18 mai 2022

Le Mois de Marie, reine de France

 

Le Mois de Marie, reine de France

 

N

 

Dix-neuvième jour

La Pierre de l'Horeb

 

Exode 17, 6

 

Où fuirons-nous ? Au désert ? Mais on n'y peut vivre. L'eau y manque. Allez toujours : vous y rencontrerez la pierre de l'Horeb.

Du haut de sa croix, Jésus, le nouveau Moïse, a touché le Cœur de Marie. « Femme, lui dit-il, montrant du regard le disciple bien-aimé, voilà votre fils ». Et soudain du Cœur de Marie, de ce Cœur qui, au pied de la croix, se montra plus ferme que le roc, de ce Cœur jaillit une source inépuisable de tendresse maternelle qui sera pour tous les hommes une source de grâce et de vie éternelle.

Telle aussi l'Église, bâtie sur le roc, verse sur le monde les eaux de la grâce par les sacrements. Ranimé par ces eaux merveilleuses, vous traverserez le désert de la vie, vous arriverez au Sinaï.

 

Montage Avesnières

 

Notre Dame d'Avesnières

 

« Avesnières, à un kilomètre de Laval, est à proprement parler un faubourg de cette ville. L'église de ce bourg, dédiée à la Vierge, est un des plus beaux monuments de la contrée. Depuis des siècles, de nombreux pèlerins visitent ce sanctuaire vénéré, fondé, vers le milieu du XIe siècle, par Guy II, seigneur de Laval, pour accomplir un vœu.

Comme il chevauchait sur le pont de la Mayenne, un faux pas de son cheval les précipita ensemble dans la rivière. Le baron, emporté par le courant et voyant qu'il allait périr, se recommanda à Marie. Il lui promit de consacrer une chapelle à Dieu, en son honneur, au lieu même où elle le ferait aborder sain et sauf. Sa prière fut exaucée. Il put trouver terre environ à mille pas de l'endroit où il avait commencé cette navigation périlleuse, dans un champ d'avoine, où une statue de la Vierge, placée dans le creux d'un chêne par la piété des habitants, frappa d'abord ses regards. Fidèle à son vœu, il fit construire sur cette rive une chapelle où fut transportée la statue, et l'on croit que cette église et cette statue sont celles qui existent aujourd'hui.

L'église de Notre Dame d'Avesnières partagea la mauvaise fortune du pays aux jours funestes de l'invasion des Anglais. Dans l'une de leurs incursions, au XIIIe siècle , ils y mirent le feu et brûlèrent toute la partie antérieure de la nef, qui, selon un intéressant rapport de M. E.-A. Segretain, aurait alors été diminuée lors de sa construction au siècle suivant, et n'aurait pas été réédifiée sur le même plan. L'église d'Avesnières avait été érigée en prieuré, et les bénédictines du Ronceray d'Angers y furent établies ; elles firent réparer et agrandir l'église à l'aide du produit des indulgences plénières que le Pape Innocent III avait, en 1207, accordées à ceux qui venaient y prier le vendredi.

Abandonnée pendant la Révolution, cette église fut la première des environs de Laval rendue au culte en 1800, et l'on y déposa les restes de quatorze prêtres que la Révolution avait livrés au bourreau sur la place publique de Laval. Depuis 1841, elle compte au nombre des monuments historiques ; le chœur de l'édifice est de l'époque de la transition du roman au gothique, la partie antérieure est une œuvre du XVe siècle, enfin, la tour et la flèche ont été élevées en 1534 ». (Le Dimanche illustré de Toulouse).

 

ND de France-001

 

Pour recevoir par mail les méditations du Mois de Marie Reine de France

ainsi que les prochaines prières et neuvaine,

abonnez-vous à le newsletter d’Images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook