13 avril 2017

Neuvaine à la Miséricorde Divine

Neuvaine à la Miséricorde Divine

Du 14 au 23 avril 2017

 

« Dieu est Amour : celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui. » (1 Jean 4,16)

 

7219090

Présentation

 

Sœur Faustine naît en 1905 dans un petit village en Pologne. A l’âge de 20 ans, elle répond à l’appel de son cœur et devient religieuse. Son entourage a vu en elle une personne simple, discrète et recueillie, obéissante et attentive aux misères des autres. Elle rendit son âme à Dieu à l’âge de 33 ans en 1938. Nul ne soupçonne alors les fruits extraordinaires que Dieu va faire jaillir de la vie consacrée de Sœur Faustine. Bien plus tard alors que l’humanité a franchi le IIIe millénaire, le pape Jean-Paul II canonise Sœur Faustine en 2000. Et en 2002, il consacre le destin du monde entier et de chaque homme à la Miséricorde Divine. Il demande en particulier à Dieu que tous les habitants de la terre fassent l’expérience de sa miséricorde. Car Sœur Faustine a  eu pour mission de rappeler cette vérité connue mais oubliée : Dieu porte à l’homme un amour miséricordieux.

A la demande de Jésus, Sœur Faustine va écrire durant les 4 dernières années de sa vie un ouvrage intitulé Petit Journal. Elle y transcrit les échanges que Dieu a eu avec son âme concernant cette Miséricorde Divine. Jésus confie à Sœur Faustine : «Je désire guérir l’humanité en l’étreignant sur mon cœur miséricordieux.» (§ 1588 PJ). II lui précise : « Tu es la secrétaire de ma miséricorde, je t’ai choisie pour faire connaître aux âmes la grande miséricorde que j’ai envers elles.» (§ 1605,1567 PJ). « De toutes mes plaies, comme un torrent coule la miséricorde pour les âmes. Mais la plaie de mon cœur est la source de l’insondable miséricorde. De cette source jaillissent toutes les grâces pour les âmes. Parle de ma miséricorde au monde entier ». (§ 1190 PJ).

C'est Jésus lui-même qui ordonna à sœur Faustine d'écrire cette neuvaine et de la réciter avant la Fête de la Miséricorde. "Je désire que durant ces neuf jours, tu amènes les âmes à la source de ma miséricorde, afin qu'elles puisent force et fraîcheur, ainsi que toutes les grâces dont elles ont besoin dans les difficultés de la vie et particulièrement à l'heure de la mort. [...] Je ne refuserai rien aux âmes que tu amèneras à la source de ma miséricorde... Chaque jour, tu amèneras à mon Cœur un groupe différent de ces âmes, et tu les plongeras dans l'océan de ma Miséricorde. Moi, je ferai entrer toutes ces âmes dans la demeure de mon Père. Tu feras cela dans cette vie et dans l'autre. Je ne refuserai rien aux âmes que tu amèneras à la source de ma Miséricorde. Chaque jour, par ma douloureuse Passion, tu solliciteras de mon Père des grâces pour ces âmes."  (§ 1209 PJ).

 

Prières et dévotions quotidiennes de la neuvaine

 

« A trois heures implore ma miséricorde, tout particulièrement pour les pécheurs, et ne fût-ce que pour un bref instant, plonge-toi dans ma passion, en particulier dans mon abandon au moment de mon agonie. C’est là une heure de grande miséricorde pour le monde entier. En cette heure, je ne saurais rien refuser à l’âme qui me prie, par ma passion. A cette heure-là, tu peux tout obtenir pour toi et pour les autres. Ma fille, essaie à cette heure-là d’entrer au moins un moment à la chapelle et célèbre mon cœur qui est plein de miséricorde dans le Très Saint Sacrement. ; Et si tu ne peux entrer à la chapelle, plonge-toi dans la prière là où tu te trouves, ne serait-ce que pour un tout petit moment ». ». (§ 1320, 1572 PJ). « Essayer d’être au rendez-vous de 15h, chaque jour de la neuvaine ».

 

1404737_467053000093527_8554914122108735777_o

Honorer l’image de Jésus Miséricordieux

 

« Un soir, alors que j’étais dans ma cellule, je vis Jésus vêtu d’une tunique blanche, une main levée pour bénir, la seconde touchait son vêtement sur la poitrine. De la tunique entr’ouverte sur la poitrine sortaient 2 grands rayons, l’un rouge, l’autre pâle. Jésus me dit : ces 2 rayons indiquent le sang et l’eau. L’eau qui justifie les âmes, le sang qui est la vie des âmes. Peins un tableau selon l’image que tu vois, avec l’inscription : Jésus, j’ai confiance en Toi.  Je désire qu’on honore cette image dans le monde entier. Je promets que l’âme qui honorera cette image ne sera pas perdue. Moi-même, je la défendrai comme ma propre gloire. »

 

12829089_677755579023267_3977218049026437676_o

Le Chapelet de la Divine Miséricorde

 

« Ma fille, incite les âmes à dire ce chapelet. Il me plaît de leur accorder tout ce qu’elles Me demanderont par cette prière, si cela est conforme à Ma volonté. » (§1741-1732 PJ)

Jésus explique à Sœur Faustine la manière simple dont Il aime l’entendre : 

- D’abord tu diras un « Notre Père », puis un « Je vous salue Marie » et le « Je crois en Dieu ».  

- Puis, sur les grains du Notre Père, tu vas dire les mots suivants :

« Père Eternel, je t’offre le Corps et le Sang, l’Ame et la Divinité de ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus-Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier ».

- Sur les grains du « Je vous salue Marie », tu diras les mots suivants : 

« Par Sa Douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et le monde entier ».

- A la fin tu réciteras 3 fois ces paroles :

« Dieu Saint, Dieu Fort, Dieu Eternel, prends pitié de nous et du monde entier ». (§ 476 PJ)

« Jésus, j’ai confiance en Toi ».

« A l’heure de la mort, je défends chaque âme qui récite ce chapelet elle-même, ou bien si d’autres le récitent près de l’agonisant – l’indulgence est la même. Quand on récite ce chapelet auprès de l’agonisant, la miséricorde insondable s’empare de son âme et les entrailles de ma miséricorde sont émues par la douloureuse passion de mon Fils. Ma fille, incite les âmes à dire ce chapelet que je t’ai donné. Lorsque les pécheurs endurcis le réciteront, j’emplirai leur âme de paix et l’heure de leur mort sera heureuse. Ces âmes-là ont la priorité sur mon cœur empli de pitié. Dis-leur qu’aucune âme faisant appel à ma miséricorde n’a été déçue, ni n’a éprouvé de honte. Et si l’on récite ce chapelet auprès d’un agonisant, je me tiendrai entre le Père et l’âme agonisante, non pas en tant que Juge juste, mais comme Sauveur miséricordieux. » (§ 811 PJ)

 

Prière de Jésus donnée à sœur Faustine

 

Quand tu réciteras cette prière pour un pécheur avec un cœur contrit et avec foi, je lui donnerai la grâce de la conversion :

« O Sang et Eau, qui avez jailli du Cœur de Jésus comme source de miséricorde pour nous, j’ai confiance en Vous. »

La prière qui m’est la plus agréable est la prière pour la conversion des âmes pécheresses. Sache que cette prière est toujours exaucée. (§ 186, 1397 PJ).

 

crbst%5fmis%5fc3%5fa9ricorde%5f20divine0

Acte de consécration à Jésus Miséricordieux

 

Très Miséricordieux Jésus, ta bonté est infinie et les trésors de Tes grâces sont inépuisables. J’ai une confiance sans bornes en ta Miséricorde qui dépasse toutes tes œuvres (Ps 144,9) Je me consacre totalement et sans réserve à Toi, afin de vivre et de tendre à la perfection chrétienne dans les rayons qui jailliront de ton Divin Cœur transpercé sur la Croix. Je désire propager ta Miséricorde en accomplissant des œuvres spirituelles et corporelles de miséricorde, et particulièrement en convertissant les pécheurs, en aidant les pauvres, en consolant les affligés et les malades, en priant pour les agonisants et les âmes qui souffrent au purgatoire. Protège-moi, car devant servir à ta propre gloire, je crains tout de ma faiblesse, mais, en même temps, j’espère tout obtenir de ton inépuisable Miséricorde. O bon Sauveur, puisse l’humanité entière connaître l’abîme insondable de ta Miséricorde, avoir confiance en sa toute puissance et la glorifier ici-bas et dans l’éternité. Amen.

 

ND Miséricorde

Honorer Marie, la Mère de la Miséricorde

 

Le pape Jean-Paul II a dit : « Marie est la Mère de la Miséricorde car elle est la Mère de Jésus, celle en qui Dieu a révélé au monde son cœur débordant d’amour. » Sœur Faustine dit : « J’entendis quelques-unes des paroles que la Mère de Dieu adressait au prêtre, mon confesseur : « Je suis non seulement la Reine du Ciel, mais aussi la Mère de Miséricorde ». Depuis ces jours-là, je vis sous le manteau virginal de la Mère de Dieu. Je suis tranquille près de son Cœur immaculé, car je suis si faible et si inexpérimentée que je me blottis dans Son Cœur comme un petit enfant. » ( § 331, 1097 PJ)

 

Terminer chaque jour les prières de la neuvaine par un Je Vous salue Marie et l’invocation : « Marie, Mère de Miséricorde, priez pour nous qui avons recours à Vous » (3 fois)

 

crbst%5fic%5fc3%5fb4ne%5f20original%5f20avant%5f20restauration3

Premier jour

Vendredi Saint

 

« Aujourd'hui, amène-moi l'humanité entière et particulièrement tous les pécheurs. Immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde ; ainsi, tu me consoleras de cette amère tristesse en laquelle me plonge la perte des âmes ».

Très Miséricordieux Jésus, dont le propre est d’avoir pitié de nous et de nous pardonner, ne regardez pas nos péchés, mais la confiance que nous avons en Votre infinie bonté. Recevez-nous dans la demeure de Votre Cœur Très Miséricordieux et ne permettez pas que nous en sortions pour l’éternité. Nous Vous en supplions par l’amour qui vous unit au Père et au Saint-Esprit.

 

« Ô toute puissance de la miséricorde divine,

secours pour l’homme pécheur,

tu es miséricorde et océan de pitié,

tu viens en aide à celui qui Te prie avec humilité. »

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père éternel, pose ton regard de miséricorde sur l'humanité entière, et particulièrement sur les pauvres pêcheurs, enfermés dans le Coeur très compatissant de Jésus. Par sa douloureuse Passion, montre-nous ta miséricorde afin que nous glorifions la toute puissance de ta miséricorde pour les siècles sans fin. Amen.

 

Prière

 

Doux Jésus, océan de Miséricorde, j’amène tous les pécheurs à Votre Cœur miséricordieux, mettez Votre grâce en moi pour que je puisse Vous consoler et ôter de Votre cœur l’amère tristesse de voir les âmes qui se perdent. Seigneur, pitié et miséricorde pour ma faiblesse, ma misère, je viens à Vous pour Vous donner tous mes péchés. Aidez-moi à ne chercher la consolation que dans Votre miséricorde, à avoir foi, à espérer dans les miracles qu’opère Votre miséricorde. Recevez-moi dans la demeure de Votre Cœur si bon et ne me laissez pas en sortir. Amen.

 

« Je désire la confiance de mes créatures. Que l’âme faible ne craigne pas de s’approcher de moi, car même si elle compte plus de péchés qu’il y a de grains de sable sur terre, tout sombrera dans l’abîme de ma miséricorde » (§ 1059 PJ)

« Dis aux âmes qu’elles doivent chercher la consolation au tribunal de la miséricorde. Point n’est besoin, pour obtenir ce miracle de faire de lointains pèlerinages, ni de faire étalage d’un quelconque cérémonial. Mais, il suffit de se jeter avec foi aux pieds de celui qui tient ma place, de lui dire sa misère et le miracle de la miséricorde divine se manifestera dans toute sa plénitude. Même si une âme était en décomposition comme un cadavre, et même si humainement parlant il n’y avait plus aucun espoir de retour à la vie et que tout semblait perdu – il n’en est pas ainsi selon Dieu : le miracle de la miséricorde divine redonnera vie à cette âme dans toute sa plénitude. » ( § 1448 PJ)

Prières quotidiennes

 

Deuxième jour

Samedi Saint

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes sacerdotales et religieuses et immerge-les dans mon insondable Miséricorde. Ce sont elles qui m'ont donné la force d'endurer mon amère Passion. Par elles comme par des canaux, ma Miséricorde se répand sur l'humanité ».

Très Miséricordieux Jésus, de qui provient tout bien, fais abonder ta grâce en nous afin que nous accomplissions de dignes actes de miséricorde, et que ceux qui nous voient glorifient le Père de miséricorde qui est au Ciel.

 

« La source de l’amour divin demeure dans les cœurs purs,

plongés dans la mer de la miséricorde rayonnante comme les étoiles,

claire comme l’aurore. »

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, pose ton regard de miséricorde sur ce groupe d'élus dans ta vigne, les âmes prêtres et des religieux. Comble-les de la puissance de ta bénédiction. Par l'amour du Coeur de ton Fils dans lequel elles sont enfermées, accorde-leur ta force et ta lumière, afin qu'elles puissent guider les autres sur le chemin du salut et chanter d'une seule voix la gloire de ton insondable miséricorde, pour les siècles sans fin. Amen.

 

Prière

 

Doux Jésus, Pain de vie, j’immerge les âmes sacerdotales et religieuses dans Votre insondable Miséricorde. Accordez-nous de nouvelles, nombreuses et saintes vocations, afin que par toutes ces âmes consacrées, les canaux de Votre miséricorde se déversent sur le monde. Seigneur, pitié et miséricorde, donnez-moi la grâce de m’unir à Vous ardemment dans la sainte eucharistie. Versez dans mon pauvre cœur, la force et le réconfort dont il a besoin pour avancer malgré les difficultés. Ouvrez-moi les trésors de Votre cœur, apprenez-moi à y puiser les grâces et les bienfaits que je recherche. Amen.

 

« Sache ma fille que comme tu désires ardemment t’unir avec moi dans la sainte Communion, moi aussi je désire me donner complètement à toi. Et comme récompense pour ton ardeur, repose-toi près de mon cœur. La vie éternelle doit déjà commencer ici sur cette terre par la sainte Communion. Chaque communion rend capable d’être en relation avec Dieu pour toute l’éternité. » (§ 826, 1810 PJ)

Prières quotidiennes

 

Troisième jour

Saint jour de Pâques

 

« Aujourd’hui, amène-moi toutes les âmes pieuses et fidèles et plonge-les dans l’océan de Ma Miséricorde. Ces âmes me consolèrent sur le chemin du Calvaire. Elles furent cette goutte de consolation dans un océan d’amertume ».

Très Miséricordieux Jésus qui accordez surabondamment le trésor de votre Miséricorde à tous, recevez-nous tous dans la demeure de votre Cœur Très Compatissant. Et ne nous en laissez pas sortir pour l’éternité, je Vous en supplie par cet inconcevable amour dont brûle votre Cœur pour le Père Céleste.

 

« Impénétrables merveilles de la Miséricorde,

Insondables au pécheur comme au juste,

Lorsque sur nous, vous jetez un regard de pitié,

Vous nous attirez tous vers Votre Amour ! »

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, jetez un regard de Miséricorde sur les âmes fidèles, héritage de votre Fils. Par sa douloureuse Passion, accordez leurs votre bénédiction et entourez-les de votre incessante protection afin qu’elles ne perdent l’amour ni le trésor de la sainte foi, mais qu’elles glorifient votre infinie Miséricorde avec le chœur des Anges et des Saints pour l’éternité. Amen.

 

Prière

 

Doux Jésus, Serviteur Souffrant et aimant, Je vous consacre toutes les âmes pieuses et fidèles qui vous réconfortent. Que Votre Miséricorde en augmente le nombre afin que ces âmes, soient également la consolation, pour ce monde dénué de compassion. Seigneur, pitié et miséricorde, pour mon incapacité à Vous aimer comme Vous le méritez, c’est à dire par-dessus tout. Faites grandir en moi une foi fervente, un amour rayonnant. Que je sois capable d’entrer dans l’intimité de Vos souffrances et devenir un témoin lumineux de Votre Miséricorde.

 

« Je vais célébrer les grâces de Yahvé pour tout ce que Yahvé a accompli pour nous, pour tout ce qu'il a accompli dans sa miséricorde, pour l'abondance de ses grâces ». (Is 63,7)

Message de Sœur Faustine : « Satan m’a avoué que je suis l’objet de sa haine. Il m’a dit que 1 000 âmes lui font moins de dommages que moi, quand je parle de la grande miséricorde du Tout-Puissant. Les plus grands pécheurs reprennent confiance et reviennent à Dieu et le mauvais esprit perd tout. J’ai pris conscience combien Satan hait la miséricorde divine, il ne veut pas reconnaître que Dieu est bon. » (§ 1167 PJ). « Plus grande est la misère, plus elle a droit à ma miséricorde. Toutes les âmes peuvent avoir confiance en l’inconcevable abîme de ma miséricorde car je désire les sauver toutes. Je n’exclus personne. » (§ 1182, 1517 PJ)

Prières quotidiennes

 

Quatrième jour

Lundi de Pâques

 

« Aujourd'hui, amène-moi tous les païens et ceux qui ne me connaissent pas encore. Je pensais également à eux durant mon amère Passion, et leur zèle futur consolait mon Cœur. Immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde ».

Très compatissant Jésus qui êtes la lumière du monde, recevez dans la demeure de votre Cœur Très Compatissant les âmes des païens et de ceux qui ne Vous connaissent pas encore. Que les rayons de votre Grâce les illuminent, afin qu’elles aussi glorifient avec nous les merveilles de votre Miséricorde. Et ne les laissez pas sortir de la demeure de votre Cœur Très Compatissant.

 

« Faites que la lumière de votre amour, mon Dieu,

Illumine enfin toutes les âmes restées dans les ténèbres,

Et que n’hésitant plus à Vous reconnaître,

Elles chantent avec nous la gloire de votre Miséricorde ! »

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, jetez un regard de Miséricorde sur les âmes des païens et de tous ceux qui ne Vous connaissent pas encore, mais qui sont enfermés dans le Cœur Très Compatissant de Jésus. Attirez-les vers la lumière de l’Evangile. Elles ne savent pas combien est grand le bonheur de Vous aimer. Faites donc qu’elles aussi, puissent glorifier la munificence de votre Miséricorde dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière


Doux Jésus, Bon Berger, je confie à Votre inépuisable Miséricorde, tous ceux qui ne Vous connaissent pas encore. Donnez à tous la Lumière de la foi. Que les âmes du monde entier viennent à Vous et vous consolent par leur zèle. Seigneur, pitié et miséricorde pour mon âme qui est fermée à Votre Présence d’Amour. Vous pouvez la transformer en une âme palpitante, glorifiant les largesses de Votre miséricorde. J’ai confiance en Votre Toute-Puissance d’Amour et je me confie à Vous totalement. Amen.

 

« Je te fiancerai à moi pour toujours. Je te fiancerai dans la justice et dans le droit, dans la tendresse et la miséricorde. » ( Os 2,21)

« Ecris que je suis plus généreux envers les pécheurs qu’envers les justes. Pour eux, je suis venu sur terre. Pour eux, j’ai versé mon sang. Qu’ils ne craignent pas de s’approcher de moi, ce sont eux qui ont le plus besoin de ma miséricorde. » (§ 1275 PJ) « Mon enfant, la vie sur terre est une lutte, mais n’aie pas peur car tu n’es pas seul. Je te soutiens toujours, appuie-toi donc sur mon épaule. Prends la confiance et puise à la source de la vie.» ( § 1488 PJ).

Prières quotidiennes

 

Cinquième jour

Mardi de Pâques

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes des hérétiques et des apostats et immerge-les dans l'océan de ma Miséricorde. Dans mon amère Passion, elles déchiraient mon Corps et mon Cœur, c'est à dire mon Eglise. Lorsqu'elles reviennent à l'unité de l'Eglise, mes plaies guérissent, et ainsi elles me soulagent dans ma Passion ».

Très Miséricordieux Jésus qui êtes la bonté même, Vous ne refusez pas la lumière à ceux qui Vous la demandent. Recevez dans la demeure de Votre Cœur Très compatissant les âmes des hérétiques et des apostats. Par Votre lumière ramenez-les à l’unité de l’Église. Ne les laissez sortir de la demeure de votre Cœur Très Compatissant, mais faites qu’elles aussi glorifient la munificence de Votre Miséricorde.

 

« Même pour ceux qui mirent en pièces le manteau de l’unité,

Coule en votre Cœur une source de pitié.

Par la Toute-puissance de votre Miséricorde, ô Dieu,

Vous pouvez aussi retirer ces âmes de l’erreur ».

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, jetez un regard miséricordieux sur les âmes des hérétiques et des apostats qui, persistant obstinément dans leurs erreurs, gaspillèrent Vos bontés et abusèrent de Vos grâces. Ne regardez pas leurs fautes, mais l’amour de Votre fils et Son amère Passion qu’Il souffrit égale-ment pour elles, puisqu’elles aussi sont enfermées dans le Cœur Très Compatissant de Jésus. Faites qu’elles aussi glorifient Votre immense Miséricorde dans les siècles des siècles. Amen.

 

Prière

 

Doux Jésus, Roi d’Amour, je consacre toutes les âmes rebelles, infidèles, ennemies à Votre Miséricorde infinie. Pardon pour les souffrances que vous endurez à cause de leur absence de foi, d’amour et d’adoration. Donnez-moi les vertus pour devenir une âme réparatrice et expiatrice qui versera du baume sur vos souffrances. Seigneur, pitié et miséricorde, Je suis souvent dans les ténèbres de l’erreur, de l’orgueil de l’égoïsme et je désespère. Venez à mon secours, Dieu si bon et Lumière du monde. Que mon âme gagne en humilité pour répondre à vos appels et permettre aux rayons de Votre grâce d’agir en moi, pauvre pécheur, afin de me redonner chaleur, vie, joie. Amen.

 

« Seigneur, Roi, tu as délivré mon corps de la ruine. Tu as été mon soutien et tu m’as délivré selon l’abondance de ta miséricorde. Mon âme a été tout près de la mort. Je cherchais du regard un homme secourable, et rien. Alors je me souvins de ta miséricorde, Seigneur, sachant que tu délivres ceux qui espèrent en toi. » (Si 51).

Prières quotidiennes

 

Sixième jour

Mercredi de Pâques

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes douces et humbles, ainsi que celles des petits enfants, et immerge-les dans ma Miséricorde. Ce sont elles qui ressemblent le plus à mon Cœur. Elles m'ont réconforté dans mon amère agonie. Je les voyais comme des anges terrestres veiller sur mes autels. Sur elles, je verse des torrents de grâces. Seule une âme humble est capable de recevoir ma grâce. En ces âmes-là, je mets ma confiance ».

Très Miséricordieux Jésus qui avez dit Vous-même : "Apprenez de Moi que Je suis doux et humble de Cœur", recevez dans la demeure de votre Cœur Très Compatissant les âmes douces et humbles, ainsi que celles des petits enfants. Ces âmes-là plongent dans le ravissement le Ciel entier, et sont particulièrement aimées du Père des Cieux. Elles forment un bouquet de fleurs devant le trône divin dont Dieu seul respire le parfum. Ces âmes-là demeurent pour toujours dans le Cœur très compatissant de Jésus, chantant sans cesse l’hymne de l’amour et de la Miséricorde pour l’éternité.

 

« L’âme véritablement humble et douce,

Respire déjà le Paradis sur terre,

D’un parfum d’humilité son cœur

Grise le Créateur Lui-même ».

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, jetez un regard de Miséricorde sur les âmes douces et humbles, ainsi que sur celles des petits enfants demeurant dans le Cœur Très Compatissant de Jésus. Ce sont ces âmes-là qui ressemblent le plus à votre Fils. Le parfum de ces âmes montent de la terre et s’élève jus-qu’à votre trône. Père de Miséricorde et de toute bonté, je Vous implore par l’amour et la prédilection que Vous avez pour ces âmes, de bien vouloir bénir le monde entier, afin que toutes les âmes puissent chanter ensemble la gloire de votre Miséricorde pour l’éternité. Amen.

 

Prière


Doux Jésus, Amour Miséricordieux, recevez dans votre Sacré-Cœur toutes les âmes douces, humbles. En particulier les âmes des petits enfants. Je m’associe à l’offrande d’elles-mêmes pour vous réconforter, recevoir les torrents de Votre grâce, être digne de Votre confiance. Pitié et miséricorde Seigneur, ne permettez pas que je sois tiède et froid(e) quand vous venez dans mon cœur à la sainte communion. Mais que mon cœur soit pur et humble pour que Vous y trouviez Votre plaisir.

 

« Mais toi, notre Dieu, tu es bon et vrai, lent à la colère et gouvernant l’univers avec miséricorde. Pécherions-nous, nous sommes à toi. » (Sg 15)

« Je désire m’unir aux âmes humaines. Mon délice est de m’unir aux âmes. Lorsque je viens dans la sainte Communion jusqu’au cœur des hommes, j’ai les mains pleines de toutes sortes de grâces et je désire les donner aux âmes. » (§1385 PJ) « Ce n’est pas dans les grandes bâtisses, ni les constructions magnifiques, mais dans un cœur pur et humble que je trouve plaisir. » (§ 532 PJ)

Prières quotidiennes

 

Septième jour

Jeudi de Pâques

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes qui honorent et glorifient ma Miséricorde de manière spéciale et immerge-les dans ma Miséricorde. Ce sont ces âmes qui ont le plus vivement compati aux souffrances de ma Passion et qui ont pénétré le plus profondément en mon âme. Ces âmes brilleront d'un éclat particulier dans l'autre vie ; aucune d'elles n'ira dans le feu de l'enfer. Je défendrai chacune d'elles en particulier à l'heure de la mort ».

Très Miséricordieux Jésus dont le Cœur n’est qu’amour, recevez dans la demeure de Votre Cœur Très Compatissant les âmes qui vénèrent et glorifient plus particulièrement l’immensité de votre Miséricorde. Dotées de la puissance même de Dieu, elles avancent confiantes en votre Miséricorde au milieu de tous les tourments et contrariétés. Ces âmes sont unies à Jésus et portent le poids de l’humanité entière sur leurs épaules. Elles ne seront pas jugées sévèrement, mais votre Miséricorde les protégera au moment de l’agonie.

 

« L’âme qui célèbre la bonté du Seigneur

Est, de Lui, tout particulièrement chérie.

Près de la source de vie, elle a trouvé demeure,

Et puise mille grâces en la Miséricorde de Dieu ».

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Eternel, daignez jeter un regard de Miséricorde sur les âmes qui célèbrent et vénèrent votre plus grand attribut : votre infinie Miséricorde. Enfermées dans le Cœur Très Compatissant de Jésus, elles sont un vivant Evangile. Leurs mains sont pleines d’actes de miséricorde. Comblées de joie elles chantent l’hymne de la Miséricorde du Très-Haut. Je Vous en supplie, manifestez-leur Votre Miséricorde selon l’espoir et la confiance qu’elles ont mis en Vous. Que s’accomplisse en elles la pro-messe de Jésus qui a dit : « Je défendrai leur vie durant, comme Ma propre Gloire, les âmes qui vénéreront Mon infinie Miséricorde. Je les dé-fendrai tout particulièrement à l’heure de la mort ».

 

Prière

 

Doux Jésus, Prince éblouissant de sainteté, je Vous confie les âmes attachées à glorifier Votre Miséricorde. Je Vous demande la grâce de convertir tous Vos enfants. Que toutes les âmes compatissent vivement aux souffrances de Votre Passion, pénètrent le plus profondément dans Votre âme. Pitié et miséricorde Seigneur, venez à mon secours, je suis si souvent triste et abattu(e) car je retombe si souvent dans les mêmes erreurs. Je succombe aux tentations, aux doutes, aux scrupules. Je perds la paix et je me décourage. Aidez-moi à ne m’appuyer que sur Vous, Jésus, à vous faire confiance en tout et pour tout. Soutenez-moi, rassurez-moi, protégez-moi contre tout mal et tout péché. Amen.

 

« Je prends ta misère et je te donne ma miséricorde. Qui a confiance en ma miséricorde ne périra pas, car toutes ses affaires sont miennes et ses ennemis se briseront à mes pieds ». ( § 723 PJ).

Prières quotidiennes

 

Huitième jour

Vendredi de Pâques

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes de ceux qui sont dans la prison du Purgatoire et immerge-les dans l'abîme de ma Miséricorde. Que les flots de mon Sang rafraîchissent leurs brûlures ! Toutes ces âmes me sont très chères. Elles s'acquittent envers ma Justice. Il est en ton pouvoir de leur apporter quelque soulagement. Puise dans le trésor de mon Eglise toutes les indulgences, et offre-les en leur nom... Oh ! si seulement tu connaissais leur supplice, tu offrirais constamment pour elles l'aumône de tes prières, et tu paierais leurs dettes à ma justice ».

Très Miséricordieux Jésus qui avez dit vouloir Vous-même la Miséricorde, voici que j’amène à la demeure de votre Cœur Très Compatissant, les âmes du Purgatoire, qui Vous sont très chères, mais qui pourtant doivent rendre des comptes à votre Justice. Que les flots de Sang et d’Eau jaillis de votre Cœur éteignent les flammes du feu purificateur afin que, là aussi soit glorifiée la puissance de votre Miséricorde.

 

« De la terrible ardeur du feu purificateur,

Une plainte s’élève vers votre Miséricorde,

Demandant consolation, soulagement, fraîcheur,

Des seuls ruisseaux d’Eau à votre Sang mêlés ».

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, daignez jeter un regard de Miséricorde sur les âmes souffrant au Purgatoire, enfermées dans le Cœur Très Compatissant de Jésus. Je Vous implore par la douloureuse Passion de Jésus, votre Fils, et par toute l’amertume dont son âme Très Sainte fut inondée, de manifester votre Miséricorde aux âmes qui sont soumises à votre Justice sans dé-faut. Que Votre regard ne tienne compte que des mérites des plaies de Jésus, votre Très Cher Fils, car nous croyons que votre bonté et Votre pitié est infinie.

 

Prière

 

Doux Jésus, Merveilleux Prince de Lumière, Vous aimez les saintes âmes du purgatoire qui un jour Vous rejoindront dans Votre Royaume de Gloire. Je Vous prie instamment Jésus, que votre Sang Précieux les soulage, les désaltère, les rafraîchisse, les réconforte, hâte leur délivrance afin que, là aussi, soit glorifiée la puissance de votre Miséricorde. Que les flots de Sang et d'Eau jaillis de Votre Cœur éteignent les flammes du Purgatoire. Pitié et miséricorde Seigneur, Je ne comprends pas le pouvoir incroyable que vous me donnez pour aider mes frères vivants et défunts. Je suis sourd(e) aux appels de détresse de mes frères, je perds tant d’occasion d’aider, d’offrir, de réparer, d’expier, d’aimer. O, Seigneur, guérissez mon pauvre cœur souffrant, découragé. Apprenez-lui à être fortifié par Votre miséricorde.

 

« Je recours à Ta miséricorde, Dieu, Toi qui es seul bon. O Dieu de pitié, Tu ne me rejettes jamais lorsque je reviens à ton Cœur miséricordieux qui n’a jamais refusé personne, même le plus grand des pécheurs. » ( § 1730 PJ)

Prières quotidiennes

 

Neuvième jour

Samedi de Pâques

(Veille de la fête de la Miséricorde)

 

« Aujourd'hui, amène-moi les âmes froides et immerge-les dans l'abîme de ma Miséricorde. Ce sont ces âmes-là qui blessent le plus douloureusement mon Cœur. Ce son ces âmes froides qui, au Jardin des Oliviers, m'inspirèrent la plus grande aversion. C'est à cause d'elles que je me suis écrié : "Père, éloigne de moi ce calice, si telle est ta volonté." Pour elles, l'ultime planche de salut est de recourir à ma Miséricorde ».

Très Compatissant Jésus qui n’êtes que pitié, j’amène à la demeure de Votre Cœur Très Compatissant les âmes indifférentes et froides. Que ces âmes, dont la froideur cadavérique Vous emplit de répulsion, retrouvent la flamme de la vie au feu de votre pur amour. Très Compatissant Jésus, usez de la Toute-puissance de votre Miséricorde : entraînez-les dans le brasier même de votre amour et communiquez-leur le feu de l’amour divin, car Vous pouvez tout.

 

« Feu et glace ensemble il ne faut mêler,

Car le feu s’éteindra ou la glace fondra.

Mais par votre infinie Miséricorde,

Mon Dieu, vous pouvez suppléer de plus grandes déficiences ».

 

Notre Père, je Vous salue Marie, Gloire au Père

 

Père Éternel, jetez un regard de Miséricorde sur les âmes indifférentes, qui sont cependant enfermées dans le Cœur Très Compatissant de Jésus. Père de Miséricorde, je Vous supplie par la Passion amère de votre Fils et par son agonie de trois heures sur la croix, permettez que ces âmes-là célèbrent aussi l’abîme de votre Miséricorde.

 

Prière


Doux Jésus, Brasier ardent de Pureté, accueillez toutes les âmes froides, celles qui vous blessent douloureusement. Que toutes les âmes froides aient recours à votre inconcevable miséricorde. Que dans le feu de Votre pur amour, elles s'enflamment à nouveau. O très compatissant Jésus, usez de la toute puissance de Votre Miséricorde et attirez-les dans le brasier de Votre amour. Pitié et miséricorde Seigneur, pour tous Vos enfants de la terre et du purgatoire. Vous êtes venus pour nous sauver. Attirez-nous tous à Vous par la puissance de Votre Miséricorde afin que nous allions tous Vous glorifier dans votre royaume de paix et de gloire, pour les siècles des siècles. Amen.

 

« Jetons-nous dans les bras du Seigneur, et non dans ceux des hommes, car telle est sa majesté, telle aussi sa miséricorde. » (Si 2,18)

Prières quotidiennes

 

92a1fc_1e67024e54cf4bbeb7d16c255cd5808f (2)

Fête de la Miséricorde Divine

 

« Ma fille, parle au monde entier de mon inconcevable Miséricorde. Je désire que la Fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. En ce jour les entrailles de ma Miséricorde sont ouvertes, je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s'approcheront de la source de ma miséricorde ; toute âme qui se confessera (dans les huit jours qui précèdent ou suivent ce Dimanche de la Miséricorde) et communiera, recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de leur peine ; en ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s'écoulent les grâces ; qu'aucune âme n'ait peur de s'approcher de moi, même si ses péchés sont comme l'écarlate. [...] La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu'elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques. Le genre humain ne trouvera pas la paix tant qu'il ne se tournera pas vers la source de ma Miséricorde ». (Petit Journal, § 699).

La première Fête de la Divine Miséricorde pour toute l'Eglise - instituée par Saint Jean-Paul II le 30 avril 2000 à l'occasion de la canonisation de Sœur Faustine - a été célébrée le Dimanche 22 avril 2001. Elle est depuis célébrée tous les ans, conformément aux demandes du Seigneur, le premier Dimanche après Pâques.

 

Les prières concluant chaque jour de cette neuvaine sont extraite de la Neuvaine à la Miséricorde proposée par l'Etoile Notre Dame, disponible en CD dans leur boutique

8a1f406c4991589359cf1ef6287b1e59

Téléchargez le texte de la neuvaine (PDF) en cliquant ici

Posté par fmonvoisin à 17:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 avril 2017

Soutenez Images Saintes

Soutenez Images Saintes

 

 La vocation de ce site d'évangélisation et de mission d'intuition Franciscaine, est de faire passer partout et à un large public, prières, dévotions, vies de saints, textes franciscains...

Images Saintes est en phase de devenir l'un des plus grands livres de prières en langue française, qui existe au monde...

 

De plus de 50 pays à travers le monde et sur les 5 continents, chaque jour, vous venez puiser, partager et prier avec ces textes qui sont bien souvent récupérés dans de très anciens livres glanés dans les archives et bibliothèques anciennes ou sortis directement de ma bibliothèque personnelle, ces textes sont parfois tombés dans le domaine public et sont bien souvent complètement oubliés et je m'efforce de remettre de remettre au goût du jour afin que je justement personne n'oublie ce qui a nourri et fait prier des générations de chrétiens.

 

Je vous remercie d'être toujours plus nombreux,

car de plus en plus, je vois et entends d'un peu partout,

que cet effort est très apprécié et est un vrai succès.

 

 

 Je fais appel à votre soutien généreux

 

 

Depuis quelques temps, des questions remontent et des projets germent dans mon esprit, concernant l'avenir de ce site:

 

Je viens de mettre en place une cagnotte sur Leetchi.com

 

Pour permettre

 

- 1e l'achat du nom du domaine, afin que désormais ce site puisse s'appeler Imagessaintes.com

et ainsi ne plus avoir du tout de publicités dessus, publicités qui sont un vrai problème... Car elles ont un contenu complètement opposé de ce qui se trouve dans ces pages... Bien des fois, vous avez fait remonter cette remarque. En achetant donc le nom du domaine, plus de problèmes de publicités douteuses contraires au contenu et à l'esprit des pages de ce site...

 

- la 2e raison est le paiement des droits d'auteurs pour de prochains textes et mois de dévotions, plus récents et, qui sont et seront et nécessaires et j'en suis certains, très appréciés, afin de vous fournir toujours plus de quoi entretenir et nourrir votre vie de prière. De nombreux textes pourraient être placés, mais qui sont sous droits d'auteur: la législation française est assez exigente sur la propriété intellectuelle des livres et des auteurs: les auteurs doivent aussi gagner leur pain... Et le but de ce site est de faire passer partout de nouveaux textes en vue de semer l'Evangile et de hâter l'avènement du Règne des Coeurs de Jésus et de Marie...

 

Le nombre de visiteurs étant toujours un peu plus à la hausse chaque jours, mois, semaines, si chacun d'entre vous pouviez donner ne serait-ce qu'1 euro par personne, et par visite, pendant quelques temps,

non seulement, l'avenir du site serait assuré, mais aussi sa "propreté", et cela vous assurera un certains nombres de nouveaux textes et d'une façon tout à fait légale, qui viendront alimenter en entretenir votre prière quotidienne, dans les prochains temps...

 

Merci d'apporter votre soutien, car Images Saintes, c'est avant tout vous qui le faites son succès...!!!

 

Le rédacteur,

Franck Monvoisin.

 

Participer à la cagnotte en ligne

 

Posté par fmonvoisin à 22:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 avril 2017

Neuvaine aux sept Plaies du Christ

Neuvaine aux sept Plaies du Christ

Du 12 au 20 mars 2016

 

 

U4xNO4HVsPJZ

 

 

Introduction

 

« Les plaies du Christ sont les cinq plaies des deux mains et des deux pieds de Jésus de Nazareth, crucifié et cloué sur la croix, et sa plaie au flanc droit, faite par le centurion Longin avec son javelot, pour constater sa mort, selon l'évangile selon Jean,19 et selon une prophétie du psaume 22,16 : « Ils ont percé mes mains et mes pieds ». Jésus a enduré d’autres plaies comme celles de la sanglante flagellation, de la couronne d’épines, de celle de son épaule dont les os furent complètement mis à nu. Ces plaies furent physiques, mais Jésus a vécu une agonie spirituelle dès le Jardin de Gethsémani. Cette neuvaine va nous conduire sur les pas de Jésus, dès le jeudi saint jusqu’à sa mort le vendredi saint à 15h. Plus nous entrerons dans l’intimité des souffrances de Jésus et plus nous obtiendrons des grâces. Car c’est « par ses blessures que nous sommes guéris » et libérés de tout mal. « Vous avez ainsi terrassé le démon, en usant de la croix comme d'une fronde garnie de cinq pierres, quand votre divin corps fut suspendu au bois de la croix par cinq plaies » (Ludolphe le Chartreux).

Que cette neuvaine nous recouvre du Précieux sang de Jésus qui coule de ses saintes Plaies, afin que nous soyons abondamment bénis, nourris, protégés. Amen.

 

Prières quotidiennes

 

Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen.

 

Je crois en Dieu

 

Prière à l’Esprit Saint

 

Père Eternel, au Nom de Jésus-Christ et par l’intercession de Marie, la Vierge Immaculée, envoyez-moi le Saint-Esprit.

Venez, Saint-Esprit, dans mon cœur et sanctifiez-le.

Venez, père des pauvres et soulagez-moi.

Venez, auteur de tout bien et consolez-moi.

Venez, lumière des esprits et éclairez-moi.

Venez, consolateur des âmes et réconfortez-moi.

Venez, doux hôte des cœurs et ne vous éloignez pas de moi.

Venez, vrai rafraîchissement de ma vie et restaurez-moi.

 

Prière aux plaies de Jésus

 

Dieu tout puissant, vous avez voulu vous incarner sous forme de l’une de vos créatures par amour pour moi, afin de supporter l'insupportable, je Vous consacre ma vie et mon éternité. Ô Saintes Plaies des mains de Jésus-Christ, je vous consacre mes mains, afin de travailler toujours à votre gloire. Ô Saintes Plaies des pieds de Jésus-Christ, je Vous consacre mes pieds, Afin de marcher toujours à votre suite. Ô Saintes Plaies du dos de Jésus-Christ, je Vous consacre ma chair, afin qu'elle soit toujours soumise à Votre Très Sainte Volonté. Ô Saintes Plaies de la tête de Jésus-Christ, je Vous consacre mon esprit, Afin que mon intelligence ne soit pas un obstacle à ma sanctification. Ô Saintes Plaies du Cœur de Jésus-Christ, je Vous consacre mon cœur, afin que, désormais uni au vôtre, il déborde d'amour pour les hommes, mes frères. Ô Très Précieux Sang de Jésus-Christ, je Vous consacre tout mon sang, afin que désormais ne coule dans mes veines, que Foi, Espérance et Charité.

Père très saint, Père très miséricordieux, dans le souffle de votre Esprit et par les mains très pures de Marie, je vous offre avec mon humble vie, la cruelle Passion de votre Fils, son Cœur transpercé, sa Tête sacrée couronnée d'épines, sa Sainte Face défigurée, son Précieux Sang, les Plaies de ses mains, de ses pieds, de son épaule et de tout son Corps disloqué et meurtri. Père, acceptez cette offrande infinie et faites de nous les apôtres zélés et les compagnons fidèles de Jésus crucifié et ressuscité et de Marie immaculée. Amen.

 

Notre Père, 10 Je vous salue Marie, Gloire au Père

 

christ_praying_byzantine_icon_29-10-16_11-06-40

Premier jour

L’Agonie

Plaie mystique

 

« Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani et leur dit : « Restez ici, pendant que je m'en vais là-bas pour prier ». Il emmena Pierre, ainsi que Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, et il commença à ressentir tristesse et angoisse. Il leur dit alors : « Mon âme est triste à en mourir. Demeurez ici et veillez avec moi ». Il s'écarta un peu et tomba la face contre terre, en faisant cette prière : « Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux » (Saint Matthieu 26, 36-39).

« Un tel combat et une telle victoire ne sont possibles que dans la prière. C'est par sa prière que Jésus est vainqueur du Tentateur, dès le début et dans l'ultime combat de son agonie » (CEC, 2.849).

O Dieu ! Par la Passion de Votre Fils unique, et par l’effusion de Son Sang découlant de son agonie à Gethsémani, vous avez rétabli la nature humaine perdue par le péché, faites, nous vous en supplions, qu’en vénérant ici-bas le sang qu’il a transpiré à Gethsémani, nous méritions de recueillir dans le ciel le fruit de ce même Sang très précieux. 

Nous Vous le demandons par ce même Jésus-Christ, Notre-Seigneur, Votre fils, qui vit et règne avec Vous, dans l’unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Amen.

 

Mon Jésus, pardon et miséricorde. Par les mérites de Vos Saintes Plaies !

 Prières quotidiennes

 

p1

Deuxième jour

La Flagellation

Mystère de communion

 

« De même ; il a été pour plusieurs un sujet d'effroi, tant son visage était défiguré, tant son aspect différait de celui des fils de l'homme. » (Isaïe 52,14).

Il était impossible de voir s’il était même un être humain, à ce qu’en décrit Isaïe le prophète, qui a vu prophétiquement la passion du Serviteur souffrant et sa flagellation, et qui la décrit dans l’Ancien Testament : il était si défiguré qu’on pouvait se demander s’il s’agissait d’un être humain tant il était ravagé, transformé en plaie. Expression unique vraiment extraordinaire de l’Ecriture. Une fois entièrement déchiré ainsi, il fallut à Jésus un secours divin extraordinaire, une ressource nouvelle. Jésus, à chaque coup qu’Il recevait, priait et remerciait. Jésus remercie à chaque coup, et chaque coup rassemble de manière encore plus profonde dans sa communion tous ses élus. C’est un amour de reconnaissance qui atteint le fond du cœur de ceux par qui Il reçoit ces plaies. Toute la flagellation, et l’Eucharistie aujourd’hui, c’est cela. Contempler le côté extérieur de la flagellation, de la passion ne suffit pas : il faut aussi contempler l’intériorité de ce mystère ; Jésus veut donner les trésors de Dieu à travers sa flagellation.

En vos Plaies glorieuses, Seigneur Jésus, je n'ai rien à craindre ni de moi-même, ni des autres, ni du démon. Vous êtes, ô Jésus, mon bouclier, mon rempart, mon refuge, mon rocher ; devant qui tremblerais-je ? Seigneur Jésus, nous déposons nos humbles vies dans vos Plaies sacrées, rendez-nous participants de votre Divinité, et qu'avec vous et toute l'humanité, nous formions une offrande pure à la gloire de notre Père céleste.

O mon Jésus, par les mérites de vos Saintes Plaies et de votre Précieux Sang, nous vous supplions d'enflammer du zèle de votre amour et de votre gloire tous les prêtres du monde, tous les missionnaires et chacun de nous pour que tous nous annoncions votre Parole. Qu’ainsi les âmes soient arrachées au démon et conduites dans l'asile de votre Cœur, où elles puissent éternellement, avec vous, glorifier l'infinie Miséricorde du Père. Amen

O Marie, Mère immaculée, les Plaies de votre Fils Jésus sont éternellement gravées dans votre Cœur, accordez-nous, qu'à notre tour ses Plaies sacrées soient profondément imprimées dans nos cœurs.

 

Mon Jésus, pardon et miséricorde. Par les mérites de vos Saintes Plaies !

Prières quotidiennes

 

Ecce Homo 2

Troisième jour

Le couronnement d’épines

Mystère d’abaissement

 

Au milieu du Carême, nous lisons ce bel Evangile : « il n’y a pas d’autre commandement que d’aimer le Seigneur ton Dieu : tu n’as pas d’autre Seigneur que Lui ; L’aimer de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, de tout ton esprit, de toute ton intelligence ; et tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Saint Marc, 12, 28-34).

Jésus a été couronné d’épines, Jésus a été injurié, humilié, soumis à la dérision, à la moquerie générale, aux rires et à toutes les formes possibles d’humiliation publique et d’humiliation intime. Jésus est couronné d’épines à plusieurs reprises. Il a été convoqué successivement devant tellement d’autorités ! D’abord chez Anne, tout de suite Il a été bafoué par ceux qui l’accompagnaient ; Anne l’a livré ensuite aux moqueries et aux mauvais traitements de tous les gardes qui étaient là, et cela a duré assez longtemps. Nous n’avons pas l’habitude de décrire ce genre de persécutions. Ce fut terrible.

O mon très aimable Seigneur Jésus, votre sainte Face a été défigurée par la malice des hommes, par nos péchés. Le châtiment qui nous rend la paix est sur Vous. La couronne d'épines laboure votre crâne, votre front vénérable, votre Tête sacrée, Temple de la divine Sagesse. Par vous, Seigneur Jésus crucifié et ressuscité, le monde sera renouvelé. Changez les cœurs, un à un, rectifiez les esprits au contact de votre Tête sacrée, couronnée d'épines. Temple de la divine Sagesse ; transformez toutes nos habitudes au contact de chacune de vos Plaies sanglantes et triomphantes.

Père Eternel, je Vous offre les Plaies profondes et douloureuses de Jésus Christ couronné d’épines. Par les mérites de ces Saintes Plaies, accordez-moi la contrition de mes péchés et la grâce d’accepter avec paix et douceur d’esprit, toutes les croix qu’il vous plaira de m’envoyer.

O Marie, Mère douloureuse, offrez à la Très Sainte Trinité les plaies et les douleurs de l'Humanité sacrée de notre Sauveur Jésus-Christ, votre Fils; joignez à cette offrande nos vies pécheresses avec leurs joies, leurs peines, leurs soucis, leurs travaux.

 

Mon Jésus, pardon et miséricorde. Par les mérites de Vos Saintes Plaies !

Prières quotidiennes

 

ikona-jezusa-chrystusa-z-najswietsza-rana-ramienia

Quatrième jour

La Plaie de l’épaule

Mystère inconnu

 

Révélation faite à saint Bernard de la plaie inconnue de l'épaule de Jésus-Christ, ouverte par le poids de la Croix. Jésus lui dit : « J'eus, en portant la Croix, une plaie profonde de trois doigts et trois os découverts sur l'épaule. Cette plaie qui n'est pas connue des hommes m'a occasionné plus de peine et de douleur que toutes les autres. Révèle-la aux fidèles chrétiens et sache que quelque grâce qui me sera demandée en vertu de cette Plaie, leur sera accordée. Et à tous ceux qui, par amour pour elle, m'honoreront chaque jour par trois Pater, Ave et Gloria, je pardonnerai les péchés véniels et je ne me souviendrai plus des mortels. Ils ne mourront pas de mort imprévue. A l'heure de leur mort ils seront visités par la bienheureuse Vierge et ils obtiendront encore la grâce et la miséricorde ».

Très aimé Seigneur, très doux agneau de Dieu, moi pauvre pécheur, j'adore et vénère la  très sainte Plaie que Vous avez reçue à l'épaule en portant au Calvaire la très lourde croix qui laissa découverts trois os saints, occasionnant une immense douleur. Je Vous supplie, en vertu des mérites de la Plaie de l’épaule de Jésus, d'avoir pitié de moi, en me pardonnant de tous mes péchés mortels ou véniels, en m'assistant à l'heure de ma mort et en me conduisant dans Votre heureux Royaume. Amen !

 

Mon Jésus, pardon et miséricorde. Par les mérites de Vos Saintes Plaies !

 Prières quotidiennes

 

8160

Cinquième jour

Plaie de la Main Droite

Mystère de Rédemption

 

« Mais lui, il a été transpercé à cause de nos péchés ». (Isaïe 53,4).

O mon très aimable Seigneur Jésus, pénétré de respect, je m'unis à la Très Sainte Vierge Marie, votre Mère, pour adorer votre Sainte Humanité humiliée. Je vénère la sainte Plaie de votre main droite et je vous remercie de l'amour infini avec lequel vous avez bien voulu supporter de si nombreuses et si cruelles douleurs, en expiation de mes péchés que je déteste de tout mon cœur. Je vous recommande votre peuple chéri, votre Eglise, pour qui vous vous êtes livré par amour; bénissez et protégez votre vicaire sur la terre, le pape.

Père éternel, Père très aimant, je vous offre la Plaie de la main droite de Jésus crucifié et ressuscité pour guérir les plaies de nos âmes. Père éternel, Père très aimant, je vous offre, avec mon humble vie, toutes les Plaies sanglantes et triomphantes de votre Fils Jésus pour guérir les plaies de l'humanité. Pour donner plus de prix à nos faibles prières, nous nous adressons à vous, très aimable Jésus Christ et nous vous supplions humblement : offrez vous-même à votre Père Eternel la Plaie Sacrée de votre main droite.

O mon très aimable Jésus, c'est par vos souffrances que vous avez justifié les multitudes, Vous vous êtes laissé accabler sous le poids des péchés du monde; recevez notre amour, nos adorations. J'adore particulièrement votre main droite clouée et transpercée. Seigneur Jésus : nous serons vos mains à travers le monde pour bénir, pour travailler, pour soigner et pour servir. Par la précieuse plaie de votre Main Droite et par la douleur générée par le clou qui a percé cette Main, que le Précieux Sang sorti de là, convertisse de nombreuses âmes et sauve les pécheurs du monde entier. Amen.

 

Mon Jésus, pardon et miséricorde. Par les mérites de vos Saintes Plaies !

 Prières quotidiennes

 

Web-Icons_00041

Sixième jour

Plaie de la Main Gauche

Mystère de Purification

 

O mon très aimable Seigneur Jésus-Christ, Agneau immolé, uni à toute la cour céleste et à tous les fidèles de la terre, j'adore la Plaie sacrée de votre main gauche. Je vous remercie, Seigneur, c'est à cause de nos péchés que vous avez eu votre Main Gauche transpercée. Je vous recommande tous ceux qui vont mourir aujourd’hui. Touchez les cœurs des pécheurs les plus endurcis. Par la Précieuse plaie dans votre Main Gauche et par la douleur générée par le clou qui a percé cette Main, que le Précieux Sang sorti de là, sauve les âmes du purgatoire et protège les mourants contre les attaques des esprits infernaux.

Père éternel, Père des miséricordes et Dieu de toute consolation, sous l'action de votre Esprit Saint et par les mains très pures de Marie, je vous offre mon humble vie en union avec la Passion et la Résurrection de votre Fils Jésus ; recevez la Plaie sacrée de sa Main Gauche qui implore miséricorde pour chacun de nous, et guérissez les plaies de l'humanité.

Vierge Marie, Mère des douleurs, offrez-lui avec la cruelle passion de votre Fils bien-aimé, vos soupirs, vos larmes et toutes les douleurs que ses souffrances vous ont causées, afin que, par leurs mérites, les âmes qui sont dans les flammes dévorantes du purgatoire obtiennent le rafraîchissement, que, délivrées de cette douloureuse prison, elles soient dans le ciel, revêtues de la gloire et qu’elles y chantent à jamais les divines miséricordes. Amen.

 

Mon Jésus, pardon et miséricorde. Par les mérites de vos Saintes Plaies !

Prières quotidiennes

 

10670215_681515331926292_364987151397192229_n

Septième jour

Plaie du Pied Droit

Mystère d’expiation

 

O mon très aimable Jésus, pour nos péchés, vous avez été frappé à mort, je vous aime; humblement, j'adore la Plaie sacrée de votre Pied Droit. Venez en aide à toutes les personnes qui veulent vous servir de plus près. Faites de vos prêtres et de toutes les âmes consacrées des lampes ardentes qui éclairent et réchauffent le monde d'aujourd'hui. Par la Précieuse plaie dans votre Pied Droit et par la douleur générée par le clou qui a percé ce Pied, que le Précieux Sang sorti de là, couvre les fondations de l’Eglise Catholique contre les plans du royaume occulte et des méchants.

O Seigneur Jésus, vous nous aimez tellement que vous vous êtes livré vous-même pour chacun des hommes; vous vous êtes mis à notre portée, vous avez parlé notre langage d'homme. Verbe de Dieu ! Vous avez voulu restaurer tout dans votre Sang dont vous arrosez la terre; vous vous êtes remis entre nos mains : « Prenez, mangez... ceci est mon Corps ! » Cependant, dans la pratique, les hommes ne vous croient pas et manquent de confiance en votre amour. Vous avez vaincu le monde, quand, Seigneur Jésus, vaincrez-vous nos cœurs défiants et incrédules ?

Que la Plaie de votre pied droit, ô aimable Jésus, ranime un simple sentiment de naturelle compassion dans les cœurs les plus endurcis. Cette humble étincelle, tout humaine, suffira pour attiser l'ardeur de votre Amour, et alors il jaillira comme un incendie violent. Jésus, vous êtes vraiment merveilleux de tendresse et de puissance ! Vos Plaies glorifiées sont autant de soleils éblouissants qui éclairent et purifient les cœurs.

Seigneur Jésus, par votre sacrifice sur la Croix, vous avez allumé le feu de l'amour sur la terre. Ce feu vous voulez le voir se raviver et se répandre à travers le monde pour qu'il devienne un immense et inextinguible brasier.

 

Mon Jésus, pardon et miséricorde. Par les mérites de vos Saintes Plaies !

Prières quotidiennes

 

13895167_1279725962039633_7568371283087594_n

Huitième jour

Plaie du Pied Gauche

Mystère de Réparation

 

O mon très aimable Jésus, en union avec toutes les âmes qui sont encore retenues loin de vous dans les flammes expiatrices du purgatoire et qui soupirent vers vous, j'adore la Plaie sacrée de votre Pied Gauche. Prenez pitié de ces âmes qui languissent et attendent votre miséricorde. Venez au secours des personnes éprouvées par les difficultés de l'existence et qui marchent dans le noir. Soyez leur unique espoir. Par la Précieuse plaie dans votre Pied Gauche et par la douleur générée par le clou qui a percé ce Pied, que le Précieux Sang sorti de là, nous protège sur tous nos chemins contre les plans et les attaques des esprits mauvais et leurs agents.

Père éternel, Auteur de tout don parfait, pour nous faire mieux comprendre votre amour miséricordieux, vous n’avez pas dédaigné de nous envoyer votre Fils unique sur la terre, où Il a pris la condition de l'esclave.

O Mère de douleur, avec vous, je contemple la Plaie du Pied Gauche de votre divin Fils, je contemple le Sang Sacré qui en jaillit dans lequel se transforment en éternelle gloire les souffrances de l'humanité.

O Jésus, la Plaie de Votre Pied Gauche est la porte béante du ciel; souvenez-vous de moi dans votre Paradis. Amen

 

Mon Jésus, pardon et miséricorde. Par les mérites de vos Saintes Plaies !

Prières quotidiennes

 

icône

Neuvième jour

Plaie du Sacré Côté

Mystère d’Amour des deux Cœurs

 

Par la Précieuse plaie de votre Sacré Côté et par la douleur générée par la lance qui a transpercé ce Côté Sacré, que le Précieux Sang et la précieuse Eau qui en jaillissent, guérissent les malades, ressuscitent les morts, solutionnent nos problèmes actuels et nous montrent le chemin qui mène vers Dieu pour la gloire éternelle. Je vous adore ô Jésus crucifié et ressuscité, avec toute la cour céleste, particulièrement avec votre sainte Mère et tous les anges de Dieu. Je m'accroche à vous, ma seule certitude; je m'agrippe à vous, ma bouée de sauvetage.

Père Eternel, je vous offre la Plaie du Côté de Jésus Christ, votre Fils bien aimé qui transperça d’un glaive de douleur le Cœur si aimant de Sa Très Sainte Mère.

Par l’angoisse des Sacrés Cœurs de Jésus et de Marie et par les mérites de sa Sainte Plaie du Côté, accordez-nous la contrition parfaite de nos péchés, maintenant et à l’heure de la mort. N’oublions pas cette union profonde d’amour entre le Sacré Cœur et celui du Cœur de l’Immaculée Conception, pour la régénération de toute l’humanité

Marie, Mère immaculée, Mère compatissante de Jésus crucifié, échangez notre cœur avec le vôtre. Nous vous donnons notre cœur, nos pensées, nos misères, nos désirs et vous nous donnerez votre Cœur qui brûle à l'unisson de Celui de votre Fils, avec ses pensées, ses miséricordes et ses désirs.

 

Mon Jésus, pardon et miséricorde par les mérites de vos Saintes Plaies !

 Prières quotidiennes

 

gesu_crocifisso

Litanies des Saintes Plaies de Jésus-Christ

 

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, ayez pitié de nous.

Seigneur, ayez pitié de nous.

Jésus-Christ, écoutez-nous.

Jésus-Christ, exaucez-nous.

Père du ciel, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Esprit Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous.

Trinité Sainte qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous.

 

Saintes Plaies du Christ, Soutien du monde, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, Trésor caché de Grâces, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, Fleuve inépuisable de lumière, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, nouvelle et éternelle Alliance, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, Armure des ouvriers de miséricorde, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, par flagellation, Armure infranchissable, sauvez-nous.

Saintes Plaies de la Tête du Christ, par la Couronne d’épines, sauvez-nous.

Saintes Plaies cachées des Orteils qui nous libèrent de tout obstacle, sauvez-nous.

Saintes Plaies cachées de l’Epaule, Source de guérison des douleurs, sauvez-nous.

Saintes Plaies cachées de l’Epaule, Source d’endurance dans les épreuves, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Côté du Christ, Océan de miséricorde, sauvez-nous.

Saintes Plaies des Mains du Christ, Trésor inestimable de charité, sauvez-nous.

Saintes Plaies des Pieds du Christ qui ont marché sur le calvaire, sauvez-nous.

Saintes Plaies de la crucifixion, source de réconciliation, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, prix de notre salut, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, clef qui ouvre les cœurs endurcis, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, victoire sur les démons, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, force des martyrs, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, vertus des confesseurs, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, source de virginité, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, consolation dans les larmes, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, secours des mourants, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, gage de vie éternelle, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, qui délivrent les âmes du purgatoire, sauvez-nous.

Saintes Plaies du Christ, dignes de tout honneur et de toute gloire, sauvez-nous.

 

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur.

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, prenez pitié de nous.

 

Prions

 

Dieu Eternel et Tout-Puissant, vous avez établi votre Fils Unique comme Rédempteur du monde. Par les mérites de Son Sang Précieux, vous plongez l’humanité pécheresse dans l’océan de la Divine Miséricorde. Par les mérites de Son Cœur transpercé, vous nous comblez de Son Amour et de Sa Compassion. Par les mérites de Ses Saintes Plaies, vous nous faites la grâce de découvrir la puissance de guérison de nos blessures intérieures. Père Eternel, nous vous offrons les louanges et les satisfactions que notre Seigneur et notre Sauveur Jésus-Christ Vous a offertes par Sa douloureuse Passion, au nom des pêcheurs. Amen.

 

Neuvaine disponible en CD auprès de la boutique d’Etoile Notre Dame

 

fa6e528a4955bc66c05b6dd31f719472

 

Téléchargez le texte de cette Neuvaine (pdf) en cliquant ici

 

08 avril 2017

Le Carême avec Saint François et Sainte Claire d'Assise

Le Carême avec Saint François et Sainte Claire d'Assise

StGeorgeToledo - The Entry of the Lord into Jerusalem - Fr

Dimanche des Rameaux et de la Passion

 

Méditation

D'un François à l'autre...

 

« Lorsque les médias parlent de l’Église, ils croient que l’Église, ce sont les prêtres, les religieuses, les évêques, les cardinaux et le Pape. Mais l’Église, c’est nous tous, comme je l’ai dit. Et nous devons tous nous dépouiller de cette mondanité : l’esprit contraire à l’esprit des béatitudes, l’esprit contraire à l’esprit de Jésus. La mondanité nous fait mal. Il est si triste de trouver un chrétien mondain, fort — selon lui —, de cette certitude que lui donne la foi et fort de la certitude que lui donne le monde. On ne peut pas travailler dans les deux parties. L’Église — nous tous — doit se dépouiller de la mondanité, qui la conduit à la vanité, à l’orgueil, qui est l’idolâtrie. (…) Lorsque François, ici, a accompli ce geste de se dépouiller, c’était un garçon jeune, il n’avait pas la force de faire cela. C’est la force de Dieu qui l’a poussé à faire cela, la force de Dieu qui voulait nous rappeler ce que Jésus nous disait sur l’esprit de ce monde, ce que Jésus a prié au Père, afin que le Père nous sauve de l’esprit du monde. Que le Seigneur nous donne à tous le courage de nous dépouiller, mais pas de 20 lires, de nous dépouiller de l’esprit du monde, qui est la lèpre, c’est le cancer de la société ! C’est le cancer de la révélation de Dieu ! L’esprit du monde est l’ennemi de Jésus ! Je demande au Seigneur qu’il nous donne à tous cette grâce de nous dépouiller ». (Pape François, Discours lors de la visite pastorale à Assise, rencontre avec les pauvres, les chômeurs et les immigrés assistés par la Caritas, 4 octobre 2013).

 

Semaine Sainte

31 Chiara scifi

Lundi Saint

François : prédicateur ou contemplatif ?

 

S'estimant plus doué pour la prière que pour la prédication, un doute angoissant étreint François : doit-il se consacrer à la prière ou prêcher de ville en ville ? Quelle est la volonté de Dieu ? François a le don de prophétie pour les autres, mais pas pour lui ! Humblement, il demande à ses frères avis, conseil et soutien par la prière. Il sollicite Sylvestre (un Frère-Prêtre) et Claire en vue de discerner pour lui. Chacun se met en prière. Le résultat est unanime : François doit prêcher à travers le monde. Obéissant au Saint-Esprit qui lui a parlé par ses Frères, il se met sans plus tarder en route.

 

À l'école de Saint François

 

« Il me plaît que tu enseignes aux frères la sainte théologie, à condition qu'en te livrant à cette étude tu n'éteignes pas en toi l'esprit de prière et de dévotion, ainsi qu'il est marqué dans la Règle ». (François d'Assise, Lettre à Saint Antoine de Padoue).

Parole de Dieu : « Ce que chacun de vous a reçu comme don de la grâce, mettez-le au service des autres, en bons gérants de la grâce de Dieu qui est si diverse » (1 Pierre 4, 10).

 

Dans ma vie

 

La voix du Seigneur passe aussi par mes frères. François a la sagesse de demander leur avis, une aide au discernement. La facilité serait de faire ce qu'il préfère sans réfléchir, et c'est bien souvent ce que je fais moi-même chaque jour. Encore et toujours, François veut faire la Volonté de Dieu et rien que Sa Divine Volonté. Moi aussi, je peux être appelé à aider un ami dans son discernement. Je dois bien faire attention de ne l'aider dans cette tâche que s'il me le demande, et d'éviter deux pièges : je l'aide sans décider pour lui ; et surtout, je ne lui donne pas mon avis, mais le résultat d'une réflexion mûrie dans la prière...

Effet de conversion : Suis-je honnête envers mes proches, mes amis ? Peuvent-ils compter sur ma prière et mon aide désintéressée (aide matérielle ou spirituelle) ?

 

187_001

Mardi Saint

Claire et la Parole-nourriture

 

Nourrir ses protégées à la source de la Parole de Dieu est primordial pour Claire. Les homélies revêtent donc une grande importance. En 1236, le Pape Grégoire IX décide par une bulle que les Frères se rendant prêcher chez les Sœurs soient pourvus de son accord. Claire s'inquiète du peu de Frères qui lui seront désormais envoyés. Ainsi elle renvoie les Frères logeant à proximité du Couvent et chargés de mendier pour le compte des Sœurs. « Puisque le Pape Grégoire nous ôte les Frères qui donnaient à nos âmes la nourriture, nous n'avons que faire de ceux qui ne nourrissent que nos corps ». Le Pape revient alors sur sa décision.

 

À l'école de Saint François

 

« Je défends formellement à tous les frères d'avoir avec les femmes aucune fréquentation ni familiarité suspectes. Ils n'entreront pas dans les monastères de moniales, sauf avec permission spéciale du Siège apostolique. Ils ne seront parrains ni d'hommes ni de femmes, de peur qu'à cette occasion ne naisse quelque scandale parmi les frères ou au sujet des frères ». (François d'Assise, Deuxième Règle, 11).

Parole de Dieu : « Simon-Pierre lui répondit : « Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle ». (Jean 6, 68).

 

Dans ma vie

 

Souvent, certains se lamentent : les Chrétiens ne connaissent pas les Ecritures ! Même si les autorités civiles le démentent, le niveau d'instruction baisse, entraînant à sa suite la curiosité intellectuelle et culturelle (et donc aussi spirituelle). Comment faire le poids face à des détracteurs ou provocateurs (issus de sectes par exemple) qui maîtrisent leurs textes, et aussi les nôtres mieux que nous ne les connaissons ? Il est donc doublement nécessaire de lire la Parole de Dieu : pour vivre avec et en Dieu, et pour pouvoir répondre plus facilement (dans la Charité, cela s'entend!) aux pics lancés par les gens du monde.

Effet de conversion : Où en suis-je de ma résolution prise il y a cinq jours de lire les textes relatifs à ma Foi et à l’Église ? J'approfondis mes recherches et mes lectures.

 

Icon-1038-2

Mercredi Saint

François et les stigmates

 

Deux ans avant sa mort, François s'exile en altitude, dans l'ermitage du Mont Alverne, pour y offrir son habituel « Carême à Saint Michel ». Aux environs du 14 septembre, fête de l'Exaltation de la Sainte Croix, il a une vision – ou bien est-ce réel ? – un Séraphin resplendissant s'approche, tenant contre lui un homme crucifié. La vision disparaît, non sans lui laisser un « souvenir » : il porte désormais en sa chair les marques de son Sauveur Crucifié. Ses pieds et ses mains sont transpercés par des clous saillants. Son côté est ouvert, baignant régulièrement par la suite ses vêtements de sang.

 

À l'école de Saint François

 

« Que Ton règne vienne, règne en nous dès maintenant par la grâce, introduis-nous un jour en ton royaume où sans ombre enfin nous te verrons, où deviendra parfait notre amour pour toi, bienheureuse notre union avec toi, éternelle notre jouissance de toi ». (François d'Assise, Pater Paraphrasé).

Parole de Dieu : « Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi. Ce que je vis aujourd’hui dans la chair, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi ». (Galates 2, 20).

 

Dans ma vie

 

François est le premier stigmatisé connu. D'autres ont suivi, et parmi les plus connus et les plus proches de nous il y a Marthe Robin et Saint Padre Pio. Quel grand honneur de participer réellement à la Passion du Christ ! C'est le signe d'une parfaite union de vie, de volonté avec Jésus. Y croire ou pas n'a aucune importance dans mon chemin de Foi, mais je peux me laisser interpeller. Les sceptiques trouveront des explications médicales, psychologiques, somatiques... Retenons que les stigmatisés n'ont rien demandé et ont réellement participé aux souffrances de Jésus. Il ne s'agissait pas de simples petites égratignures !

Effet de conversion : Je ne recherche pas la souffrance, mais aujourd'hui je décide d'accepter tout ce qui « me tombe dessus » en l'offrant au Seigneur pour la conversion des pécheurs, y compris la mienne.

 

painting-of-st-clare-by-sr-maria-van-galen-fmm

Jeudi Saint

Les extases de Claire

 

Un jour de commémoration de la Cène, à l'heure de l'agonie de Jésus, Claire, épuisée, s'enferme dans sa cellule. S'asseyant sur son lit, elle devient comme paralysée, les yeux ouverts, regardant sans voir. Elle est comme ravie, enlevée en d'autres sphères. L'expérience de répète, et parfois l'extase dure plusieurs jours, à tel point que Claire met une Sœur dans la confidence, lui donnant la mission de veiller à ce qu'elle ne manque de rien, sans toutefois lui parler. Au cours de ces extase, Claire peut être éclairée par Dieu sur ses volontés. François lui demande parfois quelles sont les volontés de Dieu le concernant.

 

À l'école de Sainte Claire

 

« Contemple encore l'indicible bonheur, les richesses et les honneurs sans fin qu'il procure,et tu lui crieras, de toute l'ardeur de ton désir et de ton amour : « Prends-moi avec toi, mon époux céleste, je te poursuis sur la trace de tes parfums. Je ne m'arrêterai de courir qu'une fois introduite au cellier, lorsque ton bras gauche soutiendra ma tête, que ta droite m'étreindra et que tu me donneras de ta bouche le délicieux baiser ». (Claire d'Assise, Quatrième Lettre à Agnès de Prague 28-32).

 

Parole de Dieu : « Mon bien-aimé est à moi, et moi, je suis à lui qui mène paître ses brebis parmi les lys ». (Cantique des Cantiques 2, 16).

 

Dans ma vie

 

Extase, ravissement:Claire est enlevée d'un instant, elle n'est plus de ce monde, vivant déjà en Dieu. Quelles difficultés a-t-elle dû éprouver en revenant à la réalité de ce monde ! Dans ma propre expérience, je peux ressentir ces mêmes difficultés lorsque je reviens d'une retraite ou même d'un voyage et que je dois affronter de nouveau le quotidien... Je pense aussi aux « voyants » (ceux qui ont eu des apparitions) qui parfois ont du mal à vivre « l'après apparition(s) », parce qu'ils ne tendent plus qu'à vivre éternellement ces moments de félicité et cette puissance d'amour.

Effet de conversion : En ce jour de célébration de la Cène, je m'abaisse à faire pour mes proches des choses que je ne fais pas d'habitude : le ménage, la vaisselle, une visite, un coup de téléphone à une personne oubliée...

 

1413318625

Vendredi Saint

La fin terrestre de François et Claire

 

François souffre, non seulement des stigmates mais aussi des nombreuses maladies qui l'accablent. Il bénit néanmoins sa « sœur Souffrance » ! Connaissant à l'avance, et par grâce divine, le moment de sa mort, il se fait transporter à Sainte Marie, à la Portioncule, lieu du début de sa nouvelle vie où il souhaite entrer cette fois « dans la vraie vie ». il rejoint le Père en 1226. En 1251, une longue maladie, due à l'austérité de sa vie et aux pénitences qu'elle s'impose, contraint Claire à garder le lit. Le 12 août 1253, 27 ans après François, Claire rejoint le Créateur après une lente et douloureuse agonie.

 

À l'école de Saint François

 

« (…) Le Christ béni m'a révélé par sa grâce que la fin de ma vie est proche. C'est pourquoi, au reçu de cette lettre, si tu veux me trouver encore en vie, hâte-toi de venir à Sainte Marie des Anges. Car si tu arrives après samedi, tu ne pourras plus me trouver en vie. Prends avec toi (…) de la cire pour les funérailles. (...) ». (François d'Assise, Lettre à Dame Jacqueline de Settesoli).

Parole de Dieu : « Maintenant je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous ; ce qui reste à souffrir des épreuves du Christ dans ma propre chair, je l’accomplis pour son corps qui est l’Église ». (Colossiens 1, 24).

 

Dans ma vie

 

Nul ne connaît ni le jour, ni l'heure, sauf le Père. Et heureusement ! Dans des films, dans des livres, dans des articles, à la question « que feriez-vous si vous alliez mourir ? », les réponses données sont souvent bassement terrestres et correspondent à la course effrénée aux plaisirs, à profiter de la vie. Pour cette raison, il est préférable que je ne connaisse pas l'heure de ma fin. Ainsi, je peux me concentrer sur l'amour à donner, à recevoir, les pardons à offrir... la vie jusqu'au bout vaut d'être vécue, même étendu sur un lit, inconscient (pour le monde) : l'offrande et la prière du malade portent de nombreux fruits.

Effet de conversion : Aujourd'hui, Vendredi Saint, je commence la Neuvaine à la Miséricorde Divine donnée par Jésus à Sœur Faustine.

 

maxresdefault

Samedi Saint

François et Claire, vivants aujourd'hui

 

Du temps de François, les Frères sont déjà environ 5000. Le Saint Séraphique a organisé, par la force naturelle des choses, sa communauté en trois ordres : les Frères, les Sœurs et les Laïcs. Aujourd'hui, la Famille Franciscaine est très vaste, recouvrant plusieurs mouvements tous regroupés autour des charismes et spiritualités de François et Claire d'Assise. Le nombre de Franciscains de tous ordre est probablement incalculable. Pour exemple, l'OFS (Ordre Franciscain Séculier), dénombre plus de 450 000 Franciscains laïcs dans 104 pays ! La vocation miraculeuse de François de rebâtir l’Église est toujours à l'oeuvre...

 

À l'école de Saint François

 

« Je bénis tous mes frères, ceux qui sont actuellement dans notre Ordre et ceux qui, jusqu'à la fin du monde, y viendront (...). Que toujours ils s'aiment les uns les autres en souvenir de ma bénédiction et de mon testament ; Que toujours ils aiment et honorent notre Dame la sainte Pauvreté ; Que toujours ils se montrent fidèles et soumis aux prélats et à tous les clercs de notre sainte Mère l'Eglise ». (François d'Assise, Testament de Sienne).

Parole de Dieu : « Chaque arbre, en effet, se reconnaît à son fruit : on ne cueille pas des figues sur des épines ; on ne vendange pas non plus du raisin sur des ronces ». (Luc 6, 44).

 

Dans ma vie

 

Qu'elle est belle l'oeuvre du Seigneur qui s'est opérée à travers François et Claire ! Quels fruits ! Et quelle pérennité ! Mais quels sont les véritables fruits des Franciscains et des Clarisses ? Est-ce le nombre ? Tous ces Frères, Sœurs, Laïcs... (bénis soient-ils pour le don de leur vie!) sont les instruments de la Volonté de Dieu, au même titre que les deux Saints qui nous ont accompagné tout au long de ce Carême. Les véritables fruits à contempler, ne sont-ils pas toutes les conversions, les âmes sauvées et ramenées au Seigneur, l’Église qui croît... ? Ne nous trompons pas de fruits !

Effet de conversion : En ce Samedi-Saint, je m'efforce de vivre le grand silence de l'attente de la Résurrection. Si je ne parviens pas ou ne peux pas (famille, profession...) me taire, j'évite toutefois les exubérances. Je prie Marie de m'aider.

 

es-resurreccion (2)

Saint Jour de Pâques

Le Christ est ressuscité... Alléluia..!!!

 

Méditation

D'un François à l'autre

 

« Pietro del Morrone, comme François d’Assise (...), étaient très proches des gens, du peuple. Ils avaient la même compassion que Jésus à l’égard des nombreuses personnes lasses ou opprimées; mais ils ne se limitaient pas à dispenser de bons conseils, ou de pieuses consolations. Ce sont eux qui les premiers ont fait un choix de vie à contre-courant, ils ont choisi de se remettre à la Providence du Père, non seulement comme ascèse personnelle, mais comme témoignage prophétique d’une Paternité et d’une fraternité, qui sont le message de l’Evangile de Jésus Christ. Et je suis toujours frappé qu’avec cette grande compassion à l’égard des personnes, ces saints aient ressenti le besoin de donner au peuple la richesse la plus grande: la miséricorde du Père, le pardon (...). La miséricorde, l’indulgence, la rémission des péchés, n’est pas seulement quelque chose qui a rapport avec la dévotion, d’intime, un palliatif spirituel, une sorte d’huile qui nous aide à être plus doux, plus bons, non (...). la miséricorde est la prophétie d’un monde nouveau, dans lequel les biens de la terre et du travail sont distribués équitablement et où personne n’est privé du nécessaire, car la solidarité et le partage sont la conséquence concrète de la fraternité ». (Pape François, discours lors de la visite pastorale aux Diocèses de Campobasso et Isernia-Venafro, rencontre avec la population et indiction de l'année jubilaire consacrée à Saint Célestin V, 5 juillet 2014).

 

Francesco-e-Chiara-piedi-crocifisso-1024x855

Prière aux Saints d'Assise

 

Saint François, Sainte Claire,

 

je me tourne vers vous pour qu'au long de ce Carême vous m'appreniez tout ! Je veux connaître comme Dieu aime ! Vous si proches des anges, abandonné à la Providence, votre vie illuminée de louange, avec Marie pour modèle de confiance, je vous choisis comme exemples. Montrez-moi le chemin de la sainteté, comment adorer le Seigneur en son temple, en Marie, pleine de grâce et de bonté. Que votre vie emplie d'amour, rejetant luxe et oisiveté, me conduise jour après jour : être tout à Jésus, par Marie, voilà mon seul désir, ma seule envie. (Cédric Chanot).

 

Fin du Carême avec Saint François et Sainte Claire d'Assise

 

Méditations extraites de « Mon Carême avec Saint François d'Assise », hors série de Parole et Prière, sorti en 2016.

 

Téléchargez les méditations de la semaine (pdf) en cliquant ici

Téléchargez la totalité du Carême avec Saint François et Sainte Claire d'Assise (pdf) en cliquant ici

 

 

gesc3b9-gifra

 

 

 

Prochaines Neuvaines: Neuvaine aux sept Plaies du Christ, rendez-vous le mardi 11 avril

Neuvaine de la Miséricorde Divine, rendez-vous, le jeudi 13 avril

Prochain Mois de Dévotion: Mois de Marie des Madones Nantaises, rendez-vous, le vendredi 28 avril.

 

 

Pour recevoir dans votre boîte mail les prochaines méditations, prières, et mois de dévotions,

abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes

05 avril 2017

2017 Année du centenaire de la fondation de la Mission de l'Immaculée (1)

2017, année du Centenaire de la fondation de la Mission de l'Immaculée

 

Première partie: La Mission de l'Immaculée et Fatima

 

our-lady-of-fatima-icon-916

 

Le dimanche 13 mai 1917, trois enfants gardent leurs brebis sur les collines de Fatima. La petite ville de Fatima de 10.000 habitants se trouve dans la partie ouest centre du Portugal, dans la région de Leiria. Elle est à environ 110 kilomètres au nord de Lisbonne. Elle se trouve dans le district de Santarem. Fatima est une paroisse de la municipalité d’Ourem. Lucie, âgée de 10 ans et ses cousins François et Jacinthe âgés respectivement de le 9 et 7 ans sont les heureux choisis de la Vierge. Notre Dame du Rosaire apparaîtra six fois en 1917, aux petits pastoureaux. Ils étaient des enfants ordinaires, qui ont pris part à un événement extraordinaire. Le jour de la dernière apparition : 13 Octobre 1917, environ 70.000 personnes se sont rassemblées sous la pluie battante parce que Notre Sainte Mère a promis aux enfants un miracle. Celui-ci devait avoir lieu comme un signe de la véracité de ses messages pour eux. Lors de l'apparition, la pluie s'est arrêtée et les nuages se séparèrent. Les spectateurs purent voir : le soleil sans aucune gêne, le tourbillon du soleil et la danse. Avant le Miracle du Soleil, les spectateurs étaient trempés par la pluie. Après, ils étaient complètement secs. Au cours de chacune des apparitions, Notre-Dame parla aux enfants de l'importance de la prière et de la pénitence, surtout pendant les périodes troublées.

Aujourd'hui, les mots de Notre-Dame semblent toujours particulièrement d’actualité en cette année du centenaire des apparitions qui va débuter le 13 mai 2017.

 

9cb7d78a715c792cefb59c075a6249f0

 

Les apparitions de Notre-Dame à Fatima et la fondation de la Mission de l’Immaculée

 

Après les réflexions sur “Le Père Maximilien Kolbe et les oeuvres de miséricorde corporelles et spirituelles”, il reste juste à ouvrir la Porte de notre coeur dans le quotidien pour faire entrer le Seigneur, afin qu’il prenne possession de notre vie et qu’il transforme les lieux où nous vivons et où nous témoignons de Sa Parole. Dieu n’arrête pas de nous étonner avec le don de sa grâce : cette année, nous célébrons le centenaire des apparitions de Notre-Dame à Fatima, qui a commencé le 27 novembre dernier et qui connaîtra son sommet lors de la visite du Pape les 12 et 13 mai 2017 (anniversaire de la première apparition). La Mission de l’Immaculée fête aussi un centenaire : celui de sa fondation par Saint Maximilien Kolbe (le 16 octobre 1917).

Les deux événements s’entrecroisent et se lient, même s’il n’y a pas de preuves directes de leur influence réciproque. En effet, Maximilien Kolbe ne fait jamais allusion aux apparitions à Fatima dans ses Ecrits, et soeur Lucie ne parle pas du franciscain polonais dans ses Mémoires. On peut, tout de même, voir des liens entre les deux réalités. Ce sera l’objet de nos réflexions mensuelles, à la lumière de la Parole de Dieu.

fa38o52n7tp4tecrh0tluu2nrxhjjfmef4d67wqjac


Un grand signe


Saint Jean, dans l’Apocalypse, décrit : « Un grand signe apparut dans le ciel : une Femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles.” (Ap 12,1). Le soleil pour manteau peut signifier son appartenance au Christ. Le bienheureux Paul VI, le 13 mai 1967, au cinquantième anniversaire de la première apparition de la Mère de Dieu à Fatima, a donné à l’Eglise Universelle l’Exhortation apostolique “Signum magnum”. Voici ses paroles : “Le signe grandiose que saint Jean vit dans le ciel : une femme enveloppée de soleil, la liturgie l'interprète, non sans fondement, comme se rapportant à la très sainte Vierge Marie, Mère de tous les hommes par la grâce du Christ rédempteur.” Nous pouvons dire que Marie apparaît à Fatima comme la lumière du matin qui annonce le vrai Soleil qu’est Jésus Christ.

L’apparition de Fatima est un message adressé par Dieu à l’humanité entière à travers Marie. Avec sa foi, l’Immaculée a éclairé les ténèbres du Vendredi Saint et du Samedi Saint. Maintenant, elle vient à nous comme l’Etoile qui indique à l’homme d’aujourd’hui, esclave de son vide, mais plus que jamais assoiffé de Vérité et d’Amour, la vie qui conduit à Dieu, le seul, l’unique et le vrai bien.

Le 13 mai 1917, les enfants étaient à la Cova da Iria pour mener leurs brebis dans les pâturages quand, sur un petit arbre, Notre-Dame apparut plus étincelante que le soleil. Elle les rassura en disant : “N’ayez pas peur, je ne vous ferai pas de mal”. Elle les invita à dépasser la peur. La motivation est simple et profonde : la Dame vient révéler le Visage de Dieu qui a le visage de l’amour gratuit. Devant son Amour, il n’y a de place pour aucune angoisse. Dieu, dans le Christ, s’est rendu solidaire de chaque situation humaine en nous révélant que nous ne sommes pas seuls, car nous avons un Père qui ne peut oublier ses enfants. «Ne crains pas, car je suis avec toi» (Is 43,5) : c’est le mot consolant d’un Dieu qui, depuis toujours, s’implique dans l’histoire de son peuple. Naît ainsi une bonne nouvelle, accessible à tous, même dans le lieu où la vie connaît l’amertume de l’échec.Pendant la deuxième apparition, les enfants demandent : “Que voulez-vous ?” La Dame leur demande de prier, les rendant conscients de ce qui attendait l’humanité si cette dernière avait continué à s’éloigner de Dieu.

Pourquoi la Vierge apparaît-elle aux enfants ? Il y a la guerre, les adultes sont loin et les enfants sont une force de travail. Les enfants ne sont pas faits pour les projets meurtriers que la société offre ni pour une société en guerre. Le Portugal, à l’époque des apparitions, vit une crise sociale et culturelle très forte parce que c’est un moment d’instabilité politique, un moment de passage caractérisé par la “répression anti-chrétienne”, expression employée par des chercheurs portugais. Dans cette atmosphère, font irruption les apparitions de Fatima qui, avec leur message, jettent une lumière de foi et d’espérance sur les tristes événements du siècle dernier. Rappelons que le 20ème siècle est l’un des siècles les plus dramatiques de l’histoire de l’humanité, car il y a eu 187 millions de morts, selon le calcul des historiens. Les stations les plus dramatiques du Chemin de Croix ont été le génocide arménien, la répression mexicaine, la persécution espagnole, les massacres nazis, la destruction communiste, deux guerres mondiales et une bombe atomique.

 

100_001


La Mission de l’Immaculée


En Italie, au cours de la même période, en 1917, naît la Mission de l’Immaculée. L’Association mariale représente la réponse de Maximilien Kolbe et de ses compagnons à la dramatique situation sociale, politique, économique et religieuse du moment. Dans le monde, il y a trois plaies : la guerre, la franc-maçonnerie et le communisme. Le père Kolbe propose la M.I. surtout comme un antidote à la dévastation morale des stratégies sournoises de la franc-maçonnerie italienne et européenne. Face au mal, Maximilien comprend qu’il y a un remède : Marie, l’Immaculée. Il fonde un grand mouvement ecclésial de spiritualité mariale et missionnaire auquel il donne le nom de “Militia”, nom qui évoque son combat pour le bien, pas pour écraser. C’est pourquoi le père Kolbe dira : “On ne peut pas se permettre le luxe de se reposer mais, par l’amour, on doit conquérir tous les hommes pour les conduire à Dieu à travers Marie. “Militia Immaculatae, Mission de l’Immaculée, parce que la consécration à l’Immaculée en est le centre, l’essence”. Maximilien Kolbe brille dans la grande obscurité où vit l’humanité de son temps. (Angela Esposito, mipk).

 

A suivre...

Logo-FR

Prière pour l'Année du Centenaire de de la Mission de l'Immaculée

 

Entre tes mains, ô Vierge Immaculée !

 

Soyez louée, Vierge Immaculée !

Vous avez été la lumière et l'âme de la Mission de l'Immaculée

Pendant les cent premières années de son existence.

Afin de pouvoir suivre fidèlement le Christ, comme saint Maximilien,

Nous avons contemplé vos magnifiques vertus.

En vous, nous avons trouvé la force d'aimer et nous avons apporté en tous lieux l'Amour de votre Fils. Vous êtes toujours notre consolation dans les épreuves de nos vies. Vous êtes notre lumière dans notre œuvre d'évangélisation.

Vous êtes notre force dans notre chemin de foi,

et notre communion avec le Seigneur, nous qui sommes ses disciples.

Entre vos mains, nous remettons aujourd'hui, à nouveau, le don de la Mission de l'Immaculée,

présente dans le monde entier, afin qu'elle puisse apporte à plus grand nombre d'âmes l'amour du Seigneur et la beauté de votre présence compatissante et maternelle.

Que notre apostolat missionnaire rayonne à nos frères et sœurs la miséricorde de Dieu et reflète également de votre tendresse envers chaque personne.

Nous nous laisserons conduire par vous, très douce Mère, certains qu'avec votre protection, nous vivrons selon la volonté de Dieu.

Nous nous laisserons donc conduire par vous, ô très douce Mère,

car, avec votre protection, nous avons le certitude que nous vivrons selon la volonté de Dieu.

Que l'année du centenaire de la Mission de l'Immaculée nous stimule afin que nous devenions des apôtres vaillants du Royaume de Dieu et pour que nous puissions expérimenter votre présence maternelle dans notre mission ecclésiale.

Ô Immaculée, nous nous laissons conduire par vous ! Amen.

 

IMG_0608_tuz (2)

 Prière de l'année Jubilaire de Fatima

 

Salut, ô Mère du Seigneur, Vierge Marie, Reine du Rosaire de Fatima ! Tu es bénie entre toutes les femmes, tu es l’image de l’Église revêtue de la lumière pascale, tu es l’honneur de notre peuple, tu es le triomphe sur l’empreinte du mal. Prophétie de l’Amour miséricordieux du Père, Éducatrice de l’Annonce de la Bonne Nouvelle du Fils, Signe du feu ardent de l’Esprit Saint, enseigne-nous, dans cette vallée de joies et de douleurs, les vérités éternelles que le Père révèle aux tout-petits. Montre-nous la force de ton manteau protecteur. Dans ton Cœur Immaculé sois le refuge des pécheurs et le chemin qui conduit jusqu’à Dieu. Uni(e) à mes frères, dans la foi, l’espérance et l’amour, à toi je me confie. Uni (eà à mes frères, par ton intercession, je me consacre à Dieu, ô Vierge du Rosaire de Fatima. Et enfin, enveloppé (e) dans la lumière qui jaillit de tes mains, je rendrai gloire au Seigneur pour les siècles des siècles. Amen.

 

img001

Téléchargez le texte de ces prières (pdf) en cliquant ici

01 avril 2017

Le Carême avec Saint François et Sainte Claire d'Assise

Le Carême avec Saint François et Sainte Claire d'Assise

gesc3b9-gifra

Cinquième Dimanche du Carême

 

Méditation

 D'un François à l'autre...

 

« Selon le récit biblique de la création, Dieu a placé l’être humain dans le jardin à peine créé (cf. Gn 2, 15) non seulement pour préserver ce qui existe (protéger) mais aussi pour le travailler de manière à ce qu’il porte du fruit (labourer). En réalité, l’intervention humaine qui vise le développement prudent du créé est la forme la plus adéquate d’en prendre soin, parce qu’elle implique de se considérer comme instrument de Dieu pour aider à faire apparaître les potentialités qu’il a lui-même mises dans les choses : « Le Seigneur a créé les plantes médicinales, l’homme avisé ne les méprise pas » (Si 38, 4). (…) Si nous essayons de considérer quelles sont les relations adéquates de l’être humain avec le monde qui l’entoure, la nécessité d’une conception correcte du travail émerge (...), car si nous parlons de la relation de l’être humain avec les choses, la question du sens et de la finalité de l’action humaine sur la réalité apparaît. Nous ne parlons pas seulement du travail manuel ou du travail de la terre, mais de toute activité qui implique quelque transformation de ce qui existe, depuis l’élaboration d’une étude sociale jusqu’au projet de développement technologique. N’importe quelle forme de travail suppose une conception d’une relation que l’être humain peut ou doit établir avec son semblable. La spiritualité chrétienne, avec l’admiration contemplative des créatures que nous trouvons chez saint François d’Assise, a développé aussi une riche et saine compréhension du travail (...) ». (Pape François, Encyclique Laudato Si, n° 124-125).

 

Cinquième Semaine du Carême

 

18 Francis' Live Nativity Scene

Lundi

François et la Crèche vivante

 

François cherche toujours à gagner plus d'âmes au Christ. Pour réveiller la Foi des fidèles, à Greccio, trois ans avant sa mort, il a l'idée de rendre plus solennelle la Nativité de Jésus. Avec l'autorisation du Pape, il met en place la première Crèche vivante. La foule accourt en grand nombre provoquant chez François des larmes de joie. Étant diacre, il chante l'Evangile et prêche sur la naissance de l'Enfant-Dieu à Bethléem. Chacun repart chez lui empli d'allégresse et muni d'une brindille du foin de la Crèche qui s'avéra miraculeuse, facilitant les accouchements difficiles, guérissant hommes, femmes et animaux.

 

À l'école de Saint François

 

« Ce Verbe du Père, si digne, si saint et si glorieux, le très haut Père du ciel annonça, par son saint ange Gabriel, qu'il viendrait dans le sein de la glorieuse Vierge Marie ; et de fait il reçut vraiment, dans son sein, la chair de notre fragile humanité. Lui qui était riche plus que tout, il a voulu, avec la bienheureuse Vierge sa mère, choisir la pauvreté ». (François d'Assise, Deuxième Lettre à tous les Fidèles, 1).

Parole de Dieu : Devenu semblable aux hommes. Reconnu homme à son aspect, il s’est abaissé, devenant obéissant jusqu’à la mort, et la mort de la croix ». (Philippiens 2, 7-8).

 

Dans ma vie

 

François cherche à gagner le plus d'âmes possibles à Jésus. Quand je vois ma paroisse se vider, les bancs ornés de cheveux gris, de cheveux blancs, que fais-je pour essayer d'endiguer l'hémorragie ? Est-ce que, comme François, je m'implique, cherche des idées, les propose (sans les imposer, car c'est toujours au Curé de décider ! Et c'est normal!!!) Est-ce que ma pratique religieuse est personnelle ou communautaire ? Gagner des âmes, c'est le cri de Jésus sur la Croix : « J'ai soif ! » Il a soif des âmes et, en tant que baptisé, je suis son instrument.

Effet de conversion : Je me décide à m'impliquer dans ma paroisse. Pour cela, je commence à sonder quels sont les besoins et je vois ce que je peux proposer comme service.

 

12291947_780454168765287_5361238635223857491_o

Mardi

Claire et la prière

 

Oraison, méditation... Claire reste de longs moments en prière. Elle s'évertue aussi à donner à ses sœurs le goût et la fidélité à la prière, se levant habituellement la première et n'hésitant pas elle-même à les réveiller à l'heure des offices. Sa méditation préférée est celle de la Passion de Jésus, au cours de laquelle elle verse énormément de larmes. Le démon vient même la harceler lors de ses oraisons, tenant de la détourner malignement de son office. À chaque fois, il échoue. Ses Sœurs s'émerveillent néanmoins de constater que la joie transfigure leur Supérieure dès son retour du temps de prière.

 

À l'école de Sainte Claire

 

« J'ai donc bien sujet de me réjouir, et personne ne pourrait me ravir ma joie, quand je vois réalisé ce que, dès cette terre, je désire : tu triomphes d'une manière terrible et surprenante des ruses de l'ennemi, de l'orgueil qui a jeté tout le genre humain dans sa perte, de la vanité qui sème la folie au cœur de l'homme ; tu en triomphes avec cette admirable sagesse que tu sembles tenir de la bouche même de Dieu (...) » (Claire d'Assise, Troisième Lettre à Agnès de Prague 5-6).

Parole de Dieu : « Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. » (Marc 8, 33).

 

Dans ma vie

 

Le démon a chercher à détourner Claire de sa prière, de sa proximité avec Dieu. Le démon enrage quand un être choisir de se consacrer au Seigneur. Alors, il le harcèle pour le faire chuter. Pour cela, il a des armes, notamment le découragement, le manque de persévérance, etc... Cela marche plutôt bien, si l'on juge par tous les mariages qui ne tiennent pas ! Le malin utilise parfois nos frères pour nous tenter. N'a-t-il pas tenté Jésus jusque sur la Croix en lui disant de se sauver Lui-même ? Il aurait pu se sauver ! Mais Jésus était donné entièrement à la Volonté de Dieu qui primait sur tout.

Effet de conversion : Je recherche dans ma vie les découragements et manques de persévérance qui m'ont détourné de Dieu. Je cherche comment y remédier et demande la force de l'Esprit-Saint dans la prière.

 

665_001

Mercredi

Claire et le don de prophétie

 

Claire est gratifiée par le Seigneur du don de prophétie. Par deux fois au moins elle en fait preuve. François lui envoyant cinq femmes en vue de leur entrée dans son monastère, Claire n'en accepte que quatre. On la presse d'accueillir la cinquième, mais elle pressent que la dame ne tiendra pas trois années... Sous la pression, Claire cède : la jeune femme entre, mais quitte les lieux au bout de six mois. De même, au sujet d'un chevalier ayant répudié sa femme depuis 22 ans : Claire prédit à celle-ci qu'il va la reprendre et lui donnera un fils, lui procurant une joie immense... ce qui advient !

 

À l'école de Sainte Claire

 

« J'avertis et j'exhorte (...) toutes mes sœurs, présentes et à venir, d'avoir à suivre toujours la voie de la sainte simplicité, de l'humilité et de la pauvreté, d'avoir aussi à mener une vie sainte et édifiante (...). Ces vertus, en effet, sans qu'il y ait mérite de notre part mais par la seule miséricorde et la grâce de Celui qui en est l'auteur, le Père des Miséricordes, doivent répandre partout le parfum de notre bonne réputation (...) ». (Claire d'Assise, Testament 17).

Parole de Dieu : « Je suis un serviteur comme toi, comme tes frères qui portent le témoignage de Jésus. Prosterne-toi devant Dieu ! Car c’est le témoignage de Jésus qui inspire la prophétie. » (Apocalypse 19, 10).

 

Dans ma vie

 

« Tout viens de toi, ô Père très bon, nous T'offrons les merveilles de Ton Amour ! » Chantons-nous dans un cantique. Rien ne m'appartient, tout m'est donné et je t'offre en retour (action de grâces) au Père de toute Bonté. S'il a mis en moi des dons, je les met à contribution de sa gloire et de l'annonce du Royaume. Que ce don paraisse insignifiant ou extraordinaire, il est divin et je ne dois pas le gâcher. Il y a notamment deux manières de le gâcher : en ne l'utilisant pas ou en m'attribuant personnellement les mérites de ce qui découlerait de ce don.

Effet de conversion : J'offre à Dieu ce qu'il a mis en moi, depuis mon intelligence, mes actes, mes paroles d'amour jusqu'au moindre battement de cil ou à la plus petite respiration. Je réfléchis à Lui offrir ma vie comme elle est aujourd'hui, dans toutes ses composantes.

 

P8120008 (2)

Jeudi

Les dons de François

 

François ne connaît pas les Ecritures par les études, mais par l'oraison et la contemplation. Par grâce de Dieu, il maîtrise les textes sacrés et peut ainsi débattre avec d'éminents théologiens. L'esprit de connaissance dont le Seigneur gratifie François, couplé avec l'esprit de prophétie, lui permet de lire dans les âmes et de prédire l'avenir, toujours pour la gloire de Dieu. Il annonce par exemple leur mort prochaine à des personnes qui peuvent ainsi se confesser, « mettre de l'ordre dans leur affaires ». De même, il décèle le mensonge et la désobéissance chez des Frères, les remettant ainsi sur le droit chemin.

 

À l'école de Saint François

 

« Que Ton Nom soit sanctifié, que devienne toujours plus lumineuse en nous la connaissance que nous avons de toi, afin que nous puissions mesurer la largeur de tes bienfaits, la longueur de tes promesses, la hauteur de ta majesté, la profondeur de tes jugements ». (François d'Assise, Pater Paraphrasé).

Parole de Dieu : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance ». (Luc 10, 24).

 

Dans ma vie

 

Un certain nombre de Saints ont préféré rester des Frères ou Sœurs de second ordre (convers) ou ne pas accéder au Sacerdoce. Pourtant ils maîtrisaient les Ecritures sans les avoir étudiées. Le Seigneur donne les grâces nécessaires à chaque état de vie. Dans ces grâces, il y a les connaissances dont j'ai besoin. Mais c'est comme pour la Providence : je ne dois pas les attendre béatement sans rien faire ! Je dois me donner les moyens de connaître les textes fondateurs de ma Foi, les textes du Magistères, les enseignement du Pape et des Pères de l’Église... Dieu a aussi permis qu'il y ait des théologiens, intellectuels, chercheurs, etc...

Effet de conversion : Je me donne des objectifs pour augmenter mes connaissances de l’Église, de ma Foi : lire un Evangile, des articles du Catéchisme de l’Église Catholique, une encyclique.

 

33 BANCHETTO MISTICO

Vendredi

Claire met le feu !

 

Claire aimerait partager un repas avec François. Celui-ci n'y consent que devant l'insistance de ses Frères, et à la condition qu'il se déroule à Sainte Marie des Anges, lieu où Claire a revêtu l'habit. Claire, accompagnée d'une Sœur, retrouve François et ses Frères : visite des lieux, mise du couvert à même le sol – comme d'habitude –, prière du Bénédicité... Au cours du repas, François parle de Dieu avec enthousiasme, provoquant le ravissement et l'extase de toute l'assemblée. Le monastère et le bois s'embrasent à tel point que les gens d'Assise accourent pour éteindre l'incendie... mais il ne découvrent que le feu céleste des religieux en extase !

 

À l'école de Sainte Claire

 

« Par Ta mort très amère, donne-moi la Foi droite, l'Espérance certaine et la Charité parfaite ; que je T'aime de tout mon corps, de toute mon âme et de toutes ma force ; confirme-moi dans les bonnes œuvres, et donne-moi une persévérance à Ton saint service, que que je puisse T'y plaire parfaitement sans fin. Amen. » (Claire d'Assise, Prière aux Cinq Plaies : Oraison et louange à la plaie du Côté).

Parole de Dieu : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force ». (Deutéronome 6, 5).

 

Dans ma vie

 

Le commandement de Dieu transmis par Moïse au peuple hébreux (Dt 6, 5-7), Jésus nous le redonne aussi (Mt 22, 37-40). Jésus y adjoint d'aimer son prochain comme soi-même. Voilà qui est facile à commander, mais en pratique, c'est un combat quotidien. Claire elle-même – modèle pour nous d'amour d'humilité et de tant d'autres vertus impossibles à lister – , nous surprend en demandant l'aide du Seigneur dans sa prière afin de remplir ces « obligations de base ». C'est bien parce qu'ils sont la base que ces commandements sont difficiles à observer et que nous avons besoin de l'aide du Saint-Esprit pour y parvenir !

Effet de conversion : Je relis Mt 22, 37-40 et me répète ces versets tout au long de ma journée. Je prie le Seigneur de m'aider pour que ces commandements soient au cœur de ma vie.

 

130

Samedi

Claire guide de ses Sœurs

 

Claire à grand souci de l'instruction de ses Sœurs. La pénitence et le goût de la Confession lui sont chers parmi les qualités qu'elle souhaite les voir acquérir. De même leur enseigne-t-elle de fuir les bruits du monde et la sobriété des paroles afin de mieux cerner les secrets de Dieu. Quitter parents, maison, pays, mépriser les voluptés charnelles et combattre la sensualité font partie du programme de la vie des Pauvres Dames. Claire enjoint ses Sœurs à louer Dieu en toutes circonstances, ainsi qu'à travailler : le travail redonne goût et ferveur à l'oraison.

 

À l'école de Saint François

 

« Dans toutes vos prédications, enseignez au peuple qu'il doit faire pénitence, et que nul ne peut être sauvé s'il ne reçoit le Corps et le Sang très saints du Seigneur. Enseignez et prêchez à tous les peuples ce devoir de le louer pour que (...) louange, et actions de grâces soient rendues toujours (…) au Dieu tout-Puissant ». (François d'Assise, Lettre à tous les Custodes).

Parole de Dieu : « Ce mystère, c’est le Christ, en qui se trouvent cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance ». (Colossiens 2, 2-3).

 

Dans ma vie

 

Deux choses sont essentielles au baptisé : l'Eucharistie et la louange-action de grâces. Le Salut passe par l'Eucharistie, source et sommet de la vie chrétienne. Pour y accéder et bénéficier pleinement des grâces dispensées par Dieu, il est nécessaire d'être « en bons termes » avec Lui, c'est-à-dire d'être passé par le Sacrement de pénitence et de réconciliation. Le Seigneur pourra alors opérer au mieux en moi et à travers moi. Quant à la louange-action de grâces, c'est comme une respiration, une reconnaissance de chaque instant envers la bonté du Créateur et la beauté de sa création.

Effet de conversion : Si ce n'est pas encore fait, je programme un rendez-vous avec un prêtre pour me confesser.

 

Texte extrait du hors série de Parole et Prière « Mon Carême avec Saint François et Sainte Claire d'Assise », publié en 2016

Francesco-e-Chiara-piedi-crocifisso-1024x855

Téléchargez ces méditations (pdf) en cliquant ici

 

Pour recevoir pendant le Carême les méditations du Carême avec Saint François et Sainte Claire,

et pour recevoir les prochaines méditations, prières et mois de dévotions,

abonnez-vous à la newsletter d'Images Saintes