vertus des Anges, et jamais notre divine Mère n'aurait pu avoir cette étonnante perfection si le Cœur de son Fils Jésus n'avait mis en Elle tout ce qu'il désirait y voir. Il me semble entendre le Dieu Sauveur dire à Marie: « Noli timere, salvabo te: Ne craignez rien, je vous sauverai, je vous rendrai tous les jours de plus en plus digne de mon Cœur; vous serez ma plus parfaite image ».

Selon la volonté divine dont l'Ange avait été le messager, le Verbe incarné fut appelé Jésus, c'est-à-dire Sauveur. Marie prononça ce nom avec toute la foi, tout le respect et tout l'amour dont elle était capable; Elle comprit les mystères qu'il renfermait, en goûta toutes les douceurs, en reçut tous les fruits merveilleux. Avec plus de raison que l'épouse des Cantiques parlant de son bien-aimé, Elle put dire de son Fils : Son nom est pour moi comme une huile répandue; une huile embaumée qui pénètre jusqu'au plus intime de son âme; une huile de grâce qui sort du Cœur de Jésus ; une huile qui va devenir sa lumière, sa nourriture, sa force et sa joie. Ce nom mille fois béni, Elle l'aura toujours dans sa pensée; Elle le répétera comme un chant d'amour; Elle en sondera toutes les profondeurs; Elle en découvrira toutes les vertus; ce sera pour Elle le flambeau divin qui lui dévoilera dans tout son jour la mission sublime du Cœur de Jésus.

Nous étions captifs, Jésus a fait sonner pour nous l'heure de la délivrance; Il a tiré de son Cœur le prix infini de notre rédemption et l'amour sans mesure dont Il voulait nous combler tous. Personne n'a pu se soustraire aux prévenances de sa souveraine miséricorde; les justes et les pécheurs, les générations futures et les générations passées reconnaissent en lui leur Sauveur; mais pour comprendre la charité ineffable de ce Verbe fait chair qui vient opérer l'œuvre de notre salut, il faut que son Cœur adorable nous soit ouvert et que Marie elle-même nous y introduise; car elle en a la clef et en connaît toutes les avenues. Elle est non-seulement notre Mère, mais encore notre co rédemptrice et dispensatrice des mérites et des grâces du Cœur de son Fils, dont elle est la Maîtresse et la Dame : nous devons toujours recourir à Elle pour en recevoir l'application.

Allégorie

On raconte qu'en 1156 la pieuse comtesse Sybille de Flandre accompagna à Jérusalem son époux Théodoric. Tandis que le noble comte guerroyait contre les infidèles, Sybille, se faisant ouvrir les portes d'un hospice de lépreux, allait chaque jour consacrer son temps et sa fortune au secours de ces pauvres infortunés. L'amour de Jésus-Christ souffrant dans ses membres la domina bientôt, et l'on vit cette illustre princesse demander à son époux la grâce de la laisser renoncer au beau pays de France, à tous les honneurs du monde, à l'alliance si étroite qui les unissait, et cela pour se consacrer comme mère à des lépreux qu'elle voulait adopter comme ses fils. Son frère, Baudouin III, roi de Jérusalem, joignit, dit un historien, ses prières à celles de cette héroïne de la charité; le comte résista longtemps et ne consentit à se séparer de Sybille qu'après avoir reçu du roi, son beau frère, pour récompense de son sacrifice... une goutte du sang de Notre-Seigneur, recueillie par Joseph d'Arimathie lors de la déposition de la croix. Muni de ce pieux trésor, le comte retourna dans la ville de Bruges, et le peuple de Flandre apprit avec grande vénération à quel prix divin des lépreux avaient obtenu une mère qui leur fut entièrement consacrée... Touchant exemple de charité chrétienne, vous serez l'image de ce qui a été fait pour notre salut! Le Verbe éternel a voulu par amour devenir semblable à nous ; il s'est revêtu de nos infirmités et a pris, aux yeux de son père, les apparences d'un lépreux. Dans cet état, on l'a méconnu, on l'a oublié, on l'a trahi; mais une Vierge,l'Épouse même de l'Esprit-Saint, la Fille bien-aimée du Très-Haut a voulu se consacrer à lui comme servante; elle a consenti à être sa Mère et la mère de tous les Chrétiens. Cette grâce dépasse, il est vrai, toute grâce: une créature servir de mère au Sauveur! Une créature être la consolatrice de son Dieu! Mais Jésus, fait pauvre pour nous, a trouvé encore dans les trésors de son Cœur divin une ressource inspirée par son amour: il s'est acquis, au prix de son sang, une Mère bien-aimée. C'est en prévision d'un pareil tribut que le Roi du Ciel a consenti à donner sa Fille de prédilection et le Saint Esprit son Épouse; c'est surtout au sang de Jésus-Christ que nous devons le bonheur de posséder pour mère la Mère même du Sauveur ; et ce sang, qui l'a fourni? le Cœur de Jésus... Et ce Cœur,qui l'a formé?... l'auguste Marie. Il est donc juste qu'elle en soit la Souveraine... Oh! mystère ineffable... Notre-Dame du Sacré-Cœur, priez pour nous!

