Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Quatrième jour

La Flamme

 

Prélude

 

Une flamme ardente s'échappe du Cœur sacré de Jésus: elle s'élance sur le cœur de la Bienheureuse qui en parait tout enveloppé et embrasé.

 

Méditation

 

Un jour que l'humble religieuse représentait à Notre-Seigneur son impuissance vis-à-vis des réparations que le divin Maître attendait d'elle, Jésus Christ lui répondit: « Tiens, voilà de quoi suppléer à tout ce qui te manque ». Et, en même temps, ce divin Cœur s'étant ouvert, il en sortit une flamme si ardente, que la servante du Sacré-Cœur pensa en être toute consumée. Elle en était pénétrée de toutes parts et, ne la pouvant plus soutenir, elle demanda au Maître d'avoir pitié de sa faiblesse: « Je serai ta force, lui dit-il, ne crains rien, mais sois attentive à Ma Voix et à ce que Je te demande pour te disposer à l'accomplissement de Mes desseins. Premièrement, tu Me recevras à la sainte communion autant de fois que l'obéissance te le permettra, quelque mortification et humiliation qu'il t'en doive arriver, car ce sont des gages de Mon Amour. Secondement, tu communieras de plus tous les premiers vendredis de chaque mois. Troisièmement, toutes les nuits du jeudi au vendredi, Je te ferai participer à cette mortelle tristesse que J'ai bien voulu ressentir au Jardin des Oliviers, et cette participation à Ma tristesse te réduira à une espèce d'agonie plus rude à supporter que la mort. Tu m'accompagneras dans cette humble prière que je présentai alors à Mon Père parmi toutes Mes Angoisses, et pour cela, tu te lèveras entre onze heures et minuit, et tu demeureras prosternée avec Moi pendant une heure la Face contre terre, tant pour apaiser la Divine Colère en demandant Miséricorde pour les pécheurs, que pour honorer et adoucir en quelque façon l'amertume que je sentis alors de l'abandon de Mes Apôtres, ce qui m'obligea de leur reprocher qu'ils n'avaient pu veiller une heure avec Moi. Tu feras pendant cette heure-là ce que Je t'enseignerai. Mais écoute, ma fille, ne crois pas légèrement à tout esprit et ne t'y fie pas. Satan, furieux contre toi, cherche à te tromper: c'est pourquoi ne fais rien a sans l'approbation de ceux qui te conduisent, afin que, étant appuyée sur l'obéissance, il ne te puisse nuire; car il n'a point de pouvoir sur les obéissants ». Cette révélation n'a pas besoin de commentaires. Il suffit de la relire attentivement pour nous en appliquer les enseignements pratiques. Voyons en quoi nous pouvons suivre les pratiques suggérées par Notre-Seigneur à une âme vraiment désireuse de devenir une âme réparative. Mais n'oublions pas de nous laisser guider en tout par l'obéissance.

 

Exemple

Ardeur extraordinaire de Saint Philippe de Néri

 

Ce grand Serviteur de Dieu était tellement embrasé de l'Amour de Notre Seigneur, qu'on eût dit que toutes ses paroles et toutes ses œuvres étaient autant de flammes de ce Feu Sacré. Un jour, à l'âge de trente ans, il suppliait avec une ardeur extraordinaire le Saint-Esprit, qui est l'Amour personnel du Fils, de le remplir de Ses dons, de l'embraser de ses feux; il sentit alors un tel assaut de cet Esprit Divin, que son cœur en fut tout enflammé, et commença à battre avec une telle force, qu'il n'eût pu supporter une si violente palpitation sans mourir, si Dieu n'eût fait un miracle pour l'aider à supporter cette intolérable ardeur.

 

Pratique: Unir nos humbles actes de réparation et nos faibles amendes honorables à l'expiation infinie que le Cœur Sacré de Jésus offre à la justice de Son Père.

 

Oraison Jaculatoire: Divin Cœur de Jésus, faites que je ne vive plus que pour vous!

718_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes