litany32_olsheart2

Le Mois de Notre Dame du Sacré Cœur

Huitième jour

Huitième Considération

Notre Dame du Sacré Cœur notre modèle dans l'établissement du Règne du Cœur de Jésus

« Le Royaume de Dieu est au-dedans de vous » (Luc 17: 21)

L'Ange, en parlant de Jésus, a dit qu'il serait Roi et que son règne n'aurait pas de fin. Comment se sont accomplies ces prophétiques paroles? Quelques Mages venus de l'Orient l'ont appelé roi des juifs, et aussitôt le voilà condamné à l'exil pour éviter la colère d'Hérode. Dans un jour de sainte allégresse, il sera acclamé roi dans Jérusalem, et quelques jours plus tard sa royauté n'aura pour diadème que des épines et pour trône que l'instrument de son supplice. O Jésus! où donc est le véritable royaume que désire habiter votre Cœur? Nazareth vous méprise; Bethléem vous refuse; Jérusalem vous fait sortir de ses murs... Je me souviens, Seigneur, qu'il est dit dans votre saint Évangile que le royaume de Dieu est au-dedans de nous: Regnum Dei intra vos est. Nous pouvons donc tous être ce royaume privilégié de votre Cœur. Nos cœurs réunis sont comme les villes qui forment l'apanage de sa couronne, ou plutôt chacun est pour lui un royaume où il veut régner en souverain. Oui, ô Cœur adorable! il en est ainsi ; mais de tous ces cœurs il en est un qui doit être au milieu des autres comme la capitale de vos États, et qui doit avoir reçu, au nom de tous, le doux privilège d'être à jamais le siège de votre souverain empire. Ce cœur est celui de Marie ; là, vous fûtes reçu avec les transports du plus pur amour ; vos paroles furent écoutées comme des oracles, vos moindres désirs exécutés comme des ordres, et il me semble vous entendre dire, au moment où vous prîtes possession de ce trône de gloire : « Je suis établi roi sur la sainte montagne de Sion: Ego autem constitutus sum rex ab eo super Sion montem sanctum ejus. » (Ps. 2.) Que d'autres soupirent après les royaumes passagers de ce monde ; que d'autres vous cherchent dans la puissance et les richesses; qu'ils vous craignent comme un roi redoutable!... pour moi, Cœur sacré, je ne veux d'autre souverain maître que vous: je ne veux vous rechercher que dans l'amour; je veux vous trouver et vous adorer dans Marie: c'est là que vous avez mis toutes vos complaisances. Si le divin Maître a révélé à sainte Melchtide qu'il demeurait toujours dans le cœur de sainte Gertrude, ne nous révélera-t-il pas un jour que sa première demeure, le domaine de prédilection de son Cœur, a toujours été le Cœur de sa Mère?

Si le Cœur de Jésus habite en souverain dans celui de Marie, disons que cette Vierge immaculée , éprouvant, comme toute créature humaine, la soif du bonheur, n'a pas voulu établir autre part son royaume et sa joie que dans le Cœur même de Jésus-Christ. C'est là qu'Elle veut son trône, là qu'Elle trouve ses richesses et sa gloire. Le Cœur de Jésus est sa propriété; Elle l'a acquis par son consentement à devenir sa mère ; Elle le garde par une inviolable virginité; Elle y introduit les âmes par le zèle de l'amour et par l'ardeur de la prière; Elle a été établie dépositaire de ce trésor, gardienne de ce royaume; Elle a même reçu le droit d'y exercer une souveraineté maternelle, et tout ce qu'Elle veut s'y accomplit. Représentons-la-nous empruntant les paroles de nos saints livres et disant à Jésus: « Mon Fils, que les préceptes de votre Père et la loi de votre Mère soient toujours unis dans votre Cœur: Paecepta Patris... et legem Matris... liga ea in corde tuo jugiter. »

Unissons dans notre conduite les exemples de ces deux cœurs que rien ne doit jamais séparer. Comme Marie, établissons en nous le royaume du Cœur de Jésus; que le désir de voir arriver ce règne divin et accomplir cette volonté sainte soit notre prière de chaque jour! Adveniat regnum tuum... fiat voluntas tua!... Le Père céleste ne règne et ne commande que par son Fils. Comme Jésus, donnons à Marie un empire sur notre cœur; disons-lui souvent de nous commander, Elle et son Fils: Dominare nostri tu, et Filius tuus... Israël est son héritage; tous les élus ont été remis entre ses mains pour qu'Elle étendit en eux ses racines, et les couvrît tous de sa toute-puissante protection: In Israël haereditare... et in elevtis meis mit te radices. Le principal objet de notre prière doit être surtout la grâce de servir en esprit et en vérité le Sauveur Jésus, parce que le servir, c'est régner et régner sur un Cœur qui ne se laisse jamais vaincre ni en générosité ni en amour. Il est écrit que dans le Ciel nous serons tous rois, parce que le Ciel sera notre royaume et que notre volonté, en tout conforme à la volonté de notre Maître, participera aussi à la volonté toute puissante de ce divin Roi.

Allégorie

La Perse, gouvernée par une régente, soupirait après la naissance d'un souverain. Impatients de le voir pour venir déposer à ses pieds, au nom de tout un peuple, l'hommage de la soumission, les principaux du royaume voulurent couronner d'avance, dans la personne de la mère, le fils qu'elle devait bientôt leur donner pour roi. La régente reçut donc solennellement le diadème; on la salua comme la demeure royale du prince attendu ; on lui décerna les honneurs réservés à l'héritier du trône. Plus tard, Sapor apprit le zèle plein d'amour dont il avait été l'objet avant sa naissance. Il dut sans doute ordonner d'entourer de respect sa mère, et lui même dut la combler de faveurs. Plus glorieuse a été la destinée de Marie au premier instant de l'incarnation. Elle est devenue le palais du Verbe fait chair, le sanctuaire de son Cœur, et le Père céleste a couronné en Elle son divin Fils. Toute la milice angélique a offert ses adorations et ses hommages à ce nouveau Roi dont le monde n'apercevait encore que la Mère, et Jésus a commencé en Marie ce règne qui ne doit plus finir: Et regni ejus non erit finis. Pouvons-nous avoir assez de louanges pour exalter ce premier asile où l'amour régnera en maître, ce premier royaume où le Sacré-Cœur dicta ses lois? De quels privilèges Jésus n'a-t-il pas dû l'honorer? Saint Louis, roi de France, ajoutait à sa signature le nom de la bourgade où il avait été fait chrétien. Jésus a voulu unir son nom à celui de sa Mère bien-aimée: Maria de qua natus est Jesus; et par reconnaissance lui donner tout pouvoir sur son Cœur.

Histoire

Voici ce que raconte une religieuse à la supérieure de la maison-mère de sa congrégation. L'esprit de foi qui anime ce récit est admirable; mais la promptitude avec laquelle Marie voulut bien faire connaître la puissance de son nouveau titre ne l'est pas moins. Que notre foi s'anime, que notre espérance s'élève, Notre-Dame du Sacré-Cœur plane sur nous, veillant à tous les besoins de ses enfants. Amour et gloire à Marie! « Ma Très-Révérende Mère, J'ai reçu votre lettre le 18 août, ainsi que l'opuscule qui l'accompagnait, concernant la dévotion à Notre-Dame du Sacré-Cœur. J'en ai lu aussitôt quelques passages et je. me suis sentie portée à invoquer la sainte Vierge sous ce nouveau titre. Le lendemain, vendredi 19 août, le feu prend dans les montagnes, à cinq ou six kilomètres de l'orphelinat, vers une heure après midi. L'incendie s'était déclaré au sommet d'une des plus hautes montagnes; en dix minutes il était au bas, à deux cents mètres de nous, terrible et menaçant. Nous étions sur la route avec nos plus grandes enfants; toutes pleuraient, voulaient s'enfuir : j'étais dans une anxiété des plus grandes. Voyant qu'il n'y avait plus aucun secours à espérer des hommes, un siroco ardent favorisant les flammes et nous faisant désespérer de pouvoir nous sauver, alors, au milieu du désespoir général, nous nous écriâmes les larmes aux yeux: Notre Dame du Sacré-Cœur priez pour nous! A l'instant le vent prend une nouvelle direction et les flammes le suivent ; nous étions sauvées. En ce moment la troupe arrive, et comme le vent n'était pas aussi violent, on a pu combattre le feu. Mais s'il ne s'approchait plus aussi vite de l'orphelinat, il s'étendait et faisait craindre l'embrasement de toutes les montagnes. A sept du soir, il y avait plus de quatre kilomètres en feu. Nous allons à la chapelle, pour la prière du soir; après la prière nous nous excitons à une grande confiance en Notre-Dame du Sacré-Cœur. Nous récitons un Pater et un Ave, puis trois fois l'invocation: « Notre-Dame du Sacré-Cœur, priez pour nous! » Nous nous rendons ensuite au réfectoire pour le souper. Quelques minutes après on vint nous dire: Le feu est éteint. Qui l'a éteint, bonne Mère? Vous le voyez vous même... Aidez-nous à remercier Notre-Dame du Sacré-Cœur, et publiez bien haut son amour et sa miséricorde. Tout le monde dit: « C'est un vrai miracle que l'orphelinat soit sauvé et que le feu se soit « éteint tout à coup ». Merci, bonne Mère, mille fois merci; c'est par vous qu'il nous fut donné de connaître Notre-Dame du Sacré- Cœur. Si vous ne nous eussiez pas envoyé cette feuille, il ne nous serait pas venu à la pensée d'invoquer la sainte Vierge sous ce beau titre. »

Prions les uns pour les autres

« En ce mois de marie que maman Marie intercède auprès de son fils pour le visas de mon fils en cote d'ivoire et aussi de la situation britannique de mon partenaire. Aussi qu'elle me permette d'avoir un cœur semblable a son Cœur ». (M.S.)

« Comme une mendiante, je continue à demander des prières pour un enfant de 10 ans, Andrea...(à Turin – Italie) paralysé cloué dans un lit d'hôpital, il ne parle pas, même pas pour dire combien il souffre... Notre-Dame du Sacré Cœur ayez pitié de cet enfant… Saint Joseph, berce dans tes bras cet enfant ... soulève ses souffrances muettes... » (L.C.)

« Merci à notre maman du ciel je t'aime très fort je te confie toute ma famille et tous ceux que j'aime veille sur eux, merci pour toutes les grâces que tu nous donnes ». M.J.)

« Merci maman Marie pour la maison de la famille Assemien ». (M.S.)

« Marie, je vous confie mon mari Antoine, qui est toujours bien malade, pour que mon fils Patick puisse fonder un foyer, comme il le souhaite avec une fille croyante. Puisse aussi pour moi -même pour mes problèmes de santé que je puisse faire face aux difficultés actuelles et accompagner mon mari dans la patience et la paix. Merci à Notre Dame du Sacré Cœur ». (M. P.)

« En ce mois de marie. je demande a maman Marie de nous aider moi et mon époux qui sommes dans une situation triste en ce moment car nous avons perdu notre bébé et nous voulons que nos coeur soient tournés vers la prière toujours. nous demandons surtout beaucoup de prière que Dieu nous donne d'autres enfants ». (K.J.)

« De tout mon cœur, Maman Marie intercède  auprès de ton fils Jésus pour que le cœur de Victor soit touché aujourd’hui et à jamais ; qu’il reçoive Dieu dans son cœur et se remette sur le bon chemin. Maman Marie qui défait les nœuds, je te confie ce nœud de la maladie de mon grand Frère .Vois Maman Marie la souffrance de sa femme et de ses enfants. Couvre  les de ton manteau maternel et intercède pour eux ». (T.Z.)

« En ce mois marial, que la vierge Marie puisse m'envelopper de sa paix. Car j'en ai besoin suite au décès de mon époux; je vous confie ma fille Ranz Pétunia dans vos prières afin qu'elle puisse réussir brillament au baccalauréat série A1. Merci ». (M.D.)

« En ce mois consacré à la Vierge Marie, Mère de Dieu, je demande la grâce de santé de l’âme et du corps, de protection divine et les dons de l’esprit Saint sur mon foyer. Obtiens moi maman Marie auprès de ton divin fils Jésus Christ, notre seigneur, la grâce d’obtenir une caution solidaire pour mon prêt cette semaine ». (O.M.D.)

« Je veux confier à vos prières mon mari qui doit passer une biopsie dans des ganglions entre les poumons. Nous avons besoin d'aide afin de bien accepter cette épreuve. Nous espérons que les résultats ne donneront pas des tumeurs malignes. Merci de vos prières. » (L.K.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, intercède pour moi auprès de ton fils en ce mois de mai afin que je puisse m'en sortir. Car je suis seule face à d'innombrables problèmes financiers auxquels je suis confrontée depuis le décès de mon époux. Merci Maman Marie. » (M.D.)

« Vierge marie je te confie Christophe qui a eu un très grave accident de travail, impossibilité de marcher: donne lui la force de poursuivre sa rééducation, le courage pour son papa et sa maman et toute sa famille qui l'aime très fort. Sainte vierge marie nous t'aimons de tout notre Cœur ». (M.J.)

« En ce mois de Marie, je demande au Cœur Immaculé de Marie d'intercéder pour moi auprès de son Fils afin qu'il me pardonne un grave péché que j'ai commis: l'avortement. Après ce acte je me sens coupable et ca m'éloigne de son fils JéSUS. Je ne vais plus recommencer Marie aide moi s'il te plait ». (B.A.)

« Bonsoir, nous sa va bien, excepté quelques problèmes financier: ca va faire un mois qu'il ne nous rentre plus d'argent moi, Rémy et Judith cela cause un peu d'insécurité financière car il faut payer le loyer, et tous les autres factures et le terme de l'auto. Mais j'ai tous fais les démarches pour recevoir mon assurance salaire maladie pour moi et pour Judith elle va porter son c.v. et le reste je le confie à Dieu. Content d'avoir eu cette belle invitation de prières, by de ton frère dans le Christ que Dieu vous bénisse tous. (J.L. R.D.)

« Notre Dame de toutes grâces, mon époux et moi te disons merci pour tous tes bienfaits. Nous nous recommandons à toi afin que tu nous obtiennes la grâce d'être papa et maman. Que par ta puissante intercession, Jésus-Christ le miséricordieux accorde à mon époux d'obtenir le travail qu'il recherche depuis longtemps ». « B.C.)

« Je confie mon fils Philippe à vos prières afin que par l'intercession de Marie, Notre Dame de Sacré Cœur, Jésus-Christ l'aide à sauver son année scolaire 2009/2010- Merci Seigneur Jésus d'écouter et d'exaucer mes prières! Amen ». (B.D.)

« Pour ma santé mentale file déprimé, cause douleur chroniques dues a de la chimio, et des  médicaments,etc... j'aimerais que le Seigneur, par l'intercession de Notre-Dame du Sacré Cœur m'envoie une personne de confiance et un Psychiatre, qui serais en Dieu, pour mes démarche, je ne fonctionnes plus normalement,et j'ai besoin d'aide, cela est du a plusieurs expériences. Je manque,de confiance, a certaines personne, qui ne me prennent pas au sérieux, même ma famille, qui est éloignée. Mon cas a été masqué depuis, 5ans, j'ai passé trop d'épreuves et la mort, de mes parents et bien d'autres. Mon physique, et mon mental, sont très épuisés, et cela m'a amené aussi, a des difficultés juridiques pas terminées, tout cela me donne du file a retordre. (…)  priez, priez pour moi j'ai vraiment besoin d'aide. merci humblement ». (L.)

« Je supplie humblement Notre Dame du Sacré Cœur de faire tout ce qui est en son pouvoir afin que ma petite soeur Jessica retrouve la guérison intérieure et extérieure (en effet, elle souffre depuis peu de prurigo). Je l'en remercie d'avance infiniment, cependant non pas comme je veux, mais comme le veux la Très Sainte Trinité ». (L.A.)

« Notre Dame du Sacré Cœur, ne m'abandonnez pas priez pour moi afin que je sois forte dans ma solitude, que j'ai la persévérance et la force à pouvoir réaliser seule mes projets ». (M.D.)

« En ce mois de Mai qui est le tien Très Sainte Vierge Marie, je te supplie Maman d’intercéder auprès de Ton Fils adoré Notre Seigneur Jésus-Christ afin qu’il me pardonne tous mes péchés et surtout l’interruption Volontaire de Grossesse que j’ai commis ce 30 Avril 2010. Peu importe les raisons qui ont motivé la commission de cet acte criminel que mon cher époux ignore, je reconnais que j’ai péché. C’est pourquoi j’implore sincèrement le pardon de mes péchés. Marie, Ma tendre Maman prie pour ta fille afin que Jésus-Christ aie pitié de moi et me pardonne. J'achève une neuvaine de pénitence que j’ai commencée pour demander pardon pour ce que j’ai fait. Je ne vais plus recommencer ». (B.M)

 

En ce mois de Marie, si vous avez des intentions à confier à la prière des internautes, envoyez-les à franck.monvoisin@laposte.net

922_001

Si vous souhaitez recevoir la méditation quotidienne du Mois de Notre Dame du Sacré Cœur, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes