07 août 2022

Le Mois de Sainte Philomène

Le Mois de Sainte Philomène

 

holycard0043-page-001a

Huitième jour

 

Sainte Philomène secourt les époux

 

Nous voudrions bien qu’il nous fût permis ici de traiter longuement des devoirs des époux chrétiens, tant par rapport à eux-mêmes que par rapport à l’éducation de leurs enfants.

Ce serait peut-être le sujet le plus important de cet opuscule. Il suffit de dire que le bonheur mutuel des époux comme le bien-être et la prospérité même temporelle d’une nation reposent tout entiers sur la bonne conduite de ces époux et la bonne éducation qu’ils peuvent donner à leurs enfants. Tout est là ; tout dans ce monde doit converger vers cette fin : l’éducation chrétienne des enfants.

Un des plus affreux désordres, celui qui trouble le plus la paix et l’union sainte des époux, qui scandalise le plus le jeune âge et qui met un obstacle incroyable à son éducation, c’est l’inconduite des époux ou seulement de l’un deux. Or, c’est à sainte Philomène qu’il faut recourir pour obtenir de la divine bonté, un prompt remède à un si grand mal.

Nicolas de Lanze, Italien, s’efforçait de propager le culte de sainte Philomène, au moyen de petites feuilles contenant des prières imprimées qu’il distribuait gratis. Le ciel, par ce moyen, opérait des merveilles.

L’an 1832, une religieuse, sœur de la Conception, fit demander une de ces feuilles. Elle l’envoya de suite à une femme que les désordres de son mari plongeaient dans la plus amère affliction.

Ce malheureux, au mépris des engagements sacrés qu’il avait contractés à la face des autels, et sans égards, ni pour son épouse, ni pour sa famille, que sa conduite infâme déshonorait et appauvrissait en même temps, entretenait de coupables liaisons avec une autre personne du dehors. Rien jusque-là n’avait pu le réduire, et quoique la misère fût entrée dans sa propre maison, il aimait mieux porter ailleurs le fruit de son travail.

Le don de la zélée religieuse parvint à l’épouse de cet homme, à l’instant où celui-ci allait sortir de chez lui pour se rendre au lieu accoutumé. Sans perdre de temps, la femme, pleine de foi, et secondée assurément par la Sainte, dont elle implore le secours, fait glisser la feuille miraculeuse dans la doublure du surtout de son mari, et pendant que celui-ci commence à s’éloigner, elle redouble ses prières à la puissante Thaumaturge.

Ô prodige ! le misérable avait à peine fait quelques pas hors de la maison, qu’il s’arrête. Une foule de pensées viennent se présenter à son esprit ; et, pour la première fois, son âme endurcie devient accessible aux remords. Il rougit ; il s’indigne contre lui-même ; il blâme sa conduite ; il renonce à son dessein ! « Eh quoi, se dit-il en gémissant, serai-je donc toujours le jouet d’une passion insensée et criminelle ? Vivrai-je toujours comme un homme sans conscience ? Je suis en vérité atteint d’une folie bien honteuse » ; et là-dessus, il rebrousse chemin et rentre chez lui.

Dès ce moment, la concorde et la-joie reparurent au milieu de cette famille. Il ne manqua rien au bonheur des deux époux, au triomphe de sainte Philomène.

 

Pratique : Promettez aujourd’hui à sainte Philomène de propager le plus que vous le pourrez son culte dans les familles. Distribuez à l’occasion son image, sa médaille et les prières composées en son honneur : vous aurez la plus large part dans sa protection.

 

000001hcjpg5x7-001

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Sainte Philomène, ainsi que les prochaines neuvaines, prières :

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook