21 août 2022

Le Mois de Sainte Philomène

Le Mois de Sainte Philomène

 

5d8b43416ed5185ee3efc1e4c9b335e3

 

Vingt-deuxième jour

 

Sainte Philomène rend à la santé un médecin dangereusement malade

 

Le fait qui suit montre combien la prière est puissante et efficace quand elle est faite avec la foi et la confiance convenables, et combien les saints, de même que Dieu, aiment à être importunés avant d’accorder les faveurs sollicitées. On y verra aussi que souvent sainte Philomène accorde plus qu’on ne lui demande.

Un célèbre médecin de Naples, nommé Alexandre Serio, avait depuis longtemps une grande dévotion à sainte Philomène, et sa femme la partageait avec lui.

Comme ils avaient de riches domaines dans le territoire de Mugnano, ils y vinrent, en l’année 1814, précisément à l’occasion de la fête, qui, chaque année, se célébrait le jour de la translation.

Don Serio souffrait, depuis bien des années, d’un mal interne, qui allait en le consumant. Sa femme était vivement affligée ; mais espérant tout de la médiation de sainte Philomène, elle lui adressait et lui faisait adresser de ferventes prières pour obtenir la guérison de son mari.

Le jour de la fête, ses instances redoublèrent, et sa confiance était sur le point de finir, lorsque, après la bénédiction du très saint Sacrement, Don Alexandre, alors à l’église avec sa femme, fut attaqué de violentes douleurs, qui firent craindre pour ses jours.

On se hâta de l’emporter chez lui ; et le mal fit en peu d’heures un progrès si rapide et si alarmant, que l’on désespérait de sa vie. Son état ne lui permettait pas même de se confesser.

Accablée de douleur, sa pauvre femme ne pouvait s’empêcher de s’écrier : « C’est donc là, ô sainte Philomène, la grâce que vous m’avez obtenue !... » Puis, par une inspiration de sa foi, saisissant une image de la Sainte, qu’elle trouve sous sa main, elle la jette sur le corps du moribond, en demandant la grâce de le voir au moins avant d’expirer, muni des Sacrements de l’Église. Un vœu suivit cette prière.

Elle s’engagea, au nom de son mari, à faire construire un autel de marbre dans la chapelle de sainte Philomène.

Au même instant, le malade recouvre l’usage de ses sens et de ses facultés intellectuelles. Il proteste qu’il est hors de danger, se confesse avec beaucoup d’édification, et la confession achevée, il se trouve sans douleur, et sans les symptômes ordinaires du mal qui le tourmentait depuis si longtemps.

La grâce avait été obtenue; la promesse s’accomplit ; les deux époux allèrent même au delà de leur engagement ; et, depuis lors, le sanctuaire, si célèbre aujourd’hui, de la grande Sainte, offre à la foule des pèlerins qui le visitent, un spectacle plus consolant pour leur dévotion.

Une chose surtout attire leurs regards et excite leur étonnement, c’est la grande table de marbre qui couvre l’autel, et où l’on voit encore les vestiges d’un miracle. L’ouvrier, en promenant dessus son ciseau, pour l’adapter à sa place, la fendit presque en entier dans sa largeur. Il y avait là un assez grand nombre de personnes ; et l’on peut bien penser quelles plaintes s’élevèrent d’une part, et quelle confusion de l’autre.

Le sculpteur était cependant très habile dans son art. Mais enfin l’humiliation ne pouvant s’éviter, il s’agissait, en attendant mieux, de réparer la brèche ; et c’est ce dont il s’occupa. Elle était, à l’extrémité, plus large d’un doigt ; il s’efforça de rejoindre les deux lèvres de cette ouverture, au moyen d’une plaque de fer ; et cela fait, il remplissait de ciment toute la longueur de la fente, quand le doigt de la Sainte, par un prodige inouï, accompagnant la main de l’ouvrier, rétablit dans son premier état ce marbre, séparé auparavant d’une manière si visible.

Elle laisse seulement à l’endroit même de la fente, une ligne de couleur foncée, que les pèlerins prendraient pour une veine de marbre, si on ne leur racontait comment le miracle fut opéré. Ô que Dieu est admirable dans ses saints et par ses saints !

 

Pratique : Un bon moyen de nous rendre favorable à sainte Philomène, c’est en la priant de nous engager à faire quelque chose pour elle, en cas que nos facultés et notre position le permettent.

 

 

000001hcjpg5x7-001

 

Pour recevoir les méditations du Mois de Sainte Philomène, ainsi que les prochaines neuvaines, prières :

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes

 

Retrouvez et suivez Images Saintes sur Facebook