Le Bienheureux Daniel Brottier et les apprentis d'Auteuil

Un Documentaire de 52 mn

 

 

Daniel Brottier rêvait de donner sa vie pour l'évangélisation de l'Afrique. Il ne put rester à Saint Louis du Sénégal où il venait d'être nommé, car sa santé était trop fragile. Il se consacrera à la construction d'une cathédrale du "Souvenir Africain", à Dakar, demandant à tous ceux qui ont été en Afrique de lui payer une ou plusieurs pierres. Quand arrive la guerre de 1914-1918, il est aumônier militaire, risquant sa vie sur le front et dans les tranchées, mais toujours mystérieusement protégé. Après la guerre, l'évêque de Dakar lui révèlera qu'il l'avait mis sous la protection de Sainte Thérèse de Lisieux. Aussi, quand, en 1923, il se voit confier l'Ouvre des Orphelins Apprentis d'Auteuil (fondée le 19 mars 1866 par l'abbé Louis Roussel), il confie l'oeuvre à sainte Thérèse. La chapelle est la première dédiée à la petite sainte qui vient d'être canonisée. L'oeuvre prend une expansion extraordinaire. Il meurt d'épuisement l'année où est consacrée la cathédrale du « Souvenir Africain ». Il a été Béatifié le 25 novembre 1984 en même temps qu'Elisabeth de la Trinité.