14 octobre 2021

Le Mois de Saint François d’Assise

Le Mois de Saint François d’Assise

 

14 Francis Begins Peace in Siena

 

Quinzième jour

Courses apostoliques

 

Prélude : Suivons le saint apôtre dans ses pérégrinations merveilleuses et écoutons-le avec amour prêcher la parole sainte.

 

Réflexions

 

Quand il eut connu la volonté de Dieu, François, obéissant et docile, se mit aussitôt à annoncer partout l’Evangile. Mais, il voulut demander au pape l'autorisation d'aller prêcher jusque parmi les infidèles de l'Orient Sur sa route, il prêchait, convertissait et gagnait les âmes à Dieu. À Rome, il édifia et instruisit tous ceux qui eurent le bonheur de l'approcher.

Une maladie l'ayant saisi à son retour de Rome, il se mit à écrire des lettres remplies de ferveur et de zèle, pour propager la connaissance et l'amour de Jésus-Christ, qui se répandirent par toute la chrétienté. À peine convalescent, il voulut partir pour annoncer l'Evangile au Maroc.

Il alla dès lors à travers l'Italie, le Piémont, la Provence et l'Espagne, prêchant toujours, convertissant les âmes pécheresses, édifiant et confirmant les justes, Dieu l'arrêta sur les bords du rivage où il allait s'embarquer pour le Maroc. L'humble saint se soumit à la volonté du Seigneur et fit le sacrifice de son ardent attrait pour cette mission. Il reprit alors la route d'Italie, parcourut le midi de la France ou nom est depuis resté en grande vénération, s'arrêta à Toulouse et revint à Notre Dame des Anges, où ses fils l'attendaient avec une filiale tendresse.

Dieu faisait ainsi passer l'admirable apôtre par toutes les épreuves qui purifient les âmes apostoliques et fécondent leur ministère.

 

Pratique : Se soumettre humblement à la volonté de Dieu, même en ce qui regarde les œuvres qui sembleraient devoir intéresser sa gloire et la sanctification des âmes.

Invocation : Saint François, modèle des âmes apostoliques, assistez-nous de votre puissante intercession.

 

Fioretti

Les Lettres de saint François

 

Voici la première des lettres que la charité apostolique, qui embrasait le cœur du bon saint, lui inspira d’écrire à tous les chrétiens, clercs, religieux, laïques, hommes et femmes, qui sont par toute la terre :

« Ah ! qu'heureux et bénis sont ceux qui aiment Dieu et qui accomplissent bien ce que Jésus-Christ ordonne dans l'Evangile : Vous aimerez le Seigneur votre Dieu de tout votre cœur et de toute votre âme ; et votre prochain comme vous-même.

« Aimons Dieu et adorons-le avec une grande pureté d'esprit et de cœur ; car c'est là ce qu'il cherche par dessus toutes choses. Il a dit que les véritables adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité, et que c'est en esprit et en vérité que doivent l'adorer ceux qui l'adorent. Je vous salue en Notre Seigneur ».

On supplia l'aimable saint d'écrire plus longuement, et il se mit, en toute simplicité, à écrire une seconde lettre ainsi adressée « à tous les chrétiens, clercs, religieux et laïques, tant hommes que femmes, qui sont par toute la terre : le frère François, leur serviteur très soumis, offre ses services avec respect ; leur souhaitant la véritable paix qui vient du ciel, et une parfaite charité en Notre Seigneur ».

Il y enseigne avec beaucoup de force le mystère de l'Incarnation, celui de l’Eucharistie et les leçons de la Croix. Il y recommande, avec une admirable énergie, l'usage de la prière, du jeûne, de l'aumône, de la pénitence, de la confession et de la communion. Il y fait un tableau saisissant de la mort des méchants qui ont prospéré sur la terre, et il termine par ces humbles et touchantes paroles :

« Moi, frère François, votre plus petit serviteur, disposé sincèrement à baiser vos pieds, je vous prie, je vous conjure, par la charité qui est Dieu même, de recevoir et de mettre en pratique, humblement et avec amour, ces paroles de Notre Seigneur Jésus-Christ, et toutes les autres qui sont sorties de sa bouche. Que tous ceux entre les mains de qui elles tomberont, et qui en comprendront le sens, les envoient aux autres, afin qu'ils en profitent. S'ils persévèrent jusqu'à la fin dans le bon usage qu'ils en doivent faire, qu'ils soient bénis du Père, du Fils et du Saint-Esprit ». (Œuvres de saint François d'Assise).

 

002

 

Pour recevoir les méditations du Mois de St François d’Assise

abonnez-vous à le newsletter d’Images Saintes