03 juin 2011

Le Mois du Précieux Sang de Jésus

 

Le Mois du Précieux Sang de Jésus

Saint Gaspard de Buffalo

Holy_Eucharist_Trinity_Icon

Quatrième jour

Le sang très-précieux de Jésus-Christ rachète lame de la servitude du péché

 

Un des plus déplorables effets que le péché produit dans notre âme, est de la rendre esclave des passions et du démon, ce qui, de toutes les servitudes, est la plus dure et la plus triste; il la rend esclave des passions, parce que l'homme devient esclave de celui qui l'a vaincu; et ailleurs nous lisons: « Qui facit peccatum servus est peccati » (2 Jean 8, 34). Celui qui commet le péché se fait esclave du péché. Il la rend esclave du démon; car consentir à ses mauvaises suggestions, c'est se soumettre à son joug tyrannique, sous lequel la pauvre âme est tenue dans une honteuse dépendance; et on peut dire des pécheurs qu'ils sont soumis à la volonté du démon. Eh bien, le sang de Jésus-Christ nous arrache à l'opprobre d'un pareil esclavage, il nous arrache au joug des passions, en les domptant, en les réprimant par les mérites du Fils de Dieu qui a répandu ce sang précieux. Il noua arrache au démon, parce qu'il le renverse, parce qu'il le terrasse; et en parlant de ce sang divin on peut dire avec vérité: « Et nunc princeps mundi ejicietur foras ». Voyez donc, ô mon âme, quelle source de richesses et de biens découle de ce sang précieux!

 

Et, mon Dieu! combien toutes ces vérités sont bien indiquées dans ces paroles de la Sagesse bénissant le bois où s'effectua la justice. Par cette justice, il faut entendre le paiement rigoureux que Jésus-Christ a acquitté sur le bois de la croix pour racheter les âmes de la servitude du démon, effacer la sentence de notre damnation éternelle, et au prix de son sang nous procurer la liberté des enfants de Dieu. Voici comme saint Ambroise explique le texte que nous venons de citer: « C'est à la justice que la sainte Ecriture attribue le pardon des péchés, parce que notre Seigneur Jésus-Christ en montant sur cette croix, a crucifié la sentence de nos péchés, et par son sang a purifié le monde entier ». Mais cet affranchissement que le sang de Jésus Christ nous a mérité, en profitons-nous? Vivons-nous comme de vrais enfants de Dieu? Hélas! combien de fois, et volontairement, reprenons-nous ces dures chaînes, au joug desquelles Jésus-Christ nous avait soustraits? Celui qui laisse dominer de mauvaises passions dans son cœur, celui qui donne son consentement aux tentations du démon, se fait de lui-même esclave du démon! Ne savons-nous donc pas île quelle manière ce grand ennemi traite les âmes? ne savons-nous pas les remords, les amertumes, les afflictions d'esprit, dont sont abreuvées les âmes qui combattent sous ses bannières? Et si quelquefois, avec une perfide douceur, il vient présenter à nos lèvres la coupe empoisonnée du plaisir, ne savons-nous pas que nos lèvres doivent y puiser la mort! Oh! ces chaînes sont trop dures: brisons-les enfin, et jouissons de cette liberté que Jésus nous a acquise au prix de son sang.

 

Colloque

 

Ah! mon Jésus, si je considère toute la grandeur de mes fautes, et le triste état auquel elles m'ont réduit, combien n'ai-je pas à craindre? Mes innombrables iniquités me paraissent autant de chaînes; mais si je tourne mes regards vers le prix de la rédemption que vous avez acquitté pour moi sur la croix, quelle douce confiance conçoit alors mon cœur, et combien est forte l'espérance appuyée sur un tel fondement! « Merità mihi spes valida in illo est », m'écrierai-je avec saint Augustin. Oui, c'est là que mon espérance sera tout entière Le poids incommensurable et l'immensité de mes péchés précipiterait mon âme dans l'abîme du désespoir, si vous ne m'excitiez pas à la confiance du pardon, ô mon divin Sauveur, si je ne vous voyais assis à la droite de votre Père céleste et offrant tous les jours voire sang pour moi misérable pécheur. Ce sang qui m'a racheté et m'a délivré tant de fois de l'enfer, j'ai confiance en lui, et je n'ai nulle crainte de mes ennemis: « Ille tuus unicus redemit me sanguine suo », dirai-je encore avec confiance : « Non, la multitude de mes péchés ne m'effraie pas, quand je pense au prix de mon salut, qui est votre sang, ô mon aimable Sauveur »,

 

Exemple

 

Sainte Catherine de Sienne, par ses douces paroles, obtint d'un jeune gentilhomme de Pérouse, nommé Nicolas, qu'il souffrît avec résignation une sentence de mort qui lui paraissait injuste. Elle lui disait : Tu iras à la mort arrosé du très-précieux sang du Fils de Dieu, et tu mourras avec le doux nom de Jésus sur les lèvres; et elle le délivra ainsi de la grande douleur et de l'épouvante qu'il avait d'être décapité, et de la crainte de ne pouvoir persévérer au dernier moment dans sa résignation. La sainte fit plus; elle voulut elle-même l'assister dans ses derniers moments, et elle le fit en effet, l'exhortant à se souvenir du sang de l'Agneau divin ; et le jeune homme ne cessait de répéter: « Mon cher Jésus, Jésus, Jésus! » C'est ainsi qu'il mourut, et lorsque la tête fut détachée du corps, Catherine, fixant les yeux au ciel, vit Jésus-Christ qui portait cette âme fortunée au royaume éternel. (Vie de la Sainte, par le P. Frigerio)

 

Prière jaculatoire : Père éternel, je vous offre le sang de Jésus Christ pour le rachat de mes péchés et les besoins de votre Eglise.

133_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Précieux Sang de Jésus, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes et pour recevoir des prières dans votre boite e-mail, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes


Béatification de Sœur Marguerite Rutan

Rutan_16__1_

Béatification de Sœur Marguerite Rutan

Du 18 au 20 Juin 2011 à Dax

 

Programme des Festivités

 

Samedi 18 juin 2011


Dans la ville de Dax


De 10 heures à 18 heures : « En marche avec Sœur Marguerite Rutan ».

En petits groupes, les pèlerins sont invités à se rendre à pied à la chapelle de l’hôpital Saint Eutrope (hôpital thermal), à la cathédrale, à l’ancien couvent des Carmes (rue des Carmes), à l’hôtel Splendid (proche de l’ancienne place Poyanne, lieu de l’exécution), à la fontaine chaude, aux anciens remparts restaurés, à la rue des Fusillés (maison de M. de Comet où résida saint Vincent de Paul).

899_001

À la cathédrale

 

Toute la journée, adoration eucharistique et sacrement de réconciliation. Proposition de temps de prière aux pèlerins du parcours En marche avec Sœur Marguerite Rutan. Toute la journée, exposition sur Sœur Marguerite Rutan. 20h30 :Veillée de prièreen présence du cardinal Angelo Amato, représentant le Pape Benoît XVI, des évêques, des Filles de la Charité, de la Famille Vincentienne et des pèlerins.


Aux sallesdes Halles


10h30 et 15h00 : « Marguerite Rutan, une fleur nouvelle éclose pour nous sous un ciel plus beau », Pièce de théâtre par la troupe Maïti Girtener du Lycée Saint-Jacques-de-Compostelle. Durée : 1 heure environ.


Au Berceau de saint Vincent de Paul


14 heures : Accueil et ouverture du week-end destiné aux jeunes. 20h30 : Veillée (pour les jeunes) animée par Laurent Grzybowski.

 

Dimanche 19 juin 2011


Dans la ville de Dax


De 10 heures à 12 heures : « En marche avec Sœur Marguerite Rutan » (cf. programme de la veille).


À la cathédrale


De 10 heures à 12 heures :adoration eucharistique et sacrement de réconciliation. (cf. programme de la veille). toute la journée, exposition sur Sœur Marguerite Rutan.


Aux sallesdes Halles


10h30: « Marguerite Rutan, une fleur nouvelle éclose pour nous sous un ciel plus beau »,(cf. programme de la veille).

tourisme_dax_id476

Aux arènes de Dax


À partir de 10 heures


Animations prévues pour les enfants dans le parc des arènes; Accueil des jeunes convergeant vers Dax depuis le Berceau de saint Vincent de Paul et les villages environnants.


À partir de 12 heures


Restauration (prix du repas : 8,00 €) au stade Maurice Boyau, sous la tente de réception de l’USD.

14 heures


Ouverture des arènes et préparation à la messe de la béatification

15 heures

Célébration solennelle de la béatification de Sœur Marguerite Rutan, présidée par M. le cardinal Angelo Amato, Préfet de la Congrégation pour les Causes des Saints (Rome), avec la participation de toute l’assemblée, des chorales, des Filles de la Charité venues de toute l’Europe. À la fin de la célébration, envoi des jeunes aux JMJ de Madrid.

 

Lundi 20 juin 2011

image20

Au Berceau de saint Vincent de Paul


10 heures: Première messe en l’honneur de la Bienheureuse Marguerite Rutan, présidée par Mgr Philippe Breton, évêque d’Aire et Dax, avec la participation de la Famille Vincentienne et du diocèse.

 

Venez très nombreux !

 

Renseignements

 

Site Officiel de la Béatification de Marguerite Rutan

http://rutan.cef.fr

 

Site du Diocèse d'Aire et Dax

http://landes.cef.fr

 

Site des Filles de la Charité

http://www.filles-de-la-charite.org

 

Site de la Congrégation de la Mission

http://famvin.org/fr

 

Site du Berceau de Saint Vincent de Paul

www.leberceaudesaintvincent.com