Le Mois des âmes du Purgatoire

 

anime del purgatorio_2

 

Quatorzième jour

La reconnaissance des âmes délivrées

 

Prélude : Représentons-nous la joie d'une âme sortant des prisons du purgatoire. Les cieux s'ouvrent devant elle, les anges et les saints l'accueillent avec une joie fraternelle, le Cœur de Jésus s'incline doucement vers cette nouvelle recrue de la Jérusalem céleste. Le nouveau bienheureux abaisse aussitôt ses regards vers l'âme aux satisfactions de laquelle il doit sa délivrance et son bonheur.

 

Méditation

 

Une âme à laquelle nous aurions le bonheur d'ouvrir les portes du purgatoire contracterait envers nous une obligation toute particulière, d'abord à cause de la gloire dont nous avons hâté l'heure pour elle, ensuite à cause des terribles souffrances auxquelles nous l'avons arrachée.

Aussi considère-t-elle comme un devoir d'obtenir sans cesse, pour ses bienfaiteurs, les grâces et les bénédictions de Dieu. Elle sent combien est grand et infini le service qui lui a été rendu, et comme les bienheureux sont essentiellement reconnaissants, elle s'efforce de montrer gratitude proportionnée au bonheur dont elle jouit.

Mais, en pareil cas, nous n'avons pas seulement droit à l'amitié des âmes que nous avons délivrées, nous obtenons, en outre, l'amour de leurs anges gardiens et des saints pour lesquels ces âmes avaient une dévotion spéciale.

Bien plus, nous devenons par là, en même temps, plus chers au sacré Cœur de Jésus, à cause du plaisir qu'il ressent de la délivrance de son épouse chérie et de son entrée dans la joie du ciel.

 

Résolution : Prier quelquefois, avec une confiance spéciale, les âmes dont nos satisfactions précédentes auraient pu hâter la délivrance et l'entrée du ciel.

Bouquet spirituel : « Vous en userez envers moi comme j'en ai usé envers vous : vous aurez pour moi la même bonté que j'ai eue pour vous ». (Genèse 21, 23).

 

Exemple

Générosité de la Bienheureuse Marie des Anges

 

Marie des Anges poussait sa charité envers les âmes du purgatoire jusqu'à offrir de payer pour elles. Une année, la veille de la Nativité de la sainte Vierge, elle exprima à ses sœurs le désir que toutes jeûnassent avec elle au pain et à l'eau pour le repos des pauvres défunts. Les religieuses avaient accédé de grand cœur à ce désir, mais leur confesseur les empêcha de suivre leur ferveur. Or, il arriva que la bienheureuse fut aussitôt prise d'un accès de fièvre violente, qui la mit toute la journée dans l'état le plus douloureux. Le lendemain, un grand nombre d'âmes lui apparurent, s'envolant vers les cieux et la remerciant.

 

Purgatoire 2

 

Pour recevoir par mail les méditation du Mois des âmes du Purgatoire,

abonnez-vous à la newsletter d’Images Saintes