11 septembre 2011

Le Mois des Saints Anges

 

Le Mois des Saints Anges

142_001

Douzième jour

Les Anges Gardiens s'éloignent peu à peu de l'âme en état de péché mortel, qui veut persévérer dans cet état, et finissent par se déclarer contre elle

 

Point de doctrine

 

« Comme la fumée met en fuite les abeilles, et la mauvaise odeur les colombes, dit saint Basile, de même l'infection du péché fait fuir l'ange chargé du soin de nous garder ». « Les anges aiment celui que vous aimez, ô mon Dieu, dit Hugues de Saint Victor; ils protègent celui sur lequel vous jetez des regards de tendresse; mais ils abandonnent ceux dont vous vous retirez vous-même; ils haïssent ceux qui commettent l'iniquité, parce qu'il sont vos ennemis, et que faisant le mal, ils donnent de la joie aux démons, et attristent toute la cour céleste ».

 

Traits de l'Ecriture Sainte

 

Les saints anges se retirent de Sodome, et l'abandonnent à toute la rigueur delà justice de Dieu, parce qu'elle veut persévérer dans le péché, et que sa malice est à son comble. Abraham, le père des croyants, afin d'apaiser par leur médiation la colère de Dieu, et détourner de dessus cette ville infâme les traits de sa redoutable justice, prie, mais c'est en vain, il ne peut rien obtenir. Tel en agissent les saints anges envers l'âme qui veut persévérer dans la malice du péché. Dans cet état, non seulement ils ne sont pas pour elle, mais ils se déclarent contre elle pour la punir. Dieu fait dire au peuple d'Israël, par Moïse: « Je vous envoie mon ange pour marcher à votre tête, et vous garder dans vos voies; mais prenez garde de l'écouter, parce que si vous venez à tomber dans le péché il vous punira, étant là pour me représenter dans ma justice comme dans ma miséricorde, et mon nom est en lui ». Quelques moments avant la ruine de Jérusalem, on entendit la voix des anges faisant entendre ce cri effrayant: « Sortons d'ici! sortons d'ici! Ce n'est plus la maison de Dieu! »

 

Réflexions pratiques

 

Si je suis dans l'état du péché mortel, quel malheur pour moi! abandonné de Dieu, abandonné des saints anges, hélas! que vais-je devenir? qui va me montrer le chemin dans les voies inconnues, n'ayant plus de guide? qui va me délivrer au moment du péril, n'ayant plus de défenseur? qui va me consoler dans mes peines? n'ayant plus de consolateur? Maudit péché, affreux germe de Satan! sors donc démon, âme! car je ne veux plus vivre sous ton funeste empire. Voilà qu'à cause de toi, celui qui me sauva de tant de périls, s'est maintenant déclaré contre moi. Non je ne veux plus vivre dans le péché. O mon bon ange! vous êtes témoin de ma résolution, revenez donc à moi quand je reviens à vous, vous promettant désormais de vous rester fidèle. Ainsi-soit-il.

 

Prière :Auguste Reine des Cieux, Souveraine Maîtresse des Anges, Vous qui, dès le commencement, avez reçu de Dieu le pouvoir et la mission d'écraser la tête de Satan, nous Vous le demandons humblement: envoyez vos légions célestes pour que, sous vos ordres et par votre puissance, elles poursuivent les démons, les combattent partout, répriment leur audace et les refoulent dans l'abîme. « Qui est comme Dieu ? » O bonne et tendre Mère, Vous serez toujours notre amour et notre espérance! O divine Mère, envoyez les Saints Anges pour me défendre et repousser loin de moi le cruel ennemi! Saints Anges et Archanges, défendez-nous, gardez-nous! Réciter en suite neuf Gloire au Père suivis de neuf fois l'invocation : Reine des Anges, priez pour nous.

455_001

Pour recevoir chaque jour par E-mail la méditation du Mois des Saints Anges, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes