14 juillet 2011

Mois du Sacré cœur de Jésus

 

Mois du Sacré cœur de Jésus

D'après Sainte Marguerite-Marie

834_001

Quinzième jour

Les Clous

 

Prélude

 

Imaginons-nous que la Mère des Douleurs nous présente les clous qui ont servi à attacher Jésus à la croix. Adorons-les et baisons-les avec respect.

 

Méditation

 

Bientôt après la vision que nous avons méditée hier, Jésus attacha sa fidèle servante à la Croix par une maladie très douloureuse qui lui fit sentir les pointes aiguës des clous dont la Croix que le Sauveur lui avait donné à porter avec lui était hérissée, et laquelle, au lieu de lui attirer la compassion de ceux qui la voyaient souffrir, ne lui attira que des mépris, des humiliations et d'autres suites pénibles à la nature. « Mais, hélas! s'écriait-elle, que pourrais-je souffrir qui pût égaler la grandeur de mes péchés, dont la vue me tient continuellement dans un abîme de confusion, surtout depuis que mon Dieu m'a fait voir l'horrible figure d'une âme en péché mortel? Cette vue me fait plus souffrir que toute autre souffrance, et je voudrais de tout mon cœur endurer toutes les peines qui sont dues à mes péchés, sans les avoir commis, plutôt que d'avoir eu le malheur de les commettre, quand même je serais assurée que mon Dieu me les pardonnerait, sans me livrer à aucune peine! » Écrions-nous avec saint Alphonse de Liguori: « O mon Jésus! par qui donc furent cloués à ce bois Vos mains et Vos pieds, sinon par l'Amour que Vous portez aux hommes? Par la douleur de Vos mains transpercées, Vous voulez expier les péchés que les hommes commettent par le toucher; par la douleur de Vos pieds, Vous avez voulu expier tous les pas que nous avons faits dans le but de Vous offenser. Oh! mon Amour Crucifié, avec ces mains transpercées bénissez-moi. Ah! clouez à Vos pieds mon cœur ingrat, afin que je ne m'éloigne plus jamais de Votre Cœur, afin que ma volonté reste immuable en Votre Amour après s'être tant de fois révoltée contre Vous. Faites que nul autre mobile ne puisse me faire agir que celui de Votre Amour et le désir de Vous plaire. Je Vous aime, ô mon Amour Crucifié, je Vous aime de tout mon cœur ! »

 

Exemple

Faveurs accordées à sainte Gertrude

 

On voit dans la Vie et les Révélations de Sainte Gertrude, qu'il y a peu de saints dans l'Église qui aient reçu du Divin Époux des faveurs plus rares, plus admirables et plus continuelles que cette sainte. Or, Jésus-Christ lui inspira en particulier pour son Sacré Cœur un amour et une tendresse inexplicables; et la sainte a laissé par écrit que de cette source sacrée elle avait reçu une infinité de dons et de délices spirituelles.

 

Pratique : Offrir quelquefois bien humblement au Cœur sacré de Jésus notre désir de vivre uniquement de souffrances et d'amour.

 

Oraison Jaculatoire : Divin Cœur de Jésus crucifié par amour pour moi!

878_001

Pour recevoir la méditation du Mois du Sacré Cœur dans votre boite e-mail, être tenu au courant des publications sur le blog Images Saintes, et pour recevoir des prières, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes