01 octobre 2010

Consécration à la Sainte Trinité par la Sainte Famille 4/26

iconHolyFamily

Consécration à la Sainte Trinité par la Sainte Famille

Communion Marie Reine des Familles


Troisième jour

Consécration de l'identité masculine


Saint Joseph est l'exemple même de la véritable virilité. L'Evangile prend soin de préciser qu'il était un homme juste: « Marie avait été accordée en mariage à un homme juste nommé Joseph ». Sa personnalité de prime abord nous paraît effacée, mais son silence traduit une juste réserve, il n'intervient qu'à bon escient, il est l'image de la force tranquille, de la douceur alliée à la puissance. L'homme n'est pas celui qui écrase son entourage, sa force protectrice doit s'exercer avec tact et discrétion. Joseph signifie en hébreu « Dieu augmente », nous trouvons ainsi dans le nom du chef de la Sainte Famille sa vocation et sa mission. Augmente se dit en latin augere, qui a donné en français le substantif autorité. L'autorité, en effet, est la capacité à faire grandir l'autre et non à le dominer. Dans nos familles, le père intervient souvent « à chaud », sous l'emprise de la colère et d'une manière ponctuelle, alors que la véritable virilité est une présence masculine constante, ferme et douce, secourable en permanence et sécurisante. La virilité est courageuse, véritable rempart entre les forces destructrices du monde et la famille. La force de l'homme est dans le Nom de Jésus, comme le dit Jean Paul II, en citant les Actes des Apôtres: « Le Nom de Jésus a rendu la force à cet homme » (Actes 3: 16): dans la précarité de l'existence humaine, Jésus porte a son accomplissement le sens de la vie » (Evangile de la Vie § 31). Les rôles de l'homme et de la femme, s'ils sont complémentaires, ne sont pas interchangeables. Un manque dans le rôle de l'un ou l'autre des parents, risque de provoquer de graves troubles identiques chez les enfants.

194

Antienne


Heureux l'homme qui a trouvé la Sagesse, et l'homme qui possède l'intelligence! (Proverbes 3: 13).

768_001

Parole de Dieu


Genèse 1: 27


« Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu, il créa l'homme et la femme ».


Genèse 5: 1-2


« Voici le livre de la postérité d'Adam. Lorsque Dieu créa l'homme, il le fit à la ressemblance de Dieu. Il créa l'homme et la femme, il les bénit, et il les appela du nom d'homme, lorsqu'ils furent créés ».


Genèse 6: 9


« Noé était un homme juste et intègre dans son temps. Noé marchait avec Dieu ».


Proverbes 11: 23-31; 12: 1-3


« Le désir des justes, c'est seulement le bien; L'attente des méchants, c'est la fureur. Tel, qui donne libéralement, devient plus riche; Et tel, qui épargne à l'excès, ne fait que s'appauvrir. L'âme bienfaisante sera rassasiée, Et celui qui arrose sera lui-même arrosé. Celui qui retient le blé est maudit du peuple, Mais la bénédiction est sur la tête de celui qui le vend. Celui qui recherche le bien s'attire de la faveur, Mais celui qui poursuit le mal en est atteint. Celui qui se confie dans ses richesses tombera, Mais les justes verdiront comme le feuillage. Celui qui trouble sa maison héritera du vent, Et l'insensé sera l'esclave de l'homme sage. Le fruit du juste est un arbre de vie, Et le sage s'empare des âmes. Voici, le juste reçoit sur la terre une rétribution; Combien plus le méchant et le pécheur! Celui qui aime la correction aime la science; Celui qui hait la réprimande est stupide. L'homme de bien obtient la faveur de l'Éternel, Mais l'Éternel condamne celui qui est plein de malice. L'homme ne s'affermit pas par la méchanceté, Mais la racine des justes ne sera point ébranlée ».


Heureux l'homme qui a trouvé la Sagesse, et l'homme qui possède l'intelligence!

