16 novembre 2013

Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie 12/33

Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie

33 jours pour se consacrer à la Très Sainte Trinité par les mains de Marie

102_001

Douzième jour

Cinquième jour de la semaine dans le sein du Père

Conception Immaculée formant le Cœur de Marie

Consécration de nos capacités d'aimer

 

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

 

Invocation au Saint Esprit

 

« Je Te rends grâces d'être devenu un seul esprit avec moi, sans confusion, sans mutation, sans transformation, toi le Dieu au-dessus de tout, et d'être pour moi devenu tout en tous, nourriture inexprimable et parfaitement gratuite, vêtement éblouissant, purification qui me baigne de ces impérissables et saintes larmes que ta présence apporte à ceux que Tu visites. Je Te rends grâce d'être pour moi devenu Lumière dans couchant, soleil sans déclin ; car Tu n'as pas où Te cacher, Toi qui de Ta Gloire emplis l'univers ! Non, jamais à personne Tu ne T'es caché, mais c'est nous qui toujours nous cachons de toi, en refusant d'aller à Toi : pourquoi Te cacherais-tu, Toi qui ne Te détournes pas d'un seul d'entre les êtres, qui n'en repousses pas un seul ? Viens donc, ô Maître, aujourd'hui dresse en moi Ta tente ; fais Ta maison et demeure continuellement, inséparablement, jusqu'au bout, en moi, ton serviteur ».

(Saint Syméon le Nouveau Théologien)

 

Je crois en Dieu, une dizaine de Chapelet aux intentions de la Sainte Vierge.

 

Parole de Dieu

 

Lettre de Saint Paul aux Romains 8, 28-29

 

« Nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, Lui-même fait tout contribuer à leur bien, puisqu'ils sont appelés selon le dessein de Son Amour. Ceux qu'Il connaissait par avance, Il les a aussi destinés à être l'image de Son Fils, pour faire de ce Fils l'aîné d'une multitude de frères ».

 

Saint Luc 1, 28-38

 

« L'Ange du Seigneur entra chez Marie et dit : « Je Te salue, comblée de grâce, le Seigneur est avec Toi ». A cette parole, Elle fut toute bouleversée, et Elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L'ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car Tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que Tu va concevoir et enfanter un Fils ; Tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, Il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu Lui donnera le trône de David son père ; Il régnera pour toujours sur la Maison de Jacob, et Son Règne n'aura pas de fin ». Marie dit à l'Ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque Je suis vierge ? » L'Ange lui répondit : « L'Esprit Saint viendra sur Toi, et la Puissance du Très-Haut Te prendra sous Son Ombre ; c'est pourquoi Celui qui va naître sera Saint, et Il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu'Élisabeth, Ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu'on l'appelait : « la femme stérile ». Car rien n'est impossible à Dieu ». Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur, que tout se passe pour Moi selon ta parole ». Alors l'Ange la quitta ».

 

Livre de Siracide 1, 11-21

 

Reconnaître l'autorité du Seigneur est un titre de gloire dont on peut être fier ; on se voit couronné d'une joie débordante. Reconnaître l'autorité du Seigneur satisfait pleinement le cœur, donne grande joie et longue vie. Pour celui qui respecte le Seigneur tout ira bien jusqu'au bout ; il restera béni jusqu'à son dernier jour. Reconnaître l'autorité du Seigneur est l'a b c de la sagesse. La sagesse destinée aux fidèles prend corps avec eux dans le ventre de leur mère. Elle a fait son nid pour toujours chez les humains, et leurs descendants pourront compter sur elle. Reconnaître l'autorité du Seigneur, c'est la sagesse pleine et entière. Elle offre alors aux humains ses fruits en abondance. Leur maison tout entière se remplit de ce qu'ils désirent et leurs greniers sont pleins de ce qu'elle procure. Reconnaître l'autorité du Seigneur, c'est le couronnement de la Sagesse ; elle fait fleurir bien-être et bonne santé. La Sagesse répand à flots l'art de bien comprendre les choses, elle élève la valeur de ceux qui l'ont saisie. Reconnaître l'autorité du Seigneur, c'est la racine de la Sagesse ; et ce qu'elle produit, c'est une longue vie.

 

Prière dictée à Jelena le 28 novembre 1983

 

O Cœur Immaculé de Marie,

débordant de bonté,

montre-nous Ton Amour pour nous.

Que la Flamme de Ton Cœur, ô Marie,

descende sur tous les peuples.

Nous T'aimons immensément.

Imprime en nos cœurs un véritable Amour.

Que notre cœur languisse de Toi.

Ô Marie, Douce et Humble de Cœur,

souviens-Toi de nous quand nous péchons.

Tu sais que nous, les hommes,

nous sommes pécheurs,

par Ton Cœur très Saint et Maternel,

Guéris-nous de toute maladie spirituelle.

Rends-nous capable de regarder 

la bonté de Ton Cœur Maternel,

et qu'ainsi nous nous convertissions

à la Flamme de Ton Cœur.

Amen.

 

Méditation

 

« Dieu voulant donc produire la Mère de Son Fils, dans un état de Sainteté le plus parfait où puisse être élevée une simple créature, se répand en Elle, au moment même où Elle est conçue. Ainsi, dès Sa Conception, Marie est, pour les Personnes de la Très Sainte Trinité, le premier objet de leur solide contentement qui eût encore paru au monde ; l'unique objet de leur amoureuse complaisance en terre, depuis Adam... Au moment donc de la Conception de Marie, Dieu la préserve de cette malignité. Il sanctifie Sa chair afin que tout Ses sens et Ses mouvements ou passions ne tendent directement qu'à Dieu seul, et ne regardent que Lui en toutes choses. En vertu de cette sanctification, Sa haine aura pour objet tout péché, Son désir, la Gloire de Dieu ; Sa crainte, tout ce qui peut déplaire à Dieu et contredire Ses desseins ; Sa joie sera de posséder Dieu et de Le voir honoré ; Son espérance, de Se voir un jour pleinement consommée dans Sa Gloire ».

(Jean-Jacques Olier, « Vie Intérieure de la Très Sainte Vierge, 77)

 

« Dans le langage de la Bible, « Grâce » signifie un don particulier qui, suivant le Nouveau Testament, prend sa source dans la vie trinitaire de Dieu lui-même, de Dieu qui est amour (1 Jn 4, 8). Le fruit de cet amour est « l'élection », celle dont parle la Lettre aux Ephésiens. En Dieu, cette élection, c'est la volonté éternelle de sauver l'homme par la participation à sa propre vie (2 P 1, 4) dans le Christ : c'est le salut dans la participation à la vie surnaturelle. Ce don éternel, cette grâce de l'élection de l'homme par Dieu produisent comme un « germe de sainteté », ou en quelque sorte une source naissant dans l'âme comme le don de Dieu lui-même qui vivifie et sanctifie les élus par la grâce ».

(Bienheureux Jean Paul II, Redemptoris Mater, n°8)

 

media-34455-1

Prières

 

Prière consécratoire

 

Marie, pécheur ma mère m'a conçu ! Un homme peut-il retourner dans le ventre de sa mère pour naître de nouveau ? Dans Ton sein, Marie, je me consacre tout entier depuis l'instant de ma conception jusqu'à ce jour, pour que l'homme nouveau conçu par le Baptême puisse grandir dans la chaleur de Ton Amour Immaculé. Puisqu'en Toi, Marie, toutes les lois de la nature sont renouvelées, en Toi je veux demeurer pour que la Loi nouvelle agisse en mes membres et que l'amour virginal me pousse a faire le bien que je veux faire et à refuser le mal que je ne veux pas faire. Autant le péché est lais, autant Tu es Belle, Marie, et notre Roi s'est épris de Ta Beauté. Je me consacre sans réserve à Toi, Mère du Bel Amour, miroir d'angélique pureté, pour que mon âme renouvelée plaise à Dieu, Père, Fils et Saint Esprit.

 

Antienne

 

« Ô joie unique ! Cause de notre joie, ô Fleur de Galilée au doux Parfum, attirez-nous à Votre suite, Immaculée, tous en commun ».

(Marthe Robin)

 

Psaume

(Livre de la Sagesse 7, 27-30 ; 8, 1)

 

« Dans la Sagesse, est un esprit intelligent, saint, unique, multiple, subtil, agile, pénétrant, sans souillure, clair, impassible, ami du bien, acéré, incoercible, bienfaisant, ami des humains, constant, ferme, sans souci, qui peut tout, surveille tout, pénètre tous les esprits, les intelligents, les purs, les plus subtils. Car, plus que tout mouvement, la Sagesse est mobile ; elle traverse et pénètre tout grâce à sa pureté.

Elle est un souffle de la Puissance Divine, une effusion toute pure de la gloire du Tout-Puissant ; aussi, rien de souillé ne pénètre en elle. Elle est un reflet de la lumière éternelle, un miroir sans tache de l'activité de Dieu, une image de son excellence.

Bien qu'unique, elle peut tout, sans sortir d'elle-même, elle renouvelle toutes choses.

Elle se répand au long des âges dans les âmes saintes, elle en fait des amis de Dieu et des prophètes ; car Dieu n'aime que celui qui vit avec la Sagesse. Elle est, en effet, plus belle que le soleil, elle surpasse toutes les constellations ; comparée à la lumière, elle l'emporte : car elle fait place à la nuit, mais contre la Sagesse le mal ne saurait prévaloir. Elle déploie sa force d'un bout du monde à l'autre et d'une manière bienfaisante régit l'univers ».

 

Prière « Ad Libitum » : Priez Marie avec un texte de votre choix comme par exemple les Litanies, le Souvenez-vous, ou encore une oraison jaillie du cœur...

Invocation : O Marie Reine de la Paix et de la Réconciliation, priez pour nous et pour le monde ».

 

 

Vierge 4

Textes extraits du livre « Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie », aux Editions des Béatitudes, pour commander le livre, cliquer ICI

 

Pour recevoir les prières des 33 jours de la Retraite de Consécration par e-mail, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes.