11 août 2022

Le Mois de Sainte Philomène

Le Mois de Sainte Philomène

 

1f4cb29178355c7be327ad4163305de2

 

Douzième jour

 

Sainte Philomène guérit dans les maladies et les infirmités désespérées

 

Quand les hommes sont insuffisants à nous aider, à nous guérir dans nos maladies, n’est-il pas naturel que nous nous adressions alors aux Saints ! Pourquoi ? Sans doute parce que nous sommes persuadés qu’ils peuvent, par la puissance dont l’Eternel les a investis, nous guérir surnaturellement, sans le concours même des remèdes. C’est ce qui s’appelle miracle, c’est-à-dire intervention directe de la puissance divine. Or c’est ainsi que sainte Philomène a guéri plusieurs causes désespérées. Il serait trop long d’énumérer ici ces guérisons. Nous nous contenterons de rapporter celle surprenante et instantanée qui eut lieu à Rome, en décembre 1833, au couvent des religieuses franciscaines, quartier Trastevere.

Jesual de Garelli, romaine, que des infirmités très graves retenaient au lit depuis le mois d’août précédent, avait reçu les derniers sacrements. Elle était sans parole, elle avait les yeux fermés. Depuis trente-trois heures, elle n’avait pris que quelques gouttes de bouillon. Elle se trouvait donc à la dernière extrémité. Alors le confesseur lui appliqua sur la figure l’image de sainte Philomène, devant laquelle la communauté avait fait des prières pendant trois jours pour la malade.

Tout à coup, cette religieuse demanda du bouillon.

Ses compagnes, surprises de l’entendre parler, le furent bien plus en voyant celle qui,0 un instant auparavant, ne pouvait se mouvoir qu’à l’aide de deux ou trois personnes, s’asseoir d’elle-même sur son lit, et répéter sa demande en ajoutant : « Je suis guérie ».

On lui apporta du bouillon, sa guérison ne fut plus douteuse.

Ses sœurs s’empressèrent d’aller chanter le Te Deum à l’église. La religieuse, auparavant mourante, y alla aussi le lendemain pour rendre grâces à Dieu et à sainte Philomène de son rétablissement.

Ce fait a été constaté à Rome par l’ordre du vicaire de Sa Sainteté, et le cardinal Galeffi l’a affirmé par le témoignage même de la religieuse.

Nous concevons, diront quelques-uns, que sainte Philomène ait guéri une religieuse. La Sainte a pu avoir des égards pour une Vierge qui servait le Seigneur dans toute la piété de son âme ; mais, nous qui vivons dans le monde où nous sommes engagés, voudrait-elle nous aider, nous guérir ainsi ?

Et pourquoi pas, pourvu que ce soit le bon plaisir de Dieu. Tant de faits rapportés dans cet opuscule et dans la Vie complète de la Sainte, sont la preuve la plus convaincante que sainte Philomène soulage et guérit tous ceux qui ont confiance en elle, pourvu qu'ils veuillent se corriger, s’ils sont pécheurs.

 

Pratique : Dans les infirmités corporelles, recourir à sainte Philomène et se résigner. Elle finira par nous accorder ce que nous lui demandons, si notre prière est constante et surtout sincère. « Frappez, frappez, dit l’Evangile, et la porte vous sera ouverte ».

 

000001hcjpg5x7-001

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Sainte Philomène, ainsi que les prochaines neuvaines, prières :

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook