02 décembre 2013

Invitation

Project21

 

Monvoisin Franck

Mail : franck.monvoisin@laposte.net

 

Bordeaux, le 19 octobre 2013,

 

Invitation

 

Le 8 décembre prochain, sera un jour très important pour moi. Je vais, en effet, au cours d'une célébration de l'Eucharistie, me consacrer à la très Sainte Trinité par les mains de la Vierge Marie, et ainsi, m'engager dans la Mission de l'Immaculée, par cela, je vais faire partie officiellement de la Famille Franciscaine. Cette consécration est l'aboutissement d'un parcours de vie, qui, vous le savez, pour en avoir été les témoins, n'a pas été toujours très facile voire même très compliqué. C'est aussi, très justement une occasion privilégiée de remettre et de déposer une bonne fois pour toute ce passé entre les mains de Marie afin de pouvoir penser et envisager plus sereinement l'avenir.

Tout d'abord, qu'est-ce que la Consécration ? Le sens littéral du mot, veut dire : « se donner à ». C'est dans l'esprit de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort (né en Bretagne, à Montfort-sur-Meu, chez nous...) que je vais préparer ce grand événement, par une retraite spéciale de 33 jours précédant le 8 décembre. Le Père de Montfort parle de la consécration, dans son traité de la Vraie Dévotion, en des termes d'épousailles mystiques. La retraite de 33 jours est donc un parcours intérieur, divisé en trois parties, consistant, en quelque sorte, chacun des jours à donner une partie de soi bien précise, afin qu'au terme, au 33e jour, l'on se remette pleinement à la Très Sainte Trinité, corps et âme, et les biens intérieurs et extérieurs.

La célébration se déroulera de la manière suivante, après la liturgie de la parole, comme dans toutes les messes, le Frère Bernard Cerles, mon Frère accompagnateur, prononcera l'homélie, puis aussitôt après, je lirais à voix haute, la formule de consécration à Marie de Saint Maximilien Kolbe, que j'aurais écrite à la main , une fois le formule dite (le manuscrit de cette formule de consécration sera gardé dans les archives de la Mission de l'Immaculée), je la signerais, puis après, le Frère m'imposera le Tau Franciscain, (le Tau, que je porte déjà depuis de nombreuses années, mais non officiellement, est le signe d'appartenance à la Famille Franciscaine, il symbolise la Bénédiction que Saint François d'Assise donna un jour au Frère Léon : « Que le Seigneur te bénisse et te garde, qu'il tourne vers toi son visage et te donne la paix ») et avec, la Médaille Miraculeuse, en signe de consécration. Puis, après cela, un diplôme d'agrégation à la Mission de l'Immaculée de me sera remis et signé, puis, deux veilleuses seront déposées aux pieds de la Vierge Marie, selon les préceptes du Père de Montfort, symbolisant ce que je désire offrir à Marie : l'action d'évangélisation que j'ai entreprise depuis plusieurs années par les médias les plus modernes, ainsi que mon passé, et la Messe reprendra son cours avec la Liturgie Eucharistique. Au cours de l'Eucharistie, des Médailles Miraculeuses bénies vous seront également offertes.

La Messe sera célébrée à l'intention de deux personnes ne pouvant être présentes ce jour-là, mais qui ont une très grande place dans mon cœur : mon père, Jean-Jacques Monvoisin, décédé en 1995, et un autre grand monsieur, Albert François, qui fut un second père pour moi, sans lui, je n'aurais jamais pu me sortir des années difficiles, car il m'a pris en main et a fait beaucoup pour moi, et de plus, c'est lui qui m'a fait découvrir la voie Franciscaine, il est décédé en 2005, entouré d'une réputation de sainteté. Il est normal et tout à fait naturel que la Messe de ce jour soit dite à leur intention.

En raison de la disponibilité du Frère Bernard, car il est très demandé et donc overbooké, la Messe sera célébrée le dimanche 8 décembre, qui est la Fête de l'Immaculée Conception de la Vierge Marie, à 14 heures, à Lourdes, en la chapelle du siège de la Mission de l'Immaculée (Pavillon Kolbe), situé 5, rue des Petits Fossés, 65 100 Lourdes, juste à côté du Cachot ou vécut la famille de Sainte Bernadette Soubirous, en 1858, au moment des apparitions.

Je vous invite donc à venir vous réjouir avec moi, ce 8 décembre prochain, je serais très heureux de partager ce grand moment avec vous, car cet événement étant unique, il ne se reproduira pas. Pour ceux qui ne pourront vraiment pas être présents ce jour là, je vous assure de toutes mes pensées et que toutes mes prières seront dites ce jour là à vos intentions.

 

Je vous dis à très bientôt et vous assure de toutes mes prières,

Franck Monvoisin,

rédacteur du blog, laïc Franciscain.

dsc24

 

Posté par fmonvoisin à 19:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie 28/33

Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie

33 jours pour se consacrer à la Très Sainte Trinité par les mains de Marie

102_001

Vingt-huitième jour

Septième jour à l'Ombre de l'Esprit

Pentecôte d'Amour

Consécration dans la Milice de l'Immaculée

 

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

 

Invocation au Saint Esprit

 

Seigneur, envoyez votre Esprit et tout sera créé, et vous renouvellerez la face de la terre. Seigneur, renouvelez votre première Pentecôte. Accordez, Jésus, à tous vos bien-aimés prêtres la grâce du discernement des esprits, comblez-les de vos dons, augmentez leur amour, faites de tous de vaillants apôtres et de vrais saints parmi les hommes.

Esprit Saint, Dieu d'Amour, venez, tel un vent puissant, dans nos cathédrales, dans nos églises, dans nos chapelles, dans nos cénacles, dans les plus luxueuses maisons comme dans les plus humbles demeures. Emplissez la terre entière de vos lumières, de vos consolations et de votre amour. 

Venez, Esprit d'Amour, apportez au monde la fraîcheur de votre souffle sanctifiant. Enveloppez tous les hommes du rayonnement de votre grâce ! Emportez-les tous dans les splendeurs de votre gloire. Venez les réconforter dans le présent encore si lourd d'angoisses, éclairez l'avenir incertain de beaucoup, raffermissez ceux qui hésitent encore dans les voies divines.

Esprit de lumière, dissipez toutes les ténèbres de la terre, guidez toutes les brebis errantes au divin bercail, percez les nues de vos mystérieuses clartés. Révélez-vous aux hommes et que ce jour soit l'annonce d'une nouvelle aurore. Emplissez tous les cœurs de vos dons multiples et précieux, fruit divin de l'immolation du Calvaire, gage magnifique des promesses du Christ. 

Divin Esprit, Feu d'amour, joie qui surpasse toute plénitude, lumière qui met en fuite les plus lamentables obscurités ; inspirateur de toute louange, Esprit de vérité, établissez toutes les âmes dans le goût des choses saintes.

Faites-les pénétrer dans les beautés profondes de vos demeures mystérieuses. Qu'elles entrent dans le royaume secret des mystères divins selon la promesse du Verbe ; et leur vie toute transformée, toute transfigurée, toute divinisée dans le Christ, atteindra une puissance infinie par la valeur même de vos divines richesses. 

Divin Consolateur de nos peines, charme précieux des fécondes solitudes, animateur de toutes nos joies, germe sacré de toute vie spirituelle, étendez sur tout l'univers votre immensité. Remplissez le monde de votre plénitude.

Absorbez notre humaine substance dans le mystère de Votre divine unité ; imprimez dans les cœurs le sceau des promesses du Père ; effacez toute ombre de nos fronts ; mettez sur toutes les lèvres l'ivresse du calice de Jésus, et bientôt toute une moisson de saints se lèveront dans la lumière.

(Marthe Robin, 26 mai 1939)

 

Je crois en Dieu, une dizaine de Chapelet aux intentions de la Sainte Vierge.

 

Parole de Dieu

 

Apocalypse 12, 10-11

 

« Alors j'entendis dans le ciel une voix puissante,qui proclamait : « Voici maintenant le Salut, la Puissance et la Royauté de notre Dieu, et le pouvoir de Son Christ ! Car l'accusateur de nos frères a été rejeté, lui qui les accusait jour et nuit devant notre Dieu. Et eux, ils l'ont vaincu par le Sang de l'Agneau et le témoignage de leur parole. Dépassant l'amour d'eux-mêmes, ils sont allés jusqu'à la mort ».

 

Lettre de Saint Paul aux Ephésiens 6, 10-18

 

« Puisez votre énergie dans le Seigneur et dans la vigueur de Sa Force. Revêtez l'équipement de Dieu pour le combat, afin de pouvoir tenir contre les manœuvres du démon. Car nous ne luttons pas contre des hommes, mais contre les forces invisibles, les puissances des ténèbres qui dominent le monde, les esprits du mal qui sont au-dessus de nous. Pour cela, prenez l'équipement de Dieu pour le combat ; ainsi, quand viendra le jour du malheur, vous pourrez tout mettre en oeuvre pour résister et tenir debout. Tenez donc, ayant autour des reins le ceinturon de la Vérité, portant la cuirasse de la Justice, les pieds chaussés de l'ardeur à annoncer l'Évangile de la Paix, et ne quittant jamais le bouclier de la Foi, qui vous permettra d'arrêter toutes les flèches enflammées du Mauvais. Prenez le casque du Salut et l'épée de l'Esprit, c'est-à-dire la Parole de Dieu. En toute circonstance, que l'Esprit vous donne de prier et de supplier. Restez éveillés afin de persévérer dans la prière pour tous les fidèles ».

 

Actes des Apôtres 1, 13-14

 

« Arrivés dans la ville, ils montèrent à l'étage de la maison ; c'est là qu'ils se tenaient tous : Pierre, Jean, Jacques et André, Philippe et Thomas, Barthélemy et Matthieu, Jacques fils d'Alphée, Simon le Zélote, et Jude fils de Jacques. D'un seul cœur, ils participaient fidèlement à la prière, avec quelques femmes dont Marie, mère de Jésus, et avec ses frères ».

 

Message de Marie à Medjugorje du 25 mai 1993

 

« Chers enfants, aujourd'hui Je vous appelle à vous ouvrir à Dieu par la prière, afin que le Saint-Esprit commence à faire des miracles en vous et à travers vous. Car, chers enfants, chacun de vous est important dans Mon plan de Salut. Je vous invite à être porteurs de bien et de la paix. Dieu peut vous donner la paix seulement si vous vous convertissez et si vous priez. C'est pourquoi, mes chers petits enfants, priez, priez, priez, et faites ce que le Saint-Esprit vous inspirera. Merci d'avoir répondu à Mon appel ».

 

Méditation

 

« Cependant, le Père accorde encore un temps au monde. Il y a, dans cette fin du monde marquée par l'avènement de Jésus, comme une intervalle de Miséricorde laissé aux homme, aux hommes de bonne volonté, aux petits, aux pauvres, à tous ceux qui veulent imiter Marie et suivre Jésus. L'Esprit Saint leur est donné pour qu'ils puissent revivre tout ce mystère d'amour que Jésus a vécu ici-bas avec Sa Mère ».

(Père Thomas-Philippe, « La Vie Cachée de Marie »)

 

« C'est par Marie que le salut du monde a commencé, et c'est par Marie qu'il doit être consommé (...) Dans le second avènement de Jésus-Christ, Marie doit être connue et révélée par le Saint-Esprit afin de faire par elle connaître, aimer et servir Jésus-Christ, les raisons qui ont porté le Saint-Esprit à cacher son Épouse pendant sa vie, et à ne la  révéler que bien peu depuis la prédication de l'Évangile, ne subsistant plus ».

(Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, Traité de la Vraie Dévotion, n°49)

 

« Maximilien Kolbe, comme peu d'autres, était imprégné du mystère de l'élection divine de Marie. Son cœur et sa pensée se sont concentrés d'une manière particulière autour de ce « nouveau commencement » que fut dans l'histoire de l'humanité – par l'oeuvre du Rédempteur – l'Immaculée Conception de la Mère de son Incarnation terrestre... Maximilien Kolbe a pénétré ce mystère d'une façon particulièrement profonde, particulièrement synthétique : non pas dans l'abstrait, mais à travers le contexte vivant du Dieu Trinité qui est Père, Fils et Saint Esprit, et à travers le contexte vivant des desseins sauveurs de Dieu à l'égard du monde. Voici de nouveau ses paroles : « Cherchons à nous tenir toujours plus près, chaque jour, de l'Immaculée ; alors, de ce fait, nous nous approcherons encore davantage du Cœur de Jésus, de Dieu le Père, de toute la Très Sainte Trinité, car aucune créature n'est plus proche de la divinité que l'Immaculée. Et de cette façon aussi, nous rapprocherons de l'Immaculée et du Bon Dieu tous ceux qui sont proches de notre cœur » (Maximilien Kolbe, lettre de Nagasaki, 6 avril 1934) ».

 

(Bienheureux Jean Paul II, deuxième voyage en Pologne, juin 1983)

 

Le Triomphe de l'Immaculée

Prières

 

Prières consécratoire

 

Marie, Tu es une armée rangée en bataille dont la seule arme offensive est l'Amour de Miséricorde, Ton seul bouclier c'est Ta Pureté inaltérable. Ô Vierge Mère, je veux m'engager corps et âme dans cette armée que Tu lèves pour livrer un ultime combat contre la bête dévoreuse des enfants des hommes. Tu es debout au milieu de Tes petits pauvres qui sont les apôtres des derniers temps, dans un cénacle vaste comme le monde, et j'expose mon être tout entier aux Flammes de l'Amour Divin dans la grande Pentecôte d'Amour promise à une humanité sur le point d'être engloutie par le déluge de feu.

 

Antienne

 

L'Esprit et l'Epouse disent : « Viens !

Que vienne Ta grâce,

que ce monde passe,

et Tu seras tout en tous ! »

 

Psaume

Livre de l'Apocalypse 5, 9-10,12

 

Tu es digne, Seigneur notre Dieu,

de recevoir l'honneur, la gloire et la puissance.

C'est Toi qui créas l'univers,

c'est par Ta Volonté qu'il reçut l'existence et fut créé.

Tu es digne, Christ et Seigneur,

de prendre le Livre et d'en ouvrir les sceaux.

Car tu fus immolé, racheté pour Dieu,

par Ton Sang,

des hommes de toute tribu, langue,

peuple et nation.

Tu as fait de nous, pour notre Dieu,

un royaume de prêtres,

et nous régnerons sur la terre.

Il est digne, l'Agneau immolé,

de recevoir puissance et richesse,

sagesse et force,honneur, gloire et louange.

 

Prière « Ad Libitum » : Priez Marie avec un texte de votre choix comme par exemple les Litanies, le Souvenez-vous, ou encore une oraison jaillie du cœur...

Invocation : O Marie Reine de la Paix et de la Réconciliation, priez pour nous et pour le monde ».

 

Marie Reine Immaculée

Textes extraits du livre « Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie », aux Editions des Béatitudes, pour commander le livre, cliquer ICI

 

Pour recevoir les prières des 33 jours de la Retraite de Consécration par e-mail, abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes.