07 décembre 2013

Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie 33/33

Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie

33 jours pour se consacrer à la Très Sainte Trinité par les mains de Marie 

102_001

Trente-troisième jour

Cinquième jour au sein de la Trinité

Marie Mère de l'Eglise

Consécration solennelle

 

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit. Amen.

 

10384-001

Invocation

 

Ô mon Dieu,

Trinité que j'adore,

aidez-moi à m'oublier entièrement

pour m'établir en vous,

immobile et paisible

comme si déjà mon âme

était dans l'éternité.

Que rien ne puisse troubler ma paix,

ni me faire sortir de vous,

ô mon Immuable,

mais que chaque minute

m'emporte plus loin

dans la profondeur de votre Mystère.


Pacifiez mon âme,

faites-en votre ciel,

votre demeure aimée

et le lieu de votre repos.

Que je ne vous y laisse jamais seul

mais que je sois là

tout entière,

tout éveillée en ma foi,

tout adorante,

toute livrée

à votre Action créatrice.

 

Ô mon Christ aimé

crucifié par amour,

je voudrais être une épouse

pour votre Cœur,

je voudrais vous couvrir de gloire,

je voudrais vous aimer...

jusqu'à en mourir !

Mais je sens mon impuissance

et je vous demande

de me «revêtir de vous même»,

d'identifier mon âme

à tous les mouvements de votre âme,

de me submerger, de m'envahir,

de vous substituer à moi,

afin que ma vie

ne soit qu'un rayonnement de votre Vie.

Venez en moi comme Adorateur,

comme Réparateur

et comme Sauveur.

 

Ô Verbe éternel,

Parole de mon Dieu,

je veux passer ma vie

à vous écouter,

je veux me faire tout enseignable,

afin d'apprendre tout de vous.

Puis, à travers toutes les nuits, tous les vides,

toutes les impuissances,

je veux vous fixer toujours

et demeurer sous votre grande lumière ;

ô mon Astre aimé,

fascinez-moi

pour que je ne puisse plus sortir

de votre rayonnement.

 

Ô Feu consumant,

Esprit d'amour,

« survenez en moi »

afin qu'il se fasse en mon âme

comme une incarnation du Verbe :

que je Lui sois une humanité de surcroît

en laquelle Il renouvelle tout son Mystère.


Et vous, ô Père,

penchez-vous vers votre pauvre petite créature,

« couvrez-la de votre ombre »,

ne voyez en elle que le « Bien-Aimé

en lequel vous avez mis

toutes vos complaisances ».

 

Ô mes Trois,

mon Tout,

ma Béatitude,

Solitude infinie,

Immensité où je me perds,

je me livre à vous

comme une proie.

Ensevelissez-vous en moi

pour que je m'ensevelisse en vous,

en attendant d'aller contempler

en votre lumière

l'abîme de vos grandeurs. Amen.

(Bienheureuse Elisabeth de la Trinité)

 

Je crois en Dieu, une dizaine de Chapelet aux intentions de la Sainte Vierge.

 

Parole de Dieu

 

Deuxième Lettre de Saint Paul aux Corinthiens 3, 16,-18

 

« Quand on se convertit au Seigneur, le voile tombe. Or, le Seigneur, c'est l'Esprit, et là où l'Esprit du Seigneur est présent, là est la liberté. Et nous, les Apôtres, qui n'avons pas, comme Moïse, un voile sur 1e visage, nous reflétons tous la gloire du Seigneur, et nous sommes transfigurés en son image avec une gloire de plus en plus grande, par l'action du Seigneur qui est Esprit ».

 

Deuxième Lettre de Saint Paul à Timothée 4, 7-8

 

« Je me suis bien battu, j'ai tenu jusqu'au bout de la course, je suis resté fidèle. Je n'ai plus qu'à recevoir la récompense du vainqueur : dans sa justice, le Seigneur, le juge impartial, me la remettra en ce jour-là, comme à tous ceux qui auront désiré avec amour sa manifestation dans la gloire ».

 

Deuxième Lettre de Saint Paul à Timothée 3, 14, 17

 

« Mais toi, tu dois en rester à ce qu'on t'a enseigné : tu l'as reconnu comme vrai, sachant bien quels sont les maîtres qui te l'ont enseigné. Grâce à elle, l'homme de Dieu sera bien armé, il sera pourvu de tout ce qu'il faut pour faire un bon travail ».

 

Message de Marie à Medjugorje du 25 février 1993

 

« Chers enfants, aujourd'hui Je vous bénis de Ma Bénédiction Maternelle, et Je vous invite tous à la conversion. Je désire que chacun de vous se décide à changer sa vie, et que chacun de vous travaille davantage dans l'Eglise, non par des paroles ni par la pensée, mais par l'exemple, afin que votre vie soit un joyeux témoignage de Jésus. Vous ne pouvez pas dire que vous êtes convertis, car votre vie doit devenir une conversion de chaque jour. Pour comprendre ce que vous devez faire, petits enfants, priez, et Dieu vous donnera ce que concrètement vous avez à faire et en quoi vous devez changer. Je suis avec vous, et Je vous mets tous sous Mon Manteau. Merci d'avoir répondu à Mon appel ».

 

Méditation

 

« Comprenons bien que le Ciel est la perfection de tout l'être, si bien que la Très Sainte Vierge est mieux que jamais « conferens omnia verba haec in corde sua » (Celle qui garde toutes les paroles dans Son Cœur) et communier à Son Cœur, c'est répondre à tout l'amour.

De plus la communion au Cœur de Marie, actuellement, nous unit à tous Ses désirs pour tous les besoins actuels de l'Eglise. Ce n'est pas à nous les petits de préciser. Communions au Cœur de notre Mère, de celle qui porte tous les soucis, et Elle nous entraînera au milieu de la gloire actuelle de Dieu et de besoins actuels de la Sainte Eglise.

Livrons-nous donc à cette communion sans précision de notre part, mais en tout abandon à Son action, qui pourra nous entraîner vers tel mystère ou nous faire prier à telle intention ; mais à vrai dire, la communion dans la nuit de la Foi, abstraction faite de toute conception personnelle et de tout désir, comprend tout et nous permet de réaliser notre mission d'amour et vis-à-vis de Dieu et à l'égard de nos frères. Profiter du contact avec telle misère pour communier à l'immense prière de Marie pour ça et pour tout.

Nous livrer à Marie pour lui procurer la joie maternelle de nous faire du bien en nous communiquant l'amour et en nous entraînant ainsi à aimer Son Divin Fils et ses autres enfants, nos frères.

Le Cœur de Marie est le foyer de l'Amour. Il n'est que de nous y maintenir par la Foi et la confiance, et nous serons embrasés ».

(Père Gabriel Jacquier, « La Vie Mariale, Les Carnets Noirs »)

 

« L’acte (de consécration) parle de la « servitude » et contient un paradoxe semblable à celui des paroles de l’Évangile selon lesquelles il faut perdre sa vie pour la trouver (Mt 10, 39). L’amour, en effet constitue l’accomplissement de la liberté, mais en même temps l’appartenance, c’est-à-dire le fait de ne pas être libre, fait partie de son essence. Toutefois, ce fait de « ne pas être libre » dans l’amour n’est pas perçu comme un esclavage mais bien comme une affirmation de liberté et comme son accomplissement. L’acte de consécration dans l’esclavage indique donc une dépendance singulière et une confiance sans limites. En ce sens, l’esclavage (la non-liberté) exprime la plénitude de la liberté de la même manière que l’Évangile parle de la nécessité de perdre sa vie pour la trouver dans sa plénitude ».

(Bienheureux Jean-Paul II, Voyage en Pologne à Czestochowa, 4 juin 1979)

 

66

Prières

 

Prière consécratoire

 

Je me consacre aujourd'hui, dans la Communion Marie Reine de la Paix, à la Très Sainte Trinité par les mains de Marie ma Mère. Je me livre et consacre totalement à Son Cœur Immaculé, pour qu'Elle me conduise parfaitement à la demeure du Cœur Humain et Divin de Jésus. En Esprit de réparation et d'adoration, je me fais serviteur de l'Humble Servante du Seigneur pour être tout à Lui par Elle, avec Elle et en Elle ; Elle à qui Il a confié tout l'ordre de la Miséricorde. Pour cela, je j'engage à faire ce que ma Reine et ma Mère nous a demandé à Fatima et à Medjugorje, à savoir : pratiquer le jeûne et la récitation du Rosaire, vivre intensément la Parole de Dieu, offrir des petits sacrifices et consacrer ma vie au triomphe du Cœur Immaculé de Marie. Amen.

Chant de Consécration

 

Ô Marie, vivant dans la pensée du Père,

Ô Marie, vivant dans le Corps du Fils,

Ô Marie, vivant dans les Larmes de l'Esprit.

 

Mère de tous les vivants,

dans le Cœur de la Trinité très Sainte,

je me consacre à Toi, Marie.

 

Ô Marie, vivant dans le Sein du Père,

Ô Marie, vivant dans le Cœur du Fils,

Ô Marie, vivant dans l'Effusion de l'Esprit.

 

Mère de tous les vivants,

dans le Cœur de la Trinité très Sainte,

je me consacre à Toi, Marie.

 

Ô Marie, couronnée par la Tendresse du Père,

Ô Marie, couronnée par la Main transpercée du Fils,

Ô Marie, couronnée par l'Ardeur de l'Esprit Saint.

 

Mère de tous les vivants,

dans le Cœur de la Trinité très Sainte,

je me consacre à Toi, Marie.

 

Fin de la Retraite de Consécration

 

Textes extraits du livre « Retraite de Consécration à la Sainte Trinité par Marie », aux Editions des Béatitudes, pour commander le livre, cliquer ICI

 

image_25

 

Vous désirez officialiser votre consécration ?

 

Voici maintenant l'instant solennel où chacun, personnellement et par écrit, va s'engager en remplissant l'acte de consécration et le garder précieusement. Comme le recommande Saint Louis-Marie Griginon de Montfort, vous pouvez chaque année, à la même date, la renouveler.

 

Deux propositions

La première, est de rejoindre la Communion Marie Reine de la Paix. La Retraite qui s'achève aujourd'hui a été réalisée à partir du livre qu'elle a réalisé. Pour ce faire, contacter la Communion Marie Reine de la Paix : communionmariereine@gmail.com en renvoyant le formulaire dûment rempli, que vous trouverez en téléchargement, en format Word: ici  Format PDF: ici. Pour plus de renseignements sur la C.M.R.P. Voir le site : www.mariereine.com

La seconde, est de rejoindre la Mission de l'Immaculée, mouvement d'Eglise faisant partie de la Famille Franciscaine, (dans lequel je prononce tout justement ma consécration ce 8 décembre). Pour plus de renseignements voir sur le site de la Mission de l'Immaculée : www.immaculee.org ou me contacter à franck.monvoisin.33@gmail.com

 

Merci de votre fidélité et d'avoir été très nombreux à suivre les prières de ces 33 jours de retraite, que la Très Sainte Vierge vous bénisse... !!!

 

Franck Monvoisin, laïc Franciscain,

rédacteur du blog Images Saintes.