18 juillet 2017

Le Mois de Saint Vincent de Paul

Le Mois de Saint Vincent de Paul

Lectures de piété sur ses vertus et ses œuvres pour chaque jour du mois de juillet

P1011169

Dix-neuvième jour

Zèle de Vincent pour la gloire de Dieu et le salut des âmes

 

Quoique Vincent se soit étudié d'imiter parfaitement Jésus-Christ en la pratique de toutes sortes de vertus, c'est en celle-ci néanmoins qu'il a excellé d'une manière particulière ayant exprimé en lui-même une vive image du zèle de ce divin Sauveur. Il pouvait bien dire à son exemple que le zèle de la maison de Dieu le dévorait, et que sa vie se consumait dans les flammes de cet ardent désir de procurer la gloire de Dieu, puisqu'il l'excitait continuellement à entreprendre et à soutenir tout, soit pour empêché que Dieu ne fût offensé, soit pour réparer les offenses commises contre sa divine majesté, ou enfin pour procurer l'avancement de son honneur et de son service. Car comme nous enseigne fort bien Saint Augustin répondant à la question qu'il s'était proposée à lui-même : Qui est celui qui est dévoré de zèle pour la maison du Seigneur ? C'est, dit ce saint docteur, celui qui désire ardemment d'empêcher que Dieu ne soit offensé, et lequel, quand il voit quelque offense contre la majesté divine, ne se donne aucun repos, mais s'emploie de tout son pouvoir, pour faire en sorte que cette offense soit réparée ; que s'il ne le peut, il gémit dans son cœur et ressent une grande peine de voir Dieu déshonoré.

Voilà quel a été Vincent, et l'on peut dire avec vérité qu'il n'a pas vécu pour lui-même, mais uniquement pour Jésus-Christ, dont l'honneur et la gloire lui étaient incomparablement plus chers que sa propre vie ; et pour ce qui est de ses œuvres, elles peuvent bien servir de preuve de son zèle, puisque tout ce qu'il a fait et entrepris n'a été que pour détruire le péché, et pour procurer que Dieu fût connu, servi, aimé et glorifié en tous lieux par toutes sortes de personnes ; c'est pour cela qu'il a tant travaillé dans les Missions, établi tant de conférences et de séminaires, assemblé tant de compagnies, en un mot qu'il a fait et souffert tant de choses pendant sa vie, laquelle il a consumée dans les flammes de son zèle. Et pour en dire quelque chose de plus particulier, le zèle de ce grand serviteur de Dieu. lui faisait surtout ressentir vivement les offenses qui se commettaient contre sa divine Majesté ; il ne se peut dire combien il en était vivement louché, quels efforts il faisait pour empêcher ces offenses et quelles pénitences il s'imposait pour les réparer après qu'elles étaient faites. Mais il s'affligeait outre mesure lorsqu'il apprenait que quelque misérable pécheur était mort dans son péché, et qu'une âme s'était perdue, voyant que cette perte était irréparable ; et lorsqu'il en parlait, et qu'il représentait combien valait une seule âme, et ce qu'elle avait coûté à Jésus-Christ, ses paroles tiraient les larmes des yeux de ceux qui l'entendaient.

Or, pour empêcher cette perte des âmes qu'il voyait être si chères à ce divin Sauveur, il n'y avait rien qu'il ne voulût faire et souffrir ; et il exhortait les siens de concevoir et de nourrir dans leurs cœurs le même zèle dont il était animé. Voici en quels termes il leur parla un jour sur le sujet de ce que souffraient les missionnaires qui étaient à Gênes au temps que la peste affligeait cette ville : « Ils souffrent, dit-il, comme il faut, par la grâce de Dieu, et en cela ils sont bien heureux de souffrir, pour rendre service à Dieu, et puis procurer le salai des âmes. Or, nous devons, Messieurs, avoir en nous une semblable disposition et un même désir de souffrir pour Dieu et pour le prochain, et de nous consumer pour cela. Oui, Messieurs et mes frères, il faut que nous soyons sans réserve à Dieu et au service du prochain ; nous devons nous dépouiller pour le revêtir, donner nos vies pour procurer son salut, nous tenir toujours prêts à tout faire et à tout souffrir pour la charité, être disposes d'aller où il plaira à Dieu pour ce sujet. Oh ! que nos confrères qui travaillent dans les pays étrangers sont savants en cette science de souffrir ! Les uns étant exposés aux dangers de la peste en servant les pestiférés; les autres parmi les périls de guerre; les autres dans les incommodités de la faim ; et tous dans les mésaises, les travaux et les souffrances; mais, nonobstant cela, ils demeurent fermes et inébranlables dans le bien qu'ils ont entrepris. Reconnaissons, Messieurs, la grâce que Dieu fait à cette pauvre et chétive Congrégation de se voir composée de telles personnes, et de tels membres si fidèles et si constants à souffrir pour le service et pour l'amour de sa divine Majesté ».

Ces paroles de Vincent font assez connaître le désir qui brûlait dans son cœur de sacrifier sa vie par le martyre, ou de l'aller consumer dans les travaux des missions; ce qu'il aurait exécuté, si ses longues infirmités le lui eussent pu permettre; et en effet, six ou sept ans avant sa mort, étant déjà âgé d'environ quatre-vingts ans, il alla encore en mission pendant le temps d'un jubilé, et il y travailla avec un très-grand fruit et une merveilleuse édification de tous ceux qui voyaient ce saint vieillard dans un âge si avancé et parmi tant d'incommodités, s'employer avec tant de zèle à catéchiser, prêcher, confesser et vaquer à d'autres semblables exercices; quoique son âge et ses indispositions presque continuelles ne lui permissent pas de continuer ce saint exercice, les affaires importantes dont il était chargé ne lui en laissant d'ailleurs pas le loisir, il ne laissait pas pourtant d'en retenir toujours l'affection dans son cœur ; et un jour, écrivant à l'un des siens, et lui déclarant ses sentiments sur ce sujet : « Oh ! que bienheureux, lui dit-il, sont ceux qui se donnent à Dieu de la bonne sorte, pour faire ce que Jésus-Christ a fait, et pour pratiquer, à son exemple, les vertus qu'il a pratiquées : la pauvreté, l'humilité, la patience, le zèle pour la gloire de Dieu, et pour le salut des âmes ! Car ainsi ils deviennent les vrais disciples d'un tel maître, ils vivent purement de son esprit, et répandent avec l'odeur de sa vie le mérite de ses actions pour la sanctification des âmes pour lesquelles il a voulu mourir ».

 

Fleurs Spirituelles

 

Quand l'amour de Dieu se rend maître d'une âme, il produit en elle un désir infatigable d'agir pour celui qu'elle aime. Quoiqu'elle fasse alors pour Dieu, quelque temps qu'elle donne à son service, il lui semble que ce n'est rien, et elle ne cesse point de s'affliger du peu qu'elle fait pour son Dieu. L'amour lui enseigne ce que Dieu mérite; elle voit à l'éclat de cette lumière, tous les défauts et toute l'imperfection de ses œuvres, elle est pénétrée de la plus vive confusion, connaissant combien il est indigne de ne pas agir d'une manière parfaite pour un si grand Dieu. En cet état elle est bien éloignée de se complaire en elle-même et de condamner les autres ». (Saint Jean Chrysostôme).

« Une personne acquiert l'amour divin par une ferme résolution d'agir et de souffrir pour Dieu, et de s'abstenir toujours de tout ce qui lui déplaît ; lorsqu'elle met ensuite cette résolution en pratique dans les diverses occasions qui se présentent, étant très fidèle dans les petites choses pour pouvoir mieux réussir dans les grandes ». (Sainte Thérèse d'Avila).

Pratique : Imposez-vous aujourd'hui quelques mortifications, dans la vue de réparer les offenses commises contre Dieu. Priez pour les Missionnaires Lazaristes.

 

Icon, USA, WA, Federal Way

 

Téléchargez cette méditation (pdf) en cliquant ici

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Vincent de Paul

chaque jour pendant le mois de juillet dans votre boite mail,

abonnez-vous à le Newsletter d'Images Saintes

 


Soutenez Images Saintes

Soutenez Images Saintes

 

 La vocation de ce site d'évangélisation et de mission d'intuition Franciscaine, est de faire passer partout et à un large public, prières, dévotions, vies de saints, textes franciscains... En un peu plus de 10 ans d'existence, Images Saintes est en phase de devenir l'un des plus grands livres de prières en langue française, qui existe au monde...

 

De près de 50 pays à travers le monde, sur les 5 continents, chaque jour, vous venez puiser, partager et prier avec ces textes qui sont bien souvent récupérés dans de très anciens livres glanés dans les archives et bibliothèques anciennes ou aussi directement sortis de ma bibliothèque personnelle, ces textes sont parfois tombés dans le domaine public et sont bien souvent complètement oubliés et je m'efforce donc de les de remettre au goût du jour afin que très justement personne n'oublie ce qui a nourri et fait prier beaucoup de générations de chrétiens.

 

Je vous remercie d'être toujours plus nombreux,

car de plus en plus, je vois et entends d'un peu partout,

que cet effort est très apprécié et est un vrai succès.

 

 

 Je fais appel à votre soutien généreux

 

 

Depuis quelques temps, des questions remontent et des projets germent dans mon esprit, concernant l'avenir de ce site:

 

Je viens de mettre en place une cagnotte sur Leetchi.com

 

Pour permettre

 

- 1e l'achat du nom du domaine,

afin que désormais ce site puisse s'appeler Imagessaintes.com

 

Pour ainsi ne plus avoir du tout de publicités dessus, publicités qui sont un vrai problème... Car elles ont un contenu complètement opposé de ce qui se trouve dans ces pages... Bien des fois, vous avez fait remonter cette remarque. En achetant donc le nom du domaine, plus de problèmes de publicités douteuses contraires au contenu et à l'esprit des pages de ce site...

 

- la 2e raison est le paiement des droits d'auteurs

 

Afin de permettre la publication d'autres textes, mois de dévotions et autres sujets spirituels, plus récents, et, qui sont et seront nécessaires à votre avancement spirituel, et j'en suis certain aussi certainement très appréciés et enfin pour vous fournir toujours plus de matière pour entretenir et nourrir votre vie de prière.

De nombreux textes pourraient être placés, mais qui sont sous droits d'auteur: la législation française est assez exigente sur la propriété intellectuelle des livres et des auteurs: les auteurs doivent aussi gagner leur pain... En France, la propriété intellectuelle est très réglementée. Le but de ce site est de faire passer partout de nouveaux textes et accompagnés d'icônes et autres images qui font le succès de ce site, avec pour premier et unique but: semer l'Evangile et de hâter l'avènement du Règne des Coeurs de Jésus et de Marie...

 

Le nombre de visiteurs étant toujours un peu plus à la hausse chaque jours, mois, semaines, si chacun d'entre vous pouviez donner ne serait-ce qu'1 euro par personne, et par visite, pendant quelques temps,

non seulement, l'avenir du site serait assuré, mais aussi sa "propreté", et cela vous assurera un certains nombres de nouveaux textes et d'une façon tout à fait légale, qui viendront alimenter en entretenir votre prière quotidienne, dans les prochains temps...

 

Merci d'apporter votre soutien, car Images Saintes, c'est avant tout vous qui le faites son succès...!!!

 

Le rédacteur,

Franck Monvoisin.

 

Participer à la cagnotte en ligne

 

Posté par fmonvoisin à 00:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :