Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Dixième jour

La Soif

 

Prélude

 

Représentons-nous Notre Seigneur sur la croix : ses lèvres sont desséchées, sa langue en feu demande un peu d'eau pour rafraîchir la soif ardente qui Le dévore.

 

Méditation

 

Notre-Seigneur Jésus Christ demanda un jour à l'amante de Son Cœur sacré de jeûner cinquante jours au pain et à l'eau, pour honorer Son jeûne au désert. Mais, l'obéissance et la nécessité de ne point se singulariser ayant obligé l'humble fille de sainte Chantal à prier Son Divin Epoux de vouloir bien échanger cette pratique contre telle autre qu'il aurait également pour agréable, Jésus y consentit et lui suggéra la pensée de se mortifier pendant cinquante jours sous le rapport du boire pour honorer l'ardente soif qu'il avait soufferte sur l'Arbre de la Croix et celle que son Sacré Cœur avait toujours endurée du salut des pécheurs. Quand Notre-Seigneur, sur le point de mourir, s'écria: « Sitio ! J'ai soif! » de quoi avait-il soif? Saint Augustin répond au nom du Sauveur: « Ma soif, dit-il, c'est votre salut! » O âmes, dit JésusChrist, cette soif n'est autre chose que le désir de votre salut. Le tendre et doux Rédempteur désire ardemment nos âmes, et ce désir le fait soupirer après le don de tout lui-même par sa mort. Voilà quelle fut sa soif! « O Dieu très-aimable, s'écrie saint Alphonse de Liguori, parce que vous nous aimez, vous voulez que nous vous désirions. Ah! mon Seigneur, vous avez soif d'un ver de terre tel que moi, et je n'aurai pas soif de vous, ô mon Dieu infini! Ah! donnez-moi un grand désir de vous aimer et de vous plaire en toute chose. Je ne vous demande que cet unique don, celui de votre amour. O Seigneur infiniment bon, je voudrais vous aimer autant que vous le méritez. Je me réjouis de l'amour que vous portent les âmes éprises de vous et encore plus de l'amour que vous vous portez à vous même. A cet amour j'unis mon pauvre amour! »

 

Exemple

Voilà comment on aime

 

Saint Alphonse de Liguori rapporte que le célèbre Père Segneri écrivit à une personne pieuse, dont il était le directeur, pour lui recommander d'écrire au bas de son crucifix ces simples paroles: « Voilà comment on aime! » (La Passion et le Calvaire).

 

Pratique : Faire quelque chose pour le salut des âmes.

 

Oraison Jaculatoire : Divin cœur de Jésus, qui avez soif du salut des âmes!

649_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes