28 mai 2013

Le Mois du Saint Sacrement

Le Mois du Très Saint Sacrement

 

753_001

 

Troisième jour

 

Veille de la fête du Saint Sacrement

 

 

 

O Lumière Bienheureuse,

 

Venez remplir jusqu'à l'intime

 

Le cœur de tous Vos fidèles.

 

Je Vous salue Marie...

 

 

 

Lorsque Moïse disait au peuple d'Israël de la part de Dieu : « Ce jour sera pour vous un monument éternel, et vous le célébrerez de génération en génération, par un culte perpétuel, comme une fête solennelle au Seigneur », il voulait donner à ce peuple une grande idée des prodiges que le Ciel allait opérer en sa faveur. La manducation de l'Agneau Pascal, le passage de la mer Rouge, la délivrance d'une honteuse servitude, tout devait concourir à graver bien profondément dans le cœur des Israëlites le souvenir des divines miséricordes. Aussi une fête solennelle est établie, elle continuera pendant une semaine entière ; le premier jour est appelé Saint et Solennel, et le septième sera une fête également vénérable. « Demain, disait encore Moïse dans une circonstance à jamais mémorable, demain vous verrez la gloire de Dieu. Le Seigneur vous donnera de la chair à manger, et le matin il vous rassasiera de pain ».

 

Saint Paul nous enseigne de la manière la plus formelle que tout ce qui est arrivé dans l'ancien Testament était une ligure des merveilles que Dieu devait opérer en faveur d'un peuple nouveau, par Jésus-Christ, le Sauveur du genre humain. Le même Apôtre appelle tous ces grands événements une ombre des mystères accomplis dans Jésus-Christ. Dans son admirable Epître aux Hébreux, il dit encore que les cérémonies du culte ancien ne sont que les figures et les ombres des choses du Ciel. Or, la réalité est incomparablement au-dessus de la figure, la lumière incomparablement plus excellente que les ombres. Qui dira maintenant la solennité du grand jour qui approche ? Et comment parier dignement de la préparation de nos âmes pour la célébration de ce grand Mystère ?

 

Encore une réflexion. Dans les jours de fête comme la Naissance de Jésus-Christ, sa Résurrection, son Ascension dans le Ciel, l'Eglise célèbre la mémoire, le souvenir des Mystères les plus augustes. Mais ces Mystères ne se renouvellent plus. Dans la fête de demain, nous trouvons, avec la mémoire de l'institution de l'Eucharistie, le renouvellement de ce prodige d'amour. C'est bien plus qu'un souvenir, c'est le mystère accompli sous nos yeux.

 

Bientôt l'Eglise parlera. Ses temples magnifiquement décorés, les ornements les plus riches en usage dans les plus beaux jours de l'année ecclésiastique, le chant solennel des Hymnes et des Cantiques, le son mélodieux des cloches qui semblent porter dans les airs notre joie et notre reconnaissance, tout nous crie: « Elevez vos cœurs, préparez vos âmes ! C'est la Fête du Corps de Jésus-Christ, réellement présent dans la Divine Eucharistie !... » La Fête du Corps de Jésus-Christ ! Qui comprendra bien cette parole ! O mon Dieu, ce ne sera pas l'âme dissipée et mondaine qui ne voit le plus souvent dans les solennités de l'Eglise qu'un vain spectacle propre à nourrir la curiosité ! Ce ne sera pas le chrétien ignorant et presque sans foi, qui ne s'est jamais occupé des trésors infinis que la Miséricorde divine a renfermés dans la Sainte Eucharistie ! Ce sera encore moins l'homme sensuel qui ne goûta jamais les choses du Ciel, et dont le cœur demeura toujours étranger aux jouissances ineffables de la piété chrétienne.

 

Mais l'âme fidèle dont le cœur est constamment attaché à Jésus-Christ, comprend cette parole : « La fête du Corps de Jésus ! » C'est une parole de vie qui pénètre, qui remue délicieusement, qui va jusqu'au plus intime de l'âme pour y réveiller tous les sentiments de la plus vive reconnaissance et de l'amour le plus tendre. Elle l'entend, cette parole : « La Fête du Corps de Jésus ! » elle la médite, elle la goûte, elle en savoure la douceur ! Alors elle s'écrie : « Oui, ce jour est solennel parmi les plus beaux jours de l'armée. Il se lève devant moi comme un monument magnifique de l'infinie miséricorde de mon Sauveur, comme un monument de la joie et de la reconnaissance de l'Eglise. Ce jour est grand pour moi, je le célébrerai par un culte digne du Sauveur qui en est l'objet. Le juste ouvre son cœur à la joie et à l'amour. Il veut que la grande solennité de demain soit sanctifiée par le recueillement et la ferveur ».

 

Or voici ce que l'Eglise demande de tous ses enfants. Que les joies les plus pures président à nos solennités ; que nos Hymnes et nos Cantiques partent du plus intime de nos cœurs ; que tout ce qui reste du vieil homme disparaisse ; et que tout soit nouveau en nous, le cœur, le langage et les œuvres.

 

 

 

Sacris solemniis

 

Juncta sint gaudia,

 

Et ex praecordiis

 

Sonent praeconia ;

 

Recedant vetera,

 

Nova sint omnia,

 

Corda, voces, et opera.

 

 

 

Sainte solennité

 

Touche et réjouis l’âme,

 

Arrière le passé

 

Que la céleste flamme,

 

Des grâces de ce jour,

 

Renouvelle à la fois,

 

Les cœurs, les œuvres et les voix.

 

 

 

Premier point

 

Sentiment de joie

 

 

 

J'entends l'Eglise qui s'écrie dans la ferveur de son amour : « Réjouissez-vous, et louez Dieu ; chantez dans de saints transports les louanges du Dieu de Jacob ». Faites entendre les instruments harmonieux ; prenez votre harpe, sonnez de la trompette, dans ce jour célèbre de votre grande solennité ». Certes, elle est bien légitime cette joie, et le cœur du fidèle pourrait-il ne pas tressaillir d'allégresse, en considérant l'objet de cette fête ? C'est Jésus-Christ, mais Jésus-Christ, considéré dans le Sacrement de l'Autel. Jésus-Christ toujours avec nous, réellement présent au milieu de nous, Jésus-Christ dans le Saint Tabernacle Jésus-Christ qui se donne depuis dix-huit siècles à ses enfants comme nourriture Jésus-Christ qui s'immole à chaque instant pour le salut des hommes Jésus-Christ dont les mains divines s'ouvrent continuellement pour répandre des flots de Bénédictions et des torrents de Grâces sur ceux qui viennent l'adorer dans le Mystère incompréhensible de son amour !...

 

Si je considère la fin de cette solennité, ma joie ne sera pas moins vive. Elle consiste à rendre des actions de grâces particulières et plus solennelles au Divin Sauveur pour ce bienfait inestimable, le don qu'il a fait de lui-même, de sa personne adorable, à l'Eglise qui est sa fidèle Epouse. Elle consiste à réparer les négligences, peut-être l'oubli coupable dans lequel plusieurs ont vécu pendant longtemps, à dédommager le Cœur adorable de Jésus de l'ingratitude, dont la plupart des Chrétiens ne cessent de se rendre coupables, à expier les profanations et les sacrilèges dont ce Divin Sacrement continue à être l'objet. Elle consiste à retremper notre âme dans cet océan d'amour ; à renouveler, augmenter la dévotion la plus raisonnable, la mieux fondée, la plus utile qui fut jamais, la dévotion au Très Saint Sacrement !

 

O Sauveur, j'ai entendu l'invitation de l'Eglise. J'ai compris Votre voix, me voici. Je veux célébrer avec une joie sincère cette fête si chère à mon cœur !

 

 

 

Deuxième point

 

Sentiment d'Amour

 

 

 

Et ex praecordiis sonent praeconia. Oui, des louanges, l'Adoration, tous les hommages dont une âme remplie de l'Esprit de Dieu peut être capable. Pendant cette grande Octave, l'Eglise nous dit à tous : « Venez, réjouissons« nous devant le Seigneur ; faisons éclater nos transports d'allégresse devant Dieu qui est notre Salut. Prévenons sa présence par des Hymnes de louanges ; poussons des cris de joie au milieu de nos Cantiques. Venez, prosternons-nous devant Dieu qui nous a créés, parce qu'il est notre Dieu, et que nous sommes son peuple et les brebis de ses pâturages ». Au moment où les Temples sont ornés pour la solennité de ce grand jour, il me semble entendre le Divin Sauveur qui s'adresse à toutes les âmes chères à son Cœur, et qui leur dit : « Pendant cette Octave, veillez bien sur vous et demeurez dans Mon Amour. On peut faire beaucoup de choses, se donner beaucoup de mouvement, avoir un zèle tout extérieur, et ne pas M'aimer. Pour vous, prenez garde, c'est votre amour que je demande ».

 

Mais l'amour se manifeste par les actes. Bien plus, Saint Grégoire dit que l'amour fait de grandes choses, et que s'il ne les fait pas, il ne mérite pas le nom d'amour. Que fera l'âme fidèle pour témoigner son amour à Jésus dans le Saint-Sacrement ? Elle prendra une part active à tout ce que l'Eglise a institué pour honorer cet auguste Mystère. La Messe Solennelle, la Communion, l'Adoration pondant que le Saint-Sacrement est exposé, les Offices du soir, les Processions, les Saluts, tout lui deviendra cher ; on la verra partout pénétrée d'une vive foi, dans le recueillement et la ferveur.

 

O quel bonheur ! Un jour, une semaine entièrement consacrée à louer, à adorer, à bénir Jésus-Christ dans le Sacrement de son Amour! Pour une âme qui connaît, qui goûte Jésus-Christ, quelle admirable fête ! Que de Cantiques elle va chanter avec l'Eglise ! C'est bien le moment favorable pour élever vers le Saint Autel ce cri du cœur : « Que vos Tabernacles sont aimables, Seigneur Dieu des Vertus ! Mon âme désire ardemment d'être dans la maison du Seigneur; elle est presque dans la défaillance par l'ardeur de ce désir. Mon cœur et ma chair font éclater par des transports de joie l'amour qu'ils ont pour le Dieu vivant ». Triomphe de l'amour ! Jésus-Christ dans le Saint-Sacrement ! Oui, je chanterai cet amour, Mon cœur proférera une bonne parole, il dira que son Jésus est tout son bien et toute sa richesse.

 

 

Troisième point

 

Pureté du Cœur

 

 

 

Recedant vetera, nova sint omnia, corda, voces, et opera. Que tout ce qui reste du vieil homme disparaisse; et que tout soit nouveau en vous, le cœur, le langage et les œuvres. Non, l'âme mondaine, l'âme sensuelle ne comprend rien à ce Mystère ineffable. Il faut, pour pénétrer dans le Saint des Saints, un cœur libre de toute affection criminelle. Je dois donc me dépouiller du vieil homme. Tout en moi doit être nouveau, et par là même, digne de Dieu. L'Apôtre me le dit : « Vous ne pouvez pas boire le Calice du Seigneur et le Calice des Démons ; vous ne pouvez pas participer à la table du Seigneur et à la table des Démons ». Il faut donc, pour première disposition à la fête de demain, il faut un cœur pur, une conscience lavée de toutes ses souillures. Les choses Saintes sont pour les Saints. « Heureux ceux qui lavent leurs vêtements dans le Sang de l'Agneau, afin qu'ils aient droit à l'Arbre de Vie. Qu'on laisse bien loin les animaux immondes, et tous ceux qui aiment et font le mensonge ».

 

Quel est le fidèle qui honorera dignement Jésus-Christ pendant ces jours consacrés au Triomphe de la Divine Eucharistie ? Celui qui aura été renouvelé, purifié par un sincère retour à Dieu. Si les Hymnes et les Cantiques sont nouveaux, c'est que l'âme jouit d'une vie nouvelle. Vie de sainteté, de pureté, d'amour !.. Ce jour sera donc employé à examiner la conscience, à détester tout ce qui pourrait déplaire à Jésus-Christ, à faire une confession humble, accompagnée d'une sincère douleur avec un grand désir d'être à Jésus-Christ, à lui seul !

 

 

 

Verbum caro, panem verum

 

Verbo carnem efficit ;

 

Fitque sanguis Christi merum,

 

Et si sensus deficit,

 

Ad firmandum cor sincerum

 

Sola fides sufficit.

 

 

 

Le Verbe fait chair, par son verbe,

 

Fait de sa chair le vrai pain;

 

Le sang du Christ devient boisson,

 

Nos sens étant limités,

 

C'est la foi seule qui suffit

 

pour affermir les cœurs sincères.

 

 

media-24497-5

 

Pour recevoir les Méditations du Mois du Saint Sacrement, ainsi que des prières par e-mail, et pour être tenu au courant des mises à jour du blog, abonnez-vous à la Newsletter d'Images Saintes


Le Mois de Marie de la Médaille Miraculeuse

Le Mois de Marie de la Médaille Miraculeuse

media-126850-1

 Vingt-neuvième jour

Le désir de la Très Sainte Vierge

 

Sœur Catherine étant sur le point de mourir exprima un doux reproche qui ne doit pas nous laisser indifférent. « La Sainte Vierge est peinée, dit-elle, parce qu'on ne fait pas assez cas du trésor qu'elle a donné dans la dévotion à l'Immaculée Conception. On ne sait pas en profiter ! » Maintenant que nous connaissons mieux ce trésor, après l'avoir médité pendant tout ce mois, ne méritons pas ce reproche de la Très Sainte Vierge. Apprécions a sa juste valeur cette petite Médaille qu'Elle nous a laissée comme un gage si touchant de Son Amour Maternel.

Quand un enfant est séparé de sa mère, il aime regarder sa photographie, il s'entoure de souvenirs qui lui rappellent la chère absente. En attendant de nous accueillir un jour au Ciel, la Sainte Vierge a voulu nous laisser d'Elle plus qu'une photographie : Sa Médaille, c'est le symbole de Sa présence qui nous suit partout, protégeant notre âme et notre corps, nous rappelant continuellement les grands mystères de notre Religion et la route qu'il fait suivre pour arriver au Ciel. Son Cœur et Celui de Jésus nous rappellent que nous ne sommes pas orphelins ici-bas, mis que leur amour nous enveloppe continuellement. Le « M » qui surmonte la Croix est comme un grand signe d'espérance qui éclaire la route ardue de notre vie. Les étoiles nous parlent de ce Ciel, notre Patrie, où Jésus et Marie nous attendent. Que de raisons d'aimer notre Médaille, de la méditer, de la propager !

 

Lecture

 

Voici, entre autres, trois témoignages envoyés à la Rue du Bac, à l'époque des grands bombardements :

C'est d'abord à Rosendael (Nord) : « Cinq torpilles sont tombées sans exploser contre le mur de notre maison, une autre tout près de l'école maternelle. Les petites filles n'eurent que des égratignures insignifiantes, dues aux éclats de vitres. Quel désastre si tous ces engins avaient explosé ! C'est bien sûr Notre Dame de la Médaille Miraculeuse qui nous a protégées, car sa Médaille est suspendue aux fenêtres et aux portes de la maison. La torpille a traversé une petite maison ouvrières habitée par deux vieillards qui en furent quitte pour la peur. Toute la population a une grande confiance envers la Médaille ».

Puis, M. le Curé de Saint Venant (Pas-de-Calais) raconte : « Nous avons ici un Orphelinat-Hospice dirigé par les Sœurs de l'Enfant Jésus. Le 11 mars, les vieux se reposaient dehors au soleil et les enfants jouaient avec entrain. La Médaille Miraculeuse avait été placée ces jours derniers sur la maison. Sœurs et enfants la portaient au cou. Les avions arrivent. Deux bombes tombent devant l'Orphelinat et une autre juste derrière ! Un bâtiment annexe est démoli ; la Sœur crie de toutes ses forces : « O Marie, conçue sans péchés, priez pour nous qui avons recours à Vous ! ». Les cratères ont été creusés par les bombes à 10 mètres des vieillards et à 3 ou 4 mètre des enfants. Aucune victime ! Gloire et reconnaissance à Notre Dame de la Médaille Miraculeuse ! »

Un autre Prêtre du Pas-de-Calais écrit : « J'avais eu soin avant de quitter mon presbytère en 1940, d'accrocher la Médaille Miraculeuse sur la porte ; 130 bombes incendiaires sont tombées tout autour et aucune n'a atteint ma maison... En mai 1940, mon presbytères était inhabité, toutes les maisons autour ont été pillées, personne n'est entré chez moi ».

 

Prière

 

O Notre Dame de la Médaille Miraculeuse, nous voulons désormais entourer de vénération la précieuse Médaille que Vous nous avez apportée du Ciel. Si nous n'en avons pas fait assez de cas jusqu'ici, nous Vous en demandons pardon et nous voulons désormais Vous prouver notre reconnaissance en la portant sur nous avec plus d'amour. Que la vue de la Croix augmente notre Foi ! Que Votre monogramme béni soit pour nous une vision d'espérance ! Que les deux Cœurs augmentent notre Charité ! C'est la grâce que nous Vous demandons, ô bonne Mère, les uns pour les autres, à la fin de ce mois qui nous à réunis à Vos pieds pour méditer Votre Médaille Miraculeuse. Ainsi soit-il.

 

P1010021 - smaller

O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous !

 

Prions les uns pour les autres

 

En ce mois de Marie, durant lequel nous prions Notre Dame de la Médaille Miraculeuse, prions les uns pour les autres. Confiez vos intentions à la prière des internautes. Elle seront publiées ci-après. Envoyez-moi vos intentions à franck.monvoisin@laposte.net

 

« Je viens vous confier les intention de Marie Amédée que maman Marie en ce mois qui lui est confié lui obtienne la grâce de la délivrance totale de tout ses esprits maléfiques qui l'empêchent de réussir sa vie. Maman Marie obtiens lui la grâce de la foi afin qu'elle puisse dire au monde entier tes merveilles et porter plus haut ton étendard et montre lui sa vocation. Obtient aussi a Joséphine la grâce de la réconciliation entre elle et sa maman, sa sœur, son frère, sa nièce, et obtiens pour Francesca la délivrance totale. Donne à pauline la grâce de la foi, l'humilité a Sther, la foi et du travail ». (Pauline)

 

« Merci à tous ceux qui prieront la Très Sainte Vierge Marie, l'Immaculée Conception, pour la conversion sincère de François, mon mari, ainsi que celles de mes enfants Stéphane, Sylvie et aussi de Yukiko et de Mandor. Merci Maman Marie ». (Anne Marie).

 

« Maman Marie, merci m'accorder la santé  du corps intercédez pour moi auprès de votre fils ». (Joseph).

 

« Mes intentions de prière en ce Mois de marie notre Mère : afin qu'elle puisse intercéder auprès de son fils notre seigneur et sauveur Jésus-Christ, pour la réussite, et la victoire de mon voyage ainsi que la protection de tous mes enfants et que je puisse recevoir la délivrance. Merci ». (Godart).

 

« Ma très sainte mère aie pitié de moi et de ma famille, permets par tes prières que Georgy mon frère soit libéré de ses souffrances dues à sa sclérose en plaques, je souhaiterais avec une très grande foi qu'il guérisse physiquement, spirituellement et intellectuellement. Mais je souhaite que ce soit la volonté de dieu. Je te recommande aussi Mattys son fils,mon neveu que j'essaie de convaincre à se baptiser aide moi, je te confie Arnaud mon autre neveu adolescent également, mais aussi son père : Jannick. Enfin, pour moi je prie depuis 8 ans qu'un homme croyant pratiquant soit envoyé par Dieu pour devenir mon époux, mais rien de tout cela, aide moi, maman par l'intercession de sainte Catherine Labouré. Quelque soit ce que Dieu aura décidé aide moi à accepter sereinement ». (Dulio).

 

« Je demande l'intercession de la vierge Marie pour guérir ma sœur Blandine, mère des 4 enfants qui souffre de l'hypertension artérielle, maux de cœur et du début du diabète. Que le Seigneur ait pitié d'elle afin qu'elle puisses continuer à élever ses enfants ; je supplie la Mère de Dieu d'assister ma femme qui attend la venue de notre bébé, la vierge qui nous a assisté pour la venue de cet enfant qu'elle assiste ma femme le jour de son accouchement, qu'elle accouche sans problème et par la voie basse ; je demande aussi la grâce de l'Eternel par la médiation de la mère du seigneur qu'elle accorde à ma mère le visa pour la Belgique pour assister sa fille qui vient d'avoir les jumeaux après vingt ans d'attente. Que le seigneur nous accorde sa grâce de demeurer toujours dans sa présence. Amen ». (Clovis).

 

« Je confie à la Vierge Marie les maux d'yeux de ma mère. Qu'elle vienne à son secours et lui accorde la guérison ». (Jean-Paul).

 

« Je vous confie humblement cette intention de prière. Maman Marie, toi qui a toujours été à mes côtés, je te confie et te consacre mon profond désir de mariage. Veux-tu le purifier selon la volonté de Dieu ? Tu connais tous mes sentiments, mes désirs et mes pensées concernant Christophe, je te les remets avec confiance et beaucoup d'espoir. Viens régner, avec Jésus dans notre coeur et dans notre relation d'amitié. Si c'est la volonté de Dieu que nous soyons bénis et appelés tous les 2 au sacrement du mariage, conduis-nous sur cette voie. Si ce n'est pas la volonté de Dieu, mais la paix dans notre cœur et choisis toi-même mon futur époux et sa future épouse. Ô Maman Marie conçue sans péché, prie pour nous qui avons recours à toi ! » (Elodie).

 

« Mes intentions de prière pour ce mois Marial: « Que Dieu m'aide à débloquer ma situation ma situation financière. Qu'il me trouve un bon boulot qui me permettra d'assurer l'éducation des mes enfants, bref le boulot qui permet de suffire aux besoins de ma famille. Que mes dossiers du parquet avec mes anciens Employeurs puissent trouver des bonnes solutions par la grâce de notre Dame de Médaille Miraculeuse et que ça ne soit pas ma volonté mais celle de notre Dieu. Merci et bonne prière ». (Jean-Pierre).

 

« Pour que la Vierge par l'intercession de Sainte Catherine apporte une leur de spiritualité dans ma vie sentimentale.Je souhaite de tout mon cœur ne plus vivre dans l’infidélité car je ne peux communier. Qu'il soit convertit et sache que le concubinage n'est pas une bonne chose. Que spirituellement il agit et réfléchisse et qu'elle nous rende visite. Je lisais encore les recommandations les recommandations sur les sacrements de réconciliation et l'eucharistie, je souhaite que les choses s’améliore pour nous. Je prie de vivre dans la chrétienté avec lui c'est mon désir et qu'il soit convertis ». (Smile).

 

« Prions le Seigneur par l'intercession de la Vierge par sa Médaille miraculeuse afin qu'il nous aide à avoir un enfant dans notre foyer depuis notre mariage religieux et que la dette qui nous étouffe à ce jour soit allégée et payer tout doucement. que les enfants adoptifs que nous avons dans notre maison trouvent leur épanouissement, la santé et la foi en Dieu. Que les âmes du Purgatoire reposent en paix ». (Paul).

 

« Je vous salue dans le saint nom de Jésus. Pour la conversion de mon mari. pour la conversion de mes frères. Je vous demande de prier pour la guérison de ma nièce Inès. Mon neveu Sami. Mon Neveu Yann qui à 10 ans et demi et qui a perdu la voix. Pour le voyage de mon petit frère Emmenuel J. et le voyage de mon fils, que la grâce du tout puissant soit sur vous que la Vierge Marie vous comble de ses bienfaits j'aime la fille de l'éternel Dieu. La paix du Seigneur soit avec vous. priez pour la paix dans mon foyer et l'amour entre moi et mon mari merci ». (Caroline).

 

« Comment te remercier pour ces merveilles! Je te dit tout simplement : « Merci maman Marie pour la qualité de vie que ton fils et toi offrez à ma famille ici bas ». jamais tu ne m'as jamais rien refusé, tu as toujours été là pour moi alors maman je ne cesserai jamais de t'implorer car je sais tu m'aimes et je suis ta fille à qui d'autre irais je ? Tu es ma mère, ma protectrice, alors en ce mois qui t'est dédié chère Maman je te supplie de tourner ton regard maternel et bienveillant sur ton fils Patrick Olivier dont tu as bien voulu me confier la garde, permets par tes prières à notre Seigneur Jésus-Christ que la providence l'accompagne dans ses examens: Baccalauréat et concours d'entrée dans une école polytechnique du pays ! Vierge miséricordieuse bénie j'implore ton secours et ton assistance prie pour nous qui avons recours à toi car en notre Seigneur Jésus-Christ, nous avons totalement confiance ! Merci ». (Solange).

 

« Vierge Marie je vous demande de prendre sous votre guidance et protection notre fils Stéphane afin qu'il sorte de tous ces soucis dans lesquels il se trouve soucis financiers dus à une mauvaise gestion il était trop jeune pour se lancer dans la vie, demandez pour lui à Jésus de le corriger dans l'amour de l'éduquer dans la droiture de le rendre aux joies de votre Sainte famille protégez aussi son papa qui fait tout ce qu'il peut pour l'aider je vous confie aussi nos deux autres enfants et leur foyer merci Maman du ciel Merci Seigneur ». (Stéphane).

 

« Mon Dieu je te demande de libérer Victor qui es malade, il est interné depuis 22 jour il souffre beaucoup, je te demande de le guérir car il est déprimé sans force sans courage, Je t'en supplie mon Dieu aies pitié de lui ». (Antoine).

 

« Maman Marie, accorde-moi la grâce de tomber enceinte et d’être une mère douce et généreuse conduisant ses enfants sur le chemin de la Foi. Amen ». (Perpétue).

 

« Sainte Vierge Marie, je te prie pour ma santé, merci Marie. Sainte Vierge Marie, Notre Mère, je te prie pour l’unité dans ma famille. Sainte Vierge Marie, je mets entre tes mains ma famille et je te demande de tourner vers Dieu Notre Père et vers Jésus Notre Frère et sauveur mon père ainsi que mes neveux et nièce. Sainte Vierge Marie, Notre Mère, je te prie pour toutes les âmes du purgatoire et spécialement pour ceux qui meurent seuls, ceux qui ne croient pas, ceux pour qui personne ne prie, et pour mon frère et tous les membres défunts de ma famille. Je demande à Notre Mère, la Sainte Vierge Marie de m’aider à construire ma maison, où je souhaite y honorer l’image de la Sainte Famille. Sainte Vierge Marie, chère Maman, je vous demande de protéger notre belle terre, les végétaux et tous les animaux du monde que nous, les hommes, détruisons ». (Maria).

 

« J'ai profondément et avec confiance besoin de l'intercession de la Très Sainte Vierge Marie, restée vierge après la naissance du Seigneur Jésus : aidez-moi a résoudre Les problèmes qui m'accablent depuis des mois, j'ai la certitude que la solution ne peut que venir de la très sainte vierge Marie. Ainsi soit il ». (Matysco).

 

« En ce mois de maman Marie, je prie maman marie de prier pour la conversion de mon mari, de mes enfants, de mon frère Ben, mes frères et sœurs et la conversion de chaque membre de ma famille. Merci maman Marie. Ta fille caroline qui t'aime ».

 

« Prions pour David, persécuté dans son travail et pour son épouse Marie-Charlotte qui est au chômage. Que le Seigneur puisse venir toucher ce couple et agréer leurs demandes pour un nouveau travail. Action de grâce pour cette famille avec la venue d'un petit Arthur. Prions pour Jean-Marie qui s'est suicidé. Que le Seigneur lui accorde la clémence. Prions pour toutes les intentions du groupe de la Visitation ainsi que pour les exclus. Prions pour notre gouvernement afin qu'il ne vote plus de lois scélérates. Prions pour la famille. Prions pour notre St Père François ainsi que pour notre Pape Emérite Benoît XVI. Prions pour que les couples puissent être à l'image de la Sainte Famille. Merci, Seigneur, Merci Maman Marie et Sainte Catherine Labouré pour toutes les grâces reçues. Que Dieu vous bénisse ! Union dans la prière ». (Marie).

 

« Je compte sur vos prières pour que Dieu puisse exaucer mes demandes qui consistent à la régularisation du statut de mes enfants et d’autres enfants dans la même situation, à la réussite de mes enfants, à la paix et  prospérité des familles Léo, Louis-Charles et Charles ». (Marie-Jeanne).

 

« Maman je te remercie d'avoir mis à ma disposition des fonds nécessaire pour sortir de mon endettement ! Mère infiniment bonne permets par la grâce de ton fils notre seigneur Jésus-Christ que je puisse effectivement réussir à ouvrir ce compte d'association que l'argent y afférent y  soit alloué! Merci Sainte Mère pour toutes ces merveilles. Amen ». (Solange).

 

« Que maman Marie jette un regard de bonté sur ma sœur Chantal qui est très mal et désorientée. Elle a du diabète de l'eczéma sur tous le corps. Par la puissance de Marie qu'elle soit délivrée de tous les esprits maléfiques qui l'empêchent de vivre sa vie d'enfant de Dieu. Merci pour tous ceux qui prieront pour la très sainte vierge. Merci Maman Marie. » (Stella)

 

« Sainte Vierge Marie et Sainte Catherine Labouré, je vous prie pour mon oncle Vincent et sa famille. Apportez leurs la guérison physique et psychologique. Merci ». (Maria).

 

« Je demande l'intercession de la vierge Marie pour que si c'est la volonté de Dieu je conserve mon emploi ou je suis actuellement afin que je puisse subvenir a ma famille, a l'éducation de mes enfants et aider mes voisins. Merci de tout cœur ». (Antoine-Marie).

 

« Par l’intercession de la vierge Marie que le seigneur guérisse notre sœur en christ Judith makwebo » (Clovis).

 

« Sainte Vierge Marie, obtiens pour moi en ce temps de pentecôte une nouvelle naissance dans les dons de sanctification. Ma jarre de compassion, de joie et de foi a tari. J'ai besoin une profonde effusion pour renaître à la vie d'en haut. J'ai essayé par mes propres forces mais en vain. J'ai besoin de la grâce de Dieu. Cela fait des années que je formule la même prière : « Seigneur Jésus doux et humble de Cœur, rend mon cœur semblable au Tien », mais j'ai l'impression que je vais de mal en pire. Mes péchés sont encore plus noirs. Maman, Prie pour moi. Merci maman Marie. Amen ». (Justine).

 

« O Notre Dame de la Médaille Miraculeuse, je te présente toutes les âmes du purgatoire et surtout celles pour lesquelles on ne prie jamais. Je te confie particulièrement l'âme de mon grand-père Mfoula André, ma grand-mère Biloo Alice, mon père Ndjala Jean-Paul. O maman, pardonne leur péchés et, intercède pour eux auprès de ton fils bien-aimé afin qu'il les reçoive dans son royaume pour qu'elles puissent vous présenter directement nos prières. Je te présente aussi tous mes ennemis maman c'est toi notre mère qui peux nous juger. Amen !!!

 

O maman Marie tu es notre mère que le seigneur nous a laissé a qui d'autre irions nous ci ce n'est toi. Je te remercie d'avoir donne des enfants a Fabiola, un grand merci a la maison que tu as permis que Pascal et Fabiola trouvent. Je remercie aussi tout le groupe de Prière Rosa Mystica pour toutes les intentions qu'il vous a adressées et toutes les grâces obtenues jusque là !! Je te prie d'intercéder pour moi afin que tous mes projets de constructions soient réalises pour la gloire de notre seigneur Jésus Christ. Amen !!!

 

Je demande a maman Marie notre Dame de la Medaille Miraculeuse d'intercéder pour la conversion de mon fils Cédric, maman Marie, fais que mes deux filles Malaika et Walidi puissent s'entendre tout le temps. Maman je te confie mes enfants que je n'ai pas accouchés mais que le seigneur lui même m'a donné : Célia, Jordan, Junior et mes deux homonymes donne moi la force et les moyens de pouvoir m'en occuper je te prie maman. Je te demande aussi maman Marie de donner la guérison a Annycette de notre groupe de Prière Rosa Mystica redonne lui sa Santé, maman, afin qu'elle ne soit plus brûlée des qu'elle est a proximité d'une source électrique, pour la gloire de ton fils bien-aimé notre Seigneur Jésus-Christ. Amen !!! » (Solange)

 

« Prions tous les uns pour les autres avec Marie : je confie à la très Sainte Vierge Marie : mon fils Manu qui est au chômage depuis 2 ans, que notre Mère intercède pour lui, afin qu’il trouve courage et volonté de faire des recherches, et qu’il ne se laisse pas démoraliser. Aide aussi ma fille à évoluer dans son nouveau poste, donne leur la foi, Maman Marie je te confie mes enfants ainsi que mes petits enfants et mon couple : priez pour nous. Amen ». (Jeanne).

 

 

Important

 

N'oubliez pas, surtout, chaque jour, de porter la Médaille Miraculeuse, car c'est le canal privilégié par lequel Marie distribue ses grâces (vous aurez l'occasion de pouvoir le vérifier tout au long de ce mois), de réciter au minimum, 1 notre Père, trois je Vous salue Marie, 1 Gloire au Père, et trois fois l'invocation : « O Marie conçue sans péchés, priez pour nous qui avons recours à Vous ». Si cela vous est possible, accédez aux Sacrements de l'Eucharistie et de la Réconciliation, au moins chaque semaine pour l'Eucharistie et suivant vos disponibilités pour le Sacrement de Réconciliation. Cela est très important. L'Eucharistie est le centre de toute vie spirituelle et le Sacrement de Réconciliation est la toilette de l'âme...

Les récits des grâces obtenues seront publiés au fur et à mesure et transmis à la Chapelle de la Médaille Miraculeuse à la fin du Mois de Marie.

 

Pour recevoir dans votre boite e-mail chaque jour les Méditations du Mois de Marie de la Médaille Miraculeuse, ainsi que des prières et pour être tenus au courant des mises à jour du blog, abonnez-nous à la newsletter d'Images Saintes.

Jeter des fleurs, un poème de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus

Jeter des fleurs

Un poème de Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face

Extrait de l'album "Thérèse Vivre d'Amour"

 

Seigneur, de ta beauté mon âme s'est éprise,

Je veux te prodiguer mes parfums et mes fleurs

En les jetant pour toi sur l'aile de la brise

Je voudrais enflammer les coeurs !....

 

Jeter des Fleurs, c'est t'offrir en prémices

Les plus légers soupirs, les plus grandes douleurs.

Mes peines et mes joies, mes petits sacrifices

Voilà mes fleurs !....

 

Les pétales des fleurs, caressant ton Visage

Te disent que mon coeur est à toi sans retour

De ma rose effeuillée tu comprends le langage

Et tu souris à mon amour.

 

Jeter des Fleurs, redire tes louanges

Voilà mon seul plaisir en la vallée des pleurs....

Au Ciel j'irai bientôt avec les petits anges

Jeter des Fleurs !...


Extrait du Poème n° 34

 

Vous pouvez lire les Poèmes de Sainte Thérèse sur le site internet des Archives du Carmel de Lisieux en cliquant sur ici