3926307881_9153e6ccd0_o

L'exemple de la Famille Martin


Voici le portrait physique et moral de Louis Martin campé par le Père Piat: « Louis Martin était de taille élevée (il mesurait 1 m 76), prestance d'officier, physionomie sympathique, front vaste et découvert, teint clair avec un beau visage encadré de cheveux châtains, et dans les yeux bruns, une flamme douce et profonde: il tenait à la fois du gentilhomme et du mystique. Il ne manquait pas d'impressionner. Une jeune fille très fortunée, amie de sa famille, avait projeté de s'unir à lui. Il étudia sa demande. Son atelier lui était devenu une retraite claustrale où il prolongeait le rêve si tôt brisé. Il n'est que douceur et bienveillance, s'abstenant de juger ou donnant systématiquement au prochain le préjugé favorable. Il va plus loin. Appréciant hautement, comme son Patron, Saint Louis, la béatitude promises aux « apaiseurs », il ne craint pas, à plusieurs reprises, servi par son courage physique et son intrépidité naturelle, de séparer des malandrins qui se battent au couteau ». (Père Piat, Histoire d'une Famille, aux Ed. Téqui).


Heureux l'homme qui a trouvé la Sagesse, et l'homme qui possède l'intelligence!

San_Jose

L'enseignement de l'Eglise


« Il revient à chacun, homme et femme, de reconnaître et d’accepter son identité sexuelle. La différence et la complémentarité physiques, morales et spirituelles sont orientées vers les biens du mariage et l’épanouissement de la vie familiale. L’harmonie du couple et de la société dépend en partie de la manière dont sont vécus entre les sexes la complémentarité, le besoin et l’appui mutuels. « En créant l’être humain homme et femme, Dieu donne la dignité personnelle d’une manière égale à l’homme et à la femme » (FC 22; cf. GS 49, § 2). « L’homme est une personne et cela dans la même mesure pour l’homme et pour la femme, car tous les deux sont créés à l’image et à la ressemblance d’un Dieu personnel » (MD 6) ». (Catéchisme de l'Eglise Catholique, § 2333, 2334).


« La compénétration réciproque du « donner et recevoir en don », qui crée une authentique communion des personnes, appartient à l'homme. Enrichi du don de la femme, dans sa personne et dans sa féminité, il s'enrichit encore en se donnant à son tour, car il y manifeste l'essence spécifique de sa masculinité qui, à travers la réalité du corps et du sexe, atteint la profondeur intime de la possession de soi, grâce à laquelle il est capable d'être accueilli par la femme comme don, dans la révélation intérieure et spirituelle de sa masculinité, en même temps qu'avec toute la vérité de son corps et de son sexe; et, ainsi, l'homme se retrouve lui-même, à travers ce don sincère de soi, de sorte qu'il peut à nouveau accueillir la femme dans un don et un accueil plus grands encore ». (Jean Paul II, discours du 6 février 1980).


Heureux l'homme qui a trouvé la Sagesse, et l'homme qui possède l'intelligence!

Holy_Family__2_

Prière consécratoire


Sainte Vierge Marie, comme jadis les chevaliers, je Vous choisis comme ma Dame, comme ma Reine, je Vous remets ma force d'homme pour qu'elle soit au service d'une civilisation de l'amour, au service de la faiblesse et de la pauvreté, au service du droit, de la justice et de la Miséricorde. Je Vous demande de me révéler à moi-même mon identité masculine et de me faire ressembler de plus en plus au Juste Joseph qui Vous protégea physiquement et qui fut le Gardien de Votre Mystère. Ne permettez pas que la colère me domine, mais accordez moi la douceur.


Heureux l'homme qui a trouvé la Sagesse, et l'homme qui possède l'intelligence!

633_001

Exercice


On médite d'abord sur le portrait physique et moral de Saint Joseph. Quel est son aspect extérieur? Que traduit-il de son identité? Ses épaules sont larges, son corps est fort comme celui d'un travailleur, son visage exprime la douceur. On place devant soi une chaise vide puis on s'imagine que Saint Joseph est assis dessus. On se demande quelle qualité de Joseph on voudrait acquérir, celle qui nous manque le plus. On la contemple un moment chez Joseph assis en face de soi. Les yeux fermés, on se lève lentement et on va s'asseoir sur la chaise de Joseph. Comme au théâtre, on entre dans la peau du personnage, on expérimente ce qu'il vit. Quand on ressent bien la les qualités que l'on avait choisies, on se lève, toujours les yeux fermés, et on reprend sa place initiale, on ouvre les yeux et on essaie de ressentir ces qualités. On imagine comment dans l'avenir on expérimentera ces nouvelles ressources.

icona_sacrafamiglia


Deux millième page d'Images Saintes

F4_teresina

Deux millième page d'Images Saintes


Ceci est la 2000e pages d'Images Saintes!


Le 1er octobre 2010,

 

Fête de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus,

 

Patronne des Missions et Sainte Protectrice du Blog Images Saintes, avec Saint François, Saint Padre Pio, la Bienheureuse Marie Céline de la Présentation et les Bienheureux Louis et Zélie Martin


Images Saintes comporte, à ce jour 2000 pages comprenant:


10 478 images

539 fichiers en téléchargement


Depuis son ouverture en février 2004, Images Saintes à reçu plus de 1535 commentaires. Les pages ont étés vues plus de 3573211 fois, par plus de 640319 visiteurs. Ce qui fait une moyenne approximative de 5.58 pages vues par visiteurs. Et, chaque jour, c'est environ 2500 pages qui sont visionnées. Enfin, plus de 380 personnes sont abonnées à la Newsletter, qui paraît régulièrement.


Devant ces chiffres impressionnants, je voudrais vous remercier pour votre fidélité depuis toutes ces années, à fréquenter régulièrement le blog Images Saintes, qui représente, approximativement, un peu plus de 4 heures de travail par jour. Votre fréquentation et votre soutien, ainsi que toutes vos prières me sont d'une grande force, dans ce travail missionnaire haletant, mais passionnant.


Merci pour votre fidélité et que le Seigneur vous bénisse!

Franck Monvoisin,

rédacteur du blog, laïc Franciscain.

Posté par fmonvoisin à 18:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Le Mois du Saint Rosaire

Le Mois du Saint Rosaire

gz01

Deuxième jour

L'annonciation


L'incarnation du Verbe


« Voilà que Vous concevrez dans votre Sein, et Vous enfanterez un Fils, à qui Vous donnerez le Nom de Jésus. Il sera grand, et sera appelé le Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu Lui donnera le trône de David, son père; et Il règnera éternellement sur la Maison de Jacob, et Son règne n'aura pas de fin. Marie dit à l'Ange: « Comme cela se fera-t-il? Car je ne connais point d'homme ». Et l'Ange répondit: « L'esprit Saint surviendra sur Vous, et la Vertu du Très-Haut Vous couvrira de Son Ombre. C'est pourquoi le Fruit Saint qui naîtra de Vous sera appelé le Fils de Dieu ». Le Messie, attendu depuis plus de 4000 ans, va paraître: le Fils de Dieu daigne s'anéantir en revêtant la forme de l'esclave. Pour sauver l'homme, il s'abaisse jusqu'à se faire semblable à lui et Il accepte toutes nos misères, toutes nos infirmités, à l'exception du péché. Adorons avec Marie le Verbe fait chair devenu notre Frère, descendu jusqu'à nous afin de nous élever jusqu'à Lui. Recueillons-nous en union avec la Mère de Dieu, pour contempler un mystère si étonnant, et remercions avec Elle un Dieu devenu son Fils pour être notre Sauveur.


Exemple


Saint Bernard et le Bienheureux Alain de la Roche, qui ont goûté les fruits délicieux de la Salutation Angélique, en expliquent ainsi les douceurs: « Lorsque je prononce Ave Maria, dit le premier, je cause de la joie dans le Ciel, j'excite de l'allégresse parmi les Anges, la terre se réjouit, l'esprit de l'homme est dans la jubilation, les démons fuient et l'enfer tremble ». « Que tous ceux qui aiment Votre Nom sacré, ô Divine Marie, dit le second, apprennent que, lorsque je dis Ave Maria, le Ciel se réjouit, la terre s'étonne, toute la pompe du siècle disparaît à mes yeux et mon Cœur est ravi de joie ».


Prière


O Vierge Sainte, faites-moi participer à Votre Humilité et à Votre Pureté incomparables quand je me prépare à recevoir dans la Sainte Communion le Verbe fait chair, qui daigne s'abaisser jusqu'à moi.

097_001

Méditation du Mystère de l'Annonciation


1 Notre Père, 10 je Vous salue Marie, 1 Gloire au Père


A la fin: « Grâces du Mystère de l'Annonciation, descendez dans mon âme ».


Pour recevoir chaque jour dans votre boîte e-mail la méditation du Mois du Saint Rosaire, pour être tenu au courant des nouvelles publications sur le blog et recevoir de temps en temps des prières par e-mail, abonnez-nous à la Newsletter d'Images Saintes. 

Consécration à la Sainte Trinité par la Sainte Famille 3/26

iconHolyFamily

Consécration à la Sainte Trinité par la Sainte Famille

Communion Marie Reine des Familles


Deuxième jour

Consécration de notre identité


Paradoxalement le Judéo-christianisme est à l'origine de l'individualisme. En effet, la personne humaine est considérée pour elle-même, comme unique et non réductible à sa fonction dans le groupe. Les langues asiatiques ne possèdent aucun mot pour dire « je » et de très nombreuses formes du pronom personnel pour dire « nous ». Pour notre culture Chrétienne, le « nous » est formé d'individus bien distinct possédant chacun sa vocation et sa mission. Individu signifie étymologiquement, ce qui ne peut pas être divisé, c'est unité face à l'Unité Divine, seule responsable d'Elle-même. Pourtant, aujourd'hui, on cherche en dehors de Dieu son identité (du grec eidon: être) sans vraiment la trouver, car l'identité se reçoit, elle est donnée par le nom. En trouvant sa mission, et donc son identité Abram reçoit son nom nouveau: Abraham, c'est à dire père d'une multitude. La Bible nous révèle que Dieu a un nom pour chacun d'entre nous, un nom caché qui contient notre identité et notre vocation. On pourrais passer sa vie à s'analyser, à être à l'écoute de sa personnalité profonde, à vouloir accomplir ses désirs et ses aspirations sans jamais trouver qui on est. Notre identité n'est pas en nous, elle est cachée dans le Christ et c'est dans la rencontre avec Lui qu'elle nous est révélée. Dans la rencontre avec l'Ange qui est le Christ, Jacob (le Supplanteur) reçoit son nouveau nom: Israël (Lutteur de Dieu). Dans la famille, chacun doit prendre conscience de son identité de fils et de fille de Dieu, de créature unique et de sa vocation spirituelle.

764_001

Antienne


Alors les nations verront ton Salut, et tous les rois ta gloire et on t'appellera d'un nom nouveau, que la bouche du Seigneur déterminera. (Isaïe 62: 2).

952_001

Parole de Dieu


Dans ce texte de l'Apocalypse, nous voyons comme l'identité, le nom nouveau et caché est lié à la manne cachée qui est l'Eucharistie. Nous recevons notre vie du Corps et du Sang du Christ. La Messe nous renouvelle dans notre vocation et dans notre identité profonde.


Apocalypse 2: 17


« Que celui qui a des oreilles entende ce que l'Esprit dit aux Églises: « A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée et je lui donnerai un caillou blanc, et sur ce caillou, est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n'est celui qui le reçoit ».


Dans la Première Alliance, c'est la mère qui nommait l'enfant, d'une certaine manière, elle lui donnait le nom correspondant à ce qu'elle sentait que Dieu attendait de lui. Nous rencontrons ici un contre exemple, ou la mère aveuglée par sa douleur, fait peser sur son enfant le poids d'un nom qu'il ne pourra porter, le père alors le change. C'est comme si nous avions un nom selon la nature et que notre Père du Ciel le changeait pour un nom appelé à demeurer dans l'éternité.


Genèse 35: 16-20


« Ils partirent de Béthel; et il y avait encore une certaine distance jusqu'à Éphrata, lorsque Rachel accoucha. Elle eut un accouchement pénible; et pendant les douleurs de l'enfantement, la sage-femme lui dit: « Ne crains point, car tu as encore un fils! » Et comme elle allait rendre l'âme, car elle était mourante, elle lui donna le nom de Ben-Oni (Fils de ma douleur); mais le père l'appela Benjamin (Fils de ma droite). Rachel mourut, et elle fut enterrée sur le chemin d'Éphrata, qui est Bethléem. Jacob éleva un monument sur son sépulcre; c'est le monument du sépulcre de Rachel, qui existe encore aujourd'hui ».


Alors les nations verront ton Salut, et tous les rois ta gloire et on t'appellera d'un nom nouveau, que la bouche du Seigneur déterminera.

HolyFamily__2_

L'Enseignement de l'Eglise


« A son peuple Israël Dieu s’est révélé en lui faisant connaître son nom. Le nom exprime l’essence, l’identité de la personne et le sens de sa vie. Dieu a un nom. Il n’est pas une force anonyme. Livrer son nom, c’est se faire connaître aux autres; c’est en quelque sorte se livrer soi-même en se rendant accessible, capable d’être connu plus intimement et d’être appelé, personnellement ». (Catéchisme de l'Eglise Catholique § 203).


« Le sacrement de Baptême est conféré « au Nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit » (Mt 28, 19). Dans le baptême, le nom du Seigneur sanctifie l’homme, et le chrétien reçoit son nom dans l’Église. Ce peut être celui d’un saint, c’est-à-dire d’un disciple qui a vécu une vie de fidélité exemplaire à son Seigneur. Le patronage du saint offre un modèle de charité et assure de son intercession. Le « nom de baptême » peut encore exprimer un mystère chrétien ou une vertu chrétienne. « Les parents, les parrains et le curé veilleront à ce que ne soit pas donné de prénom étranger au sens chrétien ». (Catéchisme de l'Eglise Catholique, § 2156) Dieu appelle chacun par son nom (cf. Isaïe 43, 1; Jean 10, 3). « Le nom de tout homme est sacré. Le nom est l’icône de la personne. Il exige le respect, en signe de la dignité de celui qui le porte ». (Catéchisme de l'Eglise Catholique, § 2158).


Alors les nations verront ton Salut, et tous les rois ta gloire et on t'appellera d'un nom nouveau, que la bouche du Seigneur déterminera.

3926307881_9153e6ccd0_o

L'exemple de la Famille Martin


« Jusqu'à la fin de sa vie, Thérèse recherche sa vocation profonde, en s'identifiant à sainte Cécile, à Jeanne d'Arc. L'amour de son papa qu'elle appelle « mon roi » puis son intimité avec le Père tracent progressivement un chemin de confiance filiale. Et deux ans seulement avant sa mort, elle pousse un grand cri de victoire: « Ma vocation, enfin je l'ai trouvée (…) Dans le cœur de l'Eglise, ma mère, je serai l'amour ». Son identité unique lui est révélée: elle a l'intuition de son nom nouveau. Elle saisit dans l'Esprit Saint, quelle sera sa mission au Ciel: conduire à Dieu une multitude de petites âmes dont elle sera la mère, en leur apprenant la confiance et l'abandon du tout petit dans les bras de son père ». (Séminaires Saint Luc, « Guérir en Famille »).


« N'ayant jamais vécu parmi le grand monde, Céline et moi nous trouvâmes au milieu de la noblesse qui composait presque exclusivement le pèlerinage. Ah! Bien loin de nous éblouir, tous ces titres et ces « de » ne nous parurent qu'une fumée... De loin cela m'avait quelque fois jeté un peu de poudre aux yeux, mais de près, j'ai vu que « tout ce qui brille n'est pas or » et j'ai compris cette parole de l'Imitation: « Ne poursuivez pas cette ombre qu'on appelle un grand nom, ne désirez ni de nombreuses relations, ni l'amitié particulière d'aucun homme ». J'ai compris que la vraie grandeur se trouve dans l'âme et non dans le nom, puisque, comme le dit Isaïe: « Le Seigneur donnera un nom à ses élus » et Saint Jean dit aussi: « Que le vainqueur recevra une pierre blanche sur laquelle » est écrit un nom nouveau que nul ne connaît que celui qui le reçoit ». C'est donc au Ciel que nous saurons quels sont nos titres de noblesse. Alors chacun recevra de Dieu la louange qu'il mérite et celui qui sur la terre aura voulu être le plus pauvre, le plus oublié pour l'amour de Jésus, celui-là sera le premier, le plus noble et le plus riche!... » (Manuscrit A, folio 56).

Holy_Family__2_

Prière consécratoire


Sainte Vierge Marie, nous Vous consacrons notre identité profonde, donnez-nous Votre parfaite disponibilité à l'action de l'Esprit-Saint, pour que nous aussi nous soyons appelés « remplis de grâces », et que nous accomplissions notre nom caché, notre véritable mission. Reine du Ciel, couronnée par la Trinité, Vous avez tout reçu des mains du Père et du Fils et l'Esprit Vous a enveloppé de Son Ombre pour Vous révéler le pourquoi de Votre être. Accordez-nous la grâce de trouver notre identité, non pas dans notre être pécheur, mais dans le Christ, dans la fidélité à l'Esprit Saint et sous le regard du Père.


Alors les nations verront ton Salut, et tous les rois ta gloire et on t'appellera d'un nom nouveau, que la bouche du Seigneur déterminera.

819001

Exercice


Dans cet exercice, nous commenceront par méditer ce passage de l'Epître aux Philippiens: « Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, existant en forme de Dieu, il n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, mais il s'est anéanti lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et ayant paru comme un simple homme, il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père ». (Philippiens (2: 5-11). Nous avons été baptisés dans le Nom de Jésus, nous avons été immergés en Lui. Saint Paul pourra dire: « Ce n'est plus moi qui vis, c'est le Christ qui vit en moi » (Galates 2: 20). Aussi, ferons-nous mémoire de notre baptême. Nous essaierons de visualiser ce que signifie cette immersion dans le Nom de Jésus, dans Sa Personne. Ensuite, nous ferons mémoire des moments privilégiés de notre vie où nous avons été visités par la Grâce. Comme était-ce? Que ressentions-nous? Quelles étaient nos dispositions intérieures dans ces moments là? Pourquoi ne sommes-nous pas toujours dans ces mêmes dispositions ou face à Dieu nous nous sentions vraiment nous mêmes? Que faire concrètement pour retrouver le plus souvent possible notre véritable identité Chrétienne?

s

Le Mois du Saint Rosaire

1

Le Mois du Saint Rosaire


Mystère joyeux


Premier jour

L'annonciation


Le salut de l'Ange


L'ange Gabriel fut envoyé de Dieu dans la ville de Galilée appelée Nazareth, à une Vierge qui avait épousé un homme nommé Joseph, de la maison de David; et le nom de la Vierge était Marie. Or, l'Ange étant venu vers elle, lui dit: « Je Vous salue, pleine de grâce; le Seigneur est avec Vous; Vous êtes bénie entre les femmes ». Lorsque Marie l'eût entendu; Elle fut troublée de ses paroles, et Elle se demandait quelle pouvait être cette salutation. Mais l'Ange lui dit: « Ne craignez point Marie, Vous avez trouvé grâce devant Dieu ». Cette visite de l'Ange, son attitude pleine de respect, ses paroles si élogieuses doivent nous inspirer une admiration sans bornes pour la Vierge Immaculée, dont la pureté sans tache a fixé le choix de Dieu. Au moment où le messager céleste annonce ses grandeurs à la Reine des Anges, voici qu'elle se trouble dans sa profonde humilité, et celle que le Ciel honore déjà comme la Mère de Dieu, se dira simplement la Servante du Seigneur. Saluons avec l'Ange la Vierge incomparable, annoncée par les prophètes; réjouissons-nous de ses grandeurs et de ses vertus. Craindrions-nous de trop honorer Marie, après l'exemple que nous donnent les Anges et la Sainte Trinité Elle-même?


Exemple


La Sainte Vierge a confirmé et approuvé ce nom de Rosaire, donné à cette pratique de dévotion, qui consiste à réciter trois chapelets, en révélant qu'on lui présentait autant de roses agréables, qu'on récitait d'Avé Maria et autant de couronnes de roses qu'on disait de Rosaires en son honneur. Dans diverses apparitions rapportées par de graves auteurs, on a vu Marie, présente à la récitation du Rosaire, recueillir autant de roses qu'il se trouve d'Avé Maria dans cette pratique, s'en tresser une magnifique couronne, en parer son front et remonter au Ciel plus glorieuse.


Prière


Nous Vous offrons, Seigneur Jésus, cette première dizaine des Mystères Joyeux en l'honneur de Votre Incarnation dans le Sein de Marie, et nous Vous demandons, par ce Mystère et par l'intercession de Notre Dame du Rosaire, une profonde humilité.

097_001

Méditation du Mystère de l'Annonciation


1 Notre Père, 10 je Vous salue Marie, 1 Gloire au Père


A la fin: « Grâces du Mystère de l'Annonciation, descendez dans mon âme ».


Pour recevoir chaque jour dans votre boîte e-mail la méditation du Mois du Saint Rosaire, pour être tenu au courant des nouvelles publications sur le blog et recevoir de temps en temps des prières par e-mail, abonnez-nous à la Newsletter d'Images Saintes.