Histoire


Voici un autre fait qui nous montre que la protection de Marie s'étend sur tous, et qu'au moment favorable elle sait faire tourner les événements pour le bien de ceux qui l'invoquent. Le passage suivant d'une lettre qui nous fut adressée va nous en convaincre: Dans la première lettre que j'ai eu l'honneur de vous écrire, je vous avais prié, mon Père, de recommander à Notre-Dame du Sacré-Cœur un petit orphelin. Ce pauvre enfant se trouvait dans une position s1 difficile, qu'il ne pouvait accomplir aucun de ses devoirs religieux. Il devait être confirmé cette année, mais comment agir dans une maison où il n'avait pu faire ses Pâques? Nous nous trouvions dans une grande inquiétude pour ce pauvre enfant, lorsqu'il me vint à la pensée de faire une neuvaine à Notre-Dame du Sacré-Cœur à son intention. Vous allez juger si la pensée était bonne. Le dernier jour de la neuvaine, étant encore dans une alternative de confiance et d'inquiétude, on vint m'avertir que la position de l'enfant avait subitement changé : c'était précisément le moment favorable pour qu'il pût prendre part aux instructions préparatoires à la confirmation. Il a reçu cet auguste sacrement, et il se trouve dans une position beaucoup plus favorable à tous égards. Qui ne verrait pas dans cette circonstance la protection de Marie serait bien à plaindre. N'est-ce pas l'occasion de dire avec saint Bernard « qu'on ne l'a jamais invoquée en vain? » Il arrive quelquefois qu'une grâce temporelle surtout soit refusée pendant longtemps, peut-être même jamais accordée. Ne murmurons pas et gardons-nous bien de dire : « Je ne suis pas exaucé. » Qui vous le prouve? Qui sait si la faveur que vous sollicitez avec tant d'insistance ne serait pas la cause d'une damnation éternelle? Qui sait même si elle ne serait pas déjà en cette vie une cause d'amertume incessante? Notre-Seigneur a dit: Un père peut-il refuser à un enfant? Lui donnera-t-il une pierre pour le morceau de pain qu'il sollicite? Et s'il lui refuse le couteau, c'est qu'il prévoit la blessure qu'il pourrait se faire, ne sachant pas s'en servir. Prions sans cesse, et si nous n'obtenons pas toujours ce que nous demandons, disons avec une sainte résignation: Dieu ne l'a pas voulu, qu'il en soit béni! N'oublions jamais de mettre dans nos intérêts Notre-Dame du Sacré-Cœur : c'est une toute puissance suppliante.

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

« En ce mois consacré à la Vierge Marie, Mère de Dieu, je demande la grâce de santé de l’âme et du corps, de protection divine et les dons de l’esprit Saint sur mon foyer. Obtiens moi maman Marie auprès de ton divin fils Jésus Christ, notre seigneur, la grâce d’obtenir une caution solidaire pour mon prêt cette semaine ». (O.M.D.)

« Je veux confier à vos prières mon mari qui doit passer une biopsie dans des ganglions entre les poumons. Nous avons besoin d'aide afin de bien accepter cette épreuve. Nous espérons que les résultats ne donneront pas des tumeurs malignes. Merci de vos prières. » (L.K.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, intercède pour moi auprès de ton fils en ce mois de mai afin que je puisse m'en sortir. Car je suis seule face à d'innombrables problèmes financiers auxquels je suis confrontée depuis le décès de mon époux. Merci Maman Marie. » (M.D.)

« Vierge marie je te confie Christophe qui a eu un très grave accident de travail, impossibilité de marcher: donne lui la force de poursuivre sa rééducation, le courage pour son papa et sa maman et toute sa famille qui l'aime très fort. Sainte vierge marie nous t'aimons de tout notre Cœur ». (M.J.)

« En ce mois de Marie, je demande au Cœur Immaculé de Marie d'intercéder pour moi auprès de son Fils afin qu'il me pardonne un grave péché que j'ai commis: l'avortement. Après ce acte je me sens coupable et ca m'éloigne de son fils JéSUS. Je ne vais plus recommencer Marie aide moi s'il te plait ». (B.A.)

« Bonsoir, nous sa va bien, excepté quelques problèmes financier: ca va faire un mois qu'il ne nous rentre plus d'argent moi, Rémy et Judith cela cause un peu d'insécurité financière car il faut payer le loyer, et tous les autres factures et le terme de l'auto. Mais j'ai tous fais les démarches pour recevoir mon assurance salaire maladie pour moi et pour Judith elle va porter son c.v. et le reste je le confie à Dieu. Content d'avoir eu cette belle invitation de prières, by de ton frère dans le Christ que Dieu vous bénisse tous. (J.L. R.D.)

« Notre Dame de toutes grâces, mon époux et moi te disons merci pour tous tes bienfaits. Nous nous recommandons à toi afin que tu nous obtiennes la grâce d'être papa et maman. Que par ta puissante intercession, Jésus-Christ le miséricordieux accorde à mon époux d'obtenir le travail qu'il recherche depuis longtemps ». « B.C.)

« Je confie mon fils Philippe à vos prières afin que par l'intercession de Marie, Notre Dame de Sacré Cœur, Jésus-Christ l'aide à sauver son année scolaire 2009/2010- Merci Seigneur Jésus d'écouter et d'exaucer mes prières! Amen ». (B.D.)

« Pour ma santé mentale file déprimé, cause douleur chroniques dues a de la chimio, et des  médicaments,etc... j'aimerais que le Seigneur, par l'intercession de Notre-Dame du Sacré Cœur m'envoie une personne de confiance et un Psychiatre, qui serais en Dieu, pour mes démarche, je ne fonctionnes plus normalement,et j'ai besoin d'aide, cela est du a plusieurs expériences. Je manque,de confiance, a certaines personne, qui ne me prennent pas au sérieux, même ma famille, qui est éloignée. Mon cas a été masqué depuis, 5ans, j'ai passé trop d'épreuves et la mort, de mes parents et bien d'autres. Mon physique, et mon mental, sont très épuisés, et cela m'a amené aussi, a des difficultés juridiques pas terminées, tout cela me donne du file a retordre. (…)  priez, priez pour moi j'ai vraiment besoin d'aide. merci humblement ». (L.)

 

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes

363_001