04 septembre 2011

Le Mois des Saints Anges

 

Le Mois des Saints Anges

900_001

Cinquième jour

Les Saints Anges Gardiens

Dieu donne à chacun un Ange Gardien

 

Point de doctrine

 

La bonté de Dieu est si grande et si étonnante à notre égard, qu'outre les soins généraux qu'il a voulu que ses anges prissent de nous, en les plaçant à la tête des églises, des nations, des royaumes et des empires, il a voulu encore en donner un à chacun d'entre nous, afin qu'il veille sur nous d'une manière toute particulière. Angelis suis mandavit de te. « La foi nous enseigne, dit Godescard, que Dieu a destiné un Ange particulier à garder chacun de ses serviteurs, c'est-à-dire, chacun des justes, ou de ceux qui sont en état de grâce. L'Eglise ne s'est pas expliquée d'une manière aussi positive sur les pécheurs et les infidèles; mais les plus célèbres docteurs ont toujours cru qu'ils avaient chacun leur Ange Gardien; et ce sentiment, appuyé d'ailleurs sur l'autorité de l'Ecriture, est si solide et si universel, qu'il ne paraît pas possible d'en contester la vérité, surtout par rapport à ceux qui sont dans la communion de l'Eglise ». Dieu, daigne nous envoyer à chacun un Ange pour veiller à notre garde! « Quel honneur pour l'âme à qui ce céleste ambassadeur est envoyé pour prendre soin d'elle, s'écrie ici Saint a Bernard! et quelle marque d'une excessive charité de la part de Dieu! »

 

Trait de l'Ecriture Sainte

 

Les Anges étant de purs esprits ne sauraient, sans prendre une forme sensible, apparaître aux yeux de notre corps; et ce miracle a été fait en faveur de plusieurs. Gedéon a été du nombre de ces heureux mortels qui ont vu l'Ange du Seigneur sous une forme sensible: « Il était à battre et à dépouiller le froment, pour se sauver ensuite, et ne pas tomber entre les mains des Madianites, lorsque l'Ange lui apparut sous un chêne, et lui dit: « Le Seigneur est avec vous ». « Si le Seigneur est avec nous, répondit Gedéon, comment est-ce que tous ces maux sont tombés sur nous? Comment sommes-nous livrés entre les mains des Madianites? » Gedéon ayant dit ces mots, l'Ange, après l'avoir assuré de son assistance et de la protection du Dieu du Ciel, disparaît à ses yeux.

 

Réflexions pratiques

 

Après tant de bonté de la part de Dieu, qui est allé jusqu'à nous donner à chacun un de ses Anges pour veiller à notre garde, quelles actions de grâces lui en avons-nous rendu jusqu'à ce jour? Si un roi de la terre nous donnait un de ces hommes intrépides dans les combats qui font la gloire de ses armées, pour nous garder dans la traversée d'un désert périlleux, pourrions-nous n'être pas reconnaissants pour un si grand bienfait? Sommes-nous donc dispensés de la reconnaissance, par la raison que Dieu est si infiniment élevé au dessus des rois, et que toute grandeur n'est devant lui que comme si elle n'était pas? ou bien serait-ce parce qu'il est la bonté infinie? Mais, qu'ai-je dit, avons-nous manqué de la reconnaissance? avons-nous même su, ou l'avons-nous cru, que Dieu nous avait donné un Ange pour veiller à notre garde? Ah! nous nous lassons, nous nous épuisons chaque jour dans nos recherches, à connaître la cause de nos malheurs! et la voilà, c'est que la foi nous manque; c'est qu'en l'absence de la foi nous ne connaissons plus ces moyens de salut, ou nous n'y croyons plus. Alors avons-nous raison de dire, comme Gédéon: Pourquoi tous ces maux? comment sommes-nous livrés entre les mains de l'incrédulité? Revenons à la foi de nos pères, et comme eux nous serons sauvés. Retraçant leur piété, disons avec eux, nous adressant au Dieu des Anges: « Dieu qui, par un effet admirable de votre providence, daignez envoyer vos saints Anges pour veiller à notre garde; accordez à nos humbles supplications la grâce d'être toujours sous leur protection, et celle d'être éternellement en leur société dans le Ciel. Nous vous en supplions, par Jésus-Christ notre Seigneur. Ainsi soit-il ».

 

Prière :Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation : Reine des Anges, priez pour nous.

455_001

Pour recevoir chaque jour par E-mail la méditation du Mois des Saints Anges, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes