06 décembre 2011

Le Mois de l'Immaculée Conception

Le Mois de l'Immaculée Conception

 397_001

Septième jour

Comment la Sainte Vierge célébrait chaque année la fête de Son Immaculée Conception avec une entière allégresse, et combien Elle aime à la voir célébrer dévotement et affectueusement par ses enfants

 

Il fut révélé à la Vénérable sœur Marie de Jésus d'Agréda que la Très Sainte Vierge célébrait tous les ans la fête de Son Immaculée Conception avec une joie et un contentement inexprimables, parce qu'Elle appréciait cette grâce à sa juste valeur. Elle inaugurait cette fête dès la veille au soir, employait la nuit tout entière à des exercices admirables, répandait des larmes de joie, faisait des prostrations et témoignait à Dieu, par des actes de vénérations et des cantique de louanges, sa reconnaissance de ce qu'Il l'avait choisie, préservée de tous péché, comblée de grâces et de dons célestes. En outre, Elle invitait tous les esprits bienheureux et tous les Saints du Ciel à Lui prêter assistance pour louer et remercier dignement le Seigneur d'un si incomparable bienfait. Un jour, la Très Sainte Vierge dit à sa pieuse servante, Marie de Jésus : « Ma fille, Je veux que tu célèbres avec la plus grande dévotion toutes Mes fêtes, surtout celle de l'Immaculée Conception, dans laquelle Je fus merveilleusement favorisée de la Toute-Puissance Divine. J'éprouvais une si grande joie de cet inestimable bienfait, que même à présent je ressent un plaisir indicible, lorsque les hommes louent et remercient le Seigneur de cet incomparable miracle ». Je ferai donc une chose fort agréable au Cœur Immaculé de ma tendre Mère, si je célèbre demain la Fête de Son Immaculée Conception avec de véritables sentiments de reconnaissance et de dévotion. Saint Léonard de Port Maurice prit un jour la résolution suivante : « J'aurai la plus grande dévotion au mystère de l'Immaculée Conception de Marie. J'en porterai une image sur mon cœur, je la prendrai souvent entre mes mains, je la baiserai dévotement et je donnerai libre cours à mes affections. De plus, je ferai la Neuvaine de cette Fête en, récitant chaque jour neuf fois le Magnificat, accompagné de neuf génuflexions. A chacune de ces génuflexions, je produirai trois actes : un acte de remerciement à la Très Sainte Trinité, qui a comblé Marie de tant de grâces en ce Mystère ; un acte de contrition de mes fautes, et un acte d'amour envers Dieu et envers la Très Sainte Vierge ».

 

Prière : Réciter une dizaine de chapelet (1 Notre Père, 10 je Vous salue Marie, 1 Gloire soit au Père), suivie de trois fois l'invocation : « O Marie, conçue sans péchés, priez pour nous qui avons recours à Vous ».

 

Pratique : En action de grâce à la Très Sainte Trinité pour les faveurs et les dons sublimes qu'Elle a accordés à Marie, réciter 3 Gloire soit au Père le matin, le midi et le soir.

 

D'après un texte extrait de « Deux Mois à sanctifier par la Prière », de Dom Gabriel-Marie Fulconis, aux Editions Saint Jean

 015_001

Pour recevoir chaque jour la méditation du Mois de l'Immaculée Conception, ainsi que des prières, et pour être tenu au courant des mises à jour, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes.