Le Mois de Jésus Naissant

Un mois proposé par l’Etoile Notre Dame

nry-avait-pas-place-pour-eux-lrhotellerie-89394

12 décembre

La recherche d'un hébergement à Bethléem

 

« Joseph aussi monta de Galilée, de la ville de Nazareth, en Judée, à la ville de David, qui s'appelle Bethléem - parce qu'il était de la maison et de la lignée de David - afin de se faire recenser avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Or il advint, comme ils étaient là, que les jours furent accomplis où elle devait enfanter. Elle enfanta son fils premier-né, l'enveloppa de langes et le coucha dans une crèche, parce qu'ils manquaient de place dans la salle ». (Luc 2, 1-6)

Pour saint Luc, qui rapporte ces détails, cette naissance obscure annonce déjà le destin tragique de Jésus : pauvre et méprisé, à l’image de cette étable qui fut son lieu de naissance, Jésus donnera sa vie pour ses amis, à l’image de la mangeoire qui fut son berceau.

« Ils arrivèrent à Bethléem, le samedi au coucher du soleil. lIs cherchèrent un logement dans la ville chez les amis et les parents de saint Joseph. Mais ce fut en vain, personne ne voulut les recevoir et plusieurs les congédièrent avec mépris et avec des injures. La sainte Vierge savait bien que personne ne les recevrait, mais pour pratiquer l'humilité et la patience elle suivait son époux de maison en maison, de porte en porte dans les rues. En cherchant ainsi un logement ils rencontrèrent la maison où l'on tenait les registres, ils firent inscrire leur nom et payèrent leur tribut pour ne pas être obligés de revenir. Ils continuèrent à chercher un abri mais ils n'en trouvèrent point quoiqu'ils le demandassent à plus de cinquante maisons et auberges. Il était neuf heures du soir, lorsque saint Joseph accablé de tristesse se tourna vers son épouse : Je me souviens, dit-il, qu'il y a une grotte hors des murs qui sert pour les bergers; allons-y et si elle n'est pas occupée, nous y prendrons le logement qu'il est impossible ici de trouver ». (La Cité mystique de Dieu, Maria d’Agréda, chapitre XI)

 

Méditation

 

O mon âme ! O bienheureuse Sainte Famille ! Combien vous avez accepté de souffrir pour Jésus ! Mais quels glorieux privilèges vous ont été accordés. Vous avez été les premiers auxquels Dieu a voulu enseigner le chemin du véritable bonheur : il vous a admis à sa plus intime familiarité, vous a communiqué tous ses desseins, et vous a considérés comme les premières pierres de ce vaste et majestueux édifice qu’il est venu construire lui-même, et qu’il a promis de conserver jusqu’à la fin des siècles.

 

Prière


Que la joie de la présence constante de Dieu en moi m’habite et me fasse rayonner, malgré les difficultés extérieures que je rencontrerai.

 

Résolutions : Lorsque je serai dans l’affliction, je tournerai tous mes regards vers Dieu. J’attendrai de lui les consolations et j’invoquerai son secours par des prières humbles et persévérantes. Je ferai le chemin de la croix en demandant à Jésus qu’il daigne augmenter en moi la charité.

 

Un Je vous salue Marie

 

geboorte_van_christus_7klein

 

Pour recevoir chaque méditations du Mois de Jésus Naissant

pendant le mois de Décembre,

abonnez-vous à la Newsletter d’Images Saintes