02 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

45371622_2171583682872982_3087038448721199104_n

 

Troisième jour

Encore de l'excès des peines du Purgatoire

 

Prélude : de nouveaux cris se font entendre du sein de ces abîmes. L'expiation continue, la justice de Dieu poursuit son œuvre.

 

Méditation

 

Pour bien comprendre combien les peines du purgatoire sont excessives, il faut réfléchir aux deux considérations suivantes : En premier lieu, Dieu veut que le pécheur par ce moyen satisfasse à sa justice pour tous ses péchés. Or, s'il est vrai que, plutôt que de commettre un seul péché véniel, il vaudrait mieux endurer mille morts et qu'il vaut mieux ne pas le commettre, quand même il s'agirait de sauver dix mille mondes et d'empêcher tous les maux imaginables, que sera-ce de nous, qui savons les grandes et nombreuses fautes dont nous nous sommes rendus coupables vis-à-vis de la justice de Dieu !

La seconde preuve que nous avons de l'extrême sévérité dont Dieu use envers les justes condamnés aux flammes du purgatoire, c'est que le moment qui termine notre vie termine le temps de grâce et de mérite. Et ainsi, la miséricorde faisant place à la justice d'un père irrité, il ne faut plus en attendre que des châtiments. « Le juge, disait le Sauveur, vous fera mettre en prison et vous n'en sortirez point que vous n'ayez payé jusqu'à la dernière obole ».

O mon Dieu ! que vos châtiments sont terribles ! Quand je songe à cette rigueur de votre justice et que, d'un autre côté, je me vois chargé des grandes dettes qui m'accablent, je tremble, et mon âme est saisie de frayeur ! Aidez-moi, Seigneur, pendant qu'il est temps encore, et faites-moi profiter des jours de la miséricorde.

 

Résolution : Nous proposer quelquefois de satisfaire à la justice de Dieu en ce monde pour prévenir les expiations du purgatoire, et recourir pour cela aux peines volontaires et aux indulgences.

Bouquet spirituel : « Vous n'en sortirez point que vous n'ayez payé jusqu'à la dernière obole ». (Matthieu 5, 26).

 

Exemple

Une vision du Purgatoire

 

Adélaïde de Rheinfelden, l'une des prieures d’Unterlinden, femme riche et d'illustre naissance, avait épousé Rodolphe, noble et jeune chevalier. Deux enfants leur étaient nés, et les deux époux, inspirés par la foi d'en haut, s'étaient séparés pour emmener avec eux dans leur cloître, l'un son fils, l'autre sa fille....

« Splendide colonne de sainteté, Adélaïde atteignit du premier coup le faite de la perfection ». Le Seigneur la comblait de faveurs miraculeuses ; plusieurs fois il la communia lui-même, et le prodige de lumières extraordinaires accompagnait cette participation eucharistique…

Un jour, elle vit apparaître, au milieu des flammes du purgatoire, Rodolphe, le père de ses deux enfants, fixant sur elle un regard triste et suppliant. Elle redoubla donc de prières et de mortifications, et quelques jours après elle le revit, mais rayonnant de lumières et de bonheur.

Enfin, à quelque temps de là, son ange la conduisit elle-même en purgatoire, lui donnant à contempler le spectacle d'une innombrable quantité d'âmes en proie à d'atroces souffrances. Elle voyait chaque péché rencontrer sous ses yeux un châtiment spécial, et qui se proportionnait avec intelligence à sa nature et à sa gravité ; car toute faute grave ou légère veut être expiée ; ainsi l'exige la justice divine, et les tourments du purgatoire égalent en intensité ceux de l'enfer.

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes