29 janvier 2022

Le Mois des Étrennes Spirituelles

Le Mois des Étrennes Spirituelles

 

Rose

 

Trentième étrenne spirituelle

30 Janvier

 

Une rose : la dévotion à Marie

 

Offrande

 

C'est principalement à Marie que l’Église se plaît à attribuer le symbole de la rose, et, dans ses Litanies, elle l'appelle la Rose Mystique. Ô mystérieuse rose ! Mystère de grâce et de célestes charmes, vous êtes la parure de l’Église, soyez aussi la parure de mon cœur, et tandis que les impies se couronnent avec des roses qui se flétrissent, donnez-moi l'immortelle beauté qui seule sait plaire aux regards de Dieu.

 

Méditation

 

Tous les fidèles sont obligés d'être dévots à la très Sainte Vierge, et cela non-seulement dans leur propre intérêt, dans l'intérêt de la glorification de Marie, mais encore dans l'intérêt de la gloire de Dieu, qui se complaît dans les honneurs rendus à cette admirable créature.

En nous la donnant pour mère, Dieu nous a commandé de l'aimer. En la faisant Reine des anges et des hommes, il nous a obligés à la servir. En l'honorant lui-même par une infinité de grâces singulières, il a voulu que nous lui rendions des honneurs tout particuliers, supérieurs à ceux qu'on rend aux autres saints.

D'ailleurs, la Sainte Vierge, par la sublime qualité de mère de Dieu, par l'éminence de sa sainteté, par l'étendue de sa royauté et par mille autres titres encore, mérite tous les hommages qui peuvent être rendus une pure créature, c'est donc se rendre coupable d'une véritable injustice que de les lui refuser.

De plus, cette mère de miséricorde favorise de son amour, de sa protection, de son secours et de toutes sortes de grâces, ceux qui la servent fidèlement ; nous ne pourrions donc nous dispenser de la servir sans négliger notre salut.

Persuadons-nous donc bien que manquer d'estime pour la dévotion envers la très Sainte Vierge, c'est en manquer pour la volonté même de Dieu, laquelle se manifeste assez par le désir qu'il a de la voir établie dans tous les cœurs.

Mon Dieu, je me dévoue, selon vos desseins, au service de Celle que vous avez choisie pour épouse et que vous avez voulu rendre notre mère. Donnez-moi, je vous prie, un cœur d'enfant pour elle, afin que, rempli d'amour, de zèle et de respect à son égard, je puisse marcher sur les traces du disciple bien-aimé que l'on peut regarder comme le plus parfait de ses dévoués serviteurs, puisque vous l'avez jugé digne de tenir la place de Jésus auprès d'elle et de lui rendre tous les devoirs d'un véritable fils.

 

Pratique : la vraie dévotion à Marie consiste dans l'imitation de ses vertus.

 

eugene-delacroix

 

Pour recevoir les méditations du Mois des Étrennes spirituelles ainsi que les prochaines prières,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook