07 novembre 2013

Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie 3/33

Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie

33 jours pour se consacrer à la Très Sainte Trinité par les mains de Marie

 

102_001

 

Troisième jour

Troisième jour de la semaine à Nazareth

Pauvreté dans l'esprit

La pauvreté spirituelle

Consécration des biens intérieurs

 

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

 

Invocation au Saint Esprit

 

Viens Esprit Saint,

Viens, Feu d'amour,

Viens, Père des pauvre,

épris de mes blessures,

Viens, Esprit Saint, en nos cœurs

et envoie du haut du Ciel un rayon de Ta Lumière.

Viens en nous, Père des pauvres,

Viens, dispensateur des dons,

Viens, Lumière de nos cœurs.

 

Je crois en Dieu, une dizaine de Chapelet aux intentions de la Sainte Vierge.

 

La Parole de Dieu

 

Deuxième Lettre de Saint Paul aux Corinthiens 12, 9-10

 

« Mais il m'a déclaré : « Ma grâce te suffit : ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse. » Je n'hésiterai donc pas à mettre mon orgueil dans mes faiblesses, afin que la Puissance du Christ habite en moi. C'est pourquoi j'accepte de grand cœur pour le Christ les faiblesses, les insultes, les contraintes, les persécutions et les situations angoissantes. Car, lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort ».

 

Saint Luc 1, 46-49

 

« Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, Mon esprit exulte en Dieu Mon Sauveur. Il s'est penché sur Son humble Servante ; désormais tous les âges Me diront bienheureuse. Le Puissant fit pour Moi des merveilles ; Saint est son nom ! »

 

Lettre de Saint Paul aux Romains 11, 33-36

 

« Quelle profondeur dans la richesse, la Sagesse et la Science de Dieu ! Ses décisions sont insondables, Ses chemins sont impénétrables ! Qui a connu la pensée du Seigneur ? Qui a été son conseiller ? Qui Lui a donné en premier, et mériterait de recevoir en retour ? Car tout est de Lui, et par Lui, et pour Lui. A lui la gloire pour l'éternité ! Amen ».

 

Message de la Sainte Vierge à Medjugorje du 25 novembre 1990

 

« Chers enfants, aujourd'hui Je vous invite à faire des œuvres de Miséricorde, avec amour et par amour pour Moi et pour nos frères et sœurs, les vôtres et les miens. Chers enfants, tout ce que vous faites pour les autres, faites-le dans une grande joie et avec humilité envers Dieu. Je suis avec vous, et de jour en jour Je présente vos sacrifices et vos prières à Dieu, pour le Salut du monde. Merci d'avoir répondu à Mon appel ».

 

Méditation

 

« Ce bon Maître n'a pas dédaigné de se renfermer dans le sein de la sainte Vierge comme un captif et un esclave amoureux, et de lui être soumis et obéissant pendant trente années. C'est ici, je le répète, que l'esprit humain se perd, lorsqu'il fait une sérieuse réflexion à cette conduite de la Sagesse incarnée, qui n'a pas voulu, quoiqu'elle le pût faire, se donner directement aux hommes mais par la très sainte Vierge : qui n'a pas voulu venir au monde à l'âge d'un homme parfait, indépendant d'autrui, mais comme un pauvre et petit enfant, dépendant des soins et de l'entretien de sa sainte Mère. Cette Sagesse infinie, qui avait un désir immense de glorifier Dieu son Père et de sauver les hommes, n'a point trouvé de moyen plus parfait et plus court pour le faire que de se soumettre en toutes choses à la très sainte Vierge ».

 

(Saint Louis-Marie Grigion de Montfort, Traité de la Vraie Dévotion, 139)

 

« Marie, poussée par la charité, se rend donc dans la maison de sa parente. A son entrée, Elisabeth répond à sa salutation et, sentant l'enfant tressaillir en son sein, «remplie d'Esprit Saint», à son tour salue Marie à haute voix: «Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein!» (cf . Lc 1, 40-42 ). Cette exclamation ou cette acclamation d'Elisabeth devait entrer dans l'Ave Maria, à la suite du salut de l'ange, et devenir ainsi une des prières les plus fréquentes de l'Eglise (…). Dans la salutation d'Elisabeth, tous les mots sont lourds de sens; cependant ce qu'elle dit à la fin semble d'une importance primordiale «Bienheureuse celle qui a cru en l'accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur!» (Lc 1, 45) 28. On peut rapprocher ces mots du titre «pleine de grâce» dans la salutation de l'ange. Dans l'un et l'autre de ces textes se révèle un contenu mariologique essentiel c'est-à-dire la vérité sur Marie dont la présence dans le mystère du Christ est devenue effective parce qu'elle «a cru». La plénitude de grâce, annoncée par l'ange, signifie le don de Dieu lui-même; la foi de Marie, proclamée par Elisabeth lors de la Visitation, montre comment la Vierge de Nazareth a répondu à ce don ».

 

(Bienheureux Jean Paul II, Rédemptoris Mater, n°12)

 

media-72207-1

Prières

 

Prière consécratoire

 

Marie, choix de Dieu, petite Pauvre dépouillée de tout regard sur Toi-même et riche en espérance des biens du Royaume, je Te consacre mon intelligence, mes pensées, surtout celles qui me semblent les plus élevées et les plus belles, car aucune pensée ne peut concevoir le Royaume que Dieu engendre dans les pauvres et en Toi d'abord, Chef d'oeuvre de la Création. Je Te consacre tout don, tout bien spirituel afin que jamais je ne m'en considère comme l'auteur ; que je puisse m'écrier avec Toi que Dieu exalte les humbles et qu'Il résiste aux orgueilleux. Marie, prends-moi à Ton école de douceur et d'humilité de cœur.

 

Antienne

(Luc 1, 46-50)

 

Mon âme exalte le Seigneur,

exulte mon esprit en Dieu mon Sauveur.

Il s'est penché sur son humble servante ;

désormais tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles,

Saint est Son Nom !

Son Amour s'étend d'âge en âge

sur ceux qui le craignent.

 

Psaume 113 (112)

 

Louez, serviteurs du Seigneur,

louez le Nom du Seigneur !

Béni soit le nom du Seigneur,

dès maintenant et à jamais !

Du soleil levant au soleil couchant,

loué soit le Nom du Seigneur !

Exalté par dessus tous les peuples, Adonaï !

Sa gloire domine les Cieux !

Qui est comme le Seigneur notre Dieu,

Lui, qui s'élève pour siéger siéger

et descend pour voir les cieux et la terre.

De la poussière il relève le faible,

du fumier il retire le pauvre,

pour l'asseoir avec les princes,

avec les princes de son peuple.

Il assied la femme stérile installe en sa maison,

heureuse mère au milieu de ses fils.

 

Prière « Ad Libitum » : Priez Marie avec un texte de votre choix comme par exemple les Litanies, le Souvenez-vous, ou encore une oraison jaillie du cœur...

Invocation : O Marie Reine de la Paix et de la Réconciliation, priez pour nous et pour le monde ».

 

tumblr_mf93vmXE1V1qa2fuyo1_1280

Textes extraits du livre « Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie », aux Editions des Béatitudes, pour commander le livre, cliquer ICI

 

Pour recevoir les prières des 33 jours de la Retraite de Consécration par e-mail, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes.