20 janvier 2013

Le Serviteur de Dieu Francesco d'Angelosanto de Picciano

107_001

Le Serviteur de Dieu Francesco d'Angelosanto de Picciano

Religieux de l'Ordre des Frères Mineurs

1773-1851

 

Le Frère François d'Angelsanto, O.F.M. Communément appelé des Abruzzes, est né le 28 février 1773 à Picciano (Teramo), de parents humbles et pauvres, mais qui étaient de bons chrétiens. Éduqué avec diligence à la vertu, il acquit une telle candeur et une telle douceur que cela lui valu le surnom de « colombe sans fiel ».

Pendant l'occupation napoléonienne de l'Italie, il fut obligé de faire son service militaire, mais il réussi à revenir au sein de la milice nationale. Destiné à Palerme, il se montra bientôt, pour les soldats, un exemple parfait de la vie chrétienne. Il fréquentait, pendant ses heures de congé, le couvent franciscain des Frères Mineurs de Baida et l'hôpital voisin, c'est là qu'il a développé sa vocation religieuse et qu'il revêtit l'habit franciscain le 22 Juillet, 1810.

Ses 42 années de vie religieuse furent un continuel exercice des vertus, d'un dévouement total les malades dans cet hôpital. Pendant de nombreuses années, il supporta avec une patience admirable d'une maladie cancéreuse au-dessus de l'œil gauche.

Le 25 mai 1851, il expira paisiblement au Couvent de Baida en prononçant ces paroles « Mon faites-moi miséricorde ». Sa cause de béatification a été introduite le 9 Janvier 1929.

 

Prière

 

Dieu tout-puissant qui, à travers Vos Saints, Vous complaisez à accomplir des miracles, par les mérites de Votre serviteur François de Picciano accordez-moi, je Vous en supplie, l'esprit de Charité envers toutes les personnes, et la grâce dont j'ai grand besoin.

 

Avec approbation ecclésiastique

 

Téléchargez le texte de cette prière (pdf) en cliquant ici


Litanies de Saint Véron

204_001

Saint Véron de Lembeek et sa soeur Sainte Vérone

+ 9e siècle

Fêtes le 31 janvier et le 30 mars

 

La légende de Saint Véron, situant sa vie au IXe siècle, a rapportée pour la première fois par Obert, abbé de Gembloux, dans un document daté de 1020. Il y est dit que en 1004, le curé de Lembeek eut des apparitions d'un saint inconnu qui lui demandait que son tombeau soit vénéré, lui en indiquant l'emplacement. Convaincu du caractère surnaturel des apparitions, le prêtre fait effectuer une excavation et y trouva le corps d'un homme avec un écriteau portant son nom et la date du 18 janvier. Le nouveau saint reçut rapidement les honneurs solennels et bientôt une légende est vit le jour. Ce confesseur de la Foi aurait été le fils de Louis le Germanique, petit-fils de Louis le pieux et donc arrière petit-fils de Charlemagne. Dès l'âge de 16 ans, il quitta la cour pour venir se réfugier à Lembeek, près de Hal, où il travailla comme valet de ferme, dans la plus humble condition, imitant en cela Jésus qui travailla de ses mains à Nazareth. Il y acquit une grande réputation de sainteté. Il fit un jour jaillir une source en plantant son bâton en terre, et cette source existe toujours sous le nom de « puits saint Véron ». Il connut les invasions normandes et mourut en 863. Son tombeau devint bien vite un lieu de pélerinage. On l'invoque contre le typhus, les fièvres malignes, les migraines, les névralgies, les rhumatismes et les maux de tête. Ses reliques ont été transportées à Mons, en l'église Sainte-Waudru, mais il s'en trouve toujours à Lembeek, où une marche dédiée à Saint Véron est organisée le lundi de Pâques, à Ragnies, dans le Hainaut, un pèlerinage est organisé le même jour. Saint Véron est honoré dans le diocèse de Malines et fêté le 31 janvier et le 30 mars en Hainaut. Quant à sa soeur, nous ne connaissons rien de sa vie. Elle mourut à Leefdael, dans le Brabant, et un premier oratoire en bois fut immédiatement construit sur son tombeau. Il fut remplacé par une église en pierres au 11ème siècle. Une source située à proximité a la réputation de guérir les fièvres. Elle est fêtée le même jour que son frère. (D'après un texte extrait du site : http://home.scarlet.be)

 

432_001

Litanies de Saint Véron

 

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Christ, écoutez-nous.

Christ, exaucez-nous.

Père Céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

Sainte Marie, conçue sans péchés, priez pour nous.

 

Saint Véron, modèle d'innocence et de piété dès votre enfance, priez pour nous.

Saint Véron, contempteur du monde et de sa vanité, priez pour nous.

Saint Véron, fidèle disciple de Jésus-Christ,

Saint Véron, ami de la chasteté,

Saint Véron, miroir d'humilité,

Saint Véron, modèle de ferveur et d'assiduité dans la prière,

Saint Véron, riche par la pauvreté chrétienne,

Saint Véron, patient dans les afflictions,

Saint Véron, charitable envers les pauvres,

Saint Véron, brûlant d'amour pour Jésus-Christ,

Saint Véron, pénétré de compassion en méditant la Passion du Sauveur,

Saint Véron, dévoué serviteur de la Sainte Vierge,

Saint Véron, doux au milieu des contradictions,

Saint Véron, consolateur de ceux qui sont affligés des maux de têtes et des migraines,

Saint Véron, refuge des infirmes et de ceux qui souffrent des névralgies,

Saint Véron, modèle des maîtres par votre douceur et votre fermeté,

Saint Véron, exemple des serviteurs par votre obéissance et votre fidélité,

Saint Véron, ange par votre vie toute céleste,

Saint Véron, martyr par votre austère pénitence,

Saint Véron, confesseur par vos œuvres saintes,

Saint Véron, vierge par la pureté du corps et de l'esprit,

Saint Véron, pèlerin sur la terre,

Saint Véron, citoyen de la cité céleste,

 

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous, Seigneur.

Agneau de Dieu, qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous, Seigneur.

 

Seigneur, écoutez-nous

Seigneur, exaucez-nous.

 

Priez pour nous, ô Saint Véron,

Afin que nous devenions dignes des promesses du Seigneur.

 

Prions

 

Nous Vous en supplions, Dieu Tout-Puissant, de nous accorder que par les mérites glorieux de notre Confesseur Saint Véron et par sa pieuse intercession, nous soyons préservés de toute adversité. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Ainsi soit-il.

 

188_001

Téléchargez le texte de ces Litanies (pdf) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 16:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Office Séraphique

a024001-001

L'Office Séraphique

C'est ainsi que Sa Sainteté le Pape Léon XIII a appelé les 12 Pater, Ave et Gloria du Tiers Ordre de Saint François

 

Bien que les membres du Tiers Ordre de Saint François remplissent la prescription de la Règle (Chapitre 2, 6), en récitant 12 notre Père, 12 je Vous salue Marie et 12 Gloire au Père, il est cependant utile et salutaire qu'ils joignent à cette pratique le souvenir des souffrances du Divin Sauveur, en méditant brièvement avant chaque Notre Père un des mystères de la Passion de notre Seigneur, comme suit :

 

A Matines

 

1. Seigneur Jésus Christ, qui à la veille de Votre Passion avez institué le Très Saint Sacrement de l'Autel, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

2. Seigneur Jésus Christ, qui triste jusqu'à la mort avez prié Votre Père Céleste, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

3. Seigneur Jésus Christ, qui dans votre Agonie avez répandu une sueur de sang, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

4. Seigneur Jésus Christ, qui trahi par Judas avez été chargé de liens, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

5. Seigneur Jésus Christ, qui avez été traduit devant Anne et Caïphe, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

 

A Laudes

 

6. Seigneur Jésus Christ, qui avez été condamné à mort par le grand prêtre, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

 

A Prime

 

7. Seigneur Jésus Christ, qui vers la première heure du jour avez été livré au juge païen Ponce Pilate, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

 

A Tierce

 

8. Seigneur Jésus Christ, qui vers la troisième heure avez été cruellement flagellé et couronné d'épines, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

 

A Sexte

 

9. Seigneur Jésus Christ, qui vers la sixième heure avez été attaché à la croix, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

 

A None

 

10. Seigneur Jésus Christ, qui vers la neuvième heure avez remis Votre Ame entre les mains de Votre Père Céleste, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

 

A Vêpres

 

11. Seigneur Jésus Christ, qui vers le soir avez été descendu de la Croix et déposé entre les bras de Votre Mère, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

 

A Complies

 

12. Seigneur Jésus Christ, qui avez été mis au tombeau par Votre Très Sainte Mère et Vos plus fidèles disciples, ayez pitié de nous. Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire soit au Père.

 

Avec permission de l'Autorité Ecclésiastique

 

« Nous ressentons depuis fort longtemps le plus vif désir que chacun imite, autant que possible, Saint François d'Assise » (Encyclique de Léon XIII du 17 septembre 1882).

 

« Paix et miséricorde à tous ceux qui suivront cette Règle ! » (Gal. 6,16).

 

a024001

Téléchargez le texte de cet Office (pdf) en cliquant ici

Neuvaine à Notre Dame de Lourdes 2013

Neuvaine à Notre Dame de Lourdes 2013

numérisation0048

Neuvaine à Notre Dame de Lourdes

Du 2 au 10 février 2013


O Marie, Vous qui êtes apparue à Sainte Bernadette dans le creux du rocher, dans le froid et l’ombre de l’hiver, Vous apportiez la chaleur d’une présence, l’amitié d’un sourire, la lumière et la beauté de la grâce. Dans le creux de nos vies souvent obscures, dans le creux de ce monde où le Mal est puissant, apportez l’espérance, redonnez la confiance. Vous qui avez dit à Sainte Bernadette : « Je suis l’Immaculée Conception » : venez en aide aux pécheurs que nous sommes. Donnez-nous le courage de la conversion, l’humilité de la pénitence et la persévérance de la prière. Nous Vous confions tous ceux que nous portons dans notre cœur et, particulièrement, les malades et les désespérés, Vous qui êtes «Notre-Dame du Bon Secours». Vous qui avez guidé Bernadette à la découverte de la source, guidez-nous vers Celui qui est la source de la vie éternelle, Celui qui nous a donné l’Esprit Saint pour que nous osions dire : Notre Père qui êtes aux cieux...


Chaque jour de la Neuvaine

 

1- la prière de neuvaine,

2- Une dizaine de chapelet, suivie de ces trois invocation :

« Notre-Dame de Lourdes, priez pour nous ! »,

« Sainte Bernadette, priez pour nous ! »,

« Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous ».

3- Une communion le jour du 11 février ou un jour de l’octave.

4- Confession recommandée.

 

lourdesicon01

Téléchargez le texte de cette Neuvaine (pdf) en cliquant ici