Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Onzième jour

L'union

 

Prélude

 

Représentons-nous le cœur de la Bienheureuse entre les mains de Jésus comme une argile dont le potier dispose à son gré.

 

Méditation

 

Pour hâter la consommation de l'union du cœur de sa docile servante avec son Cœur sacré, le Maître la fit passer par des pratiques et des sacrifices qu'il nous sera très-utile de nous appliquer à nous-mêmes: « Mon Souverain, raconte l'humble religieuse, voulait que je reçusse toutes choses comme venant de Lui, sans me procurer rien, sans disposer de rien, dans un abandon entier entre Ses mains, lui rendant grâces des souffrances comme des douceurs, pensant, dans les occasions les plus affligeantes et les plus humiliantes, que cela m'était dû, et encore davantage, et offrant la peine que je souffrais pour les personnes qui m'affligeaient. Il m'enseignait encore de parler toujours de Lui avec grand respect, du prochain avec estime et compassion, et de moi-même jamais, ou en peu de paroles, et avec mépris, excepté lorsque pour Sa gloire il en serait autrement; d'attribuer toujours tout le bien et toute la gloire à Sa souveraine grandeur, et à moi tout le mal; de ne chercher aucune consolation hors de Lui, et, lorsqu'il m'en donnerait quelqu'une, de la Lui sacrifier en y renonçant; ne tenir à rien, être vide et dépouillée de tout, n'aimer rien que Lui et pour l'amour de Lui; ne regarder que Lui en toutes choses, et les intérêts de Sa gloire, dans un parfait oubli de moi-même. Il voulait en particulier qu'en chacune de mes actions, il y eût toujours quelque chose directement pour Son Divin Cœur; comme, par exemple, lorsque j'étais en récréation, qu'il fallait pour ainsi dire Lui donner la sienne, par les douleurs, les humiliations et mortifications dont Il aurait soin de ne pas me laisser manquer, et que je devais les recevoir avec plaisir pour ce sujet; de même au réfectoire, Il voulait que je Lui sacrifiasse, pour son régal, ce que je croirais être le meilleur, et ainsi dans tous mes autres exercices; de plus, Il me commandait de ne jamais juger personne, de n'accuser et ne condamner que moi-même. Il me donna plusieurs autres enseignements; et comme leur multitude m'étonnait, Il me dit que je ne devais rien craindre, d'autant qu'il était un Maître aussi puissant pour faire exécuter ce qu'Il enseignait, que savant pour bien enseigner; aussi, puis-je assurer que, bon gré, mal gré, Il me faisait faire ce qu'Il voulait ».

 

Exemple

Union de sainte Catherine de Sienne avec le Cœur de Jésus

 

Sainte Catherine de Sienne a toujours passé dans l'estime des fidèles pour une des âmes les plus dévouées au Cœur sacré de Jésus, et une de celles à qui Notre Seigneur a accordé le plus de faveurs. Il contracta union avec elle en présence de sa Sainte Mère, du Roi Prophète David, de Saint Jean l'Evangéliste, de Saint Dominique; Il la fit boire dans son Sacré Côté; Il lui ôta son cœur, et quelques jours après il le lui rendit tout enflammé, Il lui imprima la marque de Ses Plaies; Il parlait et conversait aussi familièrement avec elle qu'un ami parle à son ami. Aussi sainte Catherine, de son côté, aimait Notre-Seigneur avec des ardeurs inexprimables qui la consumaient si fort qu'elle en était presque toujours malade... Sa vie n'était qu'un exercice continuel d'amour envers Jésus-Christ.

 

Pratique : Choisir dans tout ce que nous venons de lire la pratique que nous savons devoir le plus faciliter en nous l'union avec le Cœur sacré de Jésus.

 

Oraison Jaculatoire : Divin cœur de Jésus où sont renfermés tous les trésors de la sagesse et de la science de Dieu! (Litanies du Sacré-Coeur.)

0400001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes