06 novembre 2022

Le Mois des âmes du Purgatoire

Le Mois des âmes du Purgatoire

 

Lekeitio

 

Septième jour

La durée des peines

 

Prélude : Pénétrant dans les cachots de l'expiation, interrogeons les captifs sur la durée des peines qu'ils y endurent.

 

Méditation

 

Si les peines affreuses dont nous avons fait le sujet de nos méditations précédentes finissaient bientôt, il semble que la pensée de ce terme les adoucirait un peu. Quelle est donc la durée de ces peines ?

Le cardinal Bellarmin, dont tout le monde connaît l'autorité en semblable matière, a écrit dans l'un de ses principaux ouvrages : « Il est certain que les peines du purgatoire peuvent durer plus de dix et plus de vingt ans, j'ose même dire plus de cent et plus de mille ». Le savant cardinal prouve son assertion par des révélations très dignes de foi, qui portent que certaines âmes sont condamnées à brûler dans le purgatoire jusqu'au jour du jugement, et par plusieurs passages de Tertullien et de saint Cyprien.

Pourquoi cette longue durée ? C'est, répond saint Augustin, qu'il convient que la longueur du châtiment soit proportionnée au nombre des péchés. Les grands péchés, en effet, ne méritent pas seulement de grandes peines, mais des peines qui durent longtemps.

Saint Bernard, préoccupé de cette pensée, s'écriait avec un inimitable accent de contrition : « Le nombre de mes péchés surpasse celui des grains de sable qui sont dans la mer. Ils se sont tellement multipliés, que je ne mérite pas de lever les yeux au ciel. Je suis assiégé d'une infinité de maux. Comment pourrai-je compter ce qui est innombrable ? Comment donc payerai-je mes dettes, étant obligé de rendre jusqu'à la dernière obole ? Ô mon âme, toi qui bois l'iniquité comme l'eau, écoute le conseil d'un grand saint : Si tu fais peu de cas des fautes légères quand tu les pèses, aies-en horreur quand tu les comptes ».

 

Résolution : Se propose souvent d'éviter les péchés véniels.

Bouquet spirituel : « Vous ne sortirez point de prison que vous n'ayez payé jusqu'à la dernière obole ». (Matthieu 5, 26).

 

Exemple

Vingt ans au purgatoire

 

Un malade était en proie aux plus excessives souffrances et demandait à Dieu, avec larmes, la délivrance de ses maux ; un ange lui apparut sur son lit de douleur et lui dit : « L'esprit de Dieu m'envoie vers vous pour vous donner le choix d'une année encore de souffrance sur la terre, ou d'un seul jour dans le purgatoire ». Le malade ne balança pas. « Un seul jour dans le purgatoire, dit-il, je verrai du moins un terme à mes douleurs ».

Il expira aussitôt ; et son âme fut introduite dans le purgatoire. Alors l'ange compatissant vint s'offrir à lui pour le consoler. À cette vue, le malheureux pousse une clameur lamentable, semblable au rugissement de l'enfer, et s'écrie : « Ange séducteur, vous m'avez trompé : vous m'avez assuré que je ne serais qu'un jour dans le purgatoire, et voilà déjà vingt ans que j'y suis, livré aux plus affreux tourments ». - « Âme infortunée, lui répliqua l'ange, vous êtes dans l'erreur, la rigueur de vos tourments vous en fait exagérer la durée et regarder comme un siècle ce qui n'est en effet qu'un instant ; détrompez-vous ! À peine quelques minutes se sont-elles écoulées depuis votre trépas, et votre cadavre est encore plein de chaleur sur votre lit de mort ». (Saint Antoine).

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes