01 août 2010

Le Mois du Cœur de Marie

16

Le Mois du Cœur de Marie

 

Deuxième jour

Premiers mouvements du Cœur de Marie

 

Considérez les premiers mouvements, les premières affections du Cœur de Marie, au moment même de sa formation. La Lune ne fut pas plutôt créée et placée dans le ciel, qu'à l'instant même elle commença son cours, et sans s'arrêter le continua autour de l'astre brillant dont elle reflétait les rayons. De même, le Cœur de Marie ne fut pas plutôt formé, qu'au même instant ce Cœur se porta rapidement vers le divin Soleil de Justice, et s'en approcha au point d'être entièrement plongé dans cette ineffable Lumière. C'est ce que disent saint Bernard, et saint Bernardin de Sienne: « Marie pénétra, au-delà de tout ce qu'on peut croire, dans les abîmes les plus profonds de la Sagesse de Dieu; de sorte qu'elle semble plongée dans cette Lumière inaccessible autant que peut le comporter la condition de la créature ». Et cela peut bien s'entendre du premier moment de la formation de ce divin Cœur. Comme Cœur de Fille, il s'humilia et se consacra totalement à l'obéissance envers le Père Éternel: comme Cœur de Mère, il fut tout brûlant d'amour pour Celui qui devait être un jour son Fils, et qu'elle ne connut pour lors que comme son Créateur: comme Cœur d'Épouse, ce fut avec le transport le plus vif et le plus véhément qu'il s'élança pour s'unir intimement d'un nœud indissoluble avec son divin Époux, l'Amour incréé. Car, dit encore saint Bernardin de Sienne, « dès le premier instant, la Vierge eût constamment ses regards fixés sur le bon plaisir de Dieu, et mit toujours le plus fervent empressement a s'y conformer ».

 

Que de moments de notre vie ne sont-ils pas déjà écoulés? mais comment les avons-nous employés? Que de lumières, que d'avis intérieurs, que de saintes inspirations, que de touches de la grâce n'avons-nous pas reçus? mais comment y avons-nous répondu? Comment avons-nous coopéré à cette grâce qui nous excite à travailler à notre conversion ou à notre perfection? Mon Dieu, par les mérites de votre divine Mère, ayez pitié de moi. Dès à présentée ne vous résiste plus, je suis à vous, et je forme la résolution d'être toujours tout à vous.

 

Fleur: Réciter trois Pater et Ave, pour remercier la Très Sainte Trinité des grâces quelle a accordées à Marie.

Fruit: Correspondre fidèlement à la grâce.

calendar17

Si Vous souhaitez recevoir chaque jour la méditation du Mois du Cœur de Marie,

abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes