Le Mois de Saint Joseph

 

P2560271

 

Dix-neuvième jour

19 mars

 

Fête de Saint Joseph

 

Prélude : Au ciel, les anges et les saints offrent leurs hommages à ce saint patriarche. La Trinité l'honore, Jésus- Christ se joint à Marie pour augmenter sa joie et sa félicité.

 

I. On conçoit aisément combien l'intercession de saint Joseph doit être puissante auprès de Jésus-Christ, quand on connaît ce mot de l'Evangile. « Erat subditus illis : Il leur était soumis ». - Ainsi, durant tant d'années, le Fils de Dieu fut tout occupé à obéir ponctuellement à Joseph et à Marie : dès que Joseph témoignait par une parole ou par un signe qu'il voulait quelque chose, Jésus l'exécutait aussitôt ! Cette humble obéissance de Jésus élève la dignité de saint Joseph au-dessus de celle de tous les Saints, excepté la Mère de Dieu.

II. Écoutons (de nouveau) ce que dit sainte Thérèse, quant à la confiance que nous devons tous avoir en la protection de saint Joseph : « Pour les autres Saints, dit-elle, il semble que le Seigneur leur ait accordé le pouvoir de nous secourir dans quelque nécessité particulière seulement ; l'expérience prouve, au contraire, que saint Joseph nous secourt dans tous nos besoins, et qu'il plaît à Notre Seigneur de nous témoigner par là que, comme il a voulu être soumis sur la terre à l'autorité de ce grand saint, il fait également dans le ciel tout ce qu'il lui demande. C'est ce qu'ont vu, comme moi, par expérience, d'autres personnes auxquelles j'avais conseillé de se recommander à lui... J'ai toujours vu les personnes qui ont pour lui une vraie dévotion faire des progrès dans la vertu... Je conjure, pour l'amour de Dieu, ceux qui ne me croiraient pas, d'en faire épreuve... Je ne comprends pas comment on peut penser à la Reine des anges, et à tout ce qu'elle a eu à souffrir pendant la sainte enfance de Jésus, sans rendre grâces à saint Joseph pour les secours qu'il a prêtés durant ce temps à la mère et au fils ». (Vie de sainte Thérèse racontée par elle-même, ch. VI).

III. Nous devons surtout être dévots envers saint Joseph, afin qu'il nous procure une bonne mort. Pour avoir sauvé Jésus enfant des pièges qu'on lui tendait, il a le privilège tout spécial de délivrer les mourants des embûches du démon ; et pour avoir assisté si longtemps Jésus et Marie, en leur procurant par son travail le logement et la nourriture, il a le privilège d'obtenir à ses serviteurs, au moment de leur mort, l'assistance particulière de Jésus et de Marie.

 

Résolution et bouquet spirituel laissés à la dévotion de chacun. À pareil jour, il n'appartient qu'à l'Esprit-Saint de nous suggérer le choix dans les sentiments qui remplissent notre cœur.

 

Prière

 

Mon puissant protecteur ! saint Joseph! Par mes péchés, j'ai mérité une mauvaise mort ; mais, si vous me défendez, je ne puis me perdre. Vous avez été non seulement un intime ami de mon divin Juge, mais encore son gardien et son père nourricier ; recommandez-moi à Jésus, qui vous aime si tendrement. Je me place sous votre patronage ; agréez-moi pour votre serviteur perpétuel. Par la sainte compagnie de Jésus et de Marie, dont vous avez joui pendant votre vie, obtenez la grâce de ne plus me séparer de leur amour ; et par l'assistance que vous avez eue de Jésus et de Marie à votre mort, obtenez-moi d'être particulièrement assisté de Jésus et de Marie à l'heure de ma mort.

Ô Vierge sainte ! Par l'amour que vous portez à votre époux Joseph, ne manquez pas de me secourir dans mes derniers moments. Ainsi soit-il.

 

Exemple

La direction de saint Joseph

 

Un jeune berger, simple et sans lettres, passait sa vie à faire paître ses troupeaux, et il trouvait dans cette humble occupation mille moyens d'avancer dans la perfection. Bien qu'il ne fît rien d'extraordinaire et qu'il n'eût pas l'occasion de converser avec des personnes distinguées par leur savoir et leur vertu, il était rempli de toutes sortes de grâces et de dons intérieurs si relevés, qu'il ravissait d'admiration ceux qui le connaissaient. Ce jeune berger avait une dévotion toute particulière à saint Joseph, qu'il appelait son protecteur, son maître et son directeur ; il disait que saint Joseph était le maître des âmes qui aiment la vie humble et cachée comme la sienne avait été.

 

Saint Joseph (Beaulieu)

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Saint Joseph, ainsi que les prochaines prières, neuvaines,

abonnez-vous à la newsletter d’images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook