Le Mois de Saint Joseph

 

19467936_1692766507424675_7477663421024985234_o

 

Dix-huitième jour

18 mars

 

L'incendie du Divin Amour

 

Prélude : Imaginons-nous que Dieu nous fait la grâce de nous montrer les merveilles du cœur de saint Joseph ; les flammes du divin amour le dévorent et le remplissent tout entier.

 

Méditation

 

Ah ! s'écrie saint Alphonse de Liguori, quelles affections devaient pénétrer le cœur de Joseph quand il portait dans ses bras cet aimable enfant et qu'il lui faisait ou en recevait de tendres caresses ; quand il entendait sortir de ses lèvres divines les paroles de la vie éternelle, qui étaient comme autant de flèches enflammées se dirigeant vers son cœur si tendre, pour le blesser d'amour ! surtout quand il observait les saints exemples que lui donnait ce divin enfant par rapport à toutes les vertus ! À la longue, la fréquentation des mêmes personnes finit par diminuer l'amour qu'elles se portent entre elles, mais c'est parce que plus les hommes se fréquentent, plus ils découvrent de défauts les uns chez les autres. Or cela ne pouvait arriver à saint Joseph. Plus il vivait avec Jésus, et plus il voyait reluire en lui de sainteté. Concluez de la l'intensité de son amour, puisque (suivant l'enseignement des auteurs) il a joui pendant vingt-cinq ou trente ans de la compagnie de Jésus.

Les deux disciples d'Emmaüs se sentirent embrasés d'amour divin pour les quelques instants qu'ils accompagnèrent le Sauveur et l'entendirent parler. Ils se disaient ensuite l'un à l'autre : « Notre cœur n'était-il pas tout enflammé au dedans de nous, pendant qu'il nous parlait dans la voie ? » Que devons-nous donc penser des flammes de sainte dilection qui se développèrent dans le cœur de Joseph pendant les trente années qu'il passa dans la compagnie du Fils de Dieu, écoutant ses paroles et observant ses exemples ? Quel incendie d'amour divin tous ses attraits si purs ne devaient-ils pas exciter dans le cœur de Joseph, ce cœur si pur de toute affection terrestre !

 

Résolution : Passer la journée dans un grand esprit de recueillement et de préparation à la fête de demain.

 

Bouquet spirituel : Saint Joseph, priez pour nous.

 

Exemple

L'effet d'une prière à saint Joseph

 

Un saint évêque, missionnaire dans l'Océanie, disait avec une humilité touchante ces paroles bien propres à raviver notre confiance envers saint Joseph : « J'ai beaucoup redouté la mort, aujourd'hui je ne la crains plus ; il y a dix mois que je la considère dans ma méditation, et vingt-cinq ans que je récite journellement une prière à saint Joseph pour m'obtenir la grâce de bien mourir ». (Paroles de Mgr Douarre mourant).

 

70889569_2506420436081101_7640343049708503040_n-001

 

Prières à Saint Joseph composées par Saint Alphonse de Liguori

Pour être récitées les sept jours consécutifs précédant la fête du 19 mars

18 mars

 

Ô mon saint Patriarche, à présent que vous jouissez du ciel sur un trône élevé, voisin de votre bien-aimé Jésus, qui vous fut soumis sur la terre, ayez pitié de moi, qui vis au milieu de tant d'ennemis, de démons et de passions mauvaises, qui me livrent de continuels combats pour me faire perdre la grâce de mon Dieu. Ah ! par la grâce qui vous fut accordée de pouvoir jouir continuellement sur la terre de la compagnie de Jésus et de Marie, obtenez-moi la grâce de vivre toujours uni à Dieu pendant les jours qui me restent à vivre, en résistant aux assauts de l'enfer, et de mourir ensuite en aimant Jésus et Marie, afin que je puisse aller un jour avec vous jouir de leur société dans le royaume des bienheureux.

Vierge très sainte, ô Marie, ma mère, quand sera-ce que, délivré de la crainte de pécher à l'avenir, je m'attacherai à vos pieds pour ne plus en partir ? Je compte sur votre aide pour arriver à cette félicité.

Et vous, mon bien-aimé Jésus, mon cher Rédempteur, quand sera-ce que j'irai jouir de vous au paradis et vous aimer face à face, sûr de ne plus jamais vous perdre ? Tant que je vis, je suis toujours dans ce péril. Ah ! mon Seigneur et mon unique bien ! par les mérites de Joseph que vous aimez et honorez tant dans le ciel, par les mérites de votre Mère bien-aimée, mais surtout par les mérites de votre vie et de votre mort, qui m'ont valu tous les biens et toutes les espérances, ne permettez pas que je me sépare jamais de votre amour sur cette terre, afin que j'aille un jour dans cette patrie de l'amour vous posséder et vous aimer de toutes mes forces, pour ne plus quitter votre présence et votre amour pendant toute l'éternité. Amen. Ainsi j'espère. Ainsi soit-il.

